Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique préventive - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Comment supprimer la malveillance ByteFence

ByteFence est identifié comme une malveillance de type - Dropper - Inutilitaire - PUP - Trojan - PUM

 - ByteFence - Dropper - Inutilitaire - PUP - Trojan - PUM ByteFence - Dropper - Inutilitaire - PUP - Trojan - PUM Ecrire à Assiste.com -  - ByteFence - Dropper - Inutilitaire - PUP - Trojan - PUM  - ByteFence  - Comment supprimer ByteFence

ByteFence Anti-malware prétend détecter et supprimer les Trojans, Worms, Spyware (au singulier !), Crapware (au singulier également !) et les autres programmes malveillants à haut risque, mais il y a un truc qui signe l'attrape gogo :

Sur leur site :

  • Page "Acheter" : le produit est à €42.95 par an (PLAN ANNUEL).
  • Page "Solde d'automne" (ce qui a de quoi surprendre - solde de logiciel ?!  On n'a jamais vu ça, sauf chez les vendeurs de logiciels en boîte, lorsque la version est périmée). Là, il est annoncé à un Prix régulier de € 60.95 (par an) et "soldé" à € 24.95 (probablement la première année seulement puis prélèvements automatiques "plein pot", à € 60.95, les années suivantes - nous n'allons pas signer pour tester !).

Rien que cela sent l'arnaque. Mais si on recherche ByteFence Anti-malware sur le Web, il n'y a que des questions d'internautes demandant :
Comment supprimer ByteFence Anti-malware ?

La réponse est sur assiste :
Comment supprimer ByteFence

Durant son installation, ByteFence installe la malveillance connue sous le nom de Sality, dans la version suivante :

Antivirus Résultat Mise à jour
ALYac Win32.Sality.OG 20160727
AVG Win32/Sality 20160727
AVware Virus.Win32.Sality.ah (v) 20160727
Ad-Aware Win32.Sality.OG 20160727
AegisLab W32.Sality.l4QJ 20160727
AhnLab-V3 Win32/Kashu.B 20160727
Antiy-AVL Trojan[:HEUR]/Win32.AGeneric 20160727
Arcabit Win32.Sality.OG 20160727
Avast Win32:Kukacka 20160727
Avira (no cloud) W32/Sality.Y 20160727
Baidu Win32.Trojan.WisdomEyes.151026.9950.9999 20160726
BitDefender Win32.Sality.OG 20160727
Bkav W32.SalityVD.PE 20160726
CAT-QuickHeal W32.Sality.R 20160726
Comodo Virus.Win32.Sality.gen 20160727
Cyren W32/Sality.AK 20160727
DrWeb Win32.Sector.17 20160727
ESET-NOD32 Win32/Sality.NAR 20160727
Emsisoft Win32.Sality.OG (B) 20160727
F-Prot W32/Sality.AK 20160727
F-Secure Win32.Sality.OG 20160727
Fortinet W32/Sality.AA 20160727
GData Win32.Sality.OG 20160727
Ikarus Virus.Win32.Sality 20160726
Jiangmin Win32/HLLP.Kuku.Gen 20160727
K7AntiVirus Virus ( f10001011 ) 20160726
K7GW Virus ( f10001011 ) 20160727
Kaspersky Virus.Win32.Sality.gen 20160727
Kingsoft Win32.Sality.ab.173464 20160727
McAfee W32/Sality.gen.z 20160727
McAfee-GW-Edition BehavesLike.Win32.Sality.wc 20160726
eScan Win32.Sality.OG 20160727
Microsoft Virus:Win32/Sality.AM 20160727
NANO-Antivirus Virus.Win32.Sality.gcen 20160727
Panda W32/Sality.AK 20160726
Qihoo-360 Virus.Win32.Sality.I 20160727
Sophos W32/Sality-AM 20160727
Symantec W32.Sality.AE 20160727
Tencent Virus.Win32.TuTu.A.200000 20160727
TheHacker W32/Sality.gen 20160726
TotalDefense Win32/Sality.AA 20160726
TrendMicro PE_SALITY.EN-1 20160727
TrendMicro-HouseCall PE_SALITY.EN-1 20160727
VBA32 Virus.Win32.Sality.kaka 20160726
VIPRE Virus.Win32.Sality.ah (v) 20160727
ViRobot Win32.Sality.Gen.A[h] 20160727
Yandex Win32.Sality.AO.Gen 20160724
Zillya Virus.Sality.Win32.15 20160724
Zoner Worm.Sality 20160727
nProtect Win32.Sality.OG 20160726
Alibaba 20160727
CMC 20160725
ClamAV 20160727
Malwarebytes 20160727
SUPERAntiSpyware 20160726


