Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Opt-In (Choix d'entrer dans un mécanisme discutable)

Opt-In - Choix donné à l'internaute d'accepter d'entrer dans un mécanisme. Si ce choix lui est demandé, c'est que le mécanisme est discutable (dont l'espionnage, la collecte de données privées, etc.)

L'Opt-In (en français, « J'accepte d'adhérer à... » ou « J'opte pour une adhésion à... ») est un principe général, courtois et « légal », sollicitant l'autorisation de l'Internaute pour faire ou pratiquer quelque chose de connexe à une autre action en cours d'exécution.

Des acteurs de l'Internet, respectueux des Internautes, s'en servent afin de promouvoir un bien ou un service, en plus du bien ou service auquel l'internaute est en train de souscrire, en lui demandant s'il l'accepte. Il implique le consentement préalable explicite, spécifique et éclairé de l'internaute.

Sans que cela soit une règle, mais une simple tendance :

L'Opt-In est un comportement inverse de l'Opt-Out. L'Opt-In est un dispositif grâce auquel, lorsqu'un prestataire souhaite accompagner sa prestation (installation d'un logiciel...) d'offres additionnelles, l'internaute doit exprimer son consentement préalable, explicite, spécifique et éclairé à ces offres additionnelles. L'internaute coche une case pour dire « Oui, je suis d'accord » au lieu d'être obligé de décocher une case précochée et peu explicite pour dire « Non, je ne suis pas d'accord ».

Et puis il y a le vaste problème des « Opt-In » sournois, à l’insu des personnes, qu’imposent les régies publicitaires pour introduire tout le monde dans les rets du « Tracking » > « Profiling » > « Ciblage comportemental » > « Marketing comportemental » et à l’usage des « cookies ». À cause de cela ont été développés les vastes mécanismes d'Opt-Out pour en sortir, sans parler des encore plus vastes mécanismes d’espionnage dans lesquels on entre de force et desquels on ne peut sortir avec tous les appareils et toutes les applications sous iOS ou Android…


Voir le Tableau de synthèse des Opt-Out des cookies de tracking

Opt-In - Opt-In et Opt-Out par l'exemple

Exemples d'évènements qui peuvent vous arriver sous forme d'Opt-In ou d'Opt-Out. Les Opt-In sont plus rares, beaucoup plus rares, que les Opt-Out.

Inscription à une lettre d'information (votre adresse e-mail sera utilisée pour vous envoyer, régulièrement, une lettre). Il s'agit de l'un des plus emblématiques usage de l'Opt-In qui permet à celui qui émet une lettre d'information (quotidienne, hebdomadaire etc. ...) de bien se distinguer des spammeurs en demandant explicitement aux internautes de s'inscrire à cette lettre (le processus peut même être constitué d'un double Opt-In avec une demande de confirmation de l'Opt-In, ce qui valide, par la même occasion, l'adresse e-mail).

Attention : Trucs indésirables livrés avec Auslogics Disk Defrag.

La capture d'écran suivante montre un Opt-Out. Les cases sont précochées et, avec l'installation de ce logiciel (Auslogics Disk Defrag), l'éditeur s'apprète à vous forcer la main et à installer deux trucs :

Votre navigateur Internet est modifié. Une barre d'outils, totalement inutile et agissant, probablement, comme toutes les barres d'outils, en espion de la navigation de l'Internaute (voir : Les cinq piliers de l'espionnage de type Tracking), est installée. Simultanément, un Hijacker va manipuler l'un des réglages de votre navigateur : votre moteur de recherche préféré sera remplacé par celui de Ask. Auslogics sera rémunéré par Ask pour cette installation.

Une autre modification d'un autre de vos réglages sera opéré par un autre Hijacker qui va remplacer votre page de démarrage préférée, dans votre navigateur Internet, par celle de Ask.

Un Opt-Out. Des cases d'options sont pré-cochées et l'Internaute pressé va se faire avoir.
Un Opt-Out. Des cases d'options sont pré-cochées et l'Internaute pressé va se faire avoir.


Attention : Trucs indésirables livrés avec Unlocker.

Unlocker tente d'installer, en Opt-Out, une Barre d'outils (la Babylon Toolbar en 2012, la Delta Toolbar en 2013). Unlocker tenter également de Hijacker votre page de démarrage dans votre navigateur (en la remplaçant par la page " Babylon Search " (en 2012) ou " Delta Search " (en 2013)). Unlocker tente enfin de Hijacker votre moteur de recherche préféré, spécifié dans votre navigateur (en le remplaçant par le moteur Babylon (en 2013) ou Delta (en 2013) !

Selon le lieu (géolocalisation) de l'utilisateur, la procédure d'installation de Unlocker peut installer Babylon (la Barre d'outils et le moteur de recherche du traducteur multilingue Babylon), Bing (la Barre d'outils et le moteur de recherche de Microsoft) ou Quickstores (la Barre d'outils et le moteur de recherche eBay, Amazon & Shopping.com).

