Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Ixquick : Moteur de recherche

Ixquick - Moteur de recherche

Accès au moteur de recherche Ixquick - ixquick.com


Intérêt du moteur Ixquick (ixquick.com) pour les recherches par les internaute Intérêt du moteur pour l'internaute (Les moteurs n'existant plus sont notés 0)

Intérêt de faire référencer son site dans le moteur Ixquick (ixquick.com) pour les webmasters Intérêt du moteur pour les webmasters (SEO) (Les moteurs n'existant plus sont notés 0)

Ce service n'existe plus

# Ixquick (ixquick.com) - Métamoteur


Métamoteur (10 moteurs consultés) généraliste revandiquant la protection de la vie privée de ses utilisateurs. N'existe plus. Ixquick fusionne avec Startpage le 26 mars 2016.

Ixquick - Moteur de recherche - Search engine

En savoir plus sur ixquick.com (Ixquick)

Métamoteur revandiquant la protection de la vie privée de ses utilisateurs. Ixquick affirmait ne conserver aucune trace numérique des recherches effectuées par ses utilisateurs, pas même l'adresse IP (ce qui est pourtant obligatoire pour des raisons juridiques).

Ixquick interroge simultanément 10 moteurs de recherche et sites Web : AOL, AlltheWeb, Altavista, Ask/Teoma, Bing, EntireWeb, Gigablast, Google, Open Directory, Wikipédia.
Les résultats des recherches sont dédoublonnés avant d'être présentés à l'utilisateur.

Se voulait « Le moteur de recherche le plus confidentiel au monde ».

N'est pas un moteur mais un métamoteur. Les moteurs consultés sont : AOL, AlltheWeb, Altavista, Ask/Teoma, Bing, EntireWeb, Gigablast, Google, Open Directory et Wikipédia.
Slogan "Le moteur de recherche le plus confidentiel au monde". Ixquick affirme ne conserver aucune trace numérique des recherches effectuées, pas même l'adresse IP.
Ixquick a été lancé en 1998. Ixquick et Startpage (un projet plus simple d'Ixquick, avec un nom plus facile à mémoriser, lancé le 07.07.2009 (https://www.ixquick.com/fra/press/pr-startpage-announcement.html), n'utilisant que les résultats de Google) ont fusionné le 26 mars 2016 (https://www.ixquick.com/fra/ixquick-merging-with-startpage.html). Les deux adresses Internet (Ixquick et Startpage) sont conservées et Ixquick continue de donner des réponses basées sur sa fonctionnalité multimoteurs tandis qu'à l'adresse Startpage, seuls les résultats de Google sont donnés.

Quelque chose m'étonne avec cette relation invisible à Google : on sait que dès qu'un pseudo moteur utilisant les résultats de Google prend un peu d'importance, Google ne lui fourni plus de résultats de recherche. Ce fut le cas de Scroogle, qui a fermé, alors qu'il était exactement dans la même position qu'Ixquick. Lire : Scroogle et scroogle.org.

Selon http://www.entireweb.com/about/, ixquick (et donc startpage) utiliserait, entre autres, Entireweb.

Ixquick - Ixquick