Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Géolocalisation - Techniques et technologies

Géolocalisation : localiser quelque chose ou quelqu'un dans un espace, selon un système de référence (longitude, latitude, altitude), en point fixe ou en mouvement

24.09.2022 : Pierre Pinard.

Souriez, vous êtes géolocalisé !

La géolocalisation est le fait de localiser quelque chose ou quelqu'un dans un espace, selon un système de référence. En ce qui nous concerne, sur le Web, la géolocalisation consiste à nous localiser à la surface de la planète (longitude, latitude, altitude) aussi bien en point fixe qu'en mouvement, au centimètre près. Si possible, des caméras servent à la reconnaissance faciale et observe où le regard porte afin de déterminer le centre d'intérêt, principalement dans les centres commerciaux, devant les vitrines, etc.

Pourtant, la géolocalisation des personnes est interdite. Elle ne peut être possible qu'avec le consentement préalable de la personne, et à condition qu'elle soit totalement informée (éclairée) chaque fois, de manière spécifique et explicite.

21 février 2008 - Conseil Constitutionnel - Décision n° 2008-562 DC

Libertés constitutionnellement garanties :

Article 13
...l'exercice des libertés constitutionnellement garanties ; qu'au nombre de celles-ci figurent la liberté d'aller et venir et le respect de la vie privée, protégés par les articles 2 et 4 de la Déclaration de 1789

Décision du Conseil Constitutionnel

Or, sur Internet, les dispositifs de géolocalisation sont insérés partout et nous sommes géolocalisés tout le temps. Nous n'avons plus de vie privée (Liste des données privées officiellement collectées). Que l'on se déplace dans un sex-shop ou dans un centre de traitement du sida, tout est capturé et stocké indéfiniment. Des déductions en sont tirées qui vont nous poursuivre toute notre vie (et au-delà). Que l'on se trouve chez Alain Senderens ou au Resto du Cœur, tout se sait et toutes les spéculations des logiciels de profiling sont permises. Que l'on sache que je suis directeur commercial d'Airbus et que ma géolocalisation me situe dans les locaux d'Air Machin permet au concurrent (les États-Unis qui espionnent le monde entier) de déduire qu'un marché est en cours de négociation et de se « placer »... Lorsque l'on sait que Google est capable d'allumer à distance le micro d'un smartphone sous Android (sous le prétexte fallacieux d'écouter les bruits ambiants afin de préciser et « pertinencer » la publicité délivrée), il y a tout à craindre d'une vie qui n'est plus la nôtre !

La géolocalisation a été, initialement, rendue possible grâce au système GPS ( Global Positioning System) mis en place par le Département de la Défense des États-Unis. Son premier salelitte a été lancé le 22 février 1978 (premier salelitte du système de l'ex URSS GLONASS lancé le 12 octobre 1982).

Le système GPS public, tel que nous le connaissons actuellement, est totalement opérationnel depuis 1995.

Le système mondial américain de navigation par satellite (GPS) est un système de navigation par satellite. Le système diffuse des signaux civils disponibles partout dans le monde, offrant des services de navigation gratuits et sans restrictions.

Le système GPS peut être utilisé publiquement, avec une précision inférieure à la précision militaire, par un nombre illimité d'utilisateurs terrestres, maritimes, aériens et spatiaux.

GPS a connu les lancements de 77 satellites, plus de la moitié ayant été remplacés (abandonnés dans l'espace). En 2022 :

  • Satellites opérationnels en orbite : 31

La dégradation des signaux pour les usages non militaires a été levée le 1er mai 2000. Sa précision est dépendante du nombre de satellites en vue (3 au minimum) par le récepteur GPS, au moment de la géolocalisation. Elle est de 3 à 50 mètres de manière standard (10 mètres en moyenne), et peut descendre à quelques millimètres pour des usages particuliers (DGPS (Differential Global Positioning System)).

