Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

cr  01.04.2012      r+  01.06.2024      r-  10.07.2024      Pierre Pinard.         (Alertes et avis de sécurité au jour le jour)

Microsoft, comme tous les grands éditeurs, espionne l'intégralité des personnes physiques ou morales du monde pour deux raisons :

Des preuves incontestables et faciles à obtenir que Microsoft espionne sont ses clauses contractuelles dans lesquelles Microsoft déclare que notre vie privée est très importante à ses yeux (ça, on l'avait bien compris !), et liste les données collectées. Voici quelques clauses de Microsoft :


On sait que Microsoft a introduit des mouchards partout et répond aux injonctions du Gouvernement des États-Unis. Microsoft a institutionnalisé l'espionnage de ses clients à partir de Windows 98 et a été le premier à donner suite à PRISM et Cie, le plus vaste système d'espionnage connu, développé et instauré par la NSA et le FBI.

En février 2010, un document confidentiel de 22 pages datant de mars 2008 a été révélé par le site cryptome.org : « Microsoft Online Services, Global Criminal Compliance Handbook ». Dans ce document destiné à la justice et à la police américaines, Microsoft donne la liste des informations qu'elle peut mettre à leur disposition. Ce sont une partie des informations qu'elle recueille et enregistre, combien de temps elle les garde dans ses fichiers... Le document complet (en anglais - archivé).

Microsoft a envisagé de porter plainte contre le site Cryptome et l'a fait fermer un temps avant de faire marche arrière.
Chronologie de l'action de Microsoft contre Cryptome.

Déclaration de William Cohen, Secrétaire américain à la Défense

Dans ce discours aux employés de Microsoft du 18 février 1999 (texte intégral sur U.S. Department of Defense) le secrétaire américain à la défense, William Cohen, demande à Microsoft de pratiquer l'espionnage des individus et l'intelligence (l'espionnage) industrielle et économique :


« Je suis persuadé que Microsoft comprend parfaitement le lien crucial qui existe entre notre sécurité nationale et la prospérité de notre pays. »

« ...I believe that Microsoft does understand the crucial connection between our national security and our national prosperity... »

Sans commentaire ...

A cette époque, on a pensé immédiatement à ce que l'on a appellé, de manière générique, la « NSA Trapdoor » (un espion dans Windows dont « Magic Lantern » aurait put être l'un des composants).




Le relevé de liens suivant a été fait en 2016. La mouvance de ces clauses est énorme et l'imposition du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) dans le monde entier le 25 mai 2018 font bouger les clauses.

Microsoft

Vista

Windows 7

Windows 8 et 8.1
Windows Server 2012 R2

Windows 10

Points clés

Déclaration de confidentialité de Microsoft

Windows Vista

Points clés de la déclaration de confidentialité de Windows 7

Déclaration de confidentialité de Windows 8.1 et de Windows Server 2012 R2

Collecte et utilisation de vos informations personnelles

Collecte et utilisation d'informations sur votre ordinateur

Sécurité de vos informations personnelles

Modifications apportées à cette déclaration de confidentialité

Pour plus d'informations

Internet Explorer 11

Service de rapport d'erreurs Microsoft

Microsoft Online

Outil de suppression de logiciels malveillants Microsoft Windows

Windows Media Center

Lecteur Windows Media

Windows 7

Windows Server Essentials

Déclaration de confidentialité de Windows 10

KB 3080149

Déclaration de confidentialité de Windows 7

Collecte et utilisation de vos informations

Collecte et utilisation d'informations sur votre ordinateur

Sécurité de vos informations

Modification de la déclaration de confidentialité

Internet Explorer

Service de rapport d'erreurs Microsoft

Services d'assistance

Update Services

Windows Genuine Advantage

Windows Media Center

Lecteur Windows Media

Déclaration de confidentialité de Windows 8.1

Confidentialité et Windows 10 (28.09.2015)

Supplément de confidentialité Windows 7

Activation

Audit

Chiffrement de lecteur BitLocker

Extraction d'informations sur les périphériques

Gestionnaire de périphériques

Mise à jour dynamique

Options d'ergonomie

Observateur d'événements

Télécopie

Gadgets

Dossier Jeux

Reconnaissance de l’écriture manuscrite (uniquement disponible sur Tablet PC)

