Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée


Navigateur Web

Dernière mise à jour : 2016-12-03T00:00 - 03.12.2016 - 00h00
29.09.2014 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mise à jour

Navigateur Web - Outil logiciel permettant de voir le contenu du Web et de s'y promener.

Navigateur WebNavigateur WebNavigateur Web

Les navigateurs Web sont des logiciels fonctionnant côté utilisateur, dans l'ordinateur de l'utilisateur. On parle de côté « client » dans la relation « client » / « serveur » qu’est le Web lorsqu’il utilise les protocoles de communication http / https / ftp, etc. ..., ce qui n’est pas le cas du fonctionnement du Web sous d’autres protocoles, comme Torrent.

Les navigateurs Web permettent de naviguer sur le Web, ce qui n'est que l'un des usages de l'Internet. On ne navigue pas sur l'Internet.

Un navigateur Web est constitué :

  • D’un cœur, le « moteur de rendu », qui affiche sur l’écran du périphérique utilisé le contenu d’une page Web en respectant plus ou moins bien les consignes de présentation données par les balises du langage de mise en page html, voulues par le développeur de la page. Les tests ACID, par exemple, furent développés pour vérifier la capacité des « moteurs de rendu », au fur et à mesure de l'évolution des technologies.

    Les « moteurs de rendu » sont d'une incroyable complexité et, entre autre, sont plus ou moins bien tolérants aux fautes des développeurs en tentant d'interpréter et rendre correctement un affichage malgré les fautes d'écritures du code HTML.

    Les « moteurs de rendu » sont très peu nombreux et font tous la même chose, plus ou moins bien et plus ou moins rapidement. Ils doivent respecter à la lettre les recommandations, valant « normes », rédigées par le W3C (le consortium de gouvernance du Web).

    Les principaux « moteurs de rendu » sont :
    • Gecko (open source de la Fondation Mozilla),
    • KHTML (open source du projet KDE)
    • WebKit (un fork de KHTML)
    • Blink (un fork de WebKit - un fork du fork de KHTML),
    • Trident (propriété de Microsoft et son fork
    • EdgeHTML (propriété de Microsoft, un fork de Trident).
    • Etc. ... Il en existe une dizaine d'autres.
  • Tout le reste, autour du « moteur de rendu », permettant :
    • La navigation sur le Web (exécution et respect des standards et protocoles de communication) C'est là que se cachent les mécanismes de tracking.
    • Une interface utilisateur (GUI - Graphical User Interface - « Interface graphique utilisateur ») adapté au système d'exploitation utilisé (Windows, Unix, Linux, MacOS, etc. ...).
    • Un mécanisme d'accueil d'extensions.
    • Un mécanisme d'accueil de plug-ins (le principe des plug-ins disparaît fin 2016 au profit d'HTML5, de JavaScript et d'applications Web). Ces mécanismes, avant fin 2016, permettent de demander des services, comme l’exécution de technologies (Adobe Flash Player (Shockwave), Java, Silverlight, Acrobat, etc. ...) contenues dans des Plug-ins interfacés aux navigateurs Web avec les mécanismes NPAPI ou PPAPI, ou des applications Web interfacées avec des APIs, sur des données passées à ces technologies.
    Tout ce « reste » est top secret (sauf chez Mozilla avec Firefox qui est entièrement open source) et forme les capacités de surveillance, de tracking et d’espionnage des internautes (bientôt, tous les citoyens du monde), conduisant :
    • Publiquement, aux fabuleux revenus financiers des moteurs de recherche sur le Web, à la demande des régies publicitaires.
    • Secrètement, à la surveillance de tous les citoyens du monde, à la demande des états, des gouvernements, d'officines gouvernementales ou plus ou moins obscures, et, aussi, à la demande de tous ceux prêts à payer pour avoir ces informations, incluant, les groupes terroristes, les sectes, etc. ... Se souvenir des révélations feuilletonnées d'Edward Snowden en 2013.

Les principaux navigateurs Web sont :
Firefox, Microsoft Internet Explorer, Microsoft Edge, Opera, Google Chrome, Safari, K-Meleon, etc. ...


