Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

ScreenSaver

Les « Économiseurs d’écran » (« Screen Saver » ou « ScreenSaver »), dans le monde Windows, sont des programmes exécutables évitant aux vieux écrans à tubes cathodiques d'être « brûlés » par des images fixes. Pratiquement tous sont des virus.

Les « économiseurs d’écran » (« Screen Saver » ou « ScreenSaver » ou « Écrans de veille »), dans le monde Windows, sont des programmes exécutables (du code qui s'exécute) dont le suffixe est .SCR (Microsoft Windows Screensaver Format).

Les « économiseurs d’écran » avaient une raison d'être : ne jamais laisser un affichage fixe à l'écran, à l'époque des écrans appelés CRT (Cathode Ray Tube). Ces gros écrans, ressemblant à d'énormes téléviseurs, utilisaient un tube cathodique pour l'affichage.

  • Un canon à électrons projette en continu un flux d'électrons sur une surface phosphorescente.
  • Le flux est dévié par un champ électromagnétique pour être dirigé vers les points (les pixels) à « allumer ».
  • La phosphorescence étant très peu rémanente (elle ne dure pas), le faisceau balaye la totalité de l'écran plusieurs fois par seconde (par exemple 60 fois par seconde) pour éviter le scintillement de l'image.
  • Pour permettre la couleur, il y a trois couches phosphorescentes, une pour chaque couleur fondamentale, et trois faisceaux.

Sur ces CRT (Cathode Ray Tube), si l'image est immobile (typiquement, le fond d'écran du « bureau de Windows »), les couches phosphorescentes sont, à la longue, « brûlées », et, même écran éteint, on peut voir une image fixe rémanente (par exemple, tous les traits horizontaux et verticaux, les cadres et les boîtes de dialogue d'un formulaire de saisie qui resterait affiché à longueur de journée sur un poste de travail ne faisant que cela).

Pour y remédier, un paramètre est instauré permettant d'éteindre l'écran au bout de N minutes d'inactivité ou de lancer un « économiseur d’écran » qui va afficher une image animée (un poisson dans un aquarium avec tout le décor et le/les poissons qui bougent, etc.).

Le succès des « économiseurs d’écran » est immédiat et des millions d’ « économiseurs d’écran » sont proposés sur le WEB, dans tous les domaines, y compris pour simplement « faire joli ». Même les utilisateurs d'écrans à cristaux liquides, qui sont totalement à l'abri du phénomène de brûlure de l'écran, en téléchargent et en changent tout le temps.

Or, il y a un problème, et pas des moindres.

Vous êtes-vous demandé pourquoi des dizaines de milliers d'individus inconnus créent des dizaines de milliers de sites WEB de téléchargement de millions d'« économiseurs d’écran » gratuits ? Parce qu'il y a des dizaines de milliers de cybercriminels qui se jettent sur une occasion d'attaquer les internautes et de se faire de l'argent facile.

Les économiseurs d'écran sont, dans 99,999% des cas, des virus ou des vecteurs publicitaires

Le problème vient du fait que les « économiseurs d’écran » (« Screen Saver » ou « ScreenSaver ») sont des programmes exécutables (du code qui s'exécute dans votre ordinateur) et sont donc immédiatement devenus, et sont toujours à ce jour, dans 99,999% des cas, l'un des principaux vecteurs de virus de toutes natures, y compris les plus dramatiques (vol d'identités bancaires [keyloggers et autres spywares] ou demande de rançon par ransomware ou cryptoransomware).

Les « économiseurs d’écran » n'ont pas pour vocation d'économiser de l'énergie (électrique), mais d'éviter qu'une image fixe ne brûle certains spots des écrans à tubes cathodiques. C'est la raison pour laquelle il s'agit toujours d'animations.

Certains « économiseurs d’écran » sont payants. On peut penser que ceux-là ne contiennent pas de virus, mais l'analyse d'un fichier téléchargé doit toujours passer par la case VirusTotal - Multiantivirus gratuit en ligne (fichier ou URL)

Rien n'est gratuit sur le Web :

Le gratuit, ça n'a pas de prix, mais ça a un coût !
Lorsque le produit est gratuit, c'est que vous êtes le produit.
Lorsque le service est gratuit, c'est que vous êtes le service.

ScreenSaver -
ScreenSaver - ScreenSaver