Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Ghostery - Anti-tracking, conformément à la Loi.

Ghostery - Module additionnel aux navigateurs contre la surveillance dont nous sommes tous victimes, pour une navigation plus épurée, plus rapide et plus sûre. C'est un Opt-Out massif.

Ghostery est un module additionnel à tous les navigateurs Web :

  • dont le but initial, lors de sa création, était de permettre aux sociétés pratiquant sur Internet cette forme d'espionnage appelée tracking de se mettre en conformité avec les nouvelles législations de l'époque (en France, c'est la Charte « Publicité ciblée et protection des internautes » qui a été signée entre le gouvernement français et l’Union française du Marketing direct [UFMD], le 30 septembre 2010) les obligeant, sous peine d'amendes dissuasives, de permettre aux internautes de sortir du tracking (en offrant obligatoirement aux internautes un outil universel et unifié, au-delà des Opt-Out, déjà en place, mais peu connus et trop diversifiés)
  • dont la conséquence, simplement par un effet collatéral, offrait aux internautes de protéger leur vie privée (ce n'était pas du tout le but initial de Ghostery qui était là pour protéger les trackers et non pas leurs victimes)


Ghostery est open-source et sous licence libre depuis le 7 mars 2018

  • 23 août 2016 : la Fondation Mozilla (éditeur de Firefox) prend une participation stratégique dans Cliqz (détenu majoritairement par une importante société allemande de presse : Hubert Burda Media) qui développe un navigateur Web respectant la vie privée de ses utilisateurs et un moteur de recherche également respectueux de la vie privée et disposant de son propre index.
  • 15 février 2017 : Ghostery devient la propriété de Cliqz
  • 01 août 2017 : La société Crownpeak (une boite de tracking pur et optimisation du profiling) rachète Evidon Better Advertising, l'ancien éditeur de Ghostery (annonce)
  • 07 mars 2018 : Ghostery devient en code ouvert (open source) et sous licence libre (MPL 2.0)

Il est vivement recommandé d'utiliser Ghostery dans son navigateur Web, bien que son comportement actuel ne se limite pas à la protection de la vie privée, mais bloque aussi la publicité, ce qui est en train de tuer le Web gratuit avec l'explosion de sites qui passent en mode payant ou interdisent leur consultation si les bloqueurs de publicités ne sont pas désactivés.


Signaler un tracker à Ghostery


Archives d'Assiste.com

Tout ce qui suit, concernant Evidon Better Advertising (l'ancien propriétaire de Ghostery), est conservé, pas seulement en tant qu'archives d'Assiste.com, mais comme une bonne démonstration de l'indispensable nécessité d'une lecture prudente, voire suspicieuse, en permanence, de tout ce qui se passe sur le Web (presque tout est faux et trompeur).

Nos mises en garde à propos d'Evidon Better Advertising précédaient d'au moins deux ans (dès 2012) les premiers soupçons.

Les sociétés pratiquant le tracking ont été conduites à se protéger des législations en donnant aux internautes les moyens techniques d'échapper, du moins en apparence, au tracking.

Déjà, précédemment, des groupements d'acteurs s'étaient créés donnant, de manière très parcellaire et hétérogène, la possibilité aux internautes de refuser (Opt-Out) les cookies de tracking. Il s'agit des DAA, NAI, etc. Mais ces groupements ne concernent que peu d'acteurs du tracking sur le Web et leurs outils sont malaisés, voire inopérants. Enfin, de nombreux acteurs restent totalement individualistes et donnent, chacun en ce qui le concerne, une possibilité d'Opt-Out spécifique, ce qui oblige l'internaute à passer des journées entières à rechercher ces mécanismes, sur les sites d'innombrables sociétés (et à rarement trouver les solutions).

Les chartes, comme la charte signée par la France le 30.09.2010, suggérant aux acteurs du tracking de se regrouper afin d'offrir un mécanisme unique et normalisé aux internautes, les acteurs se sont effectivement regroupés dans un « club » appelé EVIDON « Pour une meilleure publicité » (« EVIDON Better Advertising »).