Le GPS offre une précision de 2 à 9 mètres avec six à onze satellites en vue.

Il n'est plus possible de faire le moindre pas sans être suivi par une foule d'espions qui savent tout de nos moindres déplacements et trajets en temps réel.

Comme avec tous les réseaux satellitaires, il faut disposer d'un appareil doté d'un capteur et des algorithmes propres au réseau.

Il faut un récepteur GPS. Ce type de récepteur se trouve déployé partout dans le monde numérique. Les appareils de photo numérique, smartphones, tablettes, consoles de jeu, ordinateurs, etc. disposent d'un GPS et inscrivent la géolocalisation parmi les 64 KO de données EXIF servant à l'espionnage (tracking) incrustées dans chaque photo, etc.

En savoir plus :

Géolocalisation - Géolocalisation avec le système GPS

Réseau satellitaire de l'ex URSS puis de la Russie, totalement opérationnel depuis 1996. Son premier satellite a été lancé le 12 octobre 1982 (premier salelitte du système américain GPS lancé le 22 février 1978).

Le système mondial russe de navigation par satellite (GLONASS) est un système de navigation par satellite. Le système diffuse des signaux civils disponibles partout dans le monde, offrant des services de navigation gratuits et sans restrictions.

Le système GLONASS, qui avait à l'origine un objectif militaire, a été lancé simultanément avec le système d'avertissement d'attaque de missile (SPRN) en 1982 pour la navigation opérationnelle et le soutien temporel d'un nombre illimité d'utilisateurs terrestres, maritimes, aériens et spatiaux.

Glonass est constitué, au 15.07.2022 (état du réseau en temps réel) d'une constellation de 26 satellites :

  • Satellites opérationnels en orbite : 21

  • Satellites en phase de mise en service : 1

  • Satellites en maintenance : 4

  • Satellites en cours de contrôle : 0

  • Satellites utilisés pour des pièces de rechange : 0

  • Satellites en phase d'essais en vol : 0

Ces satellites sont disposés sur des orbites à 19 130 km d'altitude.

Le système russe GLONASS est un concurrent du système américain GPS. Il offre une précision de 5 à 8 mètres dans le plan horizontal, de 20 m dans le plan vertical et de 5 cm/s en vitesse de déplacement.

Le 8 décembre 2011, GLONASS assure la couverture de toute la surface terrestre.

Pour favoriser son utilisation au détriment de GPS, le gouvernement russe déclare vouloir, dès fin 2012, taxer d'un malus tous les produits électroniques disposant d'une compatibilité GPS mais pas d'une compatibilité GLONASS, sur le marché russe. Les constructeurs Samsung Electronics avec la Galaxy Tab 2 et le Samsung Wave 3, Google avec le Nexus 4, ou Apple avec l'iPhone 4s, par exemple, s'exécutent.

Une note de l'aviation civile du 22.09.2010, indique des objectifs de précision de 5,5 mètres à fin 2010 et de 2,8 mètres en 2011.

Comme avec tous les réseaux satellitaires, il faut disposer d'un appareil doté d'un capteur et des algorithmes propres au réseau.

En savoir plus :

Géolocalisation - Géolocalisation avec le système GLONASS

Réseau satellitaire de l'l'Union européenne, en cours de déploiement, devrait être achevé d’ici 2024. Les 2 premiers satellites ont été lancés le 21 octobre 2011.

Galileo est un projet européen de système de positionnement par satellites et garantira l'autonomie de l'Union européenne vis-à-vis des États-Unis (GPS), de la Russie (GLONASS) ou de la Chine (Beidou). Cette indépendance est stratégique pour l'Europe car l'usage du système GPS est affecté de nombreuses restrictions :

  • Précision de l'ordre de 20 mètres pour le signal gratuit.

  • Fiabilité (satellites anciens).

  • Discontinuité du service (le positionnement est impossible dans certaines zones du globe et/ou à certains moments, pour des raisons techniques et/ou politiques).

