Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Google - Liste des services en ligne (et des autres produits et services de Google)

Dernière mise à jour : 2017-04-28T00:00 - 28.04.2017
17.07.2015 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Plusieurs ajouts et plusieurs mises à jour

Début 2012, Google a modifié ses plus de 120 contrats de ses plus de 120 services "gratuits" en un unique contrat engageant de la même manière l'internaute utilisateur de ces services. Et Google a forcé la main (et continu de forcer la main) aux internautes pour obtenir leur numéro de téléphone portable. Quel intérêt ?

En plus des 5 piliers de l'espionnage (au sens du tracking / profiling), des centaines, des milliers de services "gratuits" sont lancés, chacun ayant un but d'espionnage bien précis. Même si ces services semblent anonymes, l'utilisateur est identifié grâce à un GUID. Les opérateurs se battent entre eux pour offrir ces services "gratuits". Google est celui qui en offre le plus. Qui se pose la question "Pourquoi ? D'où vient l'argent ? Où va l'argent ?"

Chaque service Google permet à Google d'améliorer son espionnage de base (celui pratiqué avec le navigateur Chrome et le moteur de recherche) de tous les internautes du monde.

Google - Liste des services en ligne (et des autres produits et services de Google). A quel espionnage servent-ils ?Google - Liste des services en ligne (et des autres produits et services de Google). A quel espionnage servent-ils ?Google - Liste des services en ligne (et des autres produits et services de Google). A quel espionnage servent-ils ?

Google vous « attrape » avec son moteur de recherche (près de 92% des internautes français utilisent le moteur de recherche Google), avec « Google Analytics » (presque tous les webmasters, de tous les sites du monde que vous visitez, utilisent « Google Analytics »), avec « Google Adsence » (presque tous les webmasters de tous les sites que vous visitez utilisent « Google Adsense »), etc. ... Google sait tout de vous !

Et Google exige de vous votre numéro de téléphone portable, ce qui permet à Google, lorsque vous êtes sous Android, de connaître vos cercles de connaissances, bien classés par vous-même, de transporter et lire vos messages, de savoir à 50 cm prêt, et en temps réel, où vous êtes, de continuer à suivre vos centres d'intérêts avec le même moteur de recherche (donc tous vos mots clé) et le même navigateur... Vous êtes cernés !

Chaque service de Google est une brique d'un mur qui vous encercle et se referme sur vous.

Pour chaque service de Google que vous utilisez, vous êtes censé savoir que vous avez accepté les clauses suivantes :
http://www.google.com/policies/privacy/

Google espionne et viole la vie privée - Vous êtes enfermé dans le système Google
Google espionne et viole la vie privée - Vous êtes enfermé dans le Système Google (ou Principe d'encerclement)


Google espionne et viole la vie privée - Vous êtes enfermé dans le système Google
Google espionne et viole la vie privée - Vous êtes enfermé dans le Système Google (ou Principe d'encerclement)


Google espionne et viole la vie privée - Vous êtes enfermé dans le système Google
Google espionne et viole la vie privée - Vous êtes enfermé dans le Système Google (ou Principe d'encerclement)

Voir le tableau, plus bas.


Programme ou service de Google Problème posé à la vie privée
Google 3D warehouse
Banque d'images 3D
N'appartient plus à Google mais à Trimble - 3D Warehouse (logiciel Sketchup). Partage toujours le login / mot de passe du Compte Google avec autorisation explicite donnée à Google de partager les données du compte Trimble.
Terms of use
Google AdSense :
Permet aux webmasters de vendre de l'espace publicitaire sur leur site web
Les serveurs de Google Adsense :
La régie publicitaire de Google, « Google Adsence », est la plus importante du monde et de loin (en 2012, Google a généré plus de 50 milliards de dollars de chiffre d’affaires, dont 87 % proviennent de la publicité). « Google Adsence » est présente presque partout (y compris dans les résultats de recherches proposés par le moteur Google). Leurs publicités sont incrustées dans presque tous les sites. Leurs serveurs publicitaires reçoivent l'URL de la page d'où vous venez (" le référant ") et, bien entendu, l'URL de la page où vous êtes (la page actuelle). « Google Adsence » sait qui vous êtes, sur tous les sites que vous visitez dont il gère les espaces publicitaires, grâce a un GUID déposé dans des Cookies au nom de chaque site visité. Google peut ainsi, de proche en proche, retracer l'intégralité de votre navigation, dans le temps et l'espace, pour vous profiler. Votre navigation, détaillée et horodatée, est conservée intégralement, depuis des années, depuis que vous avez navigué pour la première fois sur le WEB. Google vous « attrape » avec « Google Adsence ». Google sait tout de vous.
Traces externes - Qui êtes-vous ? Tranches de vie privée volées.
Google Analytics :
Analyse d'audience de site (statistiques pour webmasters)
Les serveurs de Google Analytics :
Le service Google de statistiques gratuites pour Webmasters, « Google Analytics », assez bien fichu pour attirer pratiquement tous les webmasters (ainsi que la version commerciale, plus complète, de ce service), est présent, de manière invisible, sur des millions de sites (donc, des milliards de pages Internet). Il est probable que tout ce que vous avez fait, faites et ferez sur le WEB a été vu, est vu et sera vu par Google (qui enregistre méticuleusement tous vos faits et gestes depuis qu'il s'est créé (le 27 septembre 1998) ou depuis que vous avez mis le doigt dans le WEB). Google n'a pas besoin de vendre cette part de votre vie privée, volée à votre ainsi, à des régies publicitaires, car Google est, lui-même, la plus importante régie publicitaire du Monde, et de loin ! Google sait tout de vous.
Traces externes - Qui êtes-vous ?
Google Safe Browsing

