Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Yandex Browser (navigateur Web du russe Yandex)

Yandex Browser : absolument pas open-source, comme prétendu, et participe au formidable espionnage et profilage comportemental de ses utilisateurs.

02.09.2008 - Révision 02.10.2020 - Révision mineure 22.07.2022. Auteur : Pierre Pinard.

Le métier de la société russe Yandex est la publicité et la collecte d'informations dans le cadre d'une dictature politique où chaque individu est surveillé et risque de finir ses jours dans un goulag en Sibérie si ce n'est tué au polonium.

Le navigateur Web Yandex Browser est le navigateur Web de Yandex (une société qui propose une cinquantaine de produits et services sur le Web, dont un moteur de recherches), simple et protégé des malveillances par la présence d'un dispositif (extension dite « plug-in ») de l'antivitus Kaspersky (Kaspersky (Kaspersky Lab), la société, l'homme, la controverse).

  • Contrairement à une légende, il n'est absolument pas open source mais simplement basé sur Chromium, c'est-à-dire utilisant simplement le moteur de rendu de Chromium. D'ailleurs, ses clauses (Termes et conditions) disent clairement que son code est propriétaire en interdisant toute rétroingénieire (ingénierie inverse).

  • Il est simpliste. Lorsqu'on le compare à la richesse fonctionnelle de Firefox, Yandex Browser fait parent pauvre.

  • Contrairement à une légende, il n'est pas plus rapide, il est même légèrement plus lent que Firefox.

  • Yandex est une société reposant sur ses revenus publicitaires et le e-commerce dans lequel il est leader en Russie. Le code propriétaire de Yandex Browser est orienté espionnage des internautes afin de profiler chaque individu dans sa zone d'influence. Avec son moteur de recherches, indexant le monde entier comme bien d'autres dont Qwant et Google, c'est la paire magique de son système de tracking (espionnage) constitué de plus de 50 services gratuits, tous dédiés à une nature d'espionnage particulière.

Notes :

Ce paragraphe des clauses et conditions de Yandex Browser prouve que le code de Yandex Browser n'est absolument pas open source, mais privatif (propriétaire).





4.1. Sauf pour une utilisation dans le cadre et par des moyens directement stipulés par la présente licence ou la loi de la Fédération de Russie, l'utilisateur ne doit pas modifier, décompiler, désassembler, décrypter et effectuer d'autres actions avec le code objet du logiciel, visant à obtenir le code source du logiciel et/ou des informations sur la mise en œuvre des algorithmes utilisés dans le logiciel, pour créer des œuvres dérivées avec l'utilisation du logiciel, ainsi que pour conduire (pour permettre de mener) une autre utilisation du logiciel, sans l'autorisation écrite du consentement du titulaire de droits. L'utilisateur peut effectuer une modification du logiciel uniquement pour son propre usage et faire de l'ingénierie inverse pour déboguer ces modifications. L'utilisateur n'est pas autorisé à distribuer, communiquer, mettre le logiciel à la disposition du grand public ou autrement utiliser ces modifications, sauf pour son propre usage.

# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #
Dossier (collection) : Navigateurs Web

06.08.1991 : WorldWideWeb (n'existe plus)
06.08.1991 : Nexus (n'existe plus)
09.03.1992 : Viola (n'existe plus)
15.04.1992 : Erwise (n'existe plus)
25.07.1992 : tkWWW (n'existe plus)
16.11.1992 : Midas (n'existe plus)
23.01.1993 : NCSA Mosaic (n'existe plus)
??.??.1993 : Harmony (navigateur Web) (n'existe plus)
08.06.1993 : Cello (n'existe plus)
01.08.1994 : Spyglass Mosaic (n'existe plus)
15.12.1994 : Netscape navigator (n'existe plus)
01.09.1994 : InternetWorks (n'existe plus)
10.04.1995 : Opera
16.08.1995 : Internet Explorer - histoire initiale
16.08.1995 : Internet Explorer
14.10.1996 : Konqueror
21.08.2000 : K-Meleon
??.??.2000 : Maxthon
23.09.2002 : Firefox
01.11.2002 : Ghostzilla (n'existe plus)
07.01.2003 : Safari (Apple)
11.04.2005 : Flock (n'existe plus)
02.09.2008 : Chromium
11.12.2008 : Google Chrome
04.10.2009 : Pale Moon
01.10.2012 : Yandex Browser
29.04.2015 : Edge
06.04.2016 : Vivaldi
13.11.2019 : Brave


Dossier (collection) : Plugins et extensions

Plug-ins et extensions
Différences entre plug-ins et extensions

Extensions
Extension
Module additionnel (synonyme d'extension)
Module complémentaire (synonyme d'extension)
Module d'extension (synonyme d'extension)
Module externe (synonyme d'extension)
Application extérieure servant à personnaliser (synonyme d'extension)
Addin (synonyme d'extension)
Add-in (synonyme d'extension)
Additif (synonyme d'extension)
Addon (synonyme d'extension)
Add-on (synonyme d'extension)

Plug-in
Plug-in
Plugin (synonyme de plug-in)
Plug in (synonyme de plug-in)
Plugiciel (synonyme de plug-in)
Greffon (synonyme de plug-in)
Composant logiciel enfichable (synonyme de plug-in)
Mise à jour de tous les plugins dans tous les navigateurs d'un seul clic
HTML5 et abandon de la notion de plug-in fin 2016

Techniques d'accueil des plug-ins dans les navigateurs Web
NPAPI (mécanisme d'accueil des plug-ins dans les navigateurs)
PPAPI (mécanisme d'accueil des plug-ins dans les navigateurs)
Navigateurs Web
Navigateurs Androïd

Quelques exemples de plug-ins
Plug-in Adobe Flash Player (Shockwave)
Plug-in Java
Plug-in Silverlight
Plug-in Acrobat (.pdf)

Techniques de remplacement des plug-ins à partir du 1er janvier 2017
WHATWG Web Hypertext Application Technology Working Group
HTML5
API (Application Programming Interface)

Mise à jour de tous les plug-ins, pour tous les navigateurs
Mise à jour de tous les plug-ins dans tous les navigateurs
Mise à jour des plug-ins dans Google Chrome
Mise à jour des plug-ins dans Internet Explorer
Mise à jour des plug-ins dans Opera
Mise à jour des plug-ins dans Safari
Mise à jour des plug-ins dans Firefox