Galileo sera constitué de :

  • 30 satellites

Actuellement (juillet 2022) :

  • 23 FOC (« Full Operational Capability » [en pleine capacité opérationnelle]) dont 4 IOV (en validation d'orbite).

  • 1 n'est pas disponible

  • 3 ne sont actuellement pas utilisables

  • 1 est en cours de mise en service (phase de test après lancement récent).

Comme avec tous les réseaux satellitaires, il faut disposer d'un appareil doté d'un capteur et des algorithmes propres au réseau, donc ayant une compatibilité Galileo. Cette compatibilité est obligatoire pour tous les smartphones vendus sur le territoire européen depuis le 17 mars 2022, en raison, en particulier, qu'elle peut être utilisée en demande d'assistance et de secours aux personnes en améliorant la localisation des victimes. Il s'agit de sauver des vies (utilisation du numéro d'urgende 112).

En savoir plus :

Géolocalisation - Géolocalisation avec le système Galileo

Ce réseau satellitaire chinois et en cours de déploiement. Actuellement opérationnel uniquement en Asie, il sera étendue à la Terre entière d'ici 2020, avec 5 satellites géostationnaires, 3 géostationnaires inclinés, et 27 en orbite moyenne. Il sera accessible dans le monde entier pour des usages civils, avec une précision meilleure que 10 mètres (des usages réservés, probablement militaires, ont une précision supérieure mais inconnue).

Géolocalisation - Géolocalisation avec le système Beidou/Compass

Chaque borne Wifi, y compris votre « box », chez vous, est identifiable avec certitude et précision par son adresse MAC. La position géographique de chaque borne Wifi est détectable avec une relative précision : leur portée étant d'environ 20 mètres, il suffit de se déplacer pour détecter le moment où le signal est le plus puissant. On relève alors sa position avec un récepteur GPS (latitude - longitude - altitude).

La technique utilisée s'appelle Wardriving et utilise des véhicules équipés d'un micro-ordinateur avec carte Wifi et d'un récepteur GPS.

Il existe des myriades de bornes Wifi et nombreux sont ceux qui les repèrent et construisent des bases de données, d'entreprises ou de communautés, puis les mettent, parfois gratuitement, à la disposition des acteurs de l'Internet. L'un de ces acteurs, Google, a constitué sa propre base de données, privée, en pratiquant un War Driving scandaleux, simultanément au fait de tout filmer dans le cadre de Street View (puisque les mots de passe Wifi de tout le monde ont été volés).

Sur une suggestion d'un ingénieur de Google, le W3C à fait pénétrer la géolocalisation dans le client de navigation Web (votre navigateur Web), avec l'évolution du langage HTML vers HTML5.

Géolocalisation - Géolocalisation avec le système des bornes WiFi

L’Assistant Wi-Fi (Wi-Fi Sense) de Windows 10 peut détecter l’emplacement de votre appareil (ordinateur, tablette, smartphone, etc.) même si l’option Localisation est désactivée dans Paramètres Activer / Désactiver la géolocalisation dans Windows 10 Confidentialité Activer / Désactiver la géolocalisation dans Windows 10 Localisation sur votre PC. Cela est vrai lorsque l’Assistant Wi-Fi est activé. L’Assistant Wi-Fi (Wi-Fi Sense) de Windows 10 utilise votre emplacement pour rechercher les points d’accès Wi-Fi ouverts suggérés.

  • Sur votre PC, l’Assistant Wi-Fi (Wi-Fi Sense) de Windows 10 ne peut pas détecter l’emplacement de votre appareil si l’option Emplacement de cet appareil est Désactivée dans Paramètres Activer / Désactiver la géolocalisation dans Windows 10 Confidentialité Activer / Désactiver la géolocalisation dans Windows 10 Localisation.

