Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Rip

Rip (vocabulaire et tags Warez, P2P et DDL)

 - Rip Rip  - Rip

Vocabulaire général - Action d'extraire une source de son support pour pouvoir la travailler

Rip (« ripping », dérivé du verbe anglais « rip ») - Extraction d'une source numérique ou analogique (son, image, vidéo, etc.) de son contenant vers un autre format, toujours numérique.

Originellement (historiquement), un Rip était l'action d'extraire la bande-son (la musique) d'un jeu pour consoles Amiga vers des fichiers sons. Puis le terme s'est étendu à l'extraction des fichiers WAV et MP3 des CDs audio. Désormais, il est utilisé pour toutes les extractions depuis un contenant (CD, DVD, Blu-ray, Flux Web, etc.).

On attribue au Rip deux actions très différentes parce que, souvent, ces deux actions sont faites en même temps, par la même application, mais ce n'est qu'un cas particulier.

  1. Le Rip en lui-même, qui est juste l'action d'extraire ou obtenir le signal, le flux (généralement le flux intégral, sans perte de qualité) depuis un support dont il faut préciser la nature (ce qui indique la qualité de la source).
  2. L'action de « travailler » l'extraction obtenue (compression/conversion/encodage, avec ou sans perte), qu'il faut préciser (ce qui indique la qualité du travail.

Un tag de Rip doit donc indiquer la source du Rip et rien d'autre. On ne doit pas chercher à lui faire dire le paramétrage du CoDec utilisé pour la compression (ou non) de la source extraite lors du Rip. Le tag de Rip doit être complété par 4 autres tags précisant :

  1. L'algorithme/format de compression - le CoDec (ISO, VOB, DivX, XViD, X264, X265, Flac, MP3 ...)
  2. La qualité du travail de compression vidéo (hauteur : 1080, 720, 576, 352 ...), en HD, HDLight, etc.
  3. La qualité du travail de compression audio (AC3, DTS, Flac, etc.)
  4. Le format du conteneur de sortie (avi, MP4, MKV ...), ce qui laisse présager ou non de la présence de sous-titres, de langues, etc.

Les tags de Rip sont :

  • VHSRip est un Rip analogique d’une cassette VHS vers un format numérique (plutôt pour des souvenirs enregistrés).
  • CDRip est un rip depuis un CD
  • DVDRip est un Rip depuis un DVD.
  • BDRip ou BRRip ou BLURAYRip, etc., sont des synonymes désignant des Rip depuis un Blu-ray. Un seul d'entre eux devrait être retenu. Faire dire que BRRip est un encodage en 720 et BDRip est un encodage en 1024 est totalement faux ! Un Rip estun Rip, rien d'autre, et le flux obtenu est toujours le même, totalement indépendamment du CoDec qui sera utilisé et des paramètres d'encodage qui seront choisis dans l'étape suivante, d'encodage.
  • TVRip : capture d'un flux TV, sans que l'on en connaisse la qualité. Sous-entends un flux de faible résolution depuis que le tag HDTV (ou HDTVRip) est utilisé pour les captures de flux télé en haute définition. Il serait préférable d'y accoler la résolution du flux capturé.
  • HDTVRip (ou HDTV) est utilisé pour les captures de flux télé en haute définition. Il serait préférable d'y accoler la résolution du flux capturé.
  • Cam (de Caméra): également appelé screener (du mot anglais « screen » [écran]). Piratage à l'aide d'une caméra (dans une salle de cinéma, en filmant l'écran). Qualité immonde (plus cris, chuchotements, éternuements, circulation devant l'écran, etc.). Les releases de type Cam (screener) sont généralement interdites.
  • DVDScr : DVDRip à partir d'un DVD promotionnel, envoyé à la presse parfois plusieurs mois avant la sortie en salle. Comporte des incrustations visibles d'anti-piratage. Interdit. N'a d'utilité que pour l'exploit dans la scène Warez.
  • BRScr : BRRip à partir d'un Blu-ray promotionnel, envoyé à la presse parfois plusieurs mois avant la sortie en salle. Comporte des incrustations visibles d'anti-piratage. Interdit. N'a d'utilité que pour l'exploit dans la scène Warez.
  • SATRip est un rip depuis un flux satellitaire.
  • VinylRip est un rip, généralement avec l'utilitaire Audacity, d'un disque vinyle (33 tours, 45 tours).
  • K7Rip est un rip, généralement avec l'utilitaire Audacity, d'une K7 audio (plutôt pour des souvenirs enregistrés).
  • WebRip : WebRip n'a aucune signification, car la qualité de la source est inconnue. La source provient du Web, c'est tout. Ce peut être n'importe quoi (du YouTube de basse résolution ou une capture d'un flux en haute résolution [VOD, Netflix, ...]). La source et sa résolution doivent être indiquées, sinon, WebRip tout seul n'a aucune signification et doit être interdit ainsi que les releases ainsi taguées.
  • HDRip : HDRip n'a aucune signification, car la source est inconnue - HD, pour Haute Définition, ne précise absolument pas la source et est souvent utilisé de manière mensongère par des uploaders qui veulent faire du chiffre (du ratio) au détriment des leechers. Ce tag, et les releases ainsi taguées, doivent être interdits.

Enfin, il doit y avoir une cohérence entre la qualité de la source et la qualité du travail d'encodage. Un encodage en x265 1080 d'une source VHS est du pur enfumage. Tout travail d'encodage, sauf les encodages sans perte (lossless), dégrade le signal entrant qui ne peut jamais être amélioré (sauf travail de remasterisation qui n'a plus rien à voir avec la compression/encodage).

Recherches sur le Web à propos de « Rip »

Archives des règles de la scène Warez - couvrent 199? à actuellement.

Scène Warez, partage P2P, DLL et risques en matière de sécurité informatique

Lire ces notes :

Rip - Rip