Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique préventive - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Principe d'encerclement

Dernière mise à jour : 2017-09-24T18:07 - 24.09.2017
21.11.2014 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Ajouté Smartphone Android

Principe d'encerclement - Vous n'échapperez jamais à Google, même si vous croyez ne jamais l'utiliser, ni même l'approcher.

Principe d'encerclementPrincipe d'encerclementPrincipe d'encerclement

Le Système Google (ou Principe d'encerclement des internautes) est la mise en œuvre d'une stratégie globale d'espionnage, pudiquement appelé tracking, à laquelle aucun internaute du monde ne peut échapper. Sous pretexte, entre autres, d'offrir des services gratuits dans une foule de domaines, chaque parcelle de service est, en réalité, un mécanisme d'espionnage.

Ce paragraphe est extrait d'un article (en cours d'écriture au 13.11.2014) sur les cookies. Il concerne Google et ses " services ", mais ce principe est appliqué par tous les grands acteurs du Web.

Vous n'échapperez jamais à Google : Le principe d'encerclement (ou Le Système Google)

  • L'internaute utilise, dans 95% des cas en Europe en 2014, le moteur de recherche Google. La première information que Google va capturer sur vous, pour vous tracker et vous profiler, outre les dizaines d'informations "naturelles" dues aux bavardages entre votre ordinateur / navigateur et les serveurs tiers (voir Sommes-nous espionnés), ce sont vos mots clés saisis. Google les passe de votre navigateur à ses serveurs dans l'URL, bourrées d'informations dont les mots clés. Vous n'échapperez pas à Google.
  • Si vous n'utilisez pas le moteur de recherche de Google (Google Search), mais un moteur totalement anonyme, comme duckduckgo.com, peut-être utilisez-vous l'outil d'espionnage par excellence, le navigateur Google Chrome.
    Les méthodes de tracking dans Google Chrome, sachant que Google Chrome n'a jamais été un produit open source !
  • Et si vous n'utilisez pas Google Chrome, Google sera malgré tout présent quelque part dans la page Web que vous visitez, à votre insu. D'innombrables services gratuits sont offerts aux webmasters et, très certainement, l'un ou plusieurs d'entre eux sont insérés dans la page visitée. Les innombrables serveurs de Google œuvrent tout le temps et sont appelés (requêtes HTTP) par toutes les pages Web de tous les sites Web du monde. Il y a de fortes chances que le service de statistiques pour Webmaster, Google Analytics (statistiques gratuites et bien fichues) soit présent sur la page Web visitée. Le tracking est partout, insoupçonné. Vous n'échapperez pas à Google.
  • Une information dont Google veut disposer sur vous, et votre parcours sur le Web, est le temps que vous passez sur une page. Cette information est du plus haut intérêt pour un profiler car elle est significative de l'intérêt que vous portez à son contenu. Comment savoir combien de temps vous passez sur une page ? C'est très simple : l'horodatage d'arrivée sur la page est noté par Google (il le sait d'une manière ou d'une autre, par au moins l'un, ou plusieurs de ses services embarqués dans la page Web visitée). Lorsque vous arrivez sur une autre page Web, le même horodatage de cette nouvelle page est noté, de la même manière. Cela signifie aussi que vous venez de quitter la page précédente. La différence entre les deux horodatages donne le temps passé sur la page précédente. Ce temps passé va servir de coefficient pondérateur de votre centre d'intérêt pour le sujet de la page précédente. Cette information est calculée côté serveur. Vous n'échapperez pas à Google
  • Et si le webmaster n'utilise pas l'outil de statistiques de Google, Analytics, mais celui d'un autre service de statistiques (vous êtes tracké et profilé par un deuxième opérateur, inconnu), il utilise sans doute la régie publicitaire Adsense, de Google. Ce n'est pas dans un petit cookie que sont stockées les infinies quantités d'informations que chaque opérateur a sur chaque internaute. Les appels aux adservers provoquent des requêtes HTTP avec passage d'arguments dans les headers des requêtes HTTP et dans l'URL, dans un immense mécanisme temps réel.

    Chaîne de la publicité sur le Web et du Tracking, Profiling, Marketing comportemental, Marketing temps réel
    Chaîne de la publicité sur le Web et du Tracking, Profiling, Marketing comportemental, Marketing temps réel


