Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée


01.03.2012 Aujourd'hui à la Une
Google - Premier espion du monde

Dernière mise à jour : 2017-02-01T00:00 - 01.02.2017 - 00h00
01.03.2012 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Initial

Google - Premier espion du monde

Assiste.com : Google - Premier espion du monde

Dossier : « Le Système Google »
ou
« Le principe d’encerclement »

Google - Premier espion du monde
Google - Les cinq cercles du pouvoir
Google - Le principe d'encercement

Google - Espion avec de la mémoire
Google - Vie privée
Google - Droit à l'oubli
Google - Droit à l'oubli - Google s'oppose à la CNIL
Google - 120 produits et services gratuits
Google - APIs - Espionner tout le monde
Google - Google+
Google - Account
Google - Wardriving
Google - Street View - Scandale
Google - Chrome - Le surfeur de plomb
Google - Pourquoi Google fait Google Chrome
Google - Espionne les cercles de connaissances
Google - Contributor
Google - Synchronisation
Google - Sollicitations de justice
Google - Espionne dans Chrome, Firefox, Safari
Google - Mon numéro de smartphone

Les moyens de votre encerclement et surveillance par Google

Google - Les APIs
Google - reCaptcha
Google - No Captcha reCaptcha
Google - Polices de caractères
Google - Analytics
Google - Moteur de recherches
Google - SafeBrowsing
Google - Youtube
Google - Youtube Channel Gadget
Google - Androïd - Tout savoir, voir, écouter, lire...
Google - GMail
Google - Agenda
Google - Actualités
Google - Bloc Note (Notebook)
Google - Google Maps
Google - Citation du jour
Google - Réseau social Google+
Google - Translate
Google - Compte à rebours
Google - Météo
Google - Montre - Heure
Google - Calendrier - Dates
Google - Bow Man
Google - PacMan
Google - Calculatrice
Google - Syndication
Google - Barre d'outils
Google - AdSence
Google - Location Service
Google - Google Now
Google - Google Update
Google - DoubleClic
Google - Synchronisation
Google - Alertes
Google - Updater
Google - Friend Connect
Google - Wallet
Google - OAuth - Bombe anti-vie privée
Google - Lattitude
Google - Blogger
Google - Froogle
Google - Answers
Google - Book Search
Google - Calendar
Google - Catalog Search
Google - Checkout
Google - Code Hosting
Google - Code Jam, Chasseur de têtes et d'idées
Google - Code Search
Google - Google Docs
Google - Google Finance
Google - Gapminder
Google - Groups
Google - Images
Google - Maps
Google - Mars
Google - Moon
Google - Movies
Google - Music
Google - News Archives Search
Google - Nik Collection
Google - Page Creator
Google - Patent Search
Google - Checkout
Google - Reader
Google - Recherches perso
Google - SMS
Google - Scholar
Google - Sitemaps
Google - Suggest
Google - Transit
Google - Trends
Google - Video Search
Google - Web API's
Google - Zeitgeist
Google - Web Albums
Google - Browser Sync
Google - Deskbar
Google - Aardvark
Google - Photos Sreensaver
Google - Video Player
Google - Earth
Google - Notifier
Google - O3D
Google - Google Pack
Google - SketchUp
Google - Talk
Google - Toolbar
Google - Web Accelerator
Google - Picasa
Google - Searchmash
Google - The Literacy Project
Google - VirusTotal
Google - iGoogle
Google - Prettify
Google - Google Drive Androïd
Google - Google Play store
Google - Desktop (abandonné)
Google - Fast Flip (abandonné)
Google - Directory (abandonné)

Google - Premier espion du mondeGoogle - Premier espion du mondeGoogle - Premier espion du monde

Paris le 01.03.2012

Aujourd'hui, jeudi 1er mars 2012 à 00h00, Google fédère toutes ses polices contractuelles "Vie privée", de tous ses services.