Ghostery est le nom de l'outil proposé par l'organisation « EVIDON Better Advertising ». Son nom formel est « Ghostery Browser Extension » (« GBE »).

Si des milliers de sociétés-espionnes nous suivent en temps réel sur Internet, Ghostery permet de suivre certains suiveurs (et tente, malgré tout, de nous suivre avec sa fonction « GhostRank », incluse dans Ghostery, et que nous recommandons de ne jamais activer).

Evidon Better Advertising est une organisation d'espionnage économique

Evidon Better Advertising est une organisation d'Intelligence (espionnage) économique au profit de ses membres.

Spéculation : Dans le climat de suspicion intégrale à l'égard des pratiques du Web, absolument rien ne permet de s'affranchir du doute que ce serait Ghostery lui-même qui ferait le tracking au profit de tous ses membres qui, eux, n'ont plus besoin de le faire.

Ghostery pourrait ne pas être un cordon sanitaire, mais un collet d'étranglement.

Ghostery est un outil d'Opt-Out massif, beaucoup plus étendu (1937 sociétés de « tracking » et « profiling » le 01.07.2014) et beaucoup plus simple à utiliser que les outils NAI et DAA (qui doivent être utilisés, eux aussi - ils ne regroupent, chacun, qu'une centaine de sociétés de « tracking » et « profiling », mais beaucoup plus puissantes). Les sociétés pratiquant le « tracking » et « profiling » sont beaucoup plus nombreuses en Europe, mais beaucoup plus petites qu'aux États-Unis où les concentrations sont fortes.)

Ghostery appartiend à "Evidon - Better Advertising" - "Evidon - Une meilleure publicité"

Ghostery est un outil fait par les annonceurs publicitaires et consorts pour les annonceurs publicitaires et consorts. Il vise à les protéger des foudres des nouvelles législations et à se conformer aux règlements mondiaux relatifs à la confidentialité.

Ghostery évolue très rapidement et donne une illusion de protection de la vie privée aux internautes, car il existe d'innombrables moyens de les tracker, bien au-delà des cookies et des scripts que bloque Ghostery (pour ses seuls adhérents). Cette course aux armements de Ghostery est une tentative de marginaliser le projet Do Not Track qui, pour l'instant (18.03.2013), ne sert encore à rien, mais qui, si une législation contraignante est mise en place, fera beaucoup plus de dégâts dans le Landerneau de la publicité.

Ghostery et AdBlock Plus

Ghostery doit être utilisé conjointement à l'outil de blocage des publicités AdBlock Plus (ou ses clones) et surtout pas en remplacement.

AdBlock Plus (ou ses clones), qui s'utilise, en France, avec la liste "Liste FR + EasyList", doit être renforcé avec la liste EasyPrivacy et la liste AntiSocial.

Il y a une complémentarité entre Ghostery et NoScript. NoScript doit être utilisé également et simultanément.

Enfin, les outils NAI et DAA doivent être utilisés, eux aussi.

Les nouvelles obligations légales (législation ou règlementations) tendent à rendre à l'internaute un relatif droit de contrôle sur la violation de sa vie privée et donc sur les cookies de tracking qui envahissent son ordinateur et sur les diverses techniques de tracking utilisées par le Web invisible (Web-Bugs, Scripts, Tags, etc.) qui envahissent chacune des pages Web visitées.

Opt-Out Evidon (Better Advertising) - à partir de mai 2012
Opt-Out Evidon (Better Advertising) - à partir de mai 2012
Regroupe l'Opt-Out de plusieurs centaines de sociétés pratiquant le tracking.
Ghostery - Ghostery : Evidon Better Advertising - Un « Club » de traqueurs
Ghostery - Ghostery - Développé par qui et pourquoi ?
Ghostery - Ghostery - Développé par qui et pourquoi ?