    Vous n'échapperez pas à Google (qui n'a pas besoin de cookie, même pour le capping).
  • Et si le webmaster n'utilise pas, non plus, la régie publicitaire de Google, il vous offre sans doute, dès que le site est un peu volumineux et qu'il n'est plus possible de faire des tables des matières pour naviguer dedans, un moteur de recherches internes à son site. Il y en a un, génial et gratuit : celui de... Google ! Le serveur stocke et exploite en temps réel les mots clés de tous les visiteurs du site, dont vous, pour, entre autre, un marketing comportemental temps réel. Vous n'échapperez pas à Google.
  • Et si le webmaster n'utilise pas, non plus, le moteur de recherches internes de Google, il utilise sans doute des outils et ressources pour webmasters, des APIs (Application Programming Interface), stockées gratuitement par Google sur les serveurs de Google ! Les appels aux APIs provoquent des requêtes HTTP avec passage d'arguments dans les headers et dans les URL. Par exemple, le site utilise sans doute une police d’écriture évoluée appelée sur un serveur de Google par l’API GoogleFont. Lancez cette recherche : Google Hosted Libraries (et utilisez Decentraleyes dans votre firefox pour diminuer votre exposition en ce domaine). Vous n'échapperez pas à Google.
  • Et si le webmaster n'utilise pas, non plus, les API (Application Programming Interface) de Google, il colle probablement un bouton " J'aime " du réseau social de Google, qui pointe sur les serveurs de Google et provoque des requêtes HTTP avec passage d'arguments dans les headers et dans l'URL. Vous n'échapperez pas à Google.
  • Et si le webmaster n'utilise pas le réseau social de Google, l'internaute utilise peut-être, comme navigateur internet, Safari ou Firefox ou Google Chrome. Ces trois navigateurs utilisent Google Safe Browsing de manière native. Vous n'échapperez pas à Google.
  • Et si l'utilisateur n'utilise pas ces trois navigateurs mais un autre, peut-être utilise t-il les DNS de Google ! Vous n'échapperez pas à Google.
  • Et si vous n'utilisez pas les DNS de Google, mais, tout simplement, les DNS de votre FAI (Fournisseur d'Accès Internet), vous regardez sans doute, parfois, une ressource média sur Youtube. Mais Youtube... c'est Google ! Vous n'échapperez pas à Google.
  • Et si vous n'allez jamais sur Youtube, peut être cherchez-vous à vous simplifier la vie grâce au service Google Synchronisation. Mais... ce service permet à Google de s'assurer que l'internaute traqué sur tel ordinateur, identifié par sa Mac Address et autres GUID, est bien le même que celui qui utilise tels et tels autres ordinateurs, partout. Il est ainsi possible de consolider tous les espionnages autour de la même personne physique. Vous n'échapperez pas à Google.
  • Et même si vous n'utilisez pas le service Google Synchronisation, peut-être consultez-vous des sites en langues étrangères au travers du service de traduction temps réel, en ligne, Google Translate. Tous ces textes, toutes ces phrases que vous faites traduire (quel massacre des langues que ce traducteur !) donnent à Google d'infinis informations sur vos centres d'intérêt afin de vous tracker puis vous profiler (et ne parlons pas des inconscients qui font traduire par Google des documents sensibles, permettant aux USA de l'intelligence économique, industrielle, commerciale, etc. ... !). Vous n'échapperez pas à Google.
  • Et même si vous n'utilisez rien de cela mais avez un smartphone :

    • Plus de la moitié des smartphones du monde tournent sous Android qui est un système d'exploitation propriétaire de Google (sur les 287,8 millions de terminaux livrés au 1er trimestre 2014, 81,1% tournaient sous Android selon IDC).
    • La navigation, sur un smartphone, se fait sous un navigateur propriétaire de Google.
    • Le moteur de recherche sur le Web, depuis un smartphone, est le moteur de Google !

    Si vous avez donneé votre numéro de smartphone à Google, qui vous l'a réclamé au non d'un magnifique allibi : la double authentification (article : Google exge mon numéro de smartphone), Google arrive, les doigts dans le nez, à consolider votre espionnage sur le Web et votre espionnage sur votre smartphone.

  • Et même si vous n'utilisez pas de smartphone Google Android, vous utilisez peut-être le service de messagerie poubelle GMail. Non seulement vous offrez à l'espionnage de Google et des autorités qui le gouvernent (NSA, Prism et Cie, ...) vos correspondances, mais aussi vos cercles de connaissances. Vous n'échapperez pas à Google.
  • Et même si vous n'utilisez pas la poubelle GMail, le webmaster du site que vous visitez est sans doute très fier de vous offrir, sur ses pages, des petits gadgets totalement inutiles mais qui remplissent ses pages, lorsque l'on n'a rien à dire et à écrire. Tous ces gadgets sont offerts par Google et provoquent autant de requêtes HTTP vers des serveurs de Google. Lors du dixneuvième DefCom, le fondateur et développeur de Disconnect indique (vidéo) que 25% des plus grands sites du monde ont, dans leurs pages, des appels, au mois, aux serveurs :

    googleapis.com (Google APIs)
    googlesyndication.com (Google AdSense)
    google-analytics.com (Google statistiques pour webmasters)
    doubleclick.net (Google DoubleClick)
    googleadservices.com (Google AdWords)

    Parmi les gadgets ne servant à rien sauf à provoquer des requêtes HTTP vers un serveur de Google, notons :

    • Agenda
    • Actualités
    • Bloc Note
    • Google Maps
    • Citation du Jour
    • Réseau social Google
    • Google Translate
    • Compte à rebours
    • YouTube Channel Gadget
    • Météo
    • Montre - Heure
    • Calendrier - Date
    • Bow Man
    • PacMan
    • Calculatrice
    Vous n'échapperez pas à Google.
  • Etc. ... Chaque « services » de Google est une brique pour construire le mur qui se referme sur chaque internaute, la cage dans laquelle il est enfermé tandis que toutes ses données privées sont à l'extérieur de sa machine, à l'extérieur de lui...