Durant son installation, ByteFence installe également la malveillance connue sous le nom de InstallCore qui va, à son tour, en pyramide, installer l'inutilitaire et malveillant ReimageRepair, dans la version suivante :

Antivirus Résultat Mise à jour
AVG Generic.1CD 20160414
AVware InstallCore (fs) 20160414
AegisLab W32.W.Runouce.mqGE 20160414
Avast Win32:Trojan-gen 20160414
Bkav W32.HfsAdware.582C 20160413
DrWeb Trojan.MulDrop3.63606 20160414
ESET-NOD32 a variant of Win32/InstallCore.AGL potentially unwanted 20160414
GData Win32.Application.ReimageRepair.C 20160414
Jiangmin 1878 20160414
K7AntiVirus Unwanted-Program ( 004dc5171 ) 20160414
K7GW Unwanted-Program ( 004dc5171 ) 20160404
Kaspersky HEUR:Trojan.Win32.Generic 20160414
McAfee Artemis!10ACB58B32C0 20160414
McAfee-GW-Edition Artemis!10ACB58B32C0 20160414
NANO-Antivirus Trojan.Win32.Agent.eaytkl 20160414
Rising PE:Malware.Generic/QRS!1.9E2D [F] 20160414
TrendMicro PAK_Generic.005 20160414
VIPRE InstallCore (fs) 20160414
ALYac 20160414
Ad-Aware 20160414
AhnLab-V3 20160414
Alibaba 20160414
Antiy-AVL 20160414
Arcabit 20160414
Avira (no cloud) 20160414
Baidu 20160414
Baidu-International 20160414
BitDefender 20160414
CAT-QuickHeal 20160413
CMC 20160412
ClamAV 20160414
Comodo 20160414
Cyren 20160414
Emsisoft 20160414
F-Prot 20160414
F-Secure 20160414
Fortinet 20160413
Ikarus 20160414
Kingsoft 20160414
Malwarebytes 20160414
eScan 20160414
Microsoft 20160414
Panda 20160413
Qihoo-360 20160414
SUPERAntiSpyware 20160414
Sophos 20160414
Symantec 20160414
Tencent 20160414
TheHacker 20160412
TrendMicro-HouseCall 20160414
VBA32 20160413
ViRobot 20160414
Yandex 20160412
Zillya 20160414
Zoner 20160414
nProtect 20160412


Ensuite, en cascade, InstallCore installe ReImageRepair, un inutilitaire analusé comme suit :

Antivirus Résultat de l'analyse de ReImageRepair Mise à jour
Antiy-AVL RiskWare[RiskTool]/Win32.ReImageRepair.b 20150513
Baidu-International PUA.Win32.ReImageRepair.F 20150512
DrWeb Trojan.Crossrider1.16075 20150513
ESET-NOD32 Win32/ReImageRepair.F potentially unwanted 20150513
Fortinet Riskware/ReImageRepair 20150513
McAfee Artemis!74A746B650DB 20150513
Symantec WS.Reputation.1 20150513

Lorsqu'un objet identifié sous le nom de ByteFence est découvert dans un ordinateur fonctionnant sous le système d'exploitation Microsoft Windows, il convient de le supprimer pour les raisons suivantes :