Un peu d'histoire :

Navigateur Début Commentaire Système Fin
WorldWideWeb (renommé plus tard Nexus) 06.08.1991 Première version fonctionnelle, au sein du CERN où Tim Berners-Lee est en train d'inventer le Web, le 25.12.1990. Ce fut le premier navigateur Web. Il est rendu public, par le biais des newsgroups, le 06.08.1991, date de naissance du Web. Next System Version 0.18 du 14.01.1994.
Maintenu en l'état sur sa machine d'origine, l'ordinateur NeXT Computer de Tim Berners-Lee au musée du CERN.
Viola (formellement ViolaWWW) 09.03.1992 Premier navigateur Web graphique, développé par l'ingénieur Pei-Yuan Wei, alors étudiant à Berkeley. Navigateur recommandé au sein CERN (où le Web fut inventé) et durant 1 an, le meilleur navigateur Web disponible. Pei-Yuan Wei fut au coeur d'une controverse qualifiée de plus long cauchemar du Web. Son navigateur, Viola, avait la capacité de lancer des objets embarqués dès 1992 alors que , Unix Abandonné
Erwise 15.04.1992 Premier navigateur Web graphique, préalablement extrêmement bien documenté, développé par 4 étudiants finlandais, sur une suggestion de Robert Cailliau (le co-inventeur du Web lors d'une visite à leur université) et sous la supervision d'Ari Lemmke (celui qui nomma les travaux qu'il conduisait et développait avec Linus Torvalds : « Linux »). Les 4 étudiants partirent chacun de leur côté à la fin de leurs études. Tim Berners-Lee (l'inventeur du Web) vint alors les voir pour les inciter à poursuivre Erwise. Hélas, rien n'y fit. Unix (Sun-4, NeXT/CubX, DEC Ultrix) avec implémentation de l'outil graphique Motif Abandonné
Midas (formellement, MidasWWW) 16.11.1992 La première et dernière version publiée est la 2.2 du 16.11.1992
Unix et VMS Abandonné le 16.11.1992
Mosaic 23.01.1993 Développé par NCSA (National Center for Supercomputing Applications). Mosaic a été, initialement, porté uniquement sous UNIX avant de s'ouvrir à Windows et de rafler la mise, devenant quasiment l'unique navigateur Web utilisé. Unix et Windows Abandonné (dernière version le 07.01.1997 mais il peut toujours être téléchargé)
Cello 08.06.1993 Le premier navigateur Web pour Microsoft Windows 3.1. Windows Abandonné (dernière version le 16.04.1994)
Netscape Navigator 15.12.1994 Va passer de main en main et donner la ligne de navigateurs Web Netscape. Dans les années 1990, il est totalement dominant, mais, vers la fin des années 1990, la société Netscape ne soutient plus, financièrement, les développements de nouvelles technologies que devrait supporter ce navigateur et Internet Explorer, de Microsoft, est sorti le 16.08.1995 et est livré systématiquement avec toutes les versions de Windows. En 1992, le navigateur Netscape n'est quasiment plus utilisé par personne. Windows Abandonné par AOL le 28.12.2007 (mise à jour de sécurité jusqu'au 01.03.2008 - après le rachat de Netscape par AOL le 17.03.1999 - dernière version le 21.02.2008)
Netscape Communicator 27.06.1997 Annonce de la version 4.01 de Netscape Communicator pour Mac (Archives du Web). Netscape Communicator est une suite (navigateur, courrielleur, newsgroups). C'est un produit propriétaire et commercial qui ne résistera pas à la gratuité de Microsoft Internet Explorer. Le 23.01.1998 Netscape rend Netscape Communicator gratuit et open source et le lendemain 24.01.1998 le nom de domaine mozilla.org est acheté). L'association à but non lucratif Mozilla Organization, fondée par des employés de Netscape, va recevoir le bébé et tenter d'en faire une Mozilla Application Suite en repartant pour beaucoup de zéro. AOL rachète Netscape le 17 mars 1999 et ne supporte quasiment plus, financièrement, Mozilla Organization. Le 15 juillet 2003 est créé la Fondation Mozilla qui dépèce le bidule post Netscape Communicator pour en faire des produits autonomes, Firefox et Thunderbird. Mac, Windows 95, Windows 3.1, Windows NT et Unix Abandonné. Dernière version : 4.8 du 22.08.2002

Appuyez (ou cliquez) ici
Firefox

Appuyez (ou cliquez) ici
Internet Explorer

Appuyez (ou cliquez) ici
Microsoft Edge

Appuyez (ou cliquez) ici
Opera

Appuyez (ou cliquez) ici
Google Chrome

Appuyez (ou cliquez) ici
Safari

Appuyez (ou cliquez) ici
K-Meleon

Voir également la page Moteurs de rendu

Appuyez (ou cliquez) ici
Moteurs de rendu html