Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée


GUI (Graphical User Interface - « Interface graphique utilisateur »)

Dernière mise à jour : 2017-02-01T00:00 - 01.02.2017 - 00h00
29.09.2014 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mise à jour

GUI (Graphical User Interface - « Interface graphique pour l'utilisateur ») - L'apparence graphique sous un système d'exploitation graphique, par opposition à l'interface en mode « texte » des « lignes de commande ».

GUI

GUIGUIGUI

GUI est un sigle, en informatique, pour Graphical User Interface. Sa traduction française en « Interface graphique pour l'utilisateur » ou « Interface graphique utilisateur », qui donnerait le signe IGU, n'est pas utilisée. Par contre « Interface graphique » est une expression courante.

En informatique, et dans les moyens de communication interactifs entre l'humain et la machine, l'interface est la manière dont cette communication s'opère.

  • Longtemps cette communication s'est opérée sous forme de « lignes de commandes », telles qu'elles existent encore (2015) sous les systèmes d'exploitation Linux ou dans l' « Invite de commandes » du système d'exploitation Windows de la société Microsoft.

    Ainsi, pour créer un sous-répertoire appelé « recettes de cuisine » dans le répertoire appelé « fichiers perso », il fallait saisir (taper au clavier) les « commandes » suivantes :

    Interface en ligne de commandes
    Interface en ligne de commandes
    Il n'est pas possible de manipuler des « objets » à l'écran, cette notion n'existant pas.

  • Au début des écrans informatiques, ceux-ci ne savaient afficher que des caractères, par exemple : 24 lignes de 80 caractères (les 80 caractères reprenant la même limite que les cartes perforées dominantes, à 80 colonnes de perforations).

    Dans les années 1970, des ingénieurs de la société Xerox, au PARC (Palo Alto Research Center) inventent les notions d'objets et d'interfaces graphiques. Ils vont même jusqu'à utiliser un objet inventé 10 ans plus tôt, méprisé et oublié : la souris.

    En 1973, l'un des premiers ordinateurs personnels à écran, le Xerox Alto, fait apparaître des objets reprenant ceux trouvés couramment dans un bureau, dont la feuille de papier (l'écran est, d'ailleurs, en format « portait », comme une feuille de papier verticale), la calculatrice, les classeurs et dossiers, la MAE (machine à écrire), et... la poubelle. Apparaît également la toute première barre d'outils.

    En 1979, Steve Jobs, le fondateur d'Apple, et quelques uns de ses ingénieurs, visitent le PARC.

    En 1981, Xerox sort le successeur du Xerox Alto, le Xerox Xtar.

    En 1984 sera commercialisé l'Apple Macintosh qui lancera mondialement, auprès du grand public, la micro-informatique et changera définitivement notre société.

    Depuis que les systèmes d'exploitation graphiques existent, l'interface homme / machine, lorsqu'il s'agit de communiquer par écran (tactile ou non) / clavier (tactile ou non) interposés, et que ces écrans sont devenus « graphiques », l'interface homme / machine est graphique et il est appelé Graphical User Interface ou « Interface graphique pour l'utilisateur » ou « Interface graphique utilisateur ».

    Ainsi, pour faire la même manipulation qu'avec le mode ligne de commandes ci-dessus, il faut faire :

    • Lancer l'explorateur Windows
    • Sélectionner, avec un dispositif de pointage, dans le volet de gauche, le répertoire « Perso »
    • Clic, avec un dispositif de pointage, sur « Nouveau dossier » pour créer un dossier (un répertoire) en tant que sous-répertoire du répertoire courant.
    • Saisir le nom de ce nouveau dossier

    GUI - Interface graphique
    GUI - Interface graphique
    Des éléments graphiques peuvent être identifiés automatiquement, sélectionnés avec un dispositif de pointage, et manipulés (déplacés, ouverts, etc. ...).

    Les interfaces graphiques sont désormais partout.