Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Patriot-Act

Patriot-Act : loi autorisant les services de sécurité des États-Unis à accéder aux données informatiques détenues par les particuliers et les entreprises, sans autorisation ni information préalables

Le 11 septembre 2001, les États-Unis subissent 4 attentats-suicides simultanés (en moins de deux heures), dont contre les tours du World Trade Center, faisant 2 977 morts.

Le Patriot Act est promulgué par George W. Bush dès le 26 octobre 2001, pour lutter préventivement contre le terrorisme.

Le Patriot Act autorise les services de sécurité des États-Unis à accéder aux données informatiques détenues par les particuliers et les entreprises, sans autorisation préalable et sans en informer les utilisateurs.

Toutes les données numériques détenues sur des machines situées aux États-Unis, y compris les données de toutes les entreprises et de tous les particuliers du monde entier utilisant, généralement à leur insu, des machines (clouds, serveurs, hébergements, machines servant simplement de relais de trasmission, etc.) situées aux États-Unis, offrent tables ouvertes permanentes aux agences gouvernementales de tout poils, plus ou moins obscures, dont la NSA (qui a juré de casser tous les algorithmes de chiffrement (cryptage).

Spéculation ou réalité : dans le cadre du Pacte UKUSA (États-Unis, Royaume-Uni [le cheval de Troie des États-Unis en Europe], Australie, Nouvelle-Zélande, Canada, Allemagne, Turquie, Norvège), les machines se trouvant dans ces pays pourraient être affectées par le Patriot Act.

Patriot-Act - Patriot-Act