Comment dsactiver Google Safe BrowsingComment désactiver Google Safe BrowsingComment dsactiver Google Safe Browsing

Google Safe Browsing est un service gratuit essentiellement inséré dans les navigateurs Internet et signalant aux internautes, avant d'atteindre une page qu'ils ont demandée, que :
  • la page demandée contrefait un site (page de Phishing)
  • la page demandée contient un dispositif d'attaque avec des téléchargements de Virus ou Malwares, etc. ... (méthode "Drive by download") ou des liens vers ces Malwares.
  • la page demandée contient un dispositif d'attaque avec des tentatives d'exploiter des failles de sécurité de votre navigateur ou des technologies utilisées (ActiveX, Java, Javascript, Lecteur PDF, Lecteur Flash, etc. ...) afin de pénétrer l'ordinateur (Zombification, Botnet, etc. ....).
Ces informations sont stockées sur les serveurs de Google et un dispositif d'appel à cette base de données est incorporé de manière native dans les navigateurs Firefox, Google Chrome , Opera et Safari. Le dispositif est à la disposition des développeurs, sous forme d'une « API » (Application Programming Interface). Ils peuvent librement l'insérer dans tous leurs développements contenant des liens.

Si cela apporte une sécurisation indéniable de la navigation, cela permet à Google de tracer la totalité de la navigation de chaque internaute du monde, même s'il croit n'utiliser aucun service de Google, pas même son moteur de recherche et son navigateur, et même s'il a effectué un durcissement de son navigateur, quel qu'il soit, pour protéger sa vie privée.

Google Safe Browsing inside !

Google inside - Breaking the wallAnother brick in the wall ! Breaking the wall...

Une autre brique dans le mur ! Briser le mur ...

Article complet sur Google Safe Browsing
Les briques du mur Google dressé autour de vous


Contre mesure :
Ne pas utiliser le gadget et ne surtout pas créer de compte Google.
  • Désactiver Google Safe Browsing dans Safari :
    Préférences > Sécurité > Décocher "Avertir de l'accès à un site Web frauduleux".

  • Désactiver Google Safe Browsing dans Firefox :
    Outils > Options > Onglet Sécurité > Décocher les deux cases "Bloquer les sites signalés..." , ce qui équivaut à mettre, dans "about:config" (tapper cette adresse dans la barre d'adresse de Firefox), les deux valeurs "browser.safebrowsing.enabled;true" et "browser.safebrowsing.malware.enabled;false" à "false".

  • Désactiver Google Safe Browsing dans Google Chrome :
    Bouton "Personnaliser et configurer Google Chrome" > Paramètres > Afficher les paramètres avancés > Dans le paragraphe "Confidentialité", Décocher la case "Activer la protection contre le phishing et les logiciels malveillants"

  • Opera n'utilise pas le service de Google mais utilise une combinaison des listes noires anti-phishing de Netcraft et PhishTank ainsi que la liste noire anti-malware de TRUSTe.

  • Internet Explorer n'utilise pas le service de Google mais une autre source de renseignements, inconnue, dans le cadre d'un service appelé "SmartScreen".
Google Location Services (Géolocalisation).
Google Location ServicesGoogle Location Services est un service de géolocalisation. Lorsque vous visitez un site Web utilisant la géolocalisation, le navigateur, selon vos réglages, vous demande si vous voulez partager votre localisation avec ce site. Si vous êtes d'accord, le navigateur rassemble les informations sur tous les points d'accès Wifi se trouvant dans votre environnement ainsi que votre adresse IP. Le navigateur envoie ces informations au fournisseur de service de géolocalisation par défaut, et, généralement, c'est Google Location Services, pour faire une estimation de votre localisation géographique actuelle. Cette estimation de localisation est alors partagée avec le site Web qui l'a demandée. Si cela permet de vous proposer une pizzéria dans votre quartier, cela permet aussi de vous géolocaliser. Certaines bornes Wifi publiques sont totalement géolocalisées et de nombreuses box Wifi, mal protégées, sont également géolocalisées avec exactitude. La précision diffère beaucoup d'un endroit à un autre. Dans certains endroits où la densité de box Wifi est élevée, la géolocalisation peut être capables de fournir une localisation à quelques mètres près. Dans d'autres zones, cela pourrait être beaucoup plus.

On doit se rappeler que les véhicules de Google filmant les rues pour le service Google Street View ont été pris la main dans le sac à détecter toutes les Box WiFi sur leurs itinéraires. Rien de différent de ce que vous pouvez voir, sur votre ordinateur, lorsque vous découvrez toutes les connexions Wifi de vos voisins. Mais les PC de Google, embarqués dans les voitures, sont dotés d'un GPS, donc les Box WiFi, et leur adresse Mac, sont géolocalisées à quelques mètres près (Wardriving). Une Box Wifi donne une granularité de 20 mètres. Le service Skyhook, utilisé par Google Location Services, donne, par un procédé assimilable à de la triangulation, une granularité qui peut descendre à 10 mètres. Si le point d'accès WiFi est doté d'un GPS (cas des smartphones), la géolocalisation est à moins de 50 cm ! L'adresse IP ne peut donner une granularité qu'au niveau du quartier ou de ville.