  • Sur votre téléphone, l’Assistant Wi-Fi (Wi-Fi Sense) de Windows 10 ne peut pas détecter l’emplacement de votre appareil si l’option Localisation est désactivée dans Paramètres Activer / Désactiver la géolocalisation dans Windows 10 Confidentialité Activer / Désactiver la géolocalisation dans Windows 10 Emplacement.

Géolocalisation - Assistant Wi-Fi (Wi-Fi Sense) de Windows

Cette forme de géolocalisation est abandonnée, sa... « précision » étant de l'ordre de la ville (35 à 60 km).

Géolocalisation - Assistant Wi-Fi (Wi-Fi Sense) de Windows

Les usages, et donc les enjeux économiques, sont innombrables et il s'en invente de nouveaux, légaux, en permanence :

  • Navigation maritime.

  • Navigation routière.

  • Localisation de flottes de véhicules (et de leurs conducteurs) y compris pour améliorer le transport collectif (bus...).

  • Ramassage des ordures ménagères.

  • Randonneurs (y compris identifier les probables déclancheurs d'incendies).

  • Skieurs.

  • Compétitions sportives.

  • Géodésie (« Science qui mesure et représente la surface terrestre », « tracé des cartes », etc.).

  • Transfert de temps entre horloges atomiques.

  • Positionnement dans les trois dimensions des mesures des ballons météorologiques.

  • Etc.


  L'un des usages de la géolocalisation est la publicité.


Si vous rechercher une pizzéria avec votre smartphone, il est plus intelligent de vous en indiquer une à proximité de là où vous vous trouvez plutôt que de vous en indiquer des dizaines n'importe-où, à l'autre bout de la ville.


Cas d'usage typique de la géolocalisation sur l'Internet
Cas d'usage typique de la géolocalisation sur l'Internet

Mais...

Toute action à valeur ajoutée s'appuie désormais sur, entre autre, mais de manière prioritaire, votre géolocalisation, que ce soit pour une décision immédiate (trouver un médecin, un resto, une piscine, etc. ...) que pour établir un profil par inférences statistiques (par exemple, à quelle catégorie socio-professionnelle appartenez-vous en fonction des lieux où vous allez, et, pour découvrir ces lieux, la géolocalisation peut aller chercher celle-i dans les documents média que vous publiez sur les réseaux sociaux, etc. ...

Dans cette vidéo (très courte et qui ne montre qu'un tout petit aspect de RIOT - le suivi géographique des individus), obtenue par Le Guardian, Brian Urch, « chercheur principal » chez Raytheon, explique comment le logiciel Rapid Information Overlay Technology (RIOT) utilise des photographies publiées sur les réseaux sociaux. Ces images contiennent parfois des informations de latitude et de longitude - automatiquement intégrées par les smartphones et autres appareils photo numériques, dans ce que l'on appelle des « EXIF header data » (« données d'en-tête EXchangeable Image file Format »). RIOT extrait ces informations et analyse non seulement les photos postées par les personnes, mais aussi l'endroit et le moment où ces photos ont été prises.




Géolocalisation - Assistant Wi-Fi (Wi-Fi Sense) de Windows

Lorsque Google a parcouru toutes les routes et voies du monde, depuis 2007, avec ses véhicules, pour mettre en place son service « Google Street View », il en a profité pour, scandaleusement, scanner et géolocaliser tous les points WiFi du monde - pratique appelée Wardriving. Google continue son Wardriving afin de mettre régulièrement à jour ses bases de données. On peut voir, de temps en temps, ses véhicules parcourir nos routes et rues, ce qui lui permet d'obtenir une géolocalisation qui, dans les agglomérations, descend parfois sous les 30 mètres.

Lire :
Scandale Google Street View - Adresse MAC des Box WiFi, Mot de passe, identifiant... capturés par Google.