Jusqu'à présent, chaque produit ou service gratuit de Google, et ils sont innombrables, avait ses propres clauses contractuelles, en particulier celles dites "Vie privée" ou "Privacy".
Liste des produits et services de Google
Wkipedia - Liste des services en ligne de Google

Il y a plusieurs années, dans un article alarmiste, Assiste.com énumérait quelques-unes de ces clauses aux articles léonins de Google, comme :

Citation
"En soumettant, affichant ou publiant le Contenu, vous acceptez de concéder à Google une licence perpétuelle, irrévocable, pour le monde entier, à titre gratuit et non-exclusive"" le droit pour Google de mettre ledit Contenu à la disposition de sociétés, organisations ou individus tiers"" transmettre ou distribuer votre Contenu sur différents réseaux publics et sur plusieurs supports".

Google et ses clauses "Vie privée"

Acceptation illimitée et aveugle
Les clauses de Google nous entraînent à l'extérieur de Google, on ne sait chez qui, on ne sait pourquoi, sans aucune limite ! Extrait de "Conditions d'utilisation Google Mobile" le 29.02.2012. On peut lire, par exemple, et on a accepté :

Citation
"Vous reconnaissez et acceptez que des tiers peuvent... vous imposer des conditions d'utilisation auxquelles vous devez vous soumettre."

Vous avez coché volontairement une case et avez cliqué sur un bouton disant "Je comprends et j'accepte" avant de pouvoir utiliser, une première fois, chaque service convoité de Google.

Il était facile de savoir ce qu'espionnait chaque service de Google, à condition de lire entre les lignes chaque clause contractuelle attachée à chaque service utilisé. Nous avions, brossé à grands traits relativement vagues et ambigües, quelques informations sur les données capturées par chaque service. Ainsi, la clause "Vie privée" du service Google Maps, ou la clause "Vie privée" du service de Navigation (GPS) sous Android, prévient que notre géo localisation sera mémorisée par Google etc. ... Si on ne le souhaite pas, on refuse ces clauses et on ne peut pas utiliser le service.

A partir de jeudi 1er mars 2012 à 00h00, toutes les polices contractuelles "Vie privée" de Google sont fédérées en une seule, histoire, paraît-il, de simplifier le flot de polices qui nous submerge.

On ne sait plus quelles informations sont espionnées par tel ou tel service. Il n'y a plus qu'une seule police contractuelle "Vie privée" dans laquelle Google se permet tout. Si nous l'acceptons pour l'un des services Google, nous l'acceptons pour tous les services Google ! Et essayez de vous passer des services de Google qui dispute à Microsoft la place de premier espion du monde.

La mise en synergie de toutes ces infos permet à Google, plus rapidement, de faire notre profil, de savoir ce que nous regardons, lisons, fréquentons, consommons, pensons, disons, dépensons, gagnons, etc. ...

Dans le monde entier, cette décision est contestée mais Google ne réagit pas du tout.

Par exemple, l'Electronic Privacy Information Center (EPIC), souvent citée sur ce site, a publié une lettre signée par 37 Ministres de la justice de 37 états des Etats Unis.
http://epic.org/privacy/google/20120222 ... -Final.pdf

La CNIL s'inquiète de la gestion de la vie privée de Google
http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... 296039.php

La Cnil enquête sur les règles de confidentialité de Google
Aujourd'hui, 29 février 2012, la Cnil explique qu'elle et les autres autorités européennes "sont très inquiètes des nouvelles possibilités de croisement de donnée entre les services et ont de sérieux doutes sur leur licéité et leur loyauté".
"La Cnil a envoyé une lettre à Google pour lui faire part de ses inquiétudes. Au regard des premières conclusions de cette enquête, la Cnil a réitéré, pour le compte du groupe des Cnil européennes, sa demande à Google d'un report de la mise en œuvre des nouvelles règles."
http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... 296259.php

Google fait l'objet d'une nouvelle plainte (action collective), depuis le 22 février 2012, pour espionnage des internautes dite « browsergate ».
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/ ... lainte.php

Google+, le réseau social de Google, fait l'objet d'enquêtes en Etats Unis et la Communauté Européenne aurait été saisie officieusement par Microsoft et plusieurs autres sociétés à propos de Google+.
http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... 295745.php