Google : Détermination de géolocalisation sur des mobiles
Google Latitude : géolocalisation (appelée "ma position"), partout, sous tous les systèmes : Android, BlackBerry, iPhone, Nokia ou S60, Windows.

Google Location Services inside !

Google inside - Breaking the wallAnother brick in the wall ! Breaking the wall...

Une autre brique dans le mur ! Briser le mur ...

Les briques du mur Google dressé autour de vous



Contre-mesure :
Ne pas utiliser et ne surtout pas créer de compte Google.

Désactivation totale : utiliser une connexion filaire Ethernet entre votre Box et votre ordinateur et couper totalement la WiFi, ce qui empêchera la recherche des bornes WiFi dans votre voisinnage immédiat. D'autre part, utiliser un proxy d'anonimisation poir masquer l'adresse IP.
Google+ Réseau social de Google. Un réseau social est, par destination, un système d'espionnage au profit de son auteur (ici, Google). Le bouton Google+ que l'on trouve presque partout sur les sites Internet se comporte comme un Web Bug provoquant des requêtes http et chaque webmaster qui l'utilise sur son site donne en pâture ses visiteurs à Google. Google+ aurait 300 millions d'utilisateurs actifs (chiffre 2015).
Google Now :
Ce que je fais d'important, maintenant.
Google Now est un widget (un gadget Windows). Laissons Google décrire ce gadget qui lui permet d'en savoir encore plus sur vous, en temps réel, et sans se fatiguer puisque c'est vous-même qui lui dites tout ce qui devrait rester du domaine de la vie privée ! L'obsession Google pour vous cerner encore plus, toujours plus !
13.02.2013 - Nouveau Google Now (annonce de la version 4 de ce gadget)

Google Now vous aide en vous donnant les informations dont vous avez besoin, avant même que vous n’en fassiez la demande. Par exemple vous avertir en cas de changement de vos horaires de vol (il faut, bien entendu, avoir donné à Google ces horraires et ces lieux de départ et d'arrivée - bonjour la vie privée ! Comme Google sait exactement ce que vous faites (métier - entreprise etc. ...), vos déplacements professionnels sont analysés immédiatement en termes d'intelligence industrielle et commerciale (espionnage au profit des Etats Unis d'Amérique - avec Echelon ou Vent Stellaire des FBI et NSA, il va être délicat de démonter cette spéculation). Google vous proposera les billets lorsque vous arrivez à l’aéroport (Ah ! Oui, l'opportunisme et l'augmentation de la pression commerciale de Google, prophétisée par Larry Page, dont plus de 90% des revenus proviennent de la publicité. Google vous informera sur la météo de votre prochaine destination (encore une fois, savoir où vous aller - vous géolocaliser par anticipation). "Aujourd’hui, nous rendons Google Now encore plus utile en y intégrant de nouveaux partenaires et en facilitant l’accès à toutes vos informations" (comprendre : "en intégrant de nouveaux moyens de savoir ce que vous faites, partout, tout le temps").

Vous avez prévu d’aller au cinéma ? Les cartes Films incluent désormais les dernières critiques de Rotten Tomatoes, afin que vous puissiez choisir votre film (savoir ce que vous regardez). Si vous achetez vos billets sur Fandango, Google Now vous rappellera de vous mettre en route pour le cinéma, et affichera les billets lorsque vous y serez (comprenez : Google percevra un % sur les ventes de billets).

A la recherche d’une nouvelle maison ? Google Now vous notifie des biens en vente dans votre secteur via le site Zillow (comprenez : Google connaîtra votre niveau social et toucgera un % sur les ventes). De plus, lorsque vous irez visiter une maison, Google Now vous sortira automatiquement plus d’informations sur cette dernière.

Google Now inside !

Google inside - Breaking the wallAnother brick in the wall ! Breaking the wall...

Une autre brique dans le mur ! Briser le mur ...

Article complet sur Google Safe Browsing
Les briques du mur Google dressé autour de vous


Google - Connaître (découvrir et piller) et espionner vos cercles de connaissances - Pourquoi - Comment.
Google et le principe d'encerclement : Null n'échappera à Google.

Contre-mesure :
Ne pas utiliser le gadget et ne surtout pas créer de compte Google.
Google Update :
Google met tous ses trucs à jour dans mon ordinateur.
Google update se présente comme un « Plugin » dans les navigateurs et un « Service » dans le système d'exploitation.

Google Update est un composant Open Source (à vérifier) inclus dans divers programmes Google dont Google Chrome et Google Earth. Google Update fonctionne en tâche de fond, sans aucune apparence extérieure (ni fenêtre, ni icône dans le Systray (la " zone de notification ")...). On peut le voir actif dans le gestionnaire de tâches.

Ce service doit, probablement, s'exécuter automatiquement toutes les heures car, pour le désinstaller, il n'y a qu'une seule solution : désinstaller toutes les applications Google. AU bout d'une heure, Lorsque Google Update s'aperçois qu'il n'y a plus de programme Google sur la machine, il se désinstalle automatiquement.

"Permet de maintenir votre logiciel Google à jour. Si ce service est désactivé ou interrompu, votre logiciel Google ne sera plus mis à jour. Toute faille de sécurité susceptible d'apparaître ne pourrait alors pas être réparée et certaines fonctionnalités pourraient être endommagées. Ce service se désinstalle automatiquement lorsqu'aucun logiciel Google ne l'utilise."