Groupe résidentiel

Éditeur de méthode d'entrée (IME)

Programme d'amélioration de l’installation

Impression Internet

Emplacement et autres capteurs

Service de rapport d'erreurs Microsoft

Reconnaissance du réseau

Commander des tirages

Contrôle parental

Plug-and-Play

Extensions Plug-and-Play

Assistant Compatibilité des programmes

Onglet Compatibilité des Propriétés du programme

Propriétés

Connexions d'accès distant

Connexions RemoteApp et Bureau à distance

Connexion Bureau à distance

Client Services RMS (Rights Management Services)

Technologie Teredo

Services de module de plateforme sécurisée (TPM, Trusted Platform Module)

Mettre les certificats racine à jour

Technologie UPnP™

Mise à niveau express

Programme d'amélioration de l’expérience utilisateur (CEIP) Windows

Windows Defender

Association de fichier Windows

Aide Windows

ReadyBoost

Assistance à distance Windows

Reconnaissance vocale Windows

Service de temps Windows

Résolution des problèmes Windows

Applications qui ont un impact sur les informations personnelles dans Windows 8.1

Windows 10 et vos services en ligne

Fonctionnalités supplémentaires qui ont un impact sur les informations personnelles dans Windows Server 2012 R2

Définir vos préférences pour les services Windows 10

Fonctionnalités qui ont un impact de confidentialité dans Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2

Configuration de la télémétrie et d'autres paramètres au sein de votre organisation

Informations sur l'impact de confidentialité des fonctionnalités incluses dans Windows Server 2012 R2 Essentials et Windows Server Essentials Experience.

Confidentialité et cookies

Données personnelles recueillies par Microsoft

Comment Microsoft utilise ces données personnelles

Raisons pour lesquelles nous partageons vos données personnelles

Comment accéder à et contrôler vos données personnelles

Cookies et technologies similaires

Compte Microsoft

Autres informations importantes sur la confidentialité

Détails spécifiques à certains services :

Bing

Cortana

Groove Music/Movies & TV

Services Microsoft Health

MSN

Office

OneDrive

Outlook.com

Silverlight

Skype

Windows

Xbox

Informations collectées, traitées, stockées ou transmises dans ou avec :

Activation

Client AD RMS (Active Directory Rights Management Services)

Identifiant de publicité

Audit

Biométrie

Chiffrement de lecteur BitLocker

Contacts

Détection et configuration des périphériques

Chiffrement de l'appareil

DirectAccess

Options d'ergonomie

Observateur d'événements

Contrôle parental

Télécopie

Personnalisation de l'écriture manuscrite : apprentissage automatique

Groupe résidentiel

IME (éditeur de méthode d'entrée)

Partage de connexion Internet

Impression Internet

Préférences linguistiques

Services de localisation

Gérer vos informations d'identification

Nom et avatar de compte

Reconnaissance du réseau

Notifications, applications de l'écran de verrouillage et mises à jour de vignettes

Commander des tirages

Prérécupération et prélancement

Assistant Compatibilité des programmes

Propriétés

Proximité

Connexions d'accès distant

Connexions aux programmes RemoteApp et aux services Bureau à distance

Connexion Bureau à distance

Se connecter à un compte Microsoft

Stockage nuage OneDrive

Synchroniser les paramètres

Technologie Teredo

Services du module de plateforme sécurisée (TPM)

Certificats racine de mise à jour

Update Services

Réseau privé virtuel

Programme d'amélioration de l'expérience utilisateur Windows

Windows Defender

Service de rapport d'erreurs Windows

Association de fichier Windows

Aide de Windows

Assistance à distance

Windows Search

Installation de Windows

Partage Windows

Windows SmartScreen

Reconnaissance vocale de Windows

Windows Store

Service de temps Windows

Résolution des problèmes Windows

Dossiers de travail

Espace de travail

Cortana

Les liens suivants permettent d'accéder aux déclarations de confidentialité applicables à chacune des applications répertoriées :