    Principe d'encerclement : après quelques minutes de recherches et de visites de quelques sites, Google est partout et m'encercle !
    Principe d'encerclement : après quelques minutes de recherches et de visites de quelques sites, Google est partout et m'encercle !


    Google espionne et viole la vie privée - Vous êtes enfermé dans le système Google
    Google espionne et viole la vie privée - Vous êtes enfermé dans le système Google

    Petite liste de « services » opérés par Google en 2018 :

    1. AdMeld
    2. AdMob
    3. Adometry
    4. Apture
    5. Channel Intelligence
    6. Custom Search Ads
    7. DoubleClick
    8. DoubleClick Ad Exchange-Buyer
    9. DoubleClick Ad Exchange-Seller
    10. DoubleClick Bid Manager
    11. DoubleClick DART
    12. DoubleClick Floodlight
    13. DoubleClick Spotlight
    14. Doubleclick Video Stats
    15. FeedBurner
    16. FeedBurner - old
    17. GA Audiences
    18. GDN Notice
    19. Google Ads Measurement
    20. Google Adsense
    21. Google Adsense
    22. Google Adsense Asynchronous
    23. Google AdServices
    24. Google AdWords Conversion
    25. Google Adwords User Lists
    26. Google Affiliate Network
    27. Google AJAX Search API
    28. Google Analytics
    29. Google API
    30. Google Commerce
    31. Google Custom Search
    32. Google Custom Search Engine
    33. Google Display Network
    34. Google Dynamic Remarketing
    35. Google Fonts
    36. Google FriendConnect
    37. Google IMA
    38. Google Interactive Media
    39. Google JSAPI Stats Collection
    40. Google Pingback
    41. Google Publisher Tags
    42. Google Safeframe
    43. Google Shopping Reviews
    44. Google Syndication
    45. Google Tag Manager
    46. Google Translate
    47. Google Travel Adds
    48. Google Trusted Stores
    49. Google Users
    50. Google Website Optimizer
    51. Google Widgets
    52. Google+ Platform
    53. Gstatic
    54. Gstatic
    55. Maps
    56. Meebo Bar
    57. Mindset Media
    58. PostRank
    59. Swiffy

    En utilisant l'outil gratuit Lightbeam, après quelques minutes de recherches et de visites de quelques sites sérieux, sans aucune fantaisie et sans aucun gadget, Google est partout et m'encercle !

Microsoft, Amazon, Facebook et Apple, les autres grandes régies publicitaires, développent les mêmes principes d'encerclement (Pourquoi Microsoft rachète Nokia et se lance dans le smartphone ?... Pourquoi croyez-vous que Google en soit venu à avoir son propre navigateur Internet ?...).


Exemple : Le site visité lors de la capture d'écran ci-dessous utilise une API (un appel à une fonction programmée) de Google, celle de Google Map. Puisque j'ai un compte Google, par obligation, Google m'identifie lorsque je travaille depuis mon ordinateur et sais que je viens de regarder tel article, sur tel site, à telle date et heure, en venant de telle autre page Web d'un autre site ou moteur de recherche, et saura où j'irais (sur quelle autre page Web) en quittant celle-ci. Or, les APIs de Google, et les Services de Google, utilisés gratuitement par tous les sites internet du monde, sont innombrables. Donc, qui que vous soyez, où que vous soyez dans le monde et sur le Web, dès que vous touchez à n'importe quelle page Web de n'importe quel site, Google vous traque. Regardez la liste des APIs et des Services de Google : il y en a probablement des dizaines que vous avez utilisés sans le savoir. Si vous n'avez pas de compte Google, cela n'a pas d'importance, Google crée un identificateur unique (GUID - UID) et finira par savoir qui vous êtes en vous rapprochant de votre BOX, de votre smartphone, de vos identifiants sur les blogs, forums et réseaux sociaux, à droite et à gauche, de vos données exif dans les images et photos publiées, etc. ...

Mise en oeuvre du " Principe d'encerclement " - ici, Google poursuit les visiteurs d'un site qui n'a rien à voir avec le groupe Google.
Mise en oeuvre du " Principe d'encerclement " - ici, Google poursuit les visiteurs d'un site qui n'a rien à voir avec le groupe Google.