Google Update inside !

Google inside - Breaking the wallAnother brick in the wall ! Breaking the wall...

Une autre brique dans le mur ! Briser le mur ...

Les briques du mur Google dressé autour de vous


Contre-mesure :
Google update ne peut pas être retiré (désinstallé). SI vous détruisez le processus GoogleUpdater.exe vous verrez les applications dysfonctionner et Google Update sera réinstallé automatiquement !
On peut désactiver le service.
Nom du Service : gupdatem
Nom apparent du service : Google Update Service (gupdatem) (en français : Service Google Update (gupdatem))
Nom du fichier : GoogleUpdate.exe
Emplacement : %ProgramFiles%GoogleUpdateGoogleUpdate.exe
Google DoubleClick :
"Service" de tracking de Google et régie publicitaire. DoubleClick, fondée en 1996, a été racheté par Google le vendredi 13 avril 2007. Dès les années 1990, DoubleClick et son cookie de tracking furent l'un des cauchemars des internautes. Cette société fut combattue tous azimuts et accusée de spyware (blocage de son Cookie, blocage de ses scripts à Web Bug, blocage de ses serveurs, Opt-Out inefficace (limité à l'espionnage consolidé par cookie à GUID, mais poursuite du tracking par adresse IP, ...)). En plus, un hack de DoubleClicl n'a pas arrangé son image :

13 décembre 2010 - Multiples exploits dans un hack de DoubleClick et MSN !
Google, Microsoft distribute malware after domain name trickery
AdShuffle.com est une société légitime vendant des annonces publicitaires à divers réseaux dont DoubleClick (racheté par Google en 2007) et Microsoft MSN. Un cybercriminel créa un site AdShufffle.com (avec 3 f dans le nom au lieu de 2). Les pubs diffusées par les réseaux dirigeaient vers de faux sites marchands contenant des dispositifs de Phishing. Simultanément, plusieurs failles de sécurité (deux failles dans Internet Explorer, une dans Java et quatre dans Adobe Reader), détectées grâce à des scanners de failles (Eleonore et Neosploit), sont utilisées afin de pénétrer dans les ordinateurs et en prendre le contrôle en installant des malwares par la technique dite "Drive by download". Les Malwares dont l'implantation était réussie, agissaient, en plus, en Downloader, téléchargeant d'autres Malwares.
Googler ce hack
Mots de passe
Test de solidité des mots de passe.

DoubleClick est membre d'Evidon Better Advertising et son Cookie ainsi que ses Scripts sont désormais bloqués par Ghostery.
Google Synchronisation
Google Sync
Ne pas confondre avec Google Browser Synchronisation (Google Browser Sync ).

Ce dispositif permet à Google de s'assurer que l'internaute traqué sur tel ordinateur, identifié par sa Mac Address et autres GUID, est bien le même que celui qui utilise tels et tels autres ordinateurs, partout. Il est ainsi possible de consolider tous les espionnages autour de la même personne physique. Ce dispositif complète la demande insistante de Google de donner votre numéro de téléphone portable (smartphone) dans votre "Compte Google" (Google account), afin de consolider les données espionnées sur les terminaux portables.

Google fait de l'intimidation pour obtenir mon numéro de téléphone !
Google Synchronisation - C'est bien moi, sur cette machine, et sur cette autre, et sur celle-là aussi !
C'est bien la même personne, Moi, que vous espionnez partout et vous pouvez consolider tous ces viols de ma vie privée sous le même identifiant, le mien !

Google Synchronisation inside !

Google inside - Breaking the wallAnother brick in the wall ! Breaking the wall...

Une autre brique dans le mur ! Briser le mur ...

Les briques du mur Google dressé autour de vous


Souriez - vous êtes cernés par Google !
Google alertes Ce service gratuit de Google vous permet de lui demander de vous alerter chaque fois qu'une occurence de l'un de vos centres d'intérêt apparaît sur le Web (dans les "news", dans les site, dans les forums...).

La fréquence d'alerte est paramétrable est peut aller jusqu'au temps réel ou regrouper les alertes par petits paquets d'alertes dont vous précisez la fréquence de réception (toutes les heures, toutes les trois heures, une fois par jour...).

Vous donnez ainsi à Google la liste de vos centres d'intérêt.

Un autre usage de ce service peut être de suivre votre e-réputation.

Un autre usage de ce service peut être de suivre l'e-réputation de quelqu'un d'autre (Web Intelligence - Espionnage Web).

Un autre usage de ce service peut être de suivre vos concurrents.

Note :
Google alertes, gratuit et fourni par Google, ne doit pas être confondu et n'a rien à voir avec un autre service, payant, développé par la société Indigo Stream Technologies Ltd, connu sous le nom de Giga Alert, mais qui fut nommé, un temps, "Google Alert" car Indigo Stream Technologies Ltd est le propriétaire du domaine googlealert.com qui n'a rien à voir avec Google (vérification whois - autres Whois).
Google updater :
Google Software Update :
Dito Google Update pour Apple OS X.
Google Friend Connect Transformez rapidement votre site Web en un lieu de dialogue et de rencontre entre internautes, grâce à Friend Connect et ses fonctionnalités faciles à mettre en œuvre. Une machine à traquer le comportement de chaque internaute et ses cercles de connaissances, incrusté dans les sites Web, visant leurs cibles de visiteurs. Aucun effort à faire de la part de Google. Ce sont les sites qui drainent les pigeons. Cela marche tout seul pour Google !
Google Wallet Service de paiement en ligne. Google Wallet est un système de paiement par téléphone mobile (smartphone) proposé par Google. Ce service permet à ses utilisateurs de stocker des cartes de paiement, des cartes de crédit, des cartes de fidélité et des cartes-cadeaux, entre autres, ainsi que des codes de promotions, sur leurs smartphones. L'utilisation peut se faire en NFC (communication en champs proche), sans contact.

