Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

WOT - Un amplificateur de rumeurs

WOT - Un amplificateur de rumeurs

WOT ne protège pas réellement votre navigation, même s'il y contribue ! Son comportement en "blocage" n'est pas protégé et peut être désactivé aussi simplement qu'il peut être activé.

Si WOT n'apporte rien au regard de la dangerosité informatique des sites (il est préférable de voir cela avec les autres outils de Web Réputation), il apporte l'avis des visiteurs à propos des sites techniquement propres (sans virus) mais au contenu " border line ". Ainsi en sera t-il de tous les sites qui prétendent vous faire gagner de l'argent en restant assis, comme des sites marchands de contrefaçons, aux services de livraisons non conformes à leurs déclarations, aux plateformes de paiement douteuses, aux services après vente inexistants ou de très mauvaise qualité, etc., toutes choses qu'aucun robot d'analyse antivirus d'un site, de ses scripts ou de son hébergement ne peut faire. Il en va de même des détections de phishing qui peuvent être plus rapides par les internautes avisés que par les robots d'analyses.

WOT repose sur une agrégation du jugement des autres (dont certaines listes crédibles) et du jugement des internautes (amplificateur de rumeurs). Il n'apporte rien par lui-même. WOT n'est qu'un outil d'agrégation (comme d'autres de même nature). Il tiend compte, principalement, de l'avis de n'importe quel internaute, ce qui oblige à lire les contributions écrites, au delà de la fiche du site, pour se faire, soi-même, une opinion. Il est impossible de simplement se reposer que la fiche signalétique d'un site par WOT.

L'avantage de la réactivité de WOT à signaler ou bloquer rapidement des sites est mis à mal par la qualité de ses contributeurs et par une incitation à "faire du volume". WOT fini par apparaître comme un amplificateur de rumeurs.

Pire : WOT bénéficie d'une rumeur de confiance en WOT et peut permettre que des erreurs deviennent vérité parce qu'elles se répandent et se multiplient.

  • WOT se base principalement sur ce que pensent les internautes, parfois à raison, mais parfois à tord, d'un domaine (un site WEB).

  • WOT ne voit pas les sites sur lesquels il colporte le jugement des autres. Contrairement à Finjan SecureBrowsing qui analyse en temps réel, dans une sandbox, chaque page visitée, WOT ne voit rien des sites qu'il juge : c'est juste un amplificateur de rumeurs.

    • Si les internautes ne l'ont pas détecté, parce que ce n'est que du niveau de compétences de spécialistes en sécurité des systèmes d'informations, WOT ne sait absolument pas et ne gère absolument pas le fait qu'un site apparaisse en vert bien qu'il soit piégé avec un downloader ou un script ou un drive-by download qui installe un password stealer ou un keylogger, etc.

    • Si les internautes ne l'ont pas détecté, WOT ne voit absolument pas qu'un site apparaît en rouge alors qu'il ne contient rien d'autre que le CV de quelqu'un qui a le malheur de déplaire à quelques individus qui l'ont blacklisté.

    WOT rapporte l'avis d'un nombre indéterminé d'Internautes aux compétences indéterminées qui portent un jugement souvent péremptoire ou émotionnel sur un site.

WOT - Un amplificateur de rumeurs -

Dossier : WOT
WOT
WOT - Alerte : Wot espionne
WOT - L'imbécillité élevée au rang d'un art
WOT - Modèle économique
WOT - Ses sources d'informations
WOT - Clauses vie privée en juillet 2016
WOT - Clauses vie privée en décembre 2016
WOT - Contributeurs crédibles vs quantitatifs
WOT - Un amplificateur de rumeurs
WOT - Et si WOT était un vaste système de tracking et pillage de la vie privée
WOT - Exemple d'analyse : filefactory.com
WOT - Pour Google Chrome sous Windows
WOT - Pour Firefox sous Windows
WOT - Pour Internet Explorer sous Windows
WOT - Pour Opera sous Windows
WOT - Pour Safari sous Windows
WOT - Pour navigateurs sous Android
WOT - N'importe qui, n'importe quel, n'importe quoi
WOT - Aucun robot d'analyse mais des agrégations
WOT - Pour Chrome
WOT - Pour Firefox
WOT - Pour Internet Explorer
WOT - Pour Opera
WOT - Pour Safari

Plan du site

Dossier : Filtres du Web (Link checkers - Anti-phishing - Anti-malware)

Dossier : Filtres antiphishing antimalwares du Web
Dossier : Phishing

Les différents filtrages du Web

Reconnaître un site de phishing - cas tcamiot.fr

Dispositifs natifs
Microsoft SmartScreen
Google Safe Browsing
Comparatif SmartScreen vs Safe Browsing

Activation / Désativation des filtres natifs
Activer anti-phishing anti-malware natif IE 7
Activer anti-phishing anti-malware natif IE 8
Activer anti-phishing anti-malware natif IE 9
Activer anti-phishing anti-malware natif IE 10
Activer anti-phishing anti-malware natif IE 11
Activer anti-phishing anti-malware natif Firefox
Activer anti-phishing anti-malware natif Safari
Activer anti-phishing anti-malware natif Opera
Activer anti-phishing anti-malware natif Chrome

Dispositifs tiers
McAfee SiteAdvisor
Norton Safe Web
Norton Safe Web Lite (n'existe plus)
WOT
Trustwave SecureBrowsing
Disconnect
AdGuard - Extension pour navigateurs
Avira Browser Safety
Serveurs DNS filtrants

Avis en ligne (Web-Réputation) sur un site
Webutation
WoT Web of Trust
McAfee TrustedSource
McAfee SiteAdvisor
Norton Safe Web
Norton Safe Search
Norton Safe Web Lite
NSW
Google Safe Browsing
Google Transparence
WMTips
Alexa
WebStatsDomain
NoScript
hpHosts
Yandex
URLVoid
VirusTotal (VTZilla)
Dr.Web LinkChecker
Scamadviser
SaferPage.com
Website Antivirus
G-Rated
Wikipedia Trust Links
SiteJabber
Web Security Guard

Plug-in de Web-Réputation
Plug-in Trustwave SecureBrowsing
Plug-in WoT - Web of Trust
Plug-in Avast! WebRep
Plug-in AVG LinkScanner
Plug-in McAfee SiteAdvisor
Plug-in Norton Safe Web Lite
Plug-in Trend Micro TrendProtect
Plug-in Norton Safe Web
Plug-in Trend-Micro Web Addon
Plug-in Yandex Safe Browsing

Archives
Microsoft SmartScreen en 2004



WOT - Un amplificateur de rumeurs - Ressources
WOT - Un amplificateur de rumeurs - WOT - Un amplificateur de rumeurs

Outils pour chercheurs

WOT - Un amplificateur de rumeurs - WOT - Un amplificateur de rumeursWOT - Un amplificateur de rumeurs - WOT - Un amplificateur de rumeurs

Recherches sur le Web de « WOT - Un amplificateur de rumeurs » en utilisant les huit principaux moteurs de recherches. Il s'agit aussi et surtout de comparer les moteurs de recherche.

Attention aux milliers de sites Web menteurs, très bien référencés (apparaissant dans les premiers), servant à pousser des antivirus/antimalwares et autres solutions prétendument gratuits, totalement inutiles et en réalité commerciaux, constituant des faux (rogues) ou des scarewares (tromperies suscitant la peur) et des escroqueries financières ou des vecteurs de virus (trojan - cheval de Troie) ou des outils de phishing (hameçonnage). Les seules solutions crédibles sont listées dans antivirus et antimalwares.

Recherches dans la machine à remonter le temps du Web. L’« Internet Archive » (leur « Wayback Machine ») est une association à but non lucratif qui construit perpétuellement, depuis 1996 (le Web est né le 06 août 1991), une bibliothèque de l’universalité de ce qui existe numériquement (sites Internet et tous autres artefacts culturels numériques). À l'instar d'une bibliothèque papier, l’« Internet Archive » fournit un accès gratuit aux chercheurs, historiens, érudits, grands publics, personnes sans accès à l'impression, etc. La mission que se donne l’« Internet Archive » est de fournir un accès universel à toutes les connaissances.