Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Dites en moins à Microsoft

Réduire le tracking (espionnage) de Microsoft en désactivant/bloquant tout ce qui sert à Microsoft et ne nous sert pas du tout. Bloquer sa télémétrie, sa régie publicitaire, ses CDN (Content Delivery Networks), etc.

Microsoft espionnait déjà tous les utilisateurs de tous ses produits et services, bien avant son rachat de la société Firefly le 9 avril 1998.

Firefly, née en 1995, était une société spécialisée dans la consolidation des données collectées, dont les données privées.

Si, en 1995, on consolidait déjà les données collectées, c’est que l’espionnage des internautes existait bien avant. Or le Web vient à peine d’être inventé, le 6 août 1991 (avec un seul site Web). L’espionnage n’a pas traîné, dans la foulée d’Echelon (les cinq yeux) et de la NSA, qui pratiquaient l’espionnage des signaux analogiques (sinusoïdaux) depuis 1943, et se sont mis immédiatement à l'espionnage des signaux numériques du monde entier.

L'un des autres grands acteurs de l'espionnage est le monde de la publicité qui a un besoin maladif de profiler tout le monde, car « il faut » :

Délivrer le bon message, à la bonne personne, au bon moment, par le bon canal.

Quelques années plus tard, Microsoft, dont son moteur de recherche (Bing) ne décolle pas, n’a aucun scrupule à lancer, à plusieurs reprises, des campagnes publicitaires :

  • De dénigrement de Google et son espionnage. Tout le monde se souvient ou a entendu parler de « Don’t Get Scroogled » (T-shirt, mugs, vidéos…).
  • Contre le Google Chromebook qui ne sait strictement rien faire et ne peut fonctionner que connecté (une machine à espionner)
  • Le honteux matraquage de spots publicitaires de 2012, sur toutes les chaînes de télévision (quel coût monstrueux cela a dû être), mettant en avant la mensongère protection de la vie privée par Internet Explorer avec le pré-positionnement de Do Not Track, alors que ce merveilleux projet d'une simplicité enfantine, dû à la Fondation Mozilla (Firefox), basé sur le mode déclaratif, est un échec total (à peine 20 sites Web au monde, sur environ 2 milliards de sites Web, déclarent le respecter).

Vous êtes-vous demandé pourquoi le passage à Windows 10 était gratuit ?

Le gratuit n'a pas de prix, mais ça a un coût

  • Si le produit est gratuit, c'est que vous êtes le produit
  • Si le service est gratuit, c'est que vous êtes le service
Dites en moins à Microsoft - Des outils pour faire taire Windows

La version « Entreprise » (professionnelle) de Windows comporte un blocage de nombreux outils dits de « télémétrie » qui font sortir tant d'informations que les entreprises ont exigé et obtenu de Microsoft une désactivation simple (d’un seul clic) d'un grand nombre de ces outils de surveillance et espionnage.

Il n'en est pas de même pour les particulier et les TPI/PME/PMI.

Voici plusieurs outils pour que votre appareil sous Windows en dise un peu moins à Microsoft (et à la NSA), même si vous utilisez encore Internet Explorer ou Edge (vous devriez utiliser Firefox en tant que navigateur Web et jamais Google Chrome, Internet Explorer, Edge ou Safari).

Dites en moins à Microsoft - Des outils pour faire taire Windows

Le monde de la publicité (les régies publicitaires) est obsédé par le profilage de tout le monde, donc Microsoft, avec sa régie publicitaire, au travers de son navigateur Edge et son moteur de recherche Bing, espionne.

Dites en moins à Microsoft - Des outils pour faire taire la régie publicitaire de Microsoft

En dire moins à Microsoft (et aussi à plus de 65 autres - nombre en augmentation constante) qui, sous prétexte de faciliter la vie des webmasters, qui ne demandaient rien, a centralisé sur des serveurs privés, les nombreux scripts et fonctions très utilisés, qui se trouvaient normalement sur les milliers de serveurs individuels de leurs auteurs (généralement des développeurs particuliers, informaticiens très avancés). Parmi ces centralisateurs du Web (CDN [Content Delivery Networks]) on trouve les CDN de Microsoft, les CDN de Google (1, 2, 3, 4), les CDN d'Adobe (1, 2), les CDN d'AOL, les CDN de McAfee, les CDN du New York Times, les CDN de Symantec (Norton), les CDN de TRUSTe (1, 2, 3), etc. Avec cette méthode, ces « centralisateurs » poussent les webmasters à diriger la totalité de leurs visiteurs vers une poignée de serveurs et donc centraliser/cartelliser les requêtes. Or, vous savez que :

Les « requêtes HTTP » sont le « cheval de Troie »
de la « charge utile » que sont les « entêtes HTTP »

Les « requêtes HTTP » sont le « cheval de Troie » de la « charge utile » que sont les « entêtes HTTP »
Tout est bon pour provoquer des requêtes HTTP afin de permettre cet espionnage pudiquement appelé tracking, le truc qu'il faut bloquer/interdire.

Dites en moins à Microsoft - Des outils pour faire taire les CDN de Microsoft

L'émergence du RGPD (Règlement Général de la Protection des Données), le 25 mai 2018, rend obligatoire la possibilité de protection de la vie privée de tous les internautes de l'Union européenne par la totalité des sites Web du monde (et les sociétés derrière ces sites Web).

Le principe repose sur une simple question posée à l'internaute qui entre sur un site Web : acceptation ou refus (partiel ou total) d'être surveillé/espionné/profilé. L'insistance à accepter est justifiée par des explications oiseuses sur le fait qu'en vous espionnant vous recevrez des publicités correspondantes à vos centres d'intérêt. Justement, on ne veut pas que quiconque connaisse nos centres d'intérêt qui est quelque chose permettant de définir notre personnalité, ce qui est quelque chose qui ne regarde personne.