Alarme

Calculatrice

Calendrier

Appareil photo

Finances

Cuisine

Jeux

Santé

Aide et conseils

Courrier

Cartes

Musique

Actualités

Contacts

Lecteur

Liste de lectures

Numérisation

Skype

Magnétophone

Sport

Voyage

Vidéo

Météo

Appareil photo

Windows serveur 2012 R2

Journalisation des accès utilisateur

Gestionnaire de serveur

Services AD FS (Active Directory Federation Services)

Gestion des adresses IP

Accès à distance unifié

Services Bureau à distance

Programme d'amélioration du produit Windows (CEIP) et rapport d'erreurs Windows (WER)

Journalisation de l'inventaire logiciel

Commentaires et diagnostics

Localisation

Microsoft Edge

Voix, écriture et frappe

Windows Hello

Assistant Wi-Fi (Wi-Fi Sense)

Optimisation de la distribution de Windows Update




On sait que Microsoft a introduit des mouchards partout et répond aux injonctions du Gouvernement des États-Unis. Microsoft a institutionnalisé l'espionnage de ses clients à partir de Windows 98 et a été le premier à donner suite à PRISM et Cie, le plus vaste système d'espionnage connu, développé et instauré par la NSA et le FBI.

En février 2010, un document Microsoft confidentiel de 22 pages datant de mars 2008 a été révélé par le site cryptome.org : « Microsoft Online Services, Global Criminal Compliance Handbook » (« Microsoft Online Services, Manuel de conformité pénale mondiale »). Dans ce document destiné à la justice et à la police américaines, Microsoft donne la liste des informations qu'elle peut mettre à leur disposition. Ce sont une partie des informations qu'elle recueille et enregistre, combien de temps elle les garde dans ses fichiers... Le document complet (en anglais - archivé).

Microsoft a envisagé de porter plainte contre le site Cryptome et l'a fait fermer un temps avant de faire marche arrière.
Chronologie de l'action de Microsoft contre Cryptome.




William Cohen, Secrétaire américain à la Défense

Dans ce discours aux employés de Microsoft du 18 février 1999 (texte intégral sur U.S. Department of Defense) le secrétaire américain à la défense, William Cohen, demande à Microsoft de pratiquer l'espionnage des individus et l'intelligence (l'espionnage) industrielle et économique :

« Je suis persuadé que Microsoft comprend parfaitement le lien crucial qui existe entre notre sécurité nationale et la prospérité de notre pays. »

« ...I believe that Microsoft does understand the crucial connection between our national security and our national prosperity... »

Sans commentaire ...

A cette époque, on a pensé immédiatement à ce que l'on a appellé, de manière générique, la « NSA Trapdoor » (un espion dans Windows dont « Magic Lantern » aurait put être l'un des composants)




Microsoft Windows 10 a été rendu public le 29.07.2015.

  • Microsoft et les revenus publicitaires

    Dans la guerre que se livrent les opérateurs pour collecter la mane de la publicité sur le Web, Google tire son épingle du jeu avec plus de 66 milliards de US$ de revenus en 2014, quasi entièrement faits (89%) de revenus publicitaires (essentiellement avec son moteur de recherche « Search ». Pour s'attaquer à cet Hymalaya qu'est le « revenu publicitaire », Microsoft, dont le chiffre d'affaire total est de 86,8 milliards d'US$ en 2014, a besoin d'avoir des revenus publicitaires, alors qu'il n'en a aucun actuellement. Il faut donc profiler tous les internautes du monde au moins aussi bien que Google. Il est tout de même incroyable que cet acteur du premier cercle du pouvoir, comme Google, qui est au coeur de nos vies avec le système d'exploitation lui-même, et qui avait devancé l'espionnage avant tout le monde en rachetant Firefly le 8 avril 1998, (avant même que Google n'existe (Google sera créé le 4 septembre 1998)), et en implantant des GUID la même année dans tous les produits Microsoft, soit à la traîne en matière de profiling et de revenus publicitaires, alors que Microsoft est sans doute mieux informé que Google, le premier espion du monde, sur tous les internautes du monde.

    Quoique... Microsoft abandonne une partie de ses ambitions dans la publicité en ligne.

