Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Données privées collectées

En mars 2008, Microsoft remet aux police et justice américaines un document secret faisant l'inventaire des données privées collectées. Révélation en 28 pages.

cr  01.04.2012      r+  21.08.2020      r-  16.02.2024      Pierre Pinard.         (Alertes et avis de sécurité au jour le jour)

Ce que l'on sait officiellement, ce qui a été révélé officiellement :

Les opérateurs du Web conservent, totalement secrètement, nos données privées :

  • Qu'ils collectent dans nos appareils

  • Qu'ils interceptent dans nos connexions et communications

  • Dont ils disposent, car nous les publions, imbécilement :

Et ce n'était qu'en 2008, sans parler des sociétés et outils professionnels d'espionnage au service des gouvernements, souvent sous des prétextes d'analyses de données et big data (analyses sociales, idéologiques, religieuses, politiques, etc.) comme :

Ce secret total a été percé suite à des révélations inattendues lorsque la justice américaine a demandé aux opérateurs du Web quelles étaient les données qu'elle pouvait obtenir d'eux et l'obligation faite à Microsoft de révéler ce que Passport, son système de Single sign-on, également connu sous les noms de Microsoft Account, .NET Passport, Microsoft Passport Network, Windows Live ID, permet de collecter.

La réponse de mars 2008 de Microsoft a été piratée et révélée publiquement en février 2010. Voici :

  • Un bref extrait de l'incroyable liste top secrète des données privées que Microsoft sait collecter et qu'elle peut fournir à la police.

  • Le document PDF complet de Microsoft (22 pages).




En mars 2008, Microsoft remet à la police et la justice américaines un document de 22 pages détaillant les données capturées et collectées qu'elle peut mettre à leur disposition et avec quels outils de Microsoft cela est espionné.



La révélation de ce document en février 2010 par le site Cryptome a rendu Microsoft folle de rage. Microsoft a envisagé de porter plainte contre le site Cryptome et l'a fait fermer un temps avant de faire marche arrière.





Microsoft avoue !

De l'aveu même de Microsoft, la liste des informations échangeables par ce biais est incroyable tant l'outil est performant :

  • numéro de téléphone personnel
  • numéro de téléphone professionnel
  • numéro de fax
  • adresse privée
  • adresse professionnelle
  • localisations géographiques
  • le nom réel d'une personne
  • ses surnoms
  • date de naissance - anniversaire
  • d'autres dates spéciales
  • photographie personnelle
  • une liste complète de tous les noms de tous les contacts contenus dans votre annuaire électronique, y compris les noms, adresses, dates de contacts et détails personnels de tous les amis et associés
  • informations sur les lieux de contacts et les contacts
  • informations sur toutes les formes de courrier entrant, y compris voicemail, courrier électronique et fax
  • informations de traçage
  • documents personnels et professionnels
  • sites favoris
  • autres identifiants d'affaires
  • factures
  • modes de paiement
  • coupons et autres enregistrements de vos transactions
  • réglages et capacités de vos matériels toutes plates-formes confondues, y compris PC, PDA et téléphones, et utilisation détaillée de chacun d'entre eux...
  • et encore : sexe
  • âge
  • occupations
  • situation de famille
  • situation personnelle
  • passe-temps
  • centres d'intérêt
  • citation préférée
  • choses préférées (vos livres préférés, artistes, lieux, trucs et gadgets)
  • une photo personnelle (de vous, d'un être aimé, ou d'un lieux préféré, la chose ou l'animal de compagnie)
  • une page d'accueil...




1 - -

Ailleurs dans Assiste et sur le Web Ailleurs dans Assiste et sur le Web Ailleurs dans Assiste et sur le Web Données privées collectées

  1. #Données privées collectées#