Le service a été lancé le 11 septembre 2011 aux Etats-Unis uniquement. Il équipe, depuis, les Samsung Galaxy Note, y compris en Europe.

Qu'est-ce que Google ne sait pas de vous ? Ici, ce sont tous vos moyens de paiements et tous les objets, dates et lieux de vos paiements.

Google Oauth OAuth, la bombe anti-vie privée ! C'est un protocole d'autorisation standard ouvert qui permet à des tiers d'accéder aux données des utilisateurs sans connaître leur mot de passe (Protocole de délégation d'autorisation d'accès à des API). Au lieu de partager les mots de passe des utilisateurs directement avec une application, OAuth fonctionne comme une "clé de voiturier" que les applications utilisent pour accéder aux données de l'utilisateur et agir en son nom.
S'adresse aux développeurs et aux providers.
Google Account Un compte unique pour tous les produits et service de Google ! Histoire de bien dire à Google "C'est moi, ici, ici, et là !". Et, en plus, Google tente de me faire peur en de m'extorquer mon numéro de téléphone portable, dès fois qu'il me prenne l'envie de faire du WEB ou du GPS (ou tout autre chose) avec mon smartphone et qu'ils ne sachent pas si lu guguss au smartphone est bien le même que le guguss sur son ordinateur !

Google fait de l'intimidation pour obtenir mon numéro de téléphone !
Google fait de l'intimidation pour obtenir mon numéro de téléphone !

Plus de détails dans "Trucs qui m'énervent - Google exige mon numéro de téléphone mobile !"
Google Translate :
Google Lattitude Géolocalisation et cercles d'amis.
Montrez à vos amis où vous êtes et voyez où ils sont !
Evidemment, avec un Google account (Compte Google), histoire de bien vous cerner, quoi que vous fassiez sur un poste fixe, une tablette, un smartphone...
Google Blogger :
Le service de blog de Google
Domaine d'hébergement de blogs, en sous-domaines.
Permet à un quidam qui n'y connaît rien et a envie de s'étaler en public de créer et maintenir rapidement et simplement un " Blog " (en principe, un journal quotidien des choses qui relèvent de l'intime).
Vaste ensembles de blogs comportants des données privées et sensibles. Fait d'ailleurs partie du programme de récompenses des chercheurs de failles de sécurité (voir les ressources de la fiche Zero Day).
Google Froogle :
Recherche de produits achetables en ligne
Google Gmail :
Messagerie en ligne offrant un grand espace de stockage et permettant l'envoi de pièces jointes volumineuses
Ce service de messagerie en ligne (un Web Mail) serait utilisé par 425 millions d'internautes. Vos correspondances entrantes et sortantes, en clair ou chiffrées (cryptées), sont toutes intégralement lues par Google. Tous vos cercles de connaissances lui sont révélés. Le tout n'est même plus stocké sur votre ordinateur mais sur les serveurs de Google ! C'est beaucoup mieux, pour Google, que de se livrer avec acharnement à cette forme d'espionnage appelée pudiquement tracking et profiling. Là, c'est vous qui leur livrez votre vie privée sur un plateau. Avez-vous la tête dans les nuages en utilisant GMail ?

Dans le « Cloud »

Une phrase de Tristan Nitot, le fondateur de l'association Mozilla Europe (Mozilla édite, entre autres, Firefox et Thunderbird).

...concrètement, le Cloud, c’est l’ordinateur de quelqu’un d’autre, ni plus, ni moins.

« Pour des raisons commerciales, on appelle cela le « Cloud », ou en français « l’informatique dans les nuages ». C’est une façon rassurante de présenter les choses, mais concrètement, le Cloud, c’est l’ordinateur de quelqu’un d’autre, ni plus, ni moins. Cela veut dire qu’on ne le contrôle pas du tout, et c’est bien souvent par son intermédiaire que nos données personnelles sont récoltées. »

Tristan Nitot sur son blog
http://standblog.org/blog/post/2015/02/26/Flicage-brouillon-Partie-2-chapitre-18-Smartphones-et-Cloud

La preuve que la correspondance est systématiquement lue par Google ? Vous pouvez vérifier l'ajouts de publicités contextuelles dans GMail, en fonction du contenu des messages. Le secret de la correspondance est un concept archaïque pour Google, pour qui la notion de Vie privée ne concerne que ceux qui ont quelque chose à cacher !

Une vidéo de Microsoft parle de GMail (sur le ton de la moquerie) :

Google Actualités :
Agrégation d'infos en provenance de multiples sources
Google Actualités (ou Google News).
L'actualité en temps réel, classé et présenté à notre convenance. Mais aussi, pour Google, le tracking et le profiling des internautes car il s'agit des centres d'intérêt des personnes physiques (vie privée), ou des personnes morales (intelligence industrielle et commerciale).

Google actualités
Google Agenda :
Application Google qui permet de partager des événements et des agendas
Google Agenda est un service en ligne (dans le Cloud)
  • Google Agenda permet de noter dans un calendrier et de partager des événements, par date, dont les événements récurents commes les anniversaires, fêtes, paiement d'abonnements, réunions régulières, etc..., et les événements ponctuels (les rendez-vous).
  • Google Agenda permet également d’organiser son temps.
  • Google Agenda permet de partager cet agenda avec d'autres.
  • Google Agenda permet une synchronisation entre l'application sur plusieurs supports comme un ordinateur de bureau, un ordinateur portable, une tablette, un smartphone, etc. ...

Vous savez que Google connait votre activité professionnelle et vos cercles de connaissances.

Vous savez que Google connait l'activité professionnelles et les cercles de connaissances de vos contacts (dont vos rendrez-vous).

Google (la NSA derrière), a toutes les chances, par exemple, de deviner que vous négociez un marché avec un client et va permettre à vos concurents (les industriels et commerçants des USA) de se mettre sur le coup. Comme, en plus, Google peut activer les caméras, les micros et la lecture en texte intégral de tous les messages émis / recus, à notre insu, vous avez raison de donner à Google les dates / heures et lieu de vos rendez-vous ainsi que les interlocuteurs qui seront rencontrés. Lire « Commander une pizza ».

Dans le « Cloud »

Une phrase de Tristan Nitot, le fondateur de l'association Mozilla Europe (Mozilla édite, entre autres, Firefox et Thunderbird).

...concrètement, le Cloud, c’est l’ordinateur de quelqu’un d’autre, ni plus, ni moins.

« Pour des raisons commerciales, on appelle cela le « Cloud », ou en français « l’informatique dans les nuages ». C’est une façon rassurante de présenter les choses, mais concrètement, le Cloud, c’est l’ordinateur de quelqu’un d’autre, ni plus, ni moins. Cela veut dire qu’on ne le contrôle pas du tout, et c’est bien souvent par son intermédiaire que nos données personnelles sont récoltées. »

Tristan Nitot sur son blog
http://standblog.org/blog/post/2015/02/26/Flicage-brouillon-Partie-2-chapitre-18-Smartphones-et-Cloud

Zzzz...
Google Answers :
Google répond à vos questions. Ancien service qui était payant.
Ce service, qui ne fut qu'expérimental, ne permet plus de poser de questions mais les anciennes questions posées et leurs réponses restent en ligne.

Ce service était payant et un spécialiste ou une équipe de spécialistes s'évertuait à répondre de manière professionelle aux questions posées, moyennant une contribution proportionnelle à la difficultée et l'urgence de la question (???). Les réponses une fois données restent en ligne et sont consultables gratuitement par les nouveaux visiteurs. Elles sont encore en ligne.

Il est peu probable que ce service ait apporté beaucoup d'informations à Google, en terme d'espionnage et profiling de ses utilisateurs payant. Les serveurs actuels, qui continuent de délivrer les réponses aux anciennes questions, permettent toutefois à Google de pratiquer le même que le moteur de recherche (mots clés, centres d'intérêt...), donc une violation de la vie privée.tracking

Google Answers
Google Book Search :
Projet très controversé de numérisation de livres, annoncé en 2004.
Google Calendar :
Calendrier et agenda en ligne interconnecté avec GMail.
Google Catalogue Search :
Consultation des catalogues de vente
Google Checkout :
Solution de paiement en ligne.
Google Code Hosting :
Gestionnaire SVN de code Open Source avec gestionnaire de bug.
Google Code Jam :
Un concours international annuel de programmation
Google en chasseur de têtes et d'idées. Mais quel programmeur ne rêve d'être remarqué et embauché par Google ?
Zzzz...
Google Code search :
Moteur de recherche de code source logiciel.
N'existe plus.
Service gratuit expérimental, dans le cadre de Google Labs, depuis le 5 octobre 2006. Fermé le 15 janvier 2012 et resté en ligne, théoriquement, jusqu'en novembre 2012 (mais est toujours en ligne en février 2013).

Permettait de faire des recherches, avec des expressions régulières, dans divers codes sources publics, y compris sous diverses compressions, dans divers dépots, dans divers langages de programmation.

Google Code search
Google Docs :
Fusion de google Spreadsheets et de Writely. Solution en ligne directement concurrente de Microsoft Office.
Google Docs est une suite bureautique gratuite comprenant :
  • Google docs : un logiciel de traitement de texte
  • Sheets : un tableur
  • Slides : un logiciel de présentation
  • Forms : un programme d’enquête

Cette suite permet de créer, modifier et partager des documents en ligne (travail collaboratif temps réel).

Rappel : le stockage des fichiers dans un cloud : "...concrètement, le Cloud, c’est l’ordinateur de quelqu’un d’autre, ni plus, ni moins." (Tristan Nitot - Président fondateur de Mozilla Europe).

Google Finance :
Gestion de portefeuille boursier en temps réel.
Google Gapminder :
Application Flash de comparaison d'indicateurs de développement pour tous les pays.
Google Groups :
Permet de faire des recherches dans les newsgroups
Google Images :
Recherche d'images
Google Maps :
Site internet de recherche géographique
Google Mars :
L'équivalent martien de Google Maps.
Google Moon :
Quelques images satellite de la Lune en hommage à la mission Apollo (en)
Google Movies :
Recherche de critiques de films
Google Music Search :
Moteur de recherche dédié à la musique (disponible uniquement aux États-Unis).
Google News Archive Search
Moteur de recherche d'archives d'articles de journaux et de contenus sur une période remontant à il y a 200 ans.
Google Notebook :
Prise de notes en ligne.
Google Page Creator :
Édition et création de pages perso.
Google Patent Search :
Moteur de recherche pour les brevets puisant dans les données du US Patent and Trademark Office.
Google Payment :
Solution de paiement par Internet (aujourd'hui Google Checkout)
Google Reader :
Permet la recherche et l'affichage de fils RSS
Google Recherche personnalisée :
Historique de vos recherches web et stockage en ligne de vos favoris
Google SMS

Google Scholar :
Recherche dans les publications scientifiques en ligne
Google Sitemaps :
Permet l'enregistrement de votre site web sur google
Google Suggest :
Permet d'avoir des suggestions de Google (avec le nombre d'occurrences) au fur et à mesure qu'on saisit le mot recherché
Google Transit :
Créer son itinéraire
Google Trends :
Indique le taux d'utilisation et la popularité d'un mot clé.
Google Video Search :
Recherche de séquences animées (en cours de fusion avec YouTube)
Google Web API's :
Pour les webmestres
Google Zeitgeist :
Recherche sur les tendances et les faits marquants (en)
Picasa Web Albums :
Service permettant la sauvegarde et la publication de photos en ligne.
Picasa est une visionneuse d’images qui accepte un très grand nombre de formats d'images. Ce service permet également d'organiser et de partager vos photos et images très efficacement.

Evidemment, sous le prétexte de " partager ", vous partagez avec Google votre intimité dont Google fait un usage immodéré avec la lecture des données EXIF, la reconnaissance faciale des personnes, la géolocalisation et l'horodatage des photos, les commentaires que vous y ajoutez, les personnes avec lesquelles vous les partagez, etc. ...

Google Browser Sync :
(Programme)
Extension pour le navigateur Firefox permettant de synchroniser ses paramètres personnels
Google Deskbar :
(Programme)
Barre de recherche Google placée dans la barre des tâches - espionnage
Google Aardvark :
Recherches sociales.
Aardvark (une startup), lance publiquement son produit le 14 mars 2009, présenté comme un produit de partage de la connaissance (ou de "marché de la connaissance). Le produit, commercial, est acquis par Google le 11 février 2010. Permet de poser des questions nécessitant des avis d'experts humains (jugements humains, approches subjectives...), par email, en utilisant le site Aardvark ou par messagerie instantanée. Permet de connaître le cercle de connaissances (les "amis" de l'utilisateur et les cercles de connaissances des connaissances de l'utilisateur (les amis des amis). Les questions posées ne sont pas envoyées à tout le monde mais sont dirigées vers ceux susceptibles d'y répondre grâce à système de profiling de la connaissance de chacun. Abandonné le 02.09.2011.
Google Desktop :
(Programme)
Indexation de la totalité des données (tous les mots) d'un ordinateur et recherches d'informations sur son ordinateur. Lancé en 2004
Pour GNU/Linux, Apple Mac OS X et Microsoft Windows. Comme sa fonction l'indique ! Recherches dans les messages email, les fichiers, musiques, photos, zones de chats, pages Web vues présentes dans les caches des navigateurs... Comporte également des gadgets Google. Poursuit et consolide la recherche sur le Web. Dernière version le 26 mai 2010. Abandonné le 02.09.2011.
Google Fast Flip : Abandonné le 02.09.2011.
Google Photos Screensaver :
Google video player : Visualisation de video dans un format propriétaire abandonné (Google Video File (.gvi)). Pire : les vidéo ne sont pas téléchargées lorsque le téléchargement est demandé, mais seul un pointeur vers la ressource est téléchargé. Chaque fois que l'utilisateur veut regarder une vidéo, il doit faire une requête à un serveur ! Abandonné le 17.08.2007.
Google Earth :
(Programme)
Programme de recherche géographique lancé en 2005
Géolocalisation (la vôtre et celle de tous vos centres d'intérêt (famille, loisirs, intelligence (espionnage) industriel et économique...)
Google Notifier : (Programme)
Système d'alerte à la réception d'un mail dans Gmail, accompagné de notifications et de gestion de l'agenda google calendar
Google O3D :
(Programme)
Bibliothèque 3D pour le Web
Google Pack :
(Programme)
Suite de 13 logiciels comprenant des logiciels Google et des logiciels de ses partenaires, lancé en 2006
Google SketchUp :
(Programme)
Logiciel de création de dessins en 3D visualisables dans Google Earth
Google Talk :
(Programme)
Logiciel de messagerie instantanée lancé le 24 août 2005 disponible uniquement sous windows
Cercle de connaissances
Contenu des messages
Google Toolbar :
(Programme)
Aide à la navigation, lancé en 2000
Tracking de tous les faits et gestes sur le WEB, dans tous les navigateurs
Google Web Accelerator :
(Programme)
Accélérateur de chargement des pages Web par le préchargement de celles-ci suivant leurs popularités, lancé en 2005
Un système de "cache" à éviter absolument.
Google Picasa :
(Programme)
Visionneuse d'images et logiciel de partage d'images, lancé en 2004
Google Searchmash :
Site expérimental de recherche pour une nouvelle approche à interface utilisateur.
Google The Literacy Project:
Site pour l'alphabétisation en anglais et allemand, créé en partenariat avec LitCam, et l'UNESCO.
Google VirusTotal :
Racheté par Google le 07 septembre 2012.
Analyse multi-antivirus d'un fichier sélectionné sur l'un de vos disques durs ou désigné sur le WEB par son URL de téléchargement (44 antivirus simultanés en novembre 2012)
VirusTotal est un service gratuit en ligne permettant de faire analyser un fichier (et d'avoir un avis sur un site) par plus de 40 antivirus simultanément. Le service, indispensable à l'internaute, est tourné vers les éditeurs d'antivirus. Dès qu'une suspicion ou un parasite est découvert dans un objet analysé, par un ou quelques antivirus, et que les autres antivirus n'ont rien trouvé, le code analysé est transmis à tous les laboratoires de recherches des éditeurs pour déterminer les empreintes ou dédouaner un faux positif. La ressource VirusTotal est quelque chose d'essentiel aux éditeurs d'antivirus et le fait que Google en devienne propriétaire n'est probablement pas à voir comme la simple volonté de Google d'offrir un service gratuit de plus aux internautes. On peut imaginer que cela peut servir à Google pour analyser les contenus et contenants (les pages des sites et les objets proposés en téléchargement) crawlés par ses spiders, afin de protéger les internautes, sa source de revenus, contre les virus et les exploitations de failles de sécurité, et améliorer Safe Browsing. On peut aussi imaginer qu'il y a une politique industrielle de Google qui se révèlera plus tard (rachat de l'un des éditeurs d'antivirus, par exemple, comme MBAM...).

