Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Scripts et langages de scripts

Un script est un programme écrit dans un langage de script (JavaScript, etc.). Ils apportent le dynamisme des sites Web qui, sans eux, n'existerait pas.

01.01.2012 - Révision 01.05.2022 - Révision mineure 12.08.2022. Auteur : Pierre Pinard.

Un script est un petit programme informatique (ou une partie indépendante d'un programme plus vaste - une fonction) écrit, en règle générale, pour exécuter une petite tâche particulière.

  • Le langage le plus connu du grand public est JavaScript. Les scripts écrits en JavaScript sont embarqués dans le code hypertexte (HTML, HTML5) des pages Web.

  • Les commandes que l'on exécute parfois dans la boîte d'« Invite de commandes » de Windows (ce souvenir du système d'exploitation prédécesseur de Windows dans le monde PC) sont des commandes du langage de script de MS-DOS, « Cmd » (anciennement « Command »), désormais appelé « Windows PowerShell ». Les fichiers « .bat » sont des scripts.

  • Les langages sh, bash, ksh, zsh, csh, et tcsh sont des langages de scripts dans le monde Linux/Unix.

  • AppleScript est un langage de scripts dans le monde Apple.

  • Les forums de discussion, comme les blogs, sont écrits dans un langage de script, généralement PHP, qui s'exécute côté serveur.

  • Autres langages de scripts : VBScript, Lisp, Scheme, GNU, Octave, Matlab, Autoit, Perl, Python, Rebol, Rexx, Ruby, Lua, Tcl/Tk, KiXtart, Groovy, etc.

La plupart des langages de scripts sont des langages « interprétés » (les autres étant des langages « compilés »). Cette notion, purement technique :

  • Libère l'écriture, la mise au point et l'exécution des scripts du cycle traditionnel des langages classiques (édition # compilation # édition des liens # exécution).

  • Rend le script « portable » sur des systèmes très différents, pour autant qu'un interpréteur du langage de script soit disponible sous chaque plateforme.
    Ne pas confondre la portabilité d'un script sur plusieurs plateformes et la notion de « logiciel portable ».

  • Pénalise la vitesse d'exécution d'un script interprété par rapport à un code compilé. Toutefois, dans une page Web, le temps d'exécution de la totalité des scripts est totalement marginal, en particulier par rapport aux requêtes d'accès qu'elle peut contenir vers des serveurs tiers.

Les scripts qui retiennent notre attention, en matière de protection des navigateurs, de la navigation et de la vie privée, sont essentiellement ceux intégrés à une page Web ou un courriel (dans du code hypertexte). Ils y apportent de l'animation, du dynamisme et de l'interactivité (si les scripts n'existaient pas, les pages Web seraient totalement statiques, comme elles l'étaient lors de l'invention du World Wide Web (WWW - Web)), mais les scripts apportent aussi certains risques, car leur exécution a lieu « côté client » (dans votre navigateur Web - dans votre appareil).

Chaque page Web embarque, généralement, de nombreux scripts utilisant le langage de programmation JavaScript. Ces scripts sont exécutés dans votre navigateur Web, lorsque celui reçoit le code de la page que vous souhaitez consulter, et l'interprète. La technologie JavaScript sous-jacente est embarquée dans tous les navigateurs Web.

Dans une page Web prise en charge par votre navigateur :

  • Les scripts peuvent gérer l'affichage des menus de navigation dans le site. Si JavaScript n'est pas activé (ou si le module additionnel NoScript et installé, comme cela est vivement recommandé, mais que le domaine (le site) visité n'est pas autorisé à exécuter des scripts), il ne sera pas possible de naviguer sur le site visité.

  • Les scripts peuvent gérer l'affichage des publicités. Ils servent à envoyer aux serveurs de chaque annonceur publicitaire, le contenu du cookie de l'annonceur, dont le GUID qui lui permet de reconnaître la personne physique présente devant l'écran et de lui délivrer de la publicité adaptée (« publicité ciblée » dite « publicité comportementale »), en temps réel, à ses comportements et déplacements (moindres faits et gestes) sur le Web.
    Nota : la « publicité comportementale » rapporte un peu plus d'argent aux sites Web et la publicité est le modèle économique d'un Web gratuit qui, sinon, devient payant comme de très nombreux sites le sont déjà devenus.

JavaScript ne contient pas de fonction permettant de lire directement la version de JavaScript supportée par le navigateur Web que vous utilisez. Ce bout de code, ce script, mixte langage HTML et langage JavaScript pour afficher la version maximale de JavaScript supportée par votre navigateur utilisé (la version la plus récente de JavaScript est la 1.7) :

Quelle est la version de JavaScript actuellement supportée dans le navigateur que vous utilisez ?




<script type="text/javascript">
var jsver = 1.0;
</script>
<script language="Javascript1.1" type="text/javascript">
jsver = 1.1;
</script>
<script language="Javascript1.2" type="text/javascript">
jsver = 1.2;
</script>
<script language="Javascript1.3" type="text/javascript">
jsver = 1.3;
</script>
<script language="Javascript1.4" type="text/javascript">
jsver = 1.4;
</script>
<script language="Javascript1.5" type="text/javascript">
jsver = 1.5;
</script>
<script language="Javascript1.6" type="text/javascript">
jsver = 1.6;
</script>
<script language="Javascript1.7" type="text/javascript">
jsver = 1.7;
</script>
<script type="text/javascript">
document.write('<p><b>Version de Javascript ' + jsver
+ ' supportée</b></p>');
</script>



Les langages de scripts existent « côté client », comme « côté serveur » et le Web est un monde client/serveur.


Exécution du script :

# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #