Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

PeerGuardian (pare-feu - n'existe plus)

PeerGuardian : filtre IP pour empêcher certaines organisations de nous espionner en bloquant toute surveillance du trafic P2P sous tous les protocoles.

30.01.2023 : Pierre Pinard.

PeerGuardian (Peer Guardian) était un logiciel gratuit et open source, agissant en pare-feu (firewall) applicatif de type « filtre IPs », développé par Phoenix Labs (une communauté de développeurs de logiciels, formellement nommée Methlabs, fondée en septembre 2005 par Tim Leonard et Ken McClelland, dont PeerGuardian fut le produit phare).

PeerGuardian était spécialisé en filtrage d'adresses IP. Le but était clairement signifié : empêcher certaines organisations de nous espionner et de porter atteinte à notre vie privée.

PeerGuardian était capable de bloquer tout le traffic entrant et sortant (inbound et outbound), sous tous les protocoles utilisables, depuis/vers une liste d'adresses IP (sous Windows 98 et Windows 98Me, c'était uniquement le protocole TCP).

PeerGuardian ne remplacait absolument pas un vrai pare-feu (firewall). Vous n'étiez absolument pas protégé contre les intrusions, extrusions et piratage.

Le but de son utilisation était de bloquer toutes les adresses IP des organisations, gouvernementales ou privées, surveillant tous les internautes afin de détecter tous ceux utilisant les protocoles de partage de fichiers (protocoles P2P bit-torrent - pairs de torrents) et les utilisant pour copier (télécharger [leecher], partager [seeder]) des objets soumis à une protection, dont celle des droits d'auteurs (GND - Gestion Numérique des Droits ou, en anglais, DRM - Digital Rights Management). PeerGuardian était également capable de bloquer des plages personnalisées d’adresses IP, en fonction des préférences de l'utilisateur.

La version Windows de PeerGuardian a été abandonnée au profit d'autres applications (Phoenix Labs encourage les utilisateurs de PeerGuardian à migrer vers PeerBlock qui est basé sur PeerGuardian version 2 - PeerBlock est toujours actif et maintenu en 2023).

Le développement de PeerGuardian a commencé fin 2002, dirigé par le programmeur Tim Leonard. La première version publique a été publiée en 2003, à un moment où l'industrie de la musique a commencé à poursuivre juridiquement les utilisateurs individuels d'outils de P2P (partage de fichiers). Ce fut un changement par rapport à sa position précédente selon laquelle elle ne ciblerait pas les consommateurs par des poursuites pour violation du droit d'auteur.


  1. PeerGuardian Version 1

    La version originale de PeerGuardian (1.0) a été programmée en Visual Basic et est rapidement devenue populaire parmi les utilisateurs de P2P malgré le blocage, généralisé par défaut, du protocole TCP connu pour son utilisation élevée de la RAM et du processeur lorsqu'il est connecté à des réseaux P2P. En décembre 2003, il avait été téléchargé 1 million de fois. La version originale a été publiée gratuitement et le code source a été mis à disposition sous une licence open source. En raison du comportement de la version 1.0, bloquant uniquement les ports TCP, le site PeerGuardian.net (n'existe plus, le nom a été repris et est devenu un domaine en chinois à propos de romans chinois) change de nom (bluetack.co.uk) pour s'ouvrir à d'autres développements de Phoenix Labs dont :

    • Protowall

    • The blocklist Manager

    • B.I.M.S

    • Hosts Manager.


  2. PeerGuardian Version 2

    Après 7 mois de développement, dirigé par Cory Nelson, en février 2005, la version 2 de PeerGuardian sort en version bêta. Cette version visait à résoudre de nombreuses lacunes de la version 1. La version 2 a permis la prise en charge de :

    • Un plus grand nombre de protocoles (TCP, UDP, ICMP, etc.).

    • Plusieurs listes de blocage (voir toutes les listes actuelles [2023], plus bas).

    • Des mises à jour automatiques.

    La procédure d'installation a également été simplifiée, ne nécessitant plus de redémarrage du système d'exploitation et d'installation du pilote.


    Les inefficacités de vitesse (charge du processeur) et de ressources (charge de la mémoire RAM) avaient été grandement améliorées en codant la version 2.0 de PeerGuardian en C++ au lieu de Visual Basic pour la version 1. Son empiètement sur la charge du processeur ne dépassait jamais 1% selon les tests conduits par l'équipe de développement.

    Comme avec la plupart des autres logiciels de pare-feu (firewall) de bureau pour Windows, PeerGuardian 2 était installé en tant que filtre au niveau du noyau de Windows (à partir de la version 2000 de Windows et versions ultérieures). Il travaillait au niveau du kernel de Windows, donnant à l'application un accès direct à la pile réseau Windows (pile de protocoles). Il permettait de bloquer absolument tous les protocoles qui pourraient être utilisés.

    La prise en charge de Windows Vista et IPv6 était en phase de « release candidate » en mai 2009.

La liste noire de PeerGuardian est stockée dans un certain nombre de formats différents :

  • Formats binaires

    Les formats binaires (appelés P2B) ont été créés lors de la sortie de la première version bêta de PeerGuardian 2, afin de créer la liste de blocage la plus compacte possible.

    • P2B Version 1 - Ce format de liste noire de PeerGuardian 2 n'était utilisé que dans ses premières versions. Il était compressé à l'aide du format gzip. Ce format, peu utilisé, a été abandonné.

    • P2B Version 2 - Ce format était le plus largement utilisé. Il était pris en charge par un certain nombre d'applications de P2P, dont le très répandu eMule et la version Linux de PeerGuardian. Il équivalait à P2B Version 1, mais utilisait UTF-8 pour stocker les noms.

    • P2B Version 3 - La dernière version de la liste noire de PeerGuardian était uniquement prise en charge dans la dernière version de PeerGuardian 2 pour Windows. Ce format utilisait la compression 7z pour une réduction de taille supplémentaire. L'adoption de ce format très compact, mais nouveau, a fait de P2B Version 3 la version la moins compatible (et la moins utilisée).

  • Format texte en clair

    Le format original de PeerGuardian, version 1.x, était un simple format texte en clair. Cela signifiait que les listes étaient très volumineuses et coûtaient beaucoup de bande passante à distribuer depuis le serveur de Phoenix Labs, conduisant à l’élaboration de formats binaires plus compacts. Le format original de la liste noire de PeerGuardian est le suivant :

    Nom de la plage d'adresses IP : FirstIP-LastIP

    Soit, par exemple :

    Hôte local : 127.0.0.1-127.0.0.1

    Ce format est également utilisé dans eMule, dans le plug-in SafePeer de Vuze, dans ProtoWall, dans KTorrent et dans Transmission.


  • Problèmes de gestion de la liste noire

    Depuis au moins 2006, la liste de blocage P2P utilisée par PeerGuardian a été fournie par « Bluetack Internet Security Solutions ». (« Bluetack » était le nom du membre de l'équipe PeerGuardian d'origine qui possédait le nom de l’ancien domaine peerguardian.net et avait créé l'utilitaire « Block List Manager » utilisé pour maintenir cette liste.)

    • Sur bluetack.co.uk a été développée une application appelée « Bluetack Internet Management System » (B.I.M.S) qui analyse les serveurs WHOIS pour créer une carte d'Internet et de toutes ses adresses IP. Dans cette base de données, les administrateurs du site (Seraphielx, Moore, Firstaid, Tozanno, DeathAngel, R00ted) recherchaient des noms d'entreprises anti-P2P et définissaient un code d'état dans l'entrée pour créer les listes de blocage qui seraient téléchargées par le gestionnaire de liste de blocage pour importation dans PeerGuardian, ProtoWall et d'autres applications qui empêcherait le trafic anti-P2P en surveillant les internautes et en identifiant l'usage d'un protocole P2P. Ils obtenaient également des journaux de personnes à qui des lettres avaient été envoyées par les autorités pour avoir téléchargé des logiciels, de la musique ou des vidéos de manière « illégale ». La présence de leurs adresses IP permettait de les mettre en sécurité en empêchant leur surveillance.

    • Les développeurs de PeerGuardian déclarent qu'ils n'ont aucun contrôle sur la liste de Bluetack et ne font pas la promotion ou ne créent pas de lien vers des listes alternatives. Ils ont été critiqués pour un blocage trop large basé sur des preuves non étayées.

    • PeerGuardian reconnaît que la connectivité de Battlefield 2, Blizzard, Steam et ArenaNet est bloquée, ce qui crée des problèmes pour de nombreux utilisateurs de jeux en ligne qui ne savent pas que PeerGuardian interrompra la connectivité aux serveurs de ces jeux, et sont donc invités à lire le manuel. Toutes ces sociétés protègent leurs énormes revenus financiers et, grâce à des exécutifs nécessairement implantés dans les machines des utilisateurs, surveillent et cherchent toutes les tentatives de tricheries et d'usages de codes non officiels. Avec l'application de gestion de liste de blocage, les utilisateurs peuvent ajouter ces sites à une « liste sécurisée » (liste blanche) leur permettant de continuer à utiliser certains jeux et sites Web sans interférence de PeerGuardian.

    • En 2007, Bluetack/PeerGuardian 2 ont été critiqués pour avoir bloqué denis.stalker.h3q.com, le deuxième plus grand tracker BitTorrent en décembre 2007, en tant qu'adresse « Anti-P2P », et affirmé que ses mainteneurs (dont le logiciel de suivi « Opentracker » est également utilisé par The Pirate Bay) conspiraient avec la MPAA et MediaDefender (genre HADOPI en France avec TMG [Trident Media Guard]). Les mainteneurs sont membres du Chaos Computer Club (CCC), une association de longue date de hackers et de militants de la liberté d'information, et ont également brièvement exécuté leur tracker à partir du propre réseau du CCC. Bluetack a également bloqué le CCC lui-même, l'accusant de faire du « travail anti-P2P » et d'être une « menace » pour les partageurs de fichiers (leechers), tandis que d'autres ont souligné le fait que le CCC défendait publiquement le P2P depuis des années, et a même appelé à boycotter la musique des industriels de la production musicale pour protester contre leurs poursuites en matière de partage de fichiers.

    • Bien que les adresses IP des entités gouvernementales et commerciales soient facilement ajoutées à une liste d'adresses IP à bloquer, il n'y a aucun moyen pour PeerGuardian de bloquer l'accès par un gouvernement ou une entreprise utilisant une adresse IP non documentée pour identifier les personnes impliquées dans la violation du droit d'auteur ou d'autres activités illégales.

PeerGuardian - La liste noire de PeerGuardian

PeerGuardian Lite est un dérivé de PeerGuardian 2 conçu pour consommer le moins de CPU et de RAM possible. Il n'a pas d'interface utilisateur ni d'options et se compose d'une seule icône. Il n'est plus développé, la dernière version étant sortie le 22 avril 2005. Il est également open source, permettant de futurs dérivés par n'importe quelle partie. Comme ses développeurs l'ont signalé en ligne, PeerGuardian Lite est maintenant poursuivi dans le cadre du projet et du programme PeerBlock, et les utilisateurs de PeerGuardian Lite ont été encouragés, à partir de 2008 environ, à passer à PeerBlock. PeerBlock a quelques options supplémentaires, mais utilise presque aussi peu de CPU que PeerGuardian Lite.

PeerGuardian - PeerGuardian Lite

Des conflits étaient connus entre PeerGuardian et certains pare-feu applicatifs comme McAfee Personal Firewall et BlackICE Firewall. Il était recommandé par l'auteur de PeerGuardian d'utiliser le pare-feu OutPost.

Outre la critique initiale de la version 1 qui était lente et boguée, la plupart des autres critiques sur PeerGuardian concernaient la technique réelle utilisée pour bloquer les pairs. Les critiques soulignaient que les listes de blocage étaient ouvertes au public, et donc que les parties qui souhaitaient contourner PeerGuardian pouvaient vérifier activement la liste pour voir si leurs adresses IP étaient bloquées.

Les listes d'adresses IP à bloquer par PeerGuardian (adresses ou intervalles d'adresses) sont des listes publiques collectées par le public (crowdsourcing), et que PeerGuardian téléchargeait (sinon il ne sert à rien). Un problème est qu'il n'existe aucune méthode infaillible pour vérifier ou signaler pourquoi une adresse IP ou une plage d'adresses IP est mauvaise dans la liste de PeerGuardian, ni pour vérifier si les adresses IP bloquées restent toujours mauvaises. La liste s'appuie sur le public (crowdsourcing) pour faire des soumissions, et est donc elle-même vulnérable à l'attaque (voir la section ci-dessus sur les problèmes de gestion de la liste noire de PeerGuardian).

Vous pouviez intervenir sur ces listes, localement, pour y ajouter vos propres adresses IP (ou en supprimer).

À leurs sorties, Vista 64 bits et Windows 7 64 bits sont répertoriés pour la compatibilité des applications, mais nécessitent une solution impliquant la désactivation de la signature du pilote (travail de PeerGuardian en mode Kernel [noyau] de Windows) ce qui nécessite un certain degré de compétence informatique.

PeerGuardian - Autres critiques

Il s'agit d'un document historique écrit en 2003 par Assiste.com, le produit n'existant plus (remplacé par PeerBlock), mais l'esprit est entièrement là, intact à sa date de réécriture (2023), et la manipulation (le cheminement intellectuel) est également valable pour PeerBlock et toutes les manipulations pour tous les outils de cette nature, dont hosts.


Choisir de télécharger la version de PeerGuardian (version et système d'exploitation) dont vous avez besoin.

Procédez à l'installation.

Lors de la première utilisation de PeerGuardian, sélectionner les listes d'adresses IP que vous souhaitez bloquer en cochant des cases.

Exemple :


PeerGuardian - Sélection de familles de liste de blocage
PeerGuardian - Sélection de familles de liste de blocage


Les adresses IP à bloquer sont classées selon :

La case « Block HTTP port 80 et 443 » est particulière. Vous ne devriez pas cocher cette case si vous souhaitez naviguer sur le Web, y compris sur des domaines figurant dans les listes de blocage.

Si vous avez vos propres listes, vous pouvez les introduire maintenant ou le faire plus tard. PeerGuardian gère automatiquement les listes compressées avec les algorithmes zip et gzip.


Le manuel d'utilisation de PeerGuardian, en anglais, est à https://wiki.phoenixlabs.org/wiki/PeerGuardian_2:Manual

Un tutoriel en français existe à https://www.tutoriaux-excalibur.com/peerguardian.htm


Cas d'usage de PeerGuardian

PeerGuardian est principalement destiné au blocage des tentatives d'extrusions d'informations au départ de votre appareil vers des machines surveillant les réseaux de P2P et leurs utilisateurs considérés comme des voleurs et pirates de MP3, DivX, etc. (musiques et films et autres documents sous droits d'auteurs) ! Ces machines peuvent appartenir aux majors de la musique et de la vidéo, leurs avocats, des cabinets de détectives privés mandatés par eux, les polices et autres surveillances des territoires, espionnages et contre-espionnages, etc.

Deux exemples d'usage hors du monde du P2P :

  1. Exemple de blocage d'un spammeur:

    Il est aisé de dire aux développeurs de PeerGuardian de bloquer telle ou telle adresse IP lorsque l'on découvre, dans un lien que l'on souhaite bloquer, non pas le nom de domaine, mais l'adresse IP du serveur expéditeur. Par exemple, si je reçois ceci lors d'un spam courriel, il est intéressant de bloquer l'adresse IP du spammeur (ou, plutôt, du bénéficiaire du spam), soit 212.208.216.16 puisqu'il le donne dans son spam (surligné).



    Vous recevez ce message de VACANCES-EDUCATIVES.COM, partenaire de GUIDECONSEIL.COM
    POUR AIDER VOS ENFANTS A REUSSIR PLEINEMENT LEUR SCOLARITE
    VACANCES EDUCATIVES organise des Cours de Vacances et des séjours Linguistiques
    en Juillet et Août pour les enfants du CP à la 1ère incluse
    Séjours agrées par le Ministère de l'EDUCATION NATIONALE et le Ministère de la JEUNESSE ET DES SPORTS
    Pour de plus amples informations visitez notre site et demandez notre brochure,
    en cliquant sur http://212.208.216.16/tracking/2253vaceduc
    Vous pouvez également nous joindre par téléphone au : 01 43 22 85 41
    ___________________________________________________________________________
    Politique de protection des données personnelles: Cet email n'est pas du SPAM. Vous êtes légalement enregistré dans un fichier
    déclaré à la CNIL. Vous bénéficiez d'un droit d'accès aux données vous concernant et vous pouvez demander à ne plus figurer
    dans ce fichier sur simple demande. Pour vous désabonner: http://www.guideconseil.com/generalremove.html


  2. Exemple de blocage d'un site de mesure d'audience (statistiques)

    La mesure d'audience (statistiques) des médias sur Internet se fait par l'utilisation, par exemple, de tag de marquage dans les pages Web que vous visitez (dont les Web Bug).

    Des sociétés sont spécialisées dans cette activité qui est tellement lucrative que les outils de statistiques pour webmasters leur sont fournis gratuitement et ils se précipitent pour en mettre partout dans leurs pages.

    Il n'est quasiment pas de sites sans ces tags. Ce sont les Xiti, Weborama, etc. (liste d'exemple de quelques sociétés de statistiques et de tracking (espionnage)).

    Comment bloquer ce tracking si jamais il se fait directement avec les adresses IP du tagueur ?

    • Partons du nom de société et cherchons à ajouter son adresse IP ou ses adresses IP à PeerGuardian. Prenons l'exemple de la société de mesures d'audience Médiamétrie, que je souhaite bloquer au niveau de ses noms de domaine avec hosts et au niveau de ses adresses IP avec PeerGuardian.

    • Lançons une recherche, avec un moteur de recherche comme Google search ou Qwant, sur le nom de Médiamétrie.


      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer
      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer


    • Récupérer ce qui est manifestement un nom de domaine de cette société et pas le nom d'un site quelconque parlant de Médiamétrie. Dans le cas présent, www.mediametrie.fr semble faire l'affaire.

    • Avec un IP WHOIS quelconque, par exemple avec ipaddress, rechercher l'adresse IP de ce site. Notez notre boîte à outils de « Trucs à DNS » pour faire vos recherches d'adresses IP, etc.


      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer
      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer


    • Avec un WHOIS quelconque, rechercher le propriétaire de cette adresse IP, ce qui va confirmer ou infirmer si c'est la bonne adresse IP que l'on a obtenue. Dans cet exemple, par la même occasion, on récupère l'intervalle d'adresses IP appartenant à Médiamétrie.


      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer
      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer


    • Ajouter la ligne 127.0.0.1 www.mediametrie.fr dans votre fichier hosts.

    • Ajouter l'intervalle d'adresses IP trouvé dans PeerGuardian


      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer
      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer


      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer
      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer


    • Fermer puis relancer PeerGuardian

    • Vérifier : lancer votre navigateur et composer l'adresse http://194.2.159.201 - le résultat est immédiat - l'accès au serveur n'est plus possible :


      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer
      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer


    • Fermer PeerGuardian et relancer votre accès à l'adresse http://194.2.159.201 - le résultat est immédiat - l'accès au serveur est libre :


      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer
      PeerGuardian - Recherche d'un domaine à bloquer


    • Conclusion

      PeerGuardian est le pendant de hosts. À utiliser sans modération.

      Mais... Il est fort probable que ces serveurs soient ceux des simples sites Web de l'annonceur publicitaire, pas ceux des serveurs sur lesquels se trouvent leurs services de statistiques. Il faut donc se lancer dans la recherche des marques de ces services. Par exemple, en fouillant un peu, dont sur les Wikipedia français et anglais, on peut remarquer que cet annonceur utilise plusieurs marques pour plusieurs de ses services. En 2023 on relève au moins :

      1. Médiamat

      2. Audimat

      3. NetRatings

      4. Marketing Scan

      5. MarocMétrie

      6. Omedia

      7. Tape Consultancy

      Il faudra donc faire les mêmes identifications de serveurs pour ces autres noms et faire preuve d'imagination et d'opiniâtreté pour les trouver, car il n'est pas dit qu'ils existent sous des noms de domaines, ni même sous les mêmes noms que les noms commerciaux.

PeerGuardian - Utilisation de PeerGuardian

Exemple de liste établie par la comunauté des internautes autour de PeerGuardian.

Remarquez que dans la liste suivante on y trouve des spywares bien connus comme Xupiter ou DoubleClic ou Gator et son Gain mais aussi la RIAA (pour les acharnés de P2P à la KaZaA, eMule, etc.)


RIAA:208.225.90.0-208.225.90.255
OverPeer:65.160.0.0-65.160.127.225
Teosto:194.194.240.0-194.194.240.255
Ranger:216.122.0.0-216.122.255.255
Ranger:204.92.244.0-204.92.244.255
MediaForce:65.192.0.0-65.192.0.255
MediaDefender:66.79.0.0-66.79.255.255
MediaDefender:64.225.192.0-64.225.192.127
MPAA:198.70.114.0-198.70.114.255
MPAA:209.67.0.0-209.67.255.255
NetPD:207.155.128.0-207.155.255.255
NetPD:128.241.0.0-128.241.255.255
Unknown C&D Cop:64.106.170.128-64.106.170.192
Vidius:207.155.128.0-207.155.255.255
xupiter.com:64.236.32.50-64.236.32.50
Xupiter.com - Site:63.236.52.20-63.236.52.20
OverPeer:64.15.228.160-64.15.228.190
MediaForce:4.43.96.0-4.43.96.255
MediaForce:4.43.124.192-4.43.124.255
MediaForce:65.247.105.240-65.247.105.255
BayTSP:209.122.130.0-209.122.130.255
BayTSP:209.204.190.3-209.204.190.255
Interliant:206.129.0.0-206.129.0.255
Federal Bureau of Investigation-CJIS:153.31.0.0-153.31.255.255
Warner Music Group:216.52.242.0-216.52.242.255
Warner Music Group:206.245.128.0-206.245.128.255
IDSA:216.194.192.0-216.194.255.255
SPA:207.95.37.0-207.95.37.255
US Department of Justices:149.101.0.0-149.101.255.255
GainCME (Spyware):66.35.247.0-66.35.247.255
GainCME (Spyware):66.35.229.0-66.35.229.255
R. R. Donnelly (Harvesting/Marketing):207.79.74.222-207.79.74.222
Bogus File Server:66.28.151.0-66.28.151.255
Bogus File Server:66.250.24.2-66.250.24.9
Bogus File Server:66.28.103.0-66.28.103.255
Warner Music Group:209.203.64.0-209.203.127.255
Audiofon Chat & Play GmbH:213.61.148.0-213.61.148.255
RIAA:208.209.2.110-208.209.2.113
AVI Faker:66.118.165.180-66.118.165.180
RIAA.COM:65.244.101.222-65.244.101.222
AVI Faker:66.118.165.120-66.118.165.120
MediaForce:65.243.215.0-65.243.215.63
betis.com ==> RIAA Host:65.244.101.001-65.244.101.255
RIAA:208.192.0.0-208.192.255.255
Antipiracybyra Sweden:195.42.192.0-195.42.192.255
MediaForce:208.251.137.0-208.251.137.255
MediaForce:65.243.215.0-65.243.215.63
Government Of The Province Of Ontario (Canada):142.145.0.0-142.145.255.255
riaa:208.229.253.49-208.229.253.49
OverPeer:64.14.37.128-64.14.37.159
When-U:192.108.53.1-192.108.53.31
OverPeer:64.14.40.160-64.14.40.191
CogentSystems:66.28.148.0-66.28.148.255
Cyveillance:65.118.41.192-65.118.41.223
Cyveillance:63.148.99.224-63.148.99.255
OverPeer:216.35.73.128-216.35.73.159
Gain(Gator):64.94.89.0-64.94.89.255
BESS:206.129.1.0-206.129.1.255
IDSA:216.194.192.0-216.194.255.255
GEMA - German Copyright Society:193.108.8.0-193.108.15.255
The Allegro Group:208.196.168.0-208.196.175.255
Interliant:216.205.94.0-216.205.94.255
Web Sense:209.132.99.0-209.132.99.255
Web Sense:63.212.171.0-63.212.171.255
Web Sense:209.132.98.0-209.132.98.255
IRC spybots:65.215.219.0-65.215.219.255
IRC spybots:4.67.43.0-4.67.43.255
IRC spybots:4.23.0.0-4.23.255.255
IRC spybots:4.43.108.0-4.43.108.255
Time Warner Inc:168.161.0.0-168.161.255.255
DoD Network Information Center:214.0.0.0-214.255.255.255
DoD Network Information Center (More):215.0.0.0-215.255.255.255
NameProtect:12.148.209.192-12.148.209.255
RIAA.com:65.244.101.224-65.244.101.224
BSA.org:128.121.215.173-128.121.215.173
CAAST.org:207.139.69.0-207.139.69.255
BSA.org.tw:202.39.48.0-202.39.48.255
BSA.co.za:196.2.147.241-196.2.147.241
BSA.sk:81.0.202.0-81.0.202.255
BSA.or.ip:61.197.255.96-61.197.255.211
BSA.hu:212.105.232.128-212.105.232.159
Presence Studios Westport/Westport, CT:64.159.2.41-64.159.2.41
BSA.hr (Watches many crack sites):195.29.168.0-195.29.168.255
BSA.org.tr (FIX) Sorry!:212.98.253.0-212.98.253.255
BSA.or.at.de.ch:195.243.162.0-195.243.162.255
MSN Popup:200.59.91.10-200.59.91.10
MSN Popup:200.163.190.151-200.163.190.151
IFPI:217.204.27.212-217.204.27.215
SGAE:195.76.238.0-195.76.238.255
IFPI Germany:62.156.153.0-62.156.153.255
Telecom Italia >>> BSA Host:212.131.0.0-212.131.255.255
Conway Recording Studios/Hollywood/Los Angeles, CA:64.208.86.128-64.208.86.159
IFPI.de:62.156.153.103-62.156.153.104
Skywalker Sound/Marin County, CA:208.244.233.0-208.244.233.255
IFPI.com:217.204.27.214-217.204.27.214
Alpa Association:195.102.60.40-195.102.60.50
French Department of Defense:217.167.182.1-217.167.182.255
French Department of Defense:193.252.72.142-193.252.72.142
French Military Police:195.46.218.178-195.46.218.178
IFPI:195.40.1.0-195.40.1.255
APP:195.6.115.38-195.6.115.38
IFPI (mail):195.40.39.5-195.40.39.5
IFPI (dr IFPI):217.204.27.214-217.204.27.214
IFPI:195.40.0.128-195.40.0.255
European Union:158.169.0.0-158.169.255.255
IFPI Germany:81.91.161.0-81.91.161.31
IFPI Germany:193.158.124.0-193.158.125.255
IFPI Germany:62.156.146.128-62.156.147.127
IFPI:217.204.27.212-217.204.27.215
Belgium Federal Government:193.191.209.192-193.191.209.207
IRMA:208.162.216.0-208.162.219.255
IRMA (Mail):64.32.128.0-64.32.255.255
Ardent Studios UK:144.232.11.245-144.232.11.245
host of BSA.CH:195.243.162.0-195.243.162.255
politie.nl:212.19.195.8-212.19.195.8
Finnish Police:194.89.205.0-194.89.205.255
Remote Recording Services/New York/Philadelphia:144.232.26.2-144.232.26.2
BSA.lv:195.13.160.32-195.13.160.163
BSA.cz:194.213.210.0-194.213.210.255
CAAST.org:205.150.75.0-205.150.75.255
Dutch Covernment:193.172.176.0-193.172.177.255
Federale politie - Police federale (BELGIUM):193.121.83.1-193.121.83.255
MediaForce:63.76.173.32-63.76.173.47
Right Track Studios/New York, NY_(Fixed)_Sorry:129.250.2.220-129.250.2.220
Crescent Moon Studios/Miami, FL_(fixed)_Sorry:130.94.0.170-130.94.0.170
MCA:167.167.0.0-167.167.255.255
Presence Studios Westport/Westport, CT:64.159.2.41-64.159.2.41
MG Sound Studios/Vienna,Austria:212.227.116.140-212.227.116.140
BSA.at:81.16.38.0-81.16.38.31
Puk Recording Studios/Gjerlev,Denmark:195.122.136.8-195.122.136.8
MCA Records:152.63.113.69-152.63.113.69
Universal Music Enterprises/Los Angeles:152.63.113.65-152.63.113.65
Verve Music Group/Los Angeles Ca:152.63.113.57-152.63.113.57
Capri Digital Studios/Isle of Capri, Italy:213.186.35.203-213.186.35.203
Red Led Studios / Madrid,Spain:198.66.34.66-198.66.34.66
BMG Ariola München GmbH (Germany):195.143.92.132-195.143.92.188
Bertelsmann group world wide (includes BMG Music):145.228.0.0-145.228.255.255
KOCH International Multimedia:212.152.174.0-212.152.174.127
Universal Entertainment GmbH, Berlin/Germany (Universal Music Group):212.1.49.0-212.1.49.31
EMI Electrola GmbH (Germany):195.14.240.128-195.14.240.159
Warner Music (Germany):212.79.56.128-212.79.56.132
Warner Music (Germany) - corrected, sorry:212.79.56.128-212.79.56.187
Edel Records GmbH (Hamburg/Germany):195.222.252.0-195.222.252.127
BMI (Broadcast Music, Inc. ):66.212.125.0-66.212.125.255
Time Warner Telecom:216.64.128.0-216.64.191.255
World Music Group:129.250.5.115-129.250.5.115
National Music Publishers of America:152.63.18.25-152.63.18.25
Zomba Records:213.210.18.0-213.210.18.255
Chicago Recording Company/Fixed sorry:144.232.10.108-144.232.10.108
British Phonographic Industry:166.63.167.10-166.63.167.10
misra records:152.63.66.13-152.63.66.13
Festival Mushroom Records/Sydney Au:202.139.113.106-202.139.113.106
Australian Federal Police--- :61.88.128.38-61.88.128.38
bannerfarm.ace.advertising:209.255.6.77-209.255.6.77
DoubleClick:204.178.112.160-204.178.112.191
hexillion (email harvesting):216.46.246.238-216.46.246.238
DoubleClick:216.73.80.0-216.73.95.255
DoubleClick:199.95.206.0-199.95.207.255
DoD Network Information Center:29.0.0.0-29.255.255.255
Cyveillance:63.64.5.0-63.64.5.255
Cyveillance:63.127.255.0-63.127.255.255
OverPeer(correction):64.015.228.16-64.015.228.191
Gator:64.94.89.0-64.94.89.255
MPAA Valerie Bourne(correction):64.166.187.128-64.166.187.135
MediaDefender:64.225.202.0-64.225.202.255
MediaForce (Obsidian Holdings):65.223.0.0-65.223.7.255
Media Force:65.233.255.0-65.233.255.255
doubleclick.net:199.95.208.0-199.95.209.255
Double Click:205.138.3.0-205.138.3.255
bsa.si (correction):212.18.32.0-212.18.43.255
DR3NET:212.37.45.000-212.37.045.015
Metro-Goldwyn-Mayer:166.90.148.200-166.90.148.200
Audible Magic:64.71.166.0-64.71.166.255
WIPO.ORG:193.5.93.80-193.5.93.80
Gigasoft:195.215.6.42-195.215.6.42
Race Technologies P2P Scanners:64.201.96.0-64.201.111.255
ACCS:210.160.94.192-210.160.94.199
Sony Taiwan Host:64.62.0.0-64.62.127.255
Direcciion General de la Policia (Spain):195.76.172.14-195.76.172.14
Direccion General de la Guardia Civil:194.179.107.29-194.179.107.29
Direccion General de la Guardia Civil (Spain):194.179.107.131-194.179.107.131
Ministerio del Interior (Spain):195.76.204.34-195.76.204.34
Direccion General de la Policia (SPAIN):195.76.172.0-195.76.172.255
Audible Magic #1 (Correction) Please Remove Other:66.220.31.128-66.220.31.159
Unknown..persistent connection attempts (revised):168.160.250.191-168.160.250.191
host of www.bsaa.au:203.147.240.0-203.147.240.255
Audible Magic #2 (Correction) Please Remove Other:64.62.143.64-64.62.143.95
Audible Magic #3 (Correction) Please Remove Other:64.71.166.128-64.71.166.191
Patriot-Media-Communications:24.225.128.0-24.225.223.255
NMPA (National Music Publishers Association):63.87.238.0-63.87.239.255
Sabam (Belgian Society of Authors, Composers and Publishers):193.121.26.01-193.121.27.255
ADAMI (Society of civil rights for performing artists, France):195.68.59.1-195.68.59.7
US Customs:206.241.30.0-206.241.31.255
Palisade Systems:192.188.162.0-192.188.162.255
Police of Switzerland:164.128.37.17-164.128.223.145
XBMC.COM (Correction):66.117.2.0-66.117.2.255
P2P Overflow:62.210.138.0-62.210.138.255
Grayzone.com:209.68.4.0-209.68.4.255
popupad.net (Annoying but not *AA):66.230.219.137-66.230.219.137
n-Case Ad Delivery:216.74.57.197-216.74.57.216
SickofPolice:212.123.224.160-212.123.224.191
BumaStemra (Sorry Correction):212.123.224.160-212.123.224.191
Sacem:195.154.72.0-195.154.72.255
Big Champagne:64.49.254.0-64.49.254.255
media signature Virtual Portal Corporation:65.101.193.0-65.101.193.255
media signature Tomas Jablonski:205.170.26.0-205.170.26.255
P2P Scanner:66.118.181.4-66.118.181.4
AFMA (American Film Marketing Association) (Correction):216.120.77.0-216.120.77.255
Brussel politie - Police bruxelles:216.118.66.0-216.118.66.255
Interpol:195.101.232.0-195.101.232.255
Prefecture de police de Paris:193.252.228.0-193.252.228.255
it.cw.net used by Guardia di Finanza (Italy):194.79.208.0-194.79.208.255
www.amcrecords.com:62.72.107.0-62.72.107.255
www.arsproductions.com:212.123.28.0-212.123.28.255
www.emigroup.com:194.129.73.0-194.129.73.255
IFPI Belgium:193.74.19.0-193.74.19.255
MGM.COM:195.121.11.142-195.121.11.142
RIAA:64.241.31.0-64.241.31.255
Fake mp3 file server:66.250.24.2-66.250.24.9
BSA.is:62.145.135.192-62.145.135.255
BSA.lu:61.206.130.240-61.206.130.255
Replies with .mpg .html .url:194.228.211.204-194.228.211.204
Sony Europe Front Network:195.2.39.0-195.2.39.255
North Carolina Research and Education Network:152.19.0.0-152.19.255.255
LACNIC-200:200.157.42.51-200.157.42.51
BundesamtfurInformatik:162.23.0.0-162.23.255.255
host of BSA.CH + BSA.DE:195.243.162.0-195.243.162.255
Swedish Police:147.186.254.0-147.186.254.255
host of www.spa.org + www.siia.net:207.95.32.0-207.95.47.255
Antipiracybyra Sweden:195.142.192.0-195.142.192.255
OverPeer:64.75.4.192-64.75.4.223
imedia:200.75.0.0-200.75.255.255
Replies with ..exe and !_.exe:38.144.198.24-38.144.198.24
Adelphia:24.49.160.0-24.49.191.255
SHA1 Hash Faker:216.144.224.0-216.144.239.255
CYVEILLANCE (unlisted):63.100.163.0-63.100.163.255
World Intellectual Property Organization:193.5.88.0-193.5.95.255
limelight networks:69.28.148.33-69.28.148.33
Replies with search>_cool.mpg:81.0.210.152-81.0.210.152
Adelphia:24.53.96.0-24.53.111.255
host of www.grammy.com (207.178.164.210):207.178.128.0-207.178.255.255
host of www.idsa.com:216.194.192.0-216.194.255.255
Replies with .url and .mpg:194.213.194.37-194.213.194.37
Cogent:66.250.32.227-66.250.32.242
IRMA:64.153.0.0-64.153.255.255
Secret paysite passwords .html:162.33.154.69-162.33.154.69
Replies with ..exe and !_.exe:38.144.198.150-38.144.198.150
Overpeer (64.15.226.160/27):64.15.226.160-64.015.226.191
France Telecom:193.253.232.167-193.253.232.167
Audiofon Chat & Play GmbH:213.61.148.0-213.61.148.255
Secret paysite passwords .html:202.44.41.84-202.44.41.84
MPAA:64.224.0.0-64.224.255.255
Fake Files Source:66.111.55.150-66.111.55.165
Scan Error:213.150.42.178-213.150.42.178
Massachusettes Institute Of Technology:18.215.0.15-18.215.0.15
Restpan Fighter (Good this one):212.83.174.91-212.83.174.91
OVERPEER:64.15.226.166-64.15.226.166
MPAA:64.227.0.0-64.227.255.255
RIAA:146.82.174.0-146.82.174.255
MPAA - Correction:66.252.128.0-66.252.143.255
Ministry of Education Computer Center (tw):192.83.166.0-192.83.166.255
Taiwan Government Service Network:61.60.0.0-61.60.31.255
Ministry of Education Computer Center:140.113.0.0-140.113.255.255
Fakefinder:81.101.16.9-81.101.16.9
BayTSP:209.204.130.0-209.204.130.255
Kornet-Xdsl-Sinchon-kr:61.73.42.0-61.73.54.255
RIPE Network Coordination Center:212.0.192.0-212.0.223.255
Replies with .html:66.111.54.167-66.111.54.182
Computer Sciences Corp:20.0.0.0-20.255.255.255
Double Click, Inc.:199.95.210.0-199.95.210.255
SOFT-WORLD-INTERNATIONAL:61.172.250.96-61.172.250.111
BSA.or.jp:61.197.225.96-61.197.225.128
PCSoft (Software Company):195.154.218.64-195.154.218.79
bsa.hu:195.228.229.159-195.228.229.159
hungarian policq:193.6.115.0-193.6.115.255
BSA.lt:212.131.0.0-212.131.255.255
BSA.ee:212.107.32.0-212.107.35.191
CHINESEBSA.org:210.77.155.0-210.077.158.255
BSAPERU.org:207.150.192.0-207.150.223.255
Nacnet-EU:213.200.120.0-213.200.127.255
Nacnet-EU:213.200.112.0-213.200.119.255
Net-Send Spammer - Energis DSL Customer:81.77.139.90-81.77.139.90
FBI:195.13.38.0-195.13.38.255
RIAA: 12.150.191.0-12.150.191.255
ByeByeAds NetBIOS Spammer:65.57.163.73-65.57.163.73
Net-Send Spammer - Energis DSL Customer:81.79.28.235-81.79.28.235
MPAA-Motion Picture Association GBX-REQ000000015136:208.49.164.0-208.49.164.255
MotionPictureAssocOf - SBC067112252184020215:67.112.252.184-67.112.252.191
Motion Picture Assoc SBC067125049192030407:67.125.49.192-67.125.49.199
MOTION PICTURE ASSOC OF SBCIS-101216-162658:64.166.187.144-64.166.187.151
Motion Picture Assoc. SBCIS68048:63.199.57.120-63.199.57.127
Ranger Technologies, Inc. UU-208-216-90-D1:208.216.90.0-208.216.90.255
Media Force UU-65-217-219-192-D6 (correction):65.217.219.192-65.217.219.223
Warner USW-WARNERIMP:63.230.43.112-63.230.43.119
Warner USW-JMWARNER:63.224.141.192-63.224.141.199
Warner Music Group UU-63-127-41:63.127.41.0-63.127.41.255
Warner Music Group UU-63-101-46-136:63.101.46.136-63.101.46.143
Warner Music Group UU-63-64-94:63.64.94.0-63.64.94.255
Universal Studios CERF-UNIVSTUDIOS-A:206.17.233.0-206.17.233.255
Universal Studios Inc. UNIVORLANDO-109-24:4.36.109.0-4.36.109.255
Universal Studios SBC067118065184020523:67.118.65.184-67.118.65.191
XXXtoolbar:216.127.33.119-216.127.33.119
Universal Studios SBC064175196080020816:64.175.196.80-64.175.196.87
Universal Studios SBC064175196088020819:64.175.196.88-64.175.196.95
Universal Studios SBC064175196128020819:64.175.196.128-64.175.196.135
Universal Studios SBC064175196144020819:64.175.196.144-64.175.196.151
Universal Studios SBC064175196136020819:64.175.196.136-64.175.196.143
Universal Studios SBC064175196152020819:64.175.196.152-64.175.196.159
Universal Studios SBC067124023112030131:67.124.23.112-67.124.23.119
Universal Studios SBC067124023088030131:67.124.23.88-67.124.23.95
Universal Studios SBC067126138088030507:67.126.138.88-67.126.138.95
Universal Studios UU-63-118-177-128:63.118.177.128-63.118.177.255
Universal Studios SBC067117054192020522:67.117.54.192-67.117.54.199
Universal Studios SBC064170227216020522:64.170.227.216-64.170.227.223
Universal Studios SBC067118065168020523:67.118.65.168-67.118.65.175
Universal Studios SBC067118065176020523:67.118.65.176-67.118.65.183
Universal Studios Inc SBCIS-101711-172415:66.123.37.232-66.123.37.239
Universal Studios Inc SBCIS-06711308911229:67.113.89.112-67.113.89.119
Universal Studios Inc SBC067116124112020215:67.116.124.112-67.116.124.119
Universal Studios Inc SBC067115071184020321:67.115.71.184-67.115.71.191
Universal Studios Inc SBC067117052144020403:67.117.52.144-67.117.52.151
Universal Studios Inc SBC067116191088020403:67.116.191.88-67.116.191.95
Universal Studios Inc SBC067116191096020403:67.116.191.96-67.116.191.103
Universal Studios Inc SBC067116191112020403:67.116.191.112-67.116.191.119
Universal Studios Inc SBC067117184056020410:67.117.184.56-67.117.184.63
Universal Studios Inc SBC067127170104030605:67.127.170.104-67.127.170.111
Universal Studios Inc SBC067127231208030625:67.127.231.208-67.127.231.215
MCA:208.129.137.255-208.129.139.255
MCA:192.251.66.0-192.251.69.255
WARNER HOLLYWOOD STUDIO WARNER-128-32:12.37.128.32-12.37.128.47
Warner Music Group UU-63-101-46-136:63.101.46.136-63.101.46.143
Warner Hollywood Studios SBCIS39196:63.195.215.80-63.195.215.87
Ranger Online Canada Inc. RONLINE3UU1:209.167.202.56-209.167.202.63
Warner Hollywood Studios SBCIS53297:63.197.166.248-63.197.166.255
Warner Hollywood Studios SBCIS53281:63.197.167.32-63.197.167.63
RIAA.NL:212.241.48.0-212.241.48.127
WARNER HOLLYWOOD STUDIOS SBCIS66824:63.198.248.152-63.198.248.159
Warner Hollywood Studios SBCIS67911:63.199.57.32-63.199.57.39
MPAA (correction):63.199.57.96-63.199.57.103
Warner Hollywood Studios SBCIS-101613-14321:64.172.64.240-64.172.64.247
Warner Music Group:198.199.131.0-198.199.132.255
Warner Music Group:206.245.64.0-206.245.127.255
MPAA (incl. MPAA.NL):81.4.78.0-81.4.78.255
RIAA at dc:217.228.123.45-217.228.123.45
NACNET-EU:213.200.112.0-213.200.119.255
Federal Bureau of Investigation:4.42.244.160-4.42.244.175
Federal Bureau of Investigation:4.42.244.192-4.42.244.223
Federal Bureau of Investigation:65.173.188.0-65.173.189.255
Federal Bureau of Investigation:207.43.55.0-207.43.55.255
Federal Bureau of Investigation:205.229.233.0-205.229.233.255
Federal Bureau of Investigation:12.38.31.216-12.38.31.223
Federal Bureau of Investigation:65.174.230.32-65.174.230.47
Federal Bureau of Investigation:192.84.170.0-192.84.170.255
Federal Bureau of Investigation:198.190.209.0-198.190.209.255
Federal Bureau of Investigation:216.146.85.224-216.146.85.255
Sony (GB):195.115.36.128-195.115.36.159
Sony International (Europe) GmbH:212.158.12.0-212.158.12.255
Sony Austria (TopInternet):195.70.228.48-195.70.228.63
Sony Europa GmbH:213.69.232.192-213.69.232.207
Sony Benelux BV:193.173.151.208-193.173.151.223
Sony Europe BV:193.173.39.176-193.173.39.191
Sony UK:194.193.109.160-194.193.109.175
Sony Music Entertainment Austria:213.225.63.104-213.225.63.111
The Sony Centre:217.207.164.128-217.207.164.143
tst inc -riaa host:68.163.90.0-68.163.90.255
Cyprus Police:212.31.111.172-212.31.111.175
Hangzhou police bureau:218.108.16.176-218.108.16.183
media force inc:65.217.219.192-65.217.219.223
audible magic:216.218.196.64-216.218.196.95
audible magic:66.220.31.128-66.220.31.159
Baytsp.Com, Inc.:209.101.186.64-209.101.186.95
Baytsp.Com, Inc.:216.132.68.32-216.132.68.63
Baytsp.Com, Inc.:206.135.194.192-206.135.194.223
Baytsp.Com, Inc.:216.132.86.0-216.132.86.255
vidius inc:67.117.63.112-67.117.63.119
Business Software Alliance:129.250.5.115-129.250.5.115
Software Information Industry Association:208.49.59.209-208.49.59.209
Software Information Industry Association:208.49.59.205-208.49.59.205
NukePirates.com- operated by Legal Research Associates:64.166.7.128-64.166.7.135
adscpm.com:206.161.193.0-206.161.193.255
price waterhouse coopers (sniffers in spain):155.201.0.0-155.201.255.255
VivendiOliverinc.:81.76.132.1-81.76.132.255
Universal Studios SBC067118065168020523:67.118.65.168-67.118.65.175
Universal Studios Inc SBCIS-101711-172415:66.123.37.232-66.123.37.239
Universal Studios Inc SBCIS-06711308911229:67.113.89.112-67.113.89.119
Universal Studios Inc SBC067116124112020215:67.116.124.112-67.116.124.119
Universal Studios Inc SBC067115071184020321:67.115.71.184-67.115.71.191
Universal Studios Inc SBC067117052144020403:67.117.52.144-67.117.52.151
Universal Studios Inc SBC067116191088020403:67.116.191.88-67.116.191.95
Universal Studios Inc SBC067116191096020403:67.116.191.96-67.116.191.103
Universal Studios Inc SBC067117184056020410:67.117.184.56-67.117.184.63
Universal Studios Inc SBC067127170104030605:67.127.170.104-67.127.170.111
Universal Studios Inc SBC067127231208030625:67.127.231.208-67.127.231.215
Nuke Pirates (Corrected):66.70.192.62-66.70.192.62
Politie-Belgium (Federal Computer Crime Unit):195.162.203.0-195.162.203.7
Motion Picture Association (Belgium):194.183.226.144-194.183.226.151
Motion Picture Association (Belgium):194.183.226.192-194.183.226.223
Warner Music Spain:193.148.21.0-193.148.21.255
Warner Music Italy:193.43.14.0-193.43.14.255
Warner Music Germany:194.59.47.0-194.59.47.255
Warner Music Malaysia:192.228.195.0-192.228.195.255
OptOnline piracy snitch:68.192.220.221-68.192.220.221
Anti Pirat Gruppen:80.80.20.0-80.80.20.255
TIWUS:81.72.71.0-81.72.71.255
GTE Intelligent Network Services:4.47.144.0-4.47.255.255
Ministerio del Interior (Spain):195.76.204.0-195.76.204.255
Direccion General de la Guardia Civil (Spain):194.179.107.0-194.179.107.191
Direccion General de la Policia (Spain):195.76.172.0-195.76.172.255
www.fedpol.ch:162.23.0.0-162.23.255.255
Performance Systems International Inc.:38.118.0.0-38.118.255.255
RIAA (see comments):146.82.174.0-146.82.174.255
Arcor AG & Co:145.254.209.0-145.254.209.255
SDAE (Sociedad Digital Autores y Editores) Spain:212.170.234.0-212.170.234.63
NetPD.com (new IP):128.241.180.132-128.241.180.132
SGAE (Sociedad General Autores y Editores) Spain:217.116.8.112-217.116.8.119
internet sercuirty site:152.91.0.0-152.91.255.255
www.antipiratbyran.com:195.42.192.0-195.42.192.255
XBMC.COM:66.176.70.99-66.176.70.99
Baytsp.Com, Inc:206.135.194.192-206.135.194.223
FBI.GOV-MP3.COM:63.241.23.77-63.241.23.77
MPAA GBX-REQ000000012662:208.50.66.224-208.50.66.255
Fastclick ads:205.180.85.0-205.180.85.255
Price Waterhouse:155.201.0.0-155.201.255.255
Performance Systems International Inc.:38.119.0.0-38.119.255.255
Javier Ribas: 217.116.0.144- 217.116.0.144
NHI Networks:206.62.144.0-206.62.159.255
Recurrent hacker:80.24.141.243-80.24.141.243
APG:213.150.32.0-213.150.63.255
Anonymus port scanner:216.66.48.254-216.66.48.254
Brigada de Investigación Tecnológica:195.53.49.1-195.53.49.254
Port Scanner:216.194.70.12-216.194.70.12
BayTSP - Known RIAA Agent:206.135.0.0-206.135.255.255
BayTSP - Known RIAA Agent: 206.135.194.19-206.135.194.223
PATRIOT MEDIA AND COMMUNICATIONS:24.225.128.0-24.225.191.255
FBI SBC067064154088020930:67.64.154.88-67.64.154.95
Police Inteligence Network SBCIS-101529-164145:66.72.93.16-66.72.93.23
Patriot Media & Communications:24.225.192.0-24.225.223.255
Australian Federal Police AFP-AU-B1:168.152.0.0-168.152.255.255
Office of Law Enforcement Tech. OLETCINCDSL-NET1:66.109.166.136-66.109.166.143
Office of Law Enforcement Tech. OLETCINCCONREACH-NET2:66.109.166.144-66.109.166.151
Office of the Attorney General, State of Texas OAGCS:206.218.64.0-206.218.127.255
Office of the Inspector General OIG-1-05:205.128.1.240-205.128.1.255
Office of the Sheriff, Rusk County:204.75.224.0-204.75.224.255
RECORDING INDUSTRY ASSOC OF AMERICA RECORDIN50-191:12.150.191.0-12.150.191.255
EMI Recorded Music UU-208-253-155:208.253.155.0-208.253.155.255
EMI Music Publishing Canada EMIMPC1030-CA:67.69.24.112-67.69.24.119
Police Administration in Finland:164.141.0.0-164.141.255.255
Kymen laaninhallitus / Kouvolan poliisi:193.209.70.0-193.209.70.255
Keskusrikospoliisi:194.137.132.0-194.137.132.15
Keskusrikospoliisi:194.197.21.0-194.197.21.255
Keskusrikospoliisi ( Finnish ):194.89.205.0-194.89.205.255
:216.73.87.62-216.73.87.62
APG:213.150.32.0-213.150.32.0
:80.24.141.243-80.24.141.243
Double Click, Inc.:216.73.80.0-216.73.95.255
Australian Institute of Criminology AIC:192.190.66.0-192.190.66.255
Double Click UU-63-85-84:63.85.84.0-63.85.84.255
Double Click UU-65-192-164:65.192.164.0-65.192.164.255
New South Wales Police Service NSWPOLICE:166.64.0.0-166.64.255.255
Queensland Police Service:164.112.0.0-164.112.255.255
Western Australian Police Department WAPOL:165.187.0.0-165.187.255.255
Tasmania Police Department NETBLK-TASPOL:198.61.8.0-198.61.15.255
Tasmania Police Department TASPOL:192.190.61.0-192.190.61.255
Victoria Police Centre:203.25.230.0-203.25.231.255
Auna-Amena:213.37.28.227-213.37.28.227
Auna-Amena:213.37.92.244-213.37.92.244
Xupiter.com:63.236.32.0-63.236.32.62
MPAA:63.199.57.96-63.199.57.111

PeerGuardian - Exemple d'une liste PeerGuardian

Heureusement qu'il n'y avait pas que PeerGuardian et sa liste de blocages sur Blocklist.org car ce domaine n'existe plus et ce nom de domaine est à vendre (vérification de janvier 2023). Les listes de blocage sont, actuellement (janvier 2023) sur iblocklist.com. Dans l'organisation et la couverture des frais de iblocklist.com, des revenus ont été, nécessairement, mis en place :

  • Quelques listes sont payantes (celles maintenues par I-Blocklist et Squidblacklist), les plus intéressantes.

  • Toutes les autres, provenant de l'ex-Bluetack, sont gratuites.

  • La liste MalwareDomainList de Malwarebytes n'est plus disponible (elle fait désormais partie du formidable outil de sécurité Malwarebytes).

Les listes payantes (en 2023) :


PeerGuardian - PeerBlock - Listes de blocages
PeerGuardian - PeerBlock - Listes de blocages (janvier 2023) sur iblocklist.com.



Archives :

Il existe d'autres logiciels de blocage d'adresses IP, dont les pare-feu traditionnels comme OutPost, Kaspersly, Malwarebytes ou Emsisoft (incluant Bitdefender) qui sont capables de bloquer les relations entrantes et sortantes de et vers des adresses IP.
Nota : 2023 : le domaine qui hébergeait ProtoWall, bluetack.co.uk, est vide depuis 2014 et est devenu payant ! Le regretté OutPost n'existe plus.

Il existe d'autres listes d'adresses IP à bloquer.

Le convertisseur de liste permet de prendre une liste d'adresses IP fournie dans un format particulier pour la convertir dans un autre format. JavaScript et les cookies doivent être autorisés pour permettre le fonctionnement du convertisseur.

Exemple : convertir la liste de blocage proposée par la communauté PeerGuardian (ou toute autre liste, y compris la vôtre, que vous copiez dans l'onglet « Source List » du convertisseur) en une liste injectable dans eMule ou IPTables (Netfilter) ou OutPost, etc. Voir les syntaxes des formats de listes de blocage (2023 : bluetack.co.uk est vide depuis 2014 et, chose curieuse, est devenu payant (à moins qu'il n'y ai des données privées invisibles) !).

Autre utilisation du convertisseur : fusionner plusieurs listes de formats différents en une seule. Vous pouviez trouver diverses listes sur BlueTack (2023 : bluetack.co.uk est vide depuis 2014 et est devenu payant !) en suivant leur menu BlockList Converter > Blocklist.

https://blocklist.site/

En novembre 2007, le convertisseur acceptait les formats suivants en entrée et en sortie :


Format de listes admis en entréeFormat de listes converties

ARIN raw whois results
BearShare hostiles.txt
BlackICE Defender firewall.ini
BlockPost plugin for OutPost v1
BlockPost plugin for OutPost v2
Bob's Block List (BBL) Format
Cisco IOS Firewall ACL
DShield.org block list
eDonkey (eMule,cDonkey)
Flowpoint Routers
Gnucleus GnuBlocked.net
Morpheus blacklist
PeerGuardian plain text
Plain IP ranges
Shareaza xml security digest
Shoreline Firewall
Sygate Advanced Rules
TrustyFiles
ZoneAlarm v4 xml


Azureus Bittorrent Client
BearShare hostiles.txt
BlackICE Defender firewall.ini
BlockPost plugin for OutPost v1
BlockPost plugin for OutPost v2
Bob's Block List (BBL) Format
CIDR Notation
CIDR Notation using /32
CIDR Notation with #comments
CIDR Notation using /32 with #comments
Cisco Access Control List (ACL)
Cisco IOS Firewall Deny List
eDonkey (eMule,cDonkey)
Flowpoint Routers
Gnucleus GnuBlocked.net
Morpheus blacklist
ipfw for *BSD/OSX
iptables bash script
Kerio Personal Firewall v2
Kerio Personal Firewall v4
Kerio WinRoute Firewall v5.1.x
PeerGuardian plain text
PeerGuardian IPDB SQL Dump
Phex/MacPhex
Plain IP ranges
Plain IP ranges - Comma Seperated
Shareaza xml security digest
Shoreline Firewall
Smoothwall Express 2.0
Snort IDS
Sygate Advanced Rules
TrustyFiles
ZoneAlarm v4 xml
PeerGuardian - Les listes noires de blocage (i blocklist - iblocklist.com)
PeerGuardian - Les listes noires de blocage (i blocklist - iblocklist.com) # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #

Source partiellement de Wikipédia anglais.

PeerGuardian - Derrière le rideau