D'autre part, sur le site de Unlocker, avant le téléchargement, il y a une incitation insistante et désagréable à utiliser, en ligne ou en le téléchargement, l'un de ces innombrables trucs inutiles, voire dangereux, qui prétendent entretenir le Registre Windows, l'analyser, la compacter, l'accélérer, la réparer etc. ... Ça ne sert strictement à rien. Et pour faire bonne mesure, cette incitation insistante est reprise par une "pop-under" après le téléchargement ! Si Unlocker n'était pas si utile, si unique, il serait banni !
Vérifié le 28.03.2012 - Babylon Toolbar
Vérifié le 18.10.2013 - Delta Toolbar

Unlocker force la main pour installer un truc indésirable, en Opt-Out. Le "truc" installé est variable selon la géolocalisation de l'utilisateur (et, probablement, selon la rémunération la plus avantageuse de l'auteur de Unlocker au moment de l'installation).
Unlocker force la main pour installer un truc indésirable, en Opt-Out. Le "truc" installé est variable selon la géolocalisation de l'utilisateur (et, probablement, selon la rémunération la plus avantageuse de l'auteur de Unlocker, au moment de l'installation).


Attention :Trucs indésirables livrés avec CCleaner.

Des trucs indésirables sont parfois livrés avec certaines versions publiques et officielles de CCleaner.

Ne jamais télécharger un logiciel ailleurs que depuis le site officiel de son éditeur et, dans le cas de CCleaner, suivre, strictement, les liens de téléchargement officiels, mais confidentiels (version « portable » sans installeur ou version avec installeur non piégé), que nous indiquons sur Assiste.com (lire pourquoi).

Lorsque les donnations sont insuffisantes pour soutenir le projet, CCleaner se fait rémunérer (sponsoriser) par des tiers qui insèrent l'installation de logiciels indésirables (en Opt-Out qui plus est !) dans nos ordinateurs.

  • En juillet 2006, la version 1.31 tentait d'installer la barre d'outils "Yahoo! Cleaner" (vérifié le 06.07.2006).
  • En mai 2012, la version 3.17 tentait d'installer la barre d'outils "Google" (vérifié le 05.05.2012).
  • En mai 2012, la version 3.18 tentait d'installer le navigateur espion "Google Chrome" et de le paramétrer en navigateur par défaut (hijack !) (vérifié le 10.05.2012).
CCleaner installe des trucs indésirables
CCleaner installe parfois des trucs indésirables en Opt-Out ! Ici, la case a été décochée.
Opt-In - Opt-In et Opt-Out par l'exemple

Avec l'Opt-In :

  • Vous devez faire une action pour adhérer
    Vous cochez une case ou vous répondez par "Oui" ou par "Non". Vous donnez explicitement, par une action que vous devez conduire, votre consentement. On peut raisonnablement supposer que vous ne cochez pas des cases systématiquement et les yeux fermé ou alors il vous manque une option.

  • Votre action doit être spécifique
    L'Opt-In doit porter sur un bien ou service unique et identifié.

  • Votre action doit être éclairée
    Vous faites une action dont la signification est clairement expliquée (et vous n'oubliez pas de lire les "longues" conditions générales, souvent en anglais, (dites "Terms"), les clauses "Vie privée" (dites "Privacy") et les clauses de Licence Utilisateur Final (dites "Eula").
Opt-In - Opt-In - Qu'est-ce cela sous-entend ?

L'Opt-In est obligatoire pour la prospection par courrier électronique, sinon c'est du spam. L'Article L34-5, modifié par Loi n°2004-669 du 9 juillet 2004 - art. 10 JORF 10 juillet 2004, du Code des postes et des communications électroniques stipule que :

Article L34-5 du Code des postes et des communications électroniques.

« Est interdite la prospection directe au moyen d'un automate d'appel, d'un télécopieur ou d'un courrier électronique utilisant, sous quelque forme que ce soit, les coordonnées d'une personne physique qui n'a pas exprimé son consentement préalable à recevoir des prospections directes par ce moyen.

Pour l'application du présent article, on entend par consentement toute manifestation de volonté libre, spécifique et informée par laquelle une personne accepte que des données à caractère personnel la concernant soient utilisées à fin de prospection directe.

Constitue une prospection directe l'envoi de tout message destiné à promouvoir, directement ou indirectement, des biens, des services ou l'image d'une personne vendant des biens ou fournissant des services. »

Sous la pression des associations de défense des consommateurs ou sous la pression de la Loi, l'Opt-In est de plus en plus souvent mis en place par les acteurs du Web ayant pignon sur rue.

Attention

Avec l'Opt-In, les marques tentent de soigner leur image de marque.

Nous, les média qui s'expriment sur la protection de la vie privée, comme Assiste.com, auront tendance à avoir un apriori favorable envers les marques et sites utilisant l'Opt-In et un apriori défavorable envers les marques et sites utilisant l'Opt-Out.

Par exemple, lors de la signature, en France, de la « Charte Publicité ciblée et protection des internautes », le 30 septembre 2010, entre l’UFMD (Union Française du Marketing Direct) et le Gouvernement français, les professionnels s'accordaient sur la crainte d'une sanction dissuasive des consommateurs en cas de non respect de cette charte (qui conduira, en 2012, à de vastes systèmes d'Opt-Out et de Do not Track, comme l'utilitaire « Ghostery ».

Opt-In - Opt-In et la Loi

Outils d'investigations pour chercheurs