Extrait de "Pourquoi Assiste.com ?"
Le pillage de votre vie privée et de votre ordinateur, à votre insu, la déportation / détention de vos données dans des nébuleuses de "Cloud Computing", la géo localisation de tous vos faits et gestes en temps réel, l'espionnage, l'archivage, la centralisation et le traitement, à votre insu, de tous vos faits et gestes, depuis des années, depuis vos ordinateurs, vos téléphones, vos cartes bancaires, vos cartes de fidélité, vos abonnements... Cela ne vous suffisait pas ! Voilà que vous faites vous-même et offrez gratuitement vos profils détaillés les plus intimes à tous ces margoulins que sont les réseaux asociaux qui gèrent et règlent votre vie, vous manipulent, entretiennent votre solitude réelle dans un univers grouillant virtuel et revendent vos profils pour de l'argent, beaucoup d'argent, jusqu'à-ce qu'eux entre en Bourse et vous, seul, tout seul, entriez chez vous, devant votre écran...

Rien ne vous est épargné, mais vous vous en fichez ! Vous n'avez rien à cacher ! C'est vous que l'on écorche, plus sûrement que sous des régimes politiques totalitaires, mais c'est indolore... et à votre insu. Alors... qu'elle importance ! Même lorsque vous le savez, vous êtes amorphes devant les attaques qui vous atteignent des centaines de fois par seconde.

Pourtant, vous avez tellement eu peur d'être fiché aux RG et vous êtes tellement offusqués des pratiques de secret et de surveillance des RG (Renseignements Généraux) ! Vous avez tellement craint que l'on découvre et note vos tendances et penchants, vos actes et convictions, vos lectures et maladies, vos rencontres, vos fréquentations... Vous avez tellement craint qu'un employeur, un conjoint, un état, une secte... se procure votre fiche des RG. Vous vous êtes battu, avec votre bulletin de vote et vos députés, vous êtes descendus dans la rue (1) pour faire abolir ce service de renseignements français dépendant de la Direction générale de la Police nationale. Vous avez réussi à le faire disparaître (il est, depuis le 1er juillet 2008, noyé dans un truc encore plus vaste : la "Direction Centrale du Renseignement Intérieur" (DCRI), qui regroupe les anciens RG et DST et forme, à ce titre, le plus important service de renseignements intérieur français). Vous avez réussi à faire disparaître le projet de fichier EDVIGE (remplacé par EDVIRSP)...

Mais que croyez-vous ? Le travail des RG, depuis 1907, n'aura jamais réussi à écrire, sur très peu d'entre vous (on parle 2,5 millions de fiches en 100 ans, soit quatre générations), que quelques lignes.

Alors, pourquoi restez-vous passif lorsque des cybers acteurs, criminels privés ou étatiques, s'introduisent dans vos ordinateurs, vos modems, vos télécommandes, vos téléphones... avec des conséquences bien plus douloureuses que les RG, qui font figure d'enfants de choeur à côté de ce qui se passe dans votre ordinateur... maintenant, tandis que vous lisez ces lignes ! Oui, vous ! 100% d'entre vous !

Et maintenant, ce ne sont même plus des logiciels espions, les spywares et autres rootkit, que l'on arrive à bloquer et éradiquer, mais le matériel lui-même qui espionne, nous surveille, communique nos faits et gestes et nous bloque. Que croyez-vous que soient les DRM, sous prétexte de protéger les droits (des éditeurs, pas des auteurs) !

Vous êtes fichés et vous vous en fichez !

A l'école de "Pas vu - Pas pris", tous les moyens sont bons puisque vous savez mais ne voulez pas savoir, vous voyez mais ne voulez pas voir, vous entendez mais ne voulez pas entendre, vous parlez pour dire que vous n'élèverez pas la voix car... vous vous êtes convaincu que vous n'y pouvez rien !

Et de quoi se mêle Assiste.com ? Que ma vie privée soit privée alors que je la veux publique ? Je veux avoir 80 "amis" sur Facebook pour devenir quelqu'un au lieu d'être ce que je suis ! Je veux n'être qu'un pion que d'autres ont lancé dans l'arène pour finir dévoré.

Bougez ! Réagissez !

Votre ordinateur est le vôtre et doit le rester
Votre vie privée est la vôtre et doit le rester




Lien permanentEn savoir plusEcrire