Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique préventive - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Inutilitaire

Inutilitaire - Mot forgé pour parler des logiciels totalement inutiles, mais n'ayant pas une activité directement malveillante et n'étant pas commercialisés (logiciels gratuits).

Inutilitaire - Inutilitaire InutilitaireEcrire à Assiste.com - Inutilitaire - Inutilitaire Inutilitaire

Les « inutilitaires » sont également appelés USP (USeless Program) ou « programme superflu » ou, en anglais, « Superfluous software » ou encore « Uselessware » ou « Useless software ».

Inutilitaire - Mot forgé pour parler des logiciels totalement inutiles, voire dangereux (en termes techniques, comme les milliers de nettoyeurs du Registre Windows) par ce qu'ils tentent ou prétendent faire, mais n'ayant pas une activité directement malveillante et n'étant pas commercialisés (ce sont des logiciels gratuits - lorsque qu'un logiciel totalement inutile est commercialisé (payant), il devient un " crapware ").

D'une manière générale, les « inutilitaires » (ou USP (USeless Program)), sont des logiciels qui encombrent un ordinateur et ne servent à rien.

Il y a, dans cette classe :

  • Tous les gadgets, les Widgets, les Bloatwares, etc. ...
  • Tous les logiciels qui ne font rien d'autre que ce que font des fonctions natives, et donc gratuites, de Windows. Lorsque ces « inutilitaires » sont commerciaux (payants - font payer ce qui est gratuit), ils sont classés à crapuleries (Crapwares).

Est un « inutilitaire » (ou USP (USeless Program)) un bidule qui se greffe à votre traitement de texte pour ajouter un bruit de bonne vieille machine à écrire à vos frappes au clavier. Seuls certains handicaps peuvent justifier quelque chose qui, en temps normal, relève du gadget ou de l'amusement.

Est un « inutilitaire » (ou USP (USeless Program)) un programme qui collectionne ou imite des fonctions natives et gratuites de Windows. Par exemple, un programme qui, bien que sans danger, proposerait les fonctions suivantes, est un « inutilitaire » (ou USP (USeless Program)) :

  • Sauvegarde du Registre Windows
  • Restauration du Registre Windows
  • Recherche et destruction de fichiers et dossiers inutiles
  • Effacement des historiques de navigation
  • Vider les caches des navigateurs
  • Défragmentation des fichiers en utilisant la fonction native de défragmentation
  • Etc. ...

En matière de sécurité informatique, tous les logiciels qui ne servent à rien, alors qu'ils prétendent faire, et font, quelque chose comme reprendre une fonction native de Windows, sont des « inutilitaires ». Il en est ainsi de tous les défragmenteurs qui ne font que lancer la fonction de défragmentation native de Windows.

Il peut en être de même avec certains outils qui vident les caches des navigateurs, au prétexte de gagner de la place sur disque et / ou de protéger la vie privée, alors que tous les navigateurs Internet disposent d'une fonction " Vider les caches " et d'une fonction " Navigation privée ".

Seul CCleaner échappe au classement en inutilitaire, pour l'une de ses fonctions (nettoyage des disques avec ou sans préservation des fonctions de confort de Windows), car faire à la main ce qu'il fait en un seul clic conduirait à plusieurs dizaines de manipulations.

La totalité des outils de nettoyage du Registre Windows, gratuits ou commerciaux, sont des inutilitaires (sauf l'un d'entre eux) mais sont classés à " Crapwares ", voire sont insérés dans la " Crapthèque ", compte tenu de la dangerosité de ce qu'ils tentent de faire et du nombre de catastrophes qu'ils provoquent. Voir :
Guerre des nettoyeurs et défragmenteurs du Registre Windows

Inutilitaire - Inutilitaire

Inutilitaire - Préventif Prévention spécifiquesInutilitaire - Préventif Inutilitaire

Inutilitaire - Contre-mesures curatives spécifiques Contre-mesures spécifiquesInutilitaire - Curatif Inutilitaire