  • Microsoft et le patriotisme américain

    Microsoft participe, de son plein gré (ou contraint et forcé, comme tous les grands opérateurs américains et certains pays « alliés » des USA - voir : Pacte UKUSA), à l'intelligence économique des USA pour son essort économique et sa domination de l'économie mondiale. Microsoft doit fournir à la NSA, dans ses matériels et logiciels, les points d'entrées que cette dernière exploitera, voire lire directement les données elles-mêmes. Microsoft fut le premier à entrer en collusion avec la NSA, dans le cadre du vaste système d'espionnage globalement appelé PRISM et Cie, dès le 11.09.2007, en implantant UpStream (Blarney, Oakstar, Fairview, Stormbrew).

    • Par exemple, pour le service Skipe, selon le document top-secret « User’s Guide for PRISM Skype Collection » (pdf, anglais, 9 pages), ce service peut être contrôlé pour l'audio lorsque l'une des extrémités de l'appel est un téléphone conventionnel, et pour toute combinaison « audio, vidéo, chat, et transferts de fichiers » lorsque les utilisateurs de Skype se connectent à partir d'un ordinateur (il est beaucoup plus facile, rapide et précis (certain) d'analyser le traffic lorsque celui-ci est numérique).

    • 1999 - Microsoft et la NSA TrapDoor.

Il était temps que Microsoft se mette au niveau et nous espionne mieux que ça ! Une belle tentative, avortée (rejetée par tout le monde), avait été Microsoft PassPort (un Single Sign-in) dont le « login » actuel est un avatar :

Microsoft espionne
Microsoft espionne

  • Microsoft peut le faire mieux que Google car, si Google tente d'être au coeur de nos machines avec Chrome OS ou Androïd comme systèmes d'exploitation (liste), Google Chrome comme navigateur Web et Google search comme moteur de recherche, Microsoft y est depuis plus longtemps et en force, avec Windows comme système d'exploitation, Internet Explorer/Edge comme navigateur Web et Bing comme moteur de recherche.

    Dispose d'un
    système d'exploitation
    sur toutes les plateformes

    Dispose d'un
    navigateur Web

    Dispose d'un
    moteur de recherche

    Microsoft

    Windows XP
    Windows 7
    Windows 8 et 8.1
    Windows 10

    Internet Explorer
    Edge

    Bing
    3,23% de parts de marché en Europe en janvier 2015

    Google

    Androïd
    Chrome OS

    Chrome

    Search
    91,69% de parts de marché en Europe en janvier 2015


  • La présence sur toutes les plateformes à la fois est un autre signe : Androïd de Google, comme Windows 10 de Microsoft, sont disponibles partout.

    SmartPhone

    Tablettes

    PC

    Microsot

    Windows 10

    Windows 10

    Windows 10

    Google

    Androïd

    Androïd

    Androïd


Si la collecte de données sur vous-même et sur vos moindres faits et gestes, par Windows 10, est l'une de vos préoccupations, vous savez probablement qu'il y a de nombreuses pages Web expliquant comment désactiver un certain nombre de ces fonctionnalités scélérates manuellement, moyennant force manipulations abracadabrantesques. Mais il y a aussi 2 ou 3 applications, disponibles sur le Web, qui font ces réglages automatiquement et qui peuvent vous aider à lutter contre cette intrusion dans votre vie privée et à vous protéger en empêchant Windows 10 d'envoyer vos données privées à Microsoft.

Microsoft, avec Windows 10 (et contamination lorsque c'est possible, avec les mises à jour, dans Windows 7 et Windows 8) enregistre et conserve, par exemple :

  • Les questions que vous posez vocalement à l'assistant Cortana (et, peut-être, plus encore lorsque le micro reste ouvert ou est ouvert à distance comme Google peut le faire avec Androïd et a même projeté de le faire ).

  • Vos géolocalisations en continue avec la précision de géolocalisation de Google (parfois à quelques centimètres prêt).

  • Toutes vos requêtes dans les moteurs de recherche (pas seulement Bing) et dans les autres moteurs de recherche.

  • Etc.

Une disposition assez incroyable de Windows 10 est le contournement du fichier hosts (le DNS local) dont on se sert, en sécurité de la navigation Web, contre les sites de phishing. Au lien d'accéder à un domaine en utilisant la hiérarchie normalisée de hosts à DNS, Microsoft à développé un codage " en dur " Raison donnée par Microsoft : lutte contre le phishing !

