Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Scumware - Logiciel voleur de revenus d'un site

Scumware désigne les parasites dont l'activité conduit au détournement du trafic d'un site au profit d'un autre, principalement, le détournement du trafic procurant un revenu.

24.11.2022 : Pierre Pinard.

Scumware est un terme de l'industrie informatique.

Scumware : ce néologisme est un mot-valise (et contraction) construit par la fusion du mot anglais « Scum » (dans son sens vulgaire de saloperie, ordure, rebut, etc.) et du suffixe « ware » désignant un bien, une marchandise dont on fait un type. Dans l'industrie des logiciels, le rapprochement se fait avec « software » (« soft + ware »), désignant un objet « logiciel ».

« Scumware » se traduit par « Logiciel voleur de trafic » (Littéralement : « Saloperie de logiciel détournant mes revenus »). C'est la même classe que le terme moins imagé de « Publicité intrusive ».

Le terme de « Scumware » recouvre les parasites, quelles que soient leurs classes, dont l'activité conduit finalement au détournement de tout ou partie du trafic d'un site au profit d'un autre site et, principalement, le détournement du trafic procurant un revenu (Détournement des revenus publicitaires).

Les termes d'Adwares intrusifs ou Publicités intrusives ou Scumwares ou Thiefwares ou Parasitewares ou Stealwares ou Foistwares ou Piratewares sont plus ou moins interchangeables et plus ou moins synonymes. Ils recouvrent les mêmes parasites, incrustés dans les machines compromises des internautes, et entrant, par violation, en concurrence déloyale avec les mécanismes légitimes mis en place par les propriétaires des sites, dans le but de détourner les revenus (publicitaires ou autres) de ces sites.

Cela est développé dans les articles :

Pour ces parasites, le meilleur moyen et le meilleur emplacement pour peser ainsi sur la navigation des internautes et phagocyter les sites visités est de se placer là où cela se passe, c'est-à-dire dans la machine de l'internaute et même, encore plus près, dans son navigateur Internet (Firefox, Internet Explorer, Opera, Google Chrome, Safari, K-Meleon, etc. ...).

Pour ne pas être rejetés systématiquement par les antivirus et les antimalwares, ces parasites ne doivent pas être considérés comme tels mais demandés (voulus) par les internautes. Ils arrivent donc souvent sous forme d'outils cachés, insérés parmi d'autres, visibles dans un installeur piégé, dans une barre d'outils que l'internaute télécharge et installe sans lire les clauses « Vie privée » et « Licence d'utilisation ». Ce sont des « Scumwares » de sociétés ayant pignon sur rue. Il y a aussi ceux de crapules mafieuses du Web. Ils arrivent alors de manière furtive, à l'insu de l'utilisateur, par des techniques exploitant des failles de sécurité, des Drive-by download, etc. ... et s'incrustent dans sa machine et son navigateur Internet. Ils y a également ceux qui arrivent avec d'autres applications servant de Cheval de Troie comme se fut le cas avec les produits Gator (eWallet, Precision Time, Date Manager etc. ...).

Aujourd'hui, les sommes manipulées par la publicité sur le Web sont gigantesques et font les revenus colossaux de quelques très gros sites mais assurent, surtout, la survie de millions de petits sites de contenus qui, sans publicité, disparaîtraient, laissant un Web professionalisé et payant.

Cet article touchant à la « Web réputation » a été déplacé.

À partir du 13 février 2022, un nouveau dossier regroupant tous les articles conceptuels, outils et services de « Web réputation » a été élaboré. Ce dossier a ensuite été augmenté de nouveaux articles, outis et services. Ceci permet d'avoir sous la main, sans les chercher, tout ce qu'il faut pour évaluer le niveau de confiance ou de défiance que l'on peut avoir, avant de le visiter, en un site Web ou une URL ou un serveur ou une adresse IP...

Ce dossier permet d'avoir, succintement :

  • Plusieurs outils et services pour l'analyse et la réputation des sites Web ou des URL :

  • Plusieurs outils et services pour vérifier l'existence et l'état d'une société derrière un site Web :

    • La légalité de la société (identifier la société derrière un site Web et la retrouver dans Infogreffe [SIREN, SIRET, RSAC] ou les équivalents dans les pays étrangers), voir si elle est toute jeune ou existe depuis au moins quelques années...

    • Le dépôt de plaintes contre un site Web.

    • La réputation d'une adresse IP.

    • La réputation d'un nom d'hôte (hostname).

    • La réputation d'un ASN (Autonomous System Number).

    • La recherche d'un code ORIAS permettant la vérification de l'agrément de la plateforme interbancaire entre la banque d'un client et la banque d'un site marchand.

    • La recherche d'un Google Adsense Id (identifiant d'une société pour les outils de publicités dans un site Web, chez Google, et possibilité de remonter ainsi à tous les sites de la même société).

