Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Google écoute - allumer à distance le micro

Google est capable d'allumer à distance le micro d'un terminal sous Android (ordinateurs, tablettes, smartphones, etc. ...)

Google est capable d'allumer à distance le micro d'un terminal sous Android (smartphone, tablettes, ordinateur, gadget à commande vocale, téléviseur Android, etc. ...) sous le prétexte fallacieux d'écouter les bruits ambiants afin de préciser et « pertinencer » la publicité délivrée.

Il y a tout à craindre d'une vie qui n'est plus du tout la nôtre !

Exemple d'un cas d'usage de « Google écoute » / « Android écoute »

Vous êtes allé aux toilettes en emportant votre smartphone ou votre tablette fonctionnant sous Android et vous naviguez sur le Web.

Google vous localise à quelques centimètres près (Géolocalisation - Techniques et technologies) et accède aux plans immobiliers (plans d'architecte ou plans d'évacuation des pompiers...). Google sait donc que vous êtes dans vos toilettes.

En fonction des bruits ambiants (« vos bruits »), Google fera apparaître une publicité :

  • Pour du Diarsed (Traitement symptomatique des diarrhées aiguës).
  • Pour un laxatif (accélérant le transit intestinal, ramollissant les selles et combattant la constipation).

Merci Google. Merci Android. Merci de m'écouter même lorsque cela me laisse sans voix. Je me sens mieux maintenant. Je suis si bien traqué et profilé. Je fais l'objet d'un magnifique marketing comportemental.

Maintenant, imaginez cette écoute lors d'une réunion commerciale ou scientifique ou de journalisme d'investigation ou d'un avocat et son client, etc. Il n'y a même pas besoin de procédure judiciaire pour demander la mise sous écoute - il n'y a que les tenants du droit qui s'accrochent encore à cette perte de temps légale !

Les tentatives de justifications :

  • Avoir un micro écoutant les bruits ambiants (un second micro, au dos du smartphone...) afin d'analyser les bruits et de les soustraire à la conversation qui serait de meilleure qualité
  • Avoir les bruits ambiants pour ajuster la publicité en fonction de l'ambiance (?)

Tout ce qui est numérique est tellement facile à capturer/espionner (voir Vent Stellaire) lorsque l'on compare cela aux gigantesques difficultés et approximations des déploiements des réseaux Echelon pour l'écoute des signaux analogiques (tiens, c'est à cause de cela que la France a perdu des contrats Airbus au profit de Boing - à cause d'un fax écouté par le réseau Echelon).

Google écoute -