Il est quasiment impossible aux webmasters de développer eux-mêmes un questionnaire et un gestionnaire des choix des internautes. C'est d'une complexité inouïe et c'est en perpétuels changements (les régies publicitaires gèrent chacune des milliers d'annonceurs publicitaires qui changent de régie et accueillent d'autres sous-régies avec leurs clients, le tout ayant une mouvance infinie, etc.).

Il y a deux approches pour que les sociétés et leurs sites Web se mettent en conformité avec le RGPD (GDPR), la gestion du consentement, les DSAR, VCR, SRR et autres acronymes liés à la même chose : gérer les demandes concernant les données des consommateurs, etc. :

  1. Les régies publicitaires offrent gratuitement à leurs clients (les sociétés qui ont un site Web avec des mécanismes de surveillance, comme la publicité) des solutions universelles et très simples où chaque internaute répond, une bonne fois pour toutes, par « J’accepte » ou « Je refuse ». L'internaute y passe 2 secondes avant de poursuivre la visite du site et ne plus être dérangé. Exemples :

  2. Pour d'autres sociétés, comme Microsoft, pas question de faire simple. Tout en se mettant en conformité avec le RGPD, ces sociétés ont développé une procédure expliquée en 30.000 à 50.000 mots à lire sur 100 à 150 pages. C'est totalement incompréhensible, même après plusieurs jours passés dessus avec force aspirine. C'est définitivement obscur et pousse le visiteur à cliquer sur « J’accepte » s'il ne veut pas mourir de vieillesse en essayant de comprendre avec quelle salade on le badigeonne. Pour Contre ces cannibales des données privées, il y a les solutions peu connues, peu déployées et peu faciles à mettre en oeuvre : les Opt-Out des alliances des régies publicitaires. Regardez le tableau de juxtaposition des services d'Opt-Out (qui fait quoi). Pour l'Opt-Out de Microsoft (Interdire à Microsoft le profilage de ses visiteurs), vous pouvez utiliser les services d'Opt-Out des alliances suivantes :

Combien de fois avez cliqué, sans rien lire, sur le bouton « J'ai lu et j'accepte les termes et conditions. » histoire d'aller rapidement dans le site que vous souhaitez visiter sans savoir à quelle sauce vous êtes mangé (quelle données sur vous sont collectées, où sont-elles stockées (donc de quelle législation dépendent-elles désormais), combien de temps sont-elles stockées, qui y a accès, sont-elles revendues, comment pouvez-vous y opposer, comment pouvez-vous les faire effacer, etc. Et la clause qui vous dit que les clauses peuvent changer à tout moment sans vous prévenir !... Vous l'avez acceptée aussi sans la lire !...

Dites en moins à Microsoft - Des outils pour bloquer/inhiber les cookies de Microsoft

Dossier (collection) : Microsoft espionne
Dites-en moins à Microsoft

Dossier : Microsoft espionne

Données volées
Microsoft espionne et l'écrit en toutes lettres
Télémétrie - Espionnage ou préparation de l'avenir

Supprimez ou bloquez les principes généraux d'espionnage
Utilisez exclusivement le navigateur Web Firefox
Installez Ghostery dans votre/vos navigateur(s)
Installez Adblock Plus dans votre/vos navigateur(s)
Installez Decentraleyes dans votre/vos navigateur(s)
Installez Privacy Badger dans votre/vos navigateur(s)

Supprimez ou bloquez les dispositifs de surveillance
Désactivez, sur tous vos appareils, la localisation (ne l'activer que pour un besoin ponctuel)
Désactivez, sur tous vos appareils, la caméra (ne l'activer que pour un besoin ponctuel)
Désactivez, sur tous vos appareils, le micro (ne l'activer que pour un besoin ponctuel)
Désactivez, sur tous vos appareils, le Bluetooth (Exploitation silencieuse Bluesnarfing)
Désactivez, sur tous vos appareils mobiles, les « Données numériques » (ne l'activer que pour un besoin ponctuel)
Désactivez, sur tous vos appareils mobiles, la WiFi (ne l'activer que pour un besoin ponctuel)

Supprimer ou bloquer l'espionnage spécifique de Microsoft
Désactivez, voire supprimez totalement, l'inutilitaire et super espion « Cortana »
O&O ShutUp10
DWS - Destroy Windows Spying (7, 8.1, 10)
Spybot Anti-Beacon
Disable Windows 10 Tracking
Jamming (Jammer)
Diagnostics Tracking Service - Télémétrie de diagnostiques
Windows 10 Privacy Fixer
xp-AntiSpy
Safe XP
Réduire les appels aux serveurs Microsoft
DoNotSpy10
AntiSpy for Windows 10 (Ashampoo)
W10Privacy
Windows 10 Privacy Fixer
Computer Bild Spionage-Stopper
Win10 Spy Disabler
Blackbird: System zügeln per Kommandozeile
Remove Spying Windows 10
Win10 SpyStop
Remove Windows 10 Spying

Microsoft - Une culture de l'espionnage
Microsoft Account
Microsoft Passport
Firefly
PRISM et Cie
Discours de W. Cohen aux employés Microsoft
NSA Trapdoor
Magic Lantern
Carnivore




Dites en moins à Microsoft - Ressources
Dites en moins à Microsoft - Microsoft espionne - Dites-en moins à Microsoft

Outils d'investigations pour chercheurs

Recherches sur le Web avec les huit principaux moteurs de recherches (et comparaison de ces moteurs). Attention aux milliers de sites Web trompeurs et mensongers apparaissant en premier
Alerte Virus dans mon ordinateur - Vrai ou Faux ?

Recherches dans Assiste.com.