Dropper

L'objet identifié sous le nom de ByteFence est accusé d'agir en Dropper. Un Dropper est le second processus d'une paire qui commence avec un Binder (les lieurs de merdes). Un Binder sert à dissimuler, dans un programme anodin et convoité, un à plusieurs parasites, afin de leur faire pénétrer un système. Le programme hôte devient un Cheval de Troie (Trojan) et sert de vecteur transportant le(s) parasite(s) (le(s) virus). Une fois l'hôte activé (exécuté), le Dropper va délier le programme légitime servant de Cheval de Troie (à son insu), qui va continuer sa vie totalement normalement, et la ou les malveillances qui vont être installées de manière furtive.


Inutilitaire

L'objet identifié sous le nom de ByteFence est généralement considéré comme un Inutilitaire. Les Inutilitaires n'ont pas une activité directement malveillante mais ils ne servent à rien. Ce qu'ils font existe déjà dans les fonctions natives (et gratuites) du système d'exploitation ou de vos périphériques, etc. ... Les bloatwares peuvent être classés dans les Inutilitaires.


PUP - Programme Potentiellement Indésirable

L'objet identifié sous le nom de ByteFence est généralement considéré comme un PUP - Potentially Unwanted Program (Programme Potentiellement Indésirable. Un PUP est un programme qui est arrivé dans l'ordinateur de manière inattendue, non sollicitée. C'est sa manière de se diffuser, de violer un ordinateur, à l'insu de l'utilisateur, qui est ciblée, que le programme soit malveillant ou non, qu'il soit gratuit ou payant. De toutes manières, cette méthode de diffusion signe le dérisoire d'un logiciel qui, sinon, ne se diffuserait pas car il n'a aucune utilité ni qualité.


Cheval de Troie

L'objet identifié sous le nom de ByteFence est accusé d'agir en Cheval de Troie. Un Cheval de Troie (couramment appelé « Trojan ») est un véhicule embarquant un autre objet, caché (donc malveillant), qui a été lié au véhicule (ainsi qu'un autre outil appelé dropper) par un binder et va être lâché dans l'ordinateur de la victime par le dropper embarqué. Attention à l'usage du terme de Cheval de Troie, totalement galvaudé, qui, dans 99% des cas, ne désigne absolument pas le véhicule (un objet sain) mais la charge utile elle-même, qui n'utilise pas de Cheval de Troie pour être déployée (bref, on nomme « Trojan » tout et n'importe quoi sauf de véritables logiciels utilisés en véritable cheval de Troie.


PUM

L'objet identifié sous le nom de ByteFence est accusé d'être une PUM. PUM est un acronyme pour "Potentially Unwanted Modification" (« Modifications potentiellement indésirables »). Cet acronyme a été créé dans la foulée d’un autre acronyme : PUP. Une PUM est une modification non sollicitée appliquée aux paramètres de votre ordinateur. PUM est un synonyme de Hijack, conséquences d'un Hijacker, terme bien plus ancien. Les PUM peuvent être causées aussi bien par des applications légitimes que par des logiciels malveillants. Les PUM sont, même lorsqu’elles sont légitimes, très souvent appliquées à l’insu de l’utilisateur qui ne s’en aperçoit que lorsqu’il est devant le fait accompli.

Editeur : Byte Technologies LLC

ByteFence - ByteFence - Dropper - Inutilitaire - PUP - Trojan - PUM

ByteFence - Comment ByteFence est arrivé dans mon ordinateur (Comment je me fais infecter)Comment ByteFence est arrivé dans mon ordinateur (Comment je me fais infecter)Ecrire à Assiste.com - ByteFence - Comment ByteFence est arrivé dans mon ordinateur (Comment je me fais infecter) ByteFenceByteFence

ByteFence - Quels outils gratuits permettent de supprimer ByteFenceQuels outils gratuits permettent de supprimer ByteFenceEcrire à Assiste.com - ByteFence - Quels outils gratuits permettent de supprimer ByteFence ByteFence