Ces dispositifs d'espionnage, bloqués par cette application, sont ceux identifiés. Il en existe probablement d’autres.

Ces dispositifs d'espionnage sont probablement, en tout ou partie, restaurés par Microsoft lors des mises à jour de Windows 10 (avec l'implantation de nouveaux dispositifs d'espionnage), donc mettre régulièrement à jour cet outil de protection et ré-exécutez-le après chaque mise à jour de Windows 10.

Il est « normal » pour Windows que, lorsqu'on lui ferme la porte, il entre par la fenêtre !

Windows 10 comporte, très probablement, des backdoor ou autres dispositifs d'espionnage permettant à la NSA de pénétrer vos ordinateurs. Cela n’est pas nouveau. Par exemple :

  • En 1996, la découverte d'un accord entre IBM et la NSA ne fit pas énormément de bruit dans les médias mais secoua vivement le monde politique, le monde industriel et le monde commercial. Cet accord entre IBM et la NSA fait qu'IBM donne 24 des 64 bits de la clé de cryptage de Lotus Notes à la NSA. Cette dernière n'a donc plus que 40 bits de clé de cryptage à casser, ce qu'elle sait faire. Ceci est écrit en toutes lettres dans le manuel décrivant l'infrastructure de Lotus Notes, écrit par IBM, Edition IBM mai 1999 - page 80.

  • Se couvenir de la fameuse NSA TrapDoor.

  • Les révélations d'Edward Snowden sur la collusion entre tous les opérateurs du Web et les NSA et Cie doivent faire ouvrir les yeux.

Pourquoi croyez-vous que Microsoft offre gratuitement Windows 10 ?

Comme d'habitude :

  • Si ce qui est gratuit n'a pas de prix, ça a un coût

  • Si le produit est gratuit, c'est que vous êtes le produit.

  • Si le service est gratuit, c'est que vous êtes le service.




De l'aveu même de Microsoft, la liste des informations échangeables par le biais de ce dispositif (ndlr : il s'agit du module HailStorm. Hailstorm est le logiciel qui permet l'échange des informations stockées dans Passport, ainsi que d'autres informations, entre les ordinateurs et les systèmes d'exploitation.) de Single sign-in est incroyable tant l'outil est performant : numéro de téléphone personnel, numéro de téléphone professionnel, numéro de fax, adresse privée, adresse professionnelle, localisations géographiques, le nom réel d'une personne, ses surnoms, date de naissance, anniversaire, d'autres dates spéciales et photographie personnelle, une liste complète de tous les noms de tous les contacts contenus dans votre annuaire électronique, y compris les noms, adresses, dates de contacts et détails personnels de tous les amis et associés, informations sur les lieux de contacts et les contacts, informations sur toutes les formes de courrier entrant, y compris voicemail, courrier électronique et fax, informations de traçage, documents personnels et professionnels, sites favoris et autres identifiants, d'affaires, factures, modes de paiement, coupons et autres enregistrements de vos transactions, réglages et capacités de vos matériels toutes plates-formes confondues, y compris PC, PDA et téléphones; et utilisation détaillée de chacun d'entre eux... et encore : sexe, âge, occupations, situation de famille, situation personnelle, passe-temps, centres d'intérêt, citation préférée, choses préférées (vos livres préférés, artistes, lieux, trucs et gadgets), une photo personnelle (de vous, d'un être aimé, ou d'un lieux préféré, la chose ou l'animal de compagnie), une page d'accueil...




Pourquoi Microsoft espionne ? Par patriotisme américain et pour se faire de l'argent, beaucoup d'argent.

Microsoft Windows 10 a été rendu public le 29.07.2015.

Dans la guerre que se livrent les opérateurs pour collecter le maximum d'informations sur le maximum d'individus (personnes physiques ou morales) sur Terre, Google tire son épingle du jeu. Son tracking universel est mis en oeuvre par son principe d'encerclement qui lui permet de faire d'une pierre deux coups :

  • Répondre au patriotisme américain (intelligence économique) dans le cadre de Prism et Cie (et ses successeurs)
  • En tirrer plus de 66 milliards de US$ de revenus en 2014, quasi entièrement faits de revenus publicitaires, grace au profiling calculé à partir de cette même surveillance.

