Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Filtrer le tracking - Pistage par les régies publicitaires

Bloquer le tracking (suivi, observation, surveillance, etc.) exercé par les régies publicitaires collectant ces données sur les personnes physiques (internautes), généralement à leur insu.

Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet
Carnets de voyage en terres truquées
Bienvenue sur le Web

La publicité est l'unique modèle économique du Web gratuit, les autres modèles économiques étant les sites payants et les sites marchands.

La publicité permet la monétisation de sites Web. Mais, pourquoi observer, surveiller, pister, filer les internautes, collecter tout ce qui est observé et analyser leurs comportements ?

Tous les médias (presse écrite, radio, télévision, etc.) ont des cibles et les régies publicitaires qui y insèrent des pubs savent « à peu près » (à la louche) à quel public leurs publicités s'adressent. Il y a des profils types des utilisateurs de chaque média. La presse écrite, par exemple, sait à peu près (en vrac) :

  • quel est le lectorat des Échos
  • quel est le lectorat de L'Humanité
  • quel est le lectorat de L'Équipe
  • quel est le lectorat de Elle
  • quel est le lectorat du Monde Diplomatique
  • quel est le lectorat de Sciences et Avenir
  • quel est le lectorat du Chasseur français
  • quel est le lectorat de Rock & Folk
  • quel est le lectorat de Closer
  • Etc.

La radio ou la télévision savent « à peu près » (en vrac), qu'entre 10h30 et 12h30, il y a tel type d'auditeurs/auditrices ou téléspectateurs/téléspectatrices (ils ne balancent pas leurs pubs sans cibler leur public).

Avec le Web (et avec les télévisions sous Android reliées à des BOX (modem/routeurs) qui rebondissent chez les fournisseurs d'accès Internet qui ont, eux-mêmes, des accords avec des éditeurs de presse, radio et télévision), c'est différent : plus question de se contenter de l'à peu près, de balancer de la pub en vrac, à la louche, alors que l'on peut se permettre une granulométrie beaucoup plus fine, au niveau individuel ! On veut et peut savoir, individu par individu, ce qu'il fait, dans quelle pièce il est, où il est à l'extérieur, ce qu'il lit/regarde/écoute, et même ce qu'il dit (avec les « Assistants personnels » comme les « Cortana de Microsoft », « OK, Google », « Google Home », « Google Now », « Siri d’Apple », « Amazon Écho (Alexa) », le micro des appareils ouverts à l'insu des utilisateurs, la caméra des appareils déclenchées à l'insu des utilisateurs, etc.).

Le ciblage comportemental cherche à peaufiner cet à peu près pour qu'il devienne totalement personnel/personnalisé. Donc, les régies publicitaires observent, suivent à la trace et surveillent tous les internautes du monde, un par un, et collectent tout ce qu'elles trouvent dans d'immenses bases de données, depuis le jour de la naissance du Web (voir Firefly dès avant 1995) ! Elles utilisent des cookies, les referrer dans les en-têtes des requêtes HTTP, des calculs d'empreintes de vos navigateurs (Fingerprinting), etc.

Les étapes de la chaîne du tracking/profiling/ciblages :

Les concepts globaux à retenir sont simples :

  • Tracking (suivi, surveillance, filature [une forme d'espionnage)
    Le tracking peut être défini comme l'enregistrement et la rétention d'informations qui portent sur les actions et habitudes d'une personne physique à travers l'espace, le cyberespace et le temps. Lorsque plusieurs sources d'informations sont exploitées, avec plusieurs technologies d'écoute, on parle de tracking multi-canal.
  • Profiling (analyse comportementale)
    Le profiling est l'analyse comportementale de chaque internaute, à partir de tous les enregistrements de tracking, afin d'en déduire les divers profils et comportements de cette personne physique. Ces analyses comportementales sont effectuées en temps réel. Elles permettent de déterminer vos penchant sexuels, politiques, religieux, culturels, vos goûts, vos habitudes de consommation, etc. Les RG en ont rêvé, les traqueurs du Web l'ont fait.
  • Ciblage comportemental (Behavioural targeting)
    Le ciblage comportemental permet de gouverner, sous le puissant pouvoir des préférences de la cible, la délivrance des messages publicitaires. Des algorithmes permettent d'anticiper vos faits et gestes (ce que vous allez faire, ce que vous allez lire, ce que vous allez voir, là où vous irez, ce que vous allez devenir, vos aspirations, les maladies que vous allez développer et donc le risque que vous représentez pour les compagnies d'assurance, etc.)
  • Marketing comportemental
    Le marketing comportemental déplace le marketing du marketing produit vers le marketing consommateur.

Tracking - Profiling - CRM - Data-Mining - Big-Data - Ciblage comportemental - Marketing comportemental - Ciblage temps réel - Marketing temps réel
Tracking - Profiling - CRM - Data-Mining - Big-Data - Ciblage comportemental - Marketing comportemental - Ciblage temps réel - Marketing temps réel

Conformément aux lois mises en place dans les pays démocratiques (Textes et Lois définissant contour et protection de la vie privée), dont dans tous les pays de l'Union Européenne et ceux d'Amérique du Nord, toutes les sociétés pratiquant cette surveillance et collecte de données des internautes sont obligées d'offrir un mécanisme d'Opt-Out (mécanisme de sortie) pour limiter ou bloquer le tracking.

Prochainement (article mis à jour en octobre 2017), les publicités à la télévision seront ciblées par individu et ne seront pas les mêmes que celles reçues par toutes les autres personnes regardant la même chose au même moment ! Vous êtes et serez de plus en plus surveillé, y compris avec les caméras et micros. Pas question d'avoir une vie privée : elle s'opposerait au sacro-saint objectif du publicitaire : vous connaître mieux que vous ne vous connaissez vous-même, mieux que votre mère ne vous connaît.

Le 25 mai 2018, un nouveau texte durcit considérablement l'observation, la collecte et l'usage des données privées des internautes : le RGPD - Règlement Général sur la Protection des Données. Les sanctions envers les trackers s'alourdissent et le texte est un règlement, rigide, contrairement aux simples directives précédentes.

Les sociétés de tracking (surveillance, observation et collecte) doivent obligatoirement, de par la Loi, offrir un mécanisme d'Opt-Out (sortie) du Tracking afin de se protéger légalement et se mettre en conformité avec les législations dont elles relèvent, sinon elles sont passibles d'amendes très élevées. Elles ne le font pas pour nous protéger, nous les internautes, mais nous en bénéficions, évidemment, par un effet collatéral. Alors, mettons ces mécanismes (Ghostery, DAA, NAI, Opt-Out du Tracking, etc.) en place (ainsi que les autres mécanismes comme AdBlock-Plus, Disconnect, Decentraleyes, l'option « Tracking Protection » de Firefox, Privacy Badger de l'EFF, NoScript pour les plus téméraires).

Corolaire :
les sociétés qui se trouvent dans les outils de mise en conformité législative sont des trackers (des sociétés de surveillance et collecte de données privées).