Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Microsoft espionne

Microsoft a toujours espionné ses utilisateurs. Ceci est écrit en toutes lettres dans ses contrats que chaque utilisateur est obligé d'accepter (mais ne lit jamais).

Microsoft, comme tous les grands éditeurs, espionne l'intégralité des personnes physiques ou morales du monde pour deux raisons :

Des preuves incontestables et faciles à obtenir que Microsoft espionne sont ses clauses contractuelles dans lesquelles Microsoft déclare que notre vie privée est très importante à ses yeux (ça, on l’avait bien compris !), et liste les données collectées. Voici quelques clauses de Microsoft :

MicrosoftVistaWindows 7Windows 8 et 8.1
Windows Server 2012 R2
Windows 10
Points clésDéclaration de confidentialité de MicrosoftWindows VistaPoints clés de la déclaration de confidentialité de Windows 7Déclaration de confidentialité de Windows 8.1 et de Windows Server 2012 R2

Déclaration de confidentialité de Windows 10
KB 3080149Déclaration de confidentialité de Windows 7Déclaration de confidentialité de Windows 8.1Confidentialité et Windows 10 (28.09.2015)
Supplément de confidentialité Windows 7
Applications qui ont un impact sur les informations personnelles dans Windows 8.1Windows 10 et vos services en ligne
Fonctionnalités supplémentaires qui ont un impact sur les informations personnelles dans Windows Server 2012 R2Définir vos préférences pour les services Windows 10
Fonctionnalités qui ont un impact de confidentialité dans Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2Configuration de la télémétrie et d’autres paramètres au sein de votre organisation
Informations sur l'impact de confidentialité des fonctionnalités incluses dans Windows Server 2012 R2 Essentials et Windows Server Essentials Experience.Confidentialité et cookies
  • Données personnelles recueillies par Microsoft
  • Comment Microsoft utilise ces données personnelles
  • Raisons pour lesquelles nous partageons vos données personnelles
  • Comment accéder à et contrôler vos données personnelles
  • Cookies et technologies similaires
  • Compte Microsoft
  • Autres informations importantes sur la confidentialité
Détails spécifiques à certains services :
  • Bing
  • Cortana
  • Groove Music/Movies & TV
  • Services Microsoft Health
  • MSN
  • Office
  • OneDrive
  • Outlook.com
  • Silverlight
  • Skype
  • Windows
  • Xbox
Informations collectées, traitées, stockées ou transmises dans ou avec : Cortana

Les liens suivants permettent d’accéder aux déclarations de confidentialité applicables à chacune des applications répertoriées :

Appareil photo
Windows serveur 2012 R2 Commentaires et diagnostics
Localisation
Microsoft Edge
Voix, écriture et frappe
Windows Hello
Assistant Wi-Fi (Wi-Fi Sense)
Optimisation de la distribution de Windows Update

On sait que Microsoft a introduit des mouchards partout et répond aux injonctions du Gouvernement des États-Unis. Microsoft a institutionnalisé l'espionnage de ses clients à partir de Windows 98 et a été le premier à donner suite à PRISM et Cie, le plus vaste système d'espionnage connu, développé et instauré par la NSA et le FBI.

En février 2010, un document confidentiel de 22 pages datant de mars 2008 a été révélé par le site cryptome.org : « Microsoft Online Services, Global Criminal Compliance Handbook ». Dans ce document destiné à la justice et à la police américaines, Microsoft donne la liste des informations qu'elle peut mettre à leur disposition. Ce sont une partie des informations qu'elle recueille et enregistre, combien de temps elle les garde dans ses fichiers... Le document complet (en anglais - archivé).

Microsoft a envisagé de porter plainte contre le site Cryptome et l'a fait fermer un temps avant de faire marche arrière.
Chronologie de l'action de Microsoft contre Cryptome.

William Cohen, Secrétaire américain à la Défense

Dans ce discours aux employés de Microsoft du 18 février 1999 (texte intégral sur U.S. Department of Defense) le secrétaire américain à la défense, William Cohen, demande à Microsoft de pratiquer l'espionnage des individus et l'intelligence (l'espionnage) industrielle et économique :

« Je suis persuadé que Microsoft comprend parfaitement le lien crucial qui existe entre notre sécurité nationale et la prospérité de notre pays. »

« ...I believe that Microsoft does understand the crucial connection between our national security and our national prosperity... »

Sans commentaire ...

A cette époque, on a pensé immédiatement à ce que l'on a appellé, de manière générique, la "NSA Trapdoor" (un espion dans Windows dont "Magic Lantern" aurait put être l'un des composants)

Microsoft espionne - Des applications pour bloquer l'espionnage de Microsoft
Dossier (collection) : Microsoft espionne
Dossier : Microsoft espionne

Microsoft espionne et l'écrit en toutes lettres
Télémétrie - Espionnage ou préparation de l'avenir

Anti-espionnage de Microsoft Windows
O&O ShutUp10
DWS - Destroy Windows Spying (7, 8.1, 10)
Spybot Anti-Beacon
Disable Windows 10 Tracking
jamming », c’est-à-dire quelqu’un qui brouille les signaux comme GSM, 3G, 4G, 4G+, 4G++, 5G, LTE, LTE-A, 4G, WiFi, WiMAX, HSPA, UAV, 2.4G, 5.8G, GPS, caméra espion sans fil, radio, TV, etc. Le « jamming » est proche, dans l'esprit, du hacking et le « jammer » est proche du hacker.

r Diagnostics Tracking Service" href="Diagnostics_Tracking_Service.html" target="_top">Désactiver Diagnostics Tracking Service
Windows 10 Privacy Fixer
xp-AntiSpy
Safe XP
Réduire les appels aux serveurs Microsoft
DoNotSpy10
AntiSpy for Windows 10 (Ashampoo)
W10Privacy
Computer Bild Spionage-Stopper
Win10 Spy Disabler
Blackbird: System zügeln per Kommandozeile
Remove Spying Windows 10
Win10 SpyStop
Remove Windows 10 Spying

Microsoft - Une culture de l'espionnage
Microsoft Account
Microsoft Passport
Firefly
PRISM et Cie
Discours de W. Cohen aux employés Microsoft
NSA Trapdoor
Magic Lantern
Carnivore

Microsoft espionne - Références
Microsoft espionne - Microsoft espionne, le dit et l'écrit