Microsoft espionne les utilisateurs de tous ses produits depuis plus longtemps que tous les autres opérateurs, depuis au moins depuis 1998.

Microsoft espionne mieux que les autres, sans avoir recours à des principes d'encerclement aussi compliqués et sophistiqués que ceux de Google.

On peut alors penser qu'avec l'envolée de l'espionnage dans Windows 10, espionnage qui est rétro-porté sous Windows 7 et Windows 8.1, Microsoft souhaite avoir, aussi, des revenus publicitaires, elle dont le chiffre d'affaires 2014 (exercice décalé juillet / juin) est de plus de 93 milliards de US$ (*), fait sans quasiment aucun revenu publicitaire.

Et bien, non... La publicité n'est pas la tasse de thé de Microsoft... en apparences.

Rappelons que l'espionnage n'est pas fait, comme on voudrait nous le faire avaler, que pour le profiling en vue de faire de la publicité (Google est la première régie publicitaire du monde, et de très loin). Il y a une autre raison : le patriotisme des américains, dont de Microsoft.

  • Microsoft avait été la première à répondre à la NSA et à alimenter Prism et Cie.
  • Se souvenir du discours de William Cohen, alors Secrétaire américain à la Défense, à Microsoft (Microsoft espionne).

Le tracking permet d'avoir d'énormes revenus, en apparence non publicitaires, en vendant ces données à des régies tout en conservant les apparences d'une activité " propre " (les internautes ne sont sensibles, dans leur immense majorité, qu'aux apparences des choses).

02.07.2015 - Le Monde :Microsoft abandonne une partie de ses ambitions dans la publicité en ligne

Microsoft est un acteur du premier cercle du pouvoir, comme Google. Microsoft est au coeur de nos vies avec le système d'exploitation lui-même. Microsoft avait devancé l'espionnage avant tout le monde en rachetant Firefly le 8 avril 1998, (avant même que Google n'existe (Google sera créé le 4 septembre 1998)).

L'un comme l'autre disposent désormais des mêmes classes d'outils aux mêmes endroits. Google est désormais au coeur de nos machines avec Androïd comme système d'exploitation, Chrome comme navigateur et Search comme moteur de recherche. Microsoft y est depuis plus longtemps et en force, avec Windows comme système d'exploitation, Internet Explorer comme navigateur et Bing comme moteur de recherche.

  • Dispose d'un
    système d'exploitation
    sur toutes les plateformes
    Dispose d'un
    navigateur Web
    Dispose d'un
    moteur de recherche
    MicrosotWindows 10Internet ExplorerBing
    GoogleAndroïdChromeSearch

La présence sur toutes les plateformes à la fois est un autre signe : Androïd de Google, comme Windows 10 de Microsoft, sont disponibles partout.

  • SmartPhoneTablettesPC
    MicrosotWindows 10Windows 10Windows 10
    GoogleAndroïdAndroïdAndroïd




Remplacer Microsoft Windows par l'Open Source Linux

Remplacer Microsoft Office par l'Open Source Open Office

N'utiliser aucun site et service Internet de Microsoft, dont :

  • Tous leurs services courriel

  • Le service d'authentification « Windows Live ID »

  • Le service de messagerie instantanée « Windows Live Messenger »

  • Skipe

  • « Windows Live Hotmail »

  • MSN

  • « MSN Groups »

  • XBox Live

  • Les services en réseaux « Windows Live Spaces » et les services de type « Cloud Computing » avant la lettre avec les applications et vos propres fichiers déportés (vos données personnelles chez un autre) ! « Windows Live Admin Center » et « Office Live Small Business » (« Live Domain », « Live Skydrive », « Office Live WorkSpace », « WebApps », « Messagerie », « Calendrier », « Contacts », « Accès mobile », « Live Photos », etc.)

  • Et, pire que tout, le « Cloud Computing » en général dont les implémentations de Microsoft avec « Microsoft Office Live », « Office 365 », etc.

  • Etc.