Une voiture Google Street View, avec ses appareils de photo (pour préparer le service Street View) et ses scanners de " sniffing " Wi-Fi pour (pour préparer le service de géolocalisation).
Une voiture Google Street View, avec ses appareils de photo
(pour préparer le service Street View et Google Maps)
et ses scanners de « sniffing » WiFi
(pour préparer le service de géolocalisation).


La précision est obtenue par un principe similaire à une triangulation (localisation par « Puissance du Signal Reçu » RSS – Received Signal Strength – affaiblissement du signal de bornes géolocalisées).

Cette précision est à moins de 50 centimètres lorsqu'un dispositif GPS est disponible, comme sur les smartphones. Des techniques utilisant simultanément RSS WiFi + GPS + RFID peuvent être utilisées et des témoignages de géolocalisation grand public en haute précision évoque des résultats au centimètre près.


Géolocalisation des bornes WiFi de proximité

C'est sur la base de la géolocalisation des bornes WiFi de proximité,
qui ont été géolocalisées par parcours des rues, que Google va estimer
la géolocalisation d'un internaute, même s'il n'utilise pas le WiFi.


Votre navigateur Web envoie cette liste au service de géolocalisation sous la forme adresse MAC et puissance du signal. Google détient la liste complète des bornes WiFi géolocalisées avec précision (parcours des rues lors de ses repérages Street View). Un simple calcul de l'affaiblissement du signal de toutes les bornes qui entourent la vôtre vous identifie au centre du cercle des bornes dont le signal est le plus fort. Vous êtes géolocalisé, même si vous n'utilisez pas le WiFi.


Vie privée : votre navigateur Web doit vous demander l'autorisation d'être géolocalisé puis, si vous acceptez, le navigateur envoie la liste des bornes et box WiFi dans le voisinage (telles que vous pouvez les voir lorsque vous cliquez sur votre connexion WiFi - vous avez la liste de tout le voisinage qui s'affiche) à Google qui effectue un truc similaire à une triangulation, or de nombreuses bornes ont été géolocalisées par Google avec précision lorsqu'il a parcouru nos rues et routes pour faire ses Street View - ce qui a provoqué un énorme scandale, car Google cherchait, simultanément, à percer les Box WiFi mal protégées pour établir des listes de type Hot Spot et donner nos Box en pâture !

Ah oui... Si vous avez créé un compte Google (Google Account) et que vous avez répondu à leur question insistante de donner votre numéro de téléphone portable, au lieu de le garder secret (voir : Trucs qui m'énervent - Google exige mon numéro de smartphone), Google fait le lien entre les données envoyées par votre smartphone en continu et votre activité d'internaute sur votre ordinateur (votre clickstream). Google peut, avec la géolocalisation de votre smartphone, vous localiser à 50 cm près, voire encore plus précisément. S'ils accèdent aux plans des constructions immobilières (par exemple les bases de données des pompiers), Google sait exactement combien de temps vous passez aux W.C.... Pensez que Google a envisagé d'analyser en continu les bruits ambiants autour de vous (Google a la possibilité d'activer le micro à distance, même si vous l'avez désactivé), en utilisant les dispositifs-espions d'Android, pour mieux adapter la publicité que vous recevez aux situations du moment. Outre le fait que cela reviendrait à écouter les conversations (les vôtres et celles de votre cercle de personnes autour de vous - on imagine cet espionnage durant une réunion stratégique industrielle ou commerciale ou militaire ou politique...), Google serait donc en mesure de déterminer, selon vos « bruits » aux toilettes, que la bonne pub, au bon moment, à la bonne personne, par le bon canal, serait pour du papier hygiénique ou un parfum d'ambiance ou un médicament contre la diarrhée ou, au contraire, un laxatif... Vraiment, le tracking est une chose fantastique... de très haute nécessité, même... pour moi ! Je veux que l'on viole ma vie privée 24/24 !

Géolocalisation - Assistant Wi-Fi (Wi-Fi Sense) de Windows # # # # # # # # # # # # # # # # # # #