Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Dossier : Listes noires (blacklists)

Dossier : Listes noires (blacklists) d'URL ou domaines ou serveurs proposés au blocage d'accès. Ces listes sont commerciales, faites par des professionnels pour des professionnels (antivirus, filtres du Web...). Les internautes peuvent les consulter gratuitement. Les webmasters peuvent chercher à comprendre pourquoi leur site est bloqué et faire en sorte de le délister.

18.06.2013 - Révision 23.02.2019 - Révision mineure 25.11.2020. Auteur : Pierre Pinard.

Sécurité informatique - Vie privée - Neutralité
Carnets de voyage en terres truquées
Bienvenue sur le Web


Les « Listes noires » (blacklists) sont des listes de noms de domaines ou d'adresses IP de serveurs ou d'URL concernant des ressources dangereuses proposées au blocage d'accès. Les internautes peuvent consulter ces listes gratuitement alors qu'elles sont commerciales. Certaines listes sont spécialisées, d'autres plus ou moins généralistes (phishing, botnet, crypto-ransomware, spam, fraudes, etc.)

Les listes noires sont des services professionnels, commerciaux, maintenus par des professionnels pour les professionnels (FAI - Fournisseur d'Accès Internet, moteurs de recherche, antivirus, antimalwares, pare-feu, filtres du Web, etc.). Elles sont consultées à fréquences très rapprochées (listes des entrées/sorties/modifications en temps réel), par les professionnels.

Les suggestions d'insertions sont parfois faites par les internautes et elles sont alors vérifiées (risques de mauvaises interprétations ou risques de dénonciations calomnieuses) par des professionnels avant d'être insérées dans la liste ou refusées.

Les webmasters doivent consulter ces listes lorsque leur site Web est bloqué pour savoir d'où vient le blocage et la raison de celui-ci. Ils peuvent alors entrer en relation avec la liste pour avoir une explication, prouver l'erreur et se faire délister. Toutefois, certaines listes n'acceptent aucune discussion et délistent automatiquement, par exemple au bout de trois mois (ce qui est monstrueusement long pour un site Web qui perd tous ses revenus durant ce laps de temps, ce qui incite à ne faire aucune erreur rédactionnelle et à protéger son hébergement (son serveur) afin de ne pas voir son serveur hacké par des cybercriminels modifiant le serveur et le site.).

Lorsqu'un site (un domaine) est bloqué, c'est aussi son serveur, par son adresse IP, qui est bloqué dans les serveurs DNS. Malheureusement, si un petit domaine hébergé sur un serveur mutualisé est malveillant, y compris à l'insu de son propriétaire (il est hacké par un cybercriminel), c'est l'ensemble des domaines sur ce serveur mutualisé qui est bloqué, ce qui peut représenter d'un coup des milliers ou dizaines de milliers de sites Web. Les professionnels clients de ces listes noires (FAI - Fournisseur d'Accès Internet, moteurs de recherche, antivirus, antimalwares, pare-feu, filtres du Web, etc.) ont leurs propres avis sur les sites Web et ne suivent pas à la lettre les contenus des listes noires.

Lorsqu'une liste noire est téléchargeable, elle peut être insérée dans votre liste hosts, mais les mises à jour sont trop fréquentes pour être exploitables confortablement. Il est préférable de laisser faire les FAI - Fournisseur d'Accès Internet, moteurs de recherche, antivirus, antimalwares, pare-feu, filtres du Web, etc.

Voir la liste des listes noires.

..Dossier -


#Ailleurs sur le Web#