    • La recherche d'un Google Analytics Id (identifiant d'une société pour les outils de statistiques pour webmasters, chez Google, et possibilité de remonter ainsi à tous les sites de la même société).

  • Etc.

Voir :

Web réputation d'un site Web - introduction au dossier


Web réputation d'un site Web - liste des services

# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #
Dossier (collection) : Classes de logiciels
  1. Abandonware
  2. Adware
  3. Alphaware
  4. Annoyware
  5. Badware
  6. Baitware
  7. Beerware
  8. Beggarware
  9. Betaware
  10. Be-Ware
  11. Bloatware
  12. Bookware
  13. Bundleware
  14. Cardware
  15. Careware
  16. Censorware
  17. Charityware
  18. Coasterware
  19. Courseware
  20. Crapware
  21. Crimeware
  22. Crippleware
  23. Crudware
  24. Cryptomalware
  25. Cryptoware
  26. Crypto-ransomware
  27. Cyberware
  28. Demoware
  29. Donateware
  30. Donationware
  31. Doxware
  32. Dreamware
  33. Emailware
  34. Fanware
  35. Fatware
  36. Firmware
  37. Foistware
  38. Formationware
  39. Freeware
  40. Fritterware
  41. Garageware
  42. Garbageware
  43. Grayware
  44. Greenware
  45. Groupware
  46. Guiltware
  47. Hardware
  48. Helpware
  49. Herdware
  50. Heroinware
  51. Hijackware
  52. Jellyware
  53. Junkware
  54. Liveware
  55. Malware
  56. Meatware
  57. Middleware
  58. Missionware
  59. Nagware
  60. Netware
  61. Otherware
  62. Parasiteware
  63. Payware
  64. Pirateware
  65. Postcardware
  66. Prayerware
  67. Psychedelicware
  68. Puppetware
  69. Pushware
  70. Ransomware
  71. Retroware
  72. Riskware
  73. Scareware
  74. Scumware
  75. Shareware
  76. Shelfware
  77. Shitware
  78. Shovelware
  79. Slideware
  80. Software
  81. Spyware
  82. Stealware
  83. Stiffware
  84. Suppositware
  85. Thiefware
  86. Treeware
  87. Trialware
  88. Truelleware
  89. Tupperware
  90. Uselessware
  91. Vaporware
  92. Vapourware
  93. Warmware
  94. Wetware
Les trucs en « ...ciel » ou « ...tiel » comme logiciel...

Dossier (collection) : Publicité intrusive

Dossier : Publicité sur le Web

Articles de fond
Publicité intrusive
Vidéo de démonstration de publicités contextuelles
L'IAB est contre la publicité intrusive (procès)
Banner blindness
Détournement des revenus publicitaires des sites Web
En droit, la publicité intrusive relève de la concurrence déloyale
Identifier et poursuivre le bénéficiaire d'un détournement de revenus publicitaires
Publicité intrusive - Contre-mesures

Technologie de la publicité intrusive
Smart Links

Autres nommages de la technologie de publicités intrusives
Publicité contextuelle in-text
Publicité in-stream
Publicité in-text
Publicité dans le texte
Publicité textuelle
Vidéo contextuelle in-text

Classification de ces malveillances
Thiefware

Autres nommages de ces parasites
Adware intrusif
Foistware
Parasiteware
Pirateware
Scumware
Stealware

Quelques exemples d'opérateurs de publicité intrusive
InfoLinks (InfoLinks) (actif))
Related Info - Related Links - (Alexa) (archive)
CoolWebSearch (CoolWebSearch) (archive)
eWallet (Gator / Claria) (archive)
Precision Time (Gator / Claria) (archive)
Date Manager (Gator / Claria) (archive)
Gain (Gator / Claria) (archive)
OfferCompagnon (Gator / Claria) (archive)

Quelques exemples d'opérations
ContextPro (eZula) (archive)
HotText (eZula) (archive)
TopText (eZula Top Text) (archive)
iLookup (eZula) (archive)
IntelliTXT (Vibrant Media) (actif)
IntelliTXT Video (Vibrant Media) (actif)
SmartAD (Vibrant Media) (actif)
Smart Tags (Microsoft) (archive)
Surf+ (filemix.net) (archive)
Spedia Surf+ (Spedia.net) (archive)
ThirdVoice (ThirdVoice, Inc) (archive)
FlySwat (FlySwat) (archive)
PosiTexte (click4france) (actif ?)
ClickInText (ClickInText) (actif)
QuickClick (MBCi) (archive)
Smart Cursors (Commet Cursor) (archive)
BetterSurf (BetterSurf) (actif)
TopSearch (AltNet) (archive)
BargainBuddy (eXact Advertising) (archive)
BonziBuddy (Bonzi.com) (archive)
Superbar (Gigatech Superbar) (archive)

Très proche de la publicité intrusive
Cybersquatting
Spamdexing
Spamdexing - Google pris à son propre spamdexing