VirusTotal
VTZilla
Google YouTube :
Rachat de ce site de dépôt et de visionnement libre pour la vidéo.
Vidéo publicitaires payées à Google par les annonceurs. Ce service gratuit est extrêmement rentable. Il est le premier poste de profit de Google.
Tracking des centres d'intérêts des internautes.
Plus d'un milliard d'utilisateurs.
iGoogle
(Lancé sous le nom de Google Personalized Homepage) :
Permet de personnaliser la page d'accueil de Google
Tous vos principaux centres d'intérêts offerts à Google (par exemple, les cours de bourses...)
Google Code Prettify Un service de Google, à destination des Webmasters qui ajoutent, dans leurs pages Web, un appel à ce script javascript (coloration syntaxique de code snippets dans une page web). Provoque une requête http et permet donc le tracking.
Google Drive sous Android Application de stockage dématérialisé
Numérisation de tout document (donc lecture de tout document)).
Zzzz...
Google Directory
N'existe plus depuis le 20 juillet 2011.
L'annuaire du WEB, version Google (classement selon le " PageRank ") des sites Internet. Il entrait en concurrence avec DMOZ (Open Directory) (formellement ODP - Open Directory Project, qui, lui, est classé "à la main" par des milliers d'humains bénévoles). Google Directory ne se cachait pas de recopier intégralement DMOZ. Google Directory, comme tous les annuaires, DMOZ compris, était peu visité, voire son existence totalement ignorée.
  • Il ne présentait pas d'intérêt réel pour Google, en terme de découverte de sites que ses "crawlers" et "spiders" n'auraient pas découverts.
  • Il ne présentait pas non plus d'intérêt en terme d'espionnage des centres d'intérêts des internautes puisque c'est au niveau de la page que l'espionnage est significatif, pas au niveau du site qui n'offre aucune "précision sémantique".
  • Son classement selon le pagerank dévoilait le classement des sites par les algorithmes secrets de Google.
  • Google n'admet pas le "duplicate content" et déclasse les sites qui, manifestement, n'ont pas de contenu personnel mais sont la copie d'autres ressources. Il ne pouvait, lui-même, maintenir un site qui était intégralement un ""duplicate content" de DMOZ.
Google Play store Google Play store est la boutique virtuelle d'applications, gratuites ou commerciales, de Google pour son système d'exploitation Android (que l'on retrouve sur de nombreux smartphones et de nombreuses tablettes).

Chacune de ces application a des capacités étendues et jamais justifiées d'accéder à presque tout dans un dispositif sous Android.



Sécurité informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoirSécurité informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoirSécurité informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoir

Contre mesuresContre-mesures" Contre mesures "

Derrière le rideauDerrière le rideauDerrière le rideau

RéférencesRéférences" Références "

RessourcesRessources" Ressources "

Google et vie privée
Marketing Comportemental
Wikipedia en : Liste des produits Google
Wikipedia fr : Liste des services en ligne Google
WebRankInfo : Liste des produits et services Google

Dossier : Souriez - vous êtes cernés

Commander une pizza
Commissariat à la protection de la vie privée
Intelius viole et vend la vie privée !
Google inside ! Les briques du mur Google
Google et le principe d'encerclement
Microsoft espionne - Windows espionne
Géotraçeurs dans les véhicules des salariés !
Caméra de surveillance pour traquer les employés
Caméras pour licencier sans indemnité
Fiches de police STIC achetables
Google et Facebook donnent identifiant et mail personnels.
Fichage CSP CSP+ CSP- (Catégories Socioprofessionnelles).

 Requêtes similairesRequêtes similaires" Requêtes similaires "

Liste des produits Google
Liste des services Google
Liste des services en ligne de Google
Liste des services gratuits de Google
Produits et services de Google
Liste services Google
Liste tous services Google
Liste web services Google