Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée


HTML5

Dernière mise à jour : 2017-02-01T00:00 - 01.02.2017 - 00h00
29.09.2014 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mise à jour

HTML5

HTML5HTML5HTML5

Une page Web, y compris celle-ci, que vous êtes en train de lire, est constituée de deux ensembles :

  • Le contenu, visible par le lecteur
  • Les balises de mise en page, invisibles, dont l'ensemble des balises forment un langage appelé HTML (HyperText Markup Language). Ce langage a été inventé par Tim Berners Lee, l'inventeur du Web (WWW - Naissance du Web).

La grande différence d'avec un traitement de texte, qui, à priori, permet de faire la même chose, est que :

  • Dans un traitement de texte, on privilégie le support (par exemple, une feuille de papier au format A4 - 21 x 29,7 cm) et on y pose le texte enrichi dessus en s'arrengeant pour qu'il y tienne. Le changement de format du support est possible mais le résultat n'est pas toujours heureux.
  • Sur le Web, on se fiche complètement du support, dont on s'est complètement affranchi (indépendance envers le média de restitution), pour ne s'intéresser qu'aux relations et à la hiérarchie entre les blocs de contenus (textes, sons, images fixes, images animées, vidéos, etc. ...) et à leurs présentation (avec les CSS). Les mêmes contenus doivent conserver leur organisation, que ces contenus soit à afficher sur un micro écran d'un micro smartphone à la résolution d'écran rudimentaire, sur une page papier A5, A4, A3 ou autre, ou sur un grand écran à la résolution 4K (4096 pixels). HTML favorise les processeurs d'idées. HTML favorise le fond à la forme, bien que la forme soit beaucoup plus puissante dans HTML (avec les CSS (Cascading Style Sheets, Feuilles de Style en Cascade), par exemple) que dans un traitement de texte.

La balise la plus importante du langage HTML, celle qui fait que la page n'est plus seule, orpheline, mais s'intègre dans un ensemble plus vaste, beaucoup plus vaste, le WWW (le World Wide Web), est le lien hypertexte (la balise <a> permettant de transformer un simple texte en un lien vers un ailleurs, sur le Web).

HTML, comme tous les langages, évolue avec le temps et avec les besoins exprimés par les développeurs comme par les utilisateurs (les internautes).

HTML5 est la cinquième version d'HTML. Les nouvelles balises qu'il implémente permettent de faire ce qui, auparavant, nécessitait des plug-ins pour le faire. HTML5 consacre l'abandon, en 2007, d'XHTML, et la pertinance des travaux du WHATWG fondé par la Fondation Mozilla (le navigateur Firefox), Opera (le navigateur Opera) et Apple (le navigateur Safari). Cette démarche est adoptée par le W3C en 2007 pour commencer la définition de la nouvelle mise à jour du langage de description des pages Web (HTML version 5). Le 22 mai 2011, les fonctionnalités d'HTML5 sont définies. Le 28 octobre 2014, HTML5 devient une recommandation, autrement dit, devient la norme.

La suppression des plug-ins, remplacés pour partie par des application Web (appels par des APIs), pose le problème de l'universalité du tracking qu'HTML5 favorise et met en place.

Le W3C travaille à des DRM (gestion des droits numériques) natifs dans HTML5, ce qui pose un problème de neutralité du Web qui serait, ipso facto, battue en brêche. Sous le nom d'EME (Encrypted Media Extensions), ces travaux sont considérés comme une trahison faite par l'inventeur du Web (Tim Berners-Lee) et conduisent à une levée de boucliers de la part des associations et mouvements de défense des libertés et de la vie privée, comme l'APRIL, l'association Creative Commons, l'EFF, la FSF, la Free Culture Foundation, l'Open Knowledge Foundation, etc. ...