Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

BRRip

22.06.2016 - BRRip (vocabulaire et tags Warez, P2P et DDL)

Vocabulaire spécifiant la qualité de la source (au sens technique)

BRRip est un tag qui indique que l'extraction de la source (le rip) a été fait depuis un Blu-ray (Blu-ray Disk).

Ce type de source est de très bonne qualité, supérieure à un rip depuis un DVD ou depuis la capture d'un flux sur le Web ou une télévision (WebDL ou WebRip).

Tags synonymes :

Les termes et tags suivants sont synonymes :

  • BluRay

  • BluRayRip

  • BDRip

  • BRRip

Ces tags déterminent, exclusivement, le fait qu'un Blu-ray (Blu-ray Disk) a été utilisé pour ripper la source de la release, et rien d'autre.

En aucun cas ces tags ne peuvent ni ne doivent sous-entendre l'utilisation d'un codec particulier pour encoder la release, même si certains outils font du rip et de l'encodage en un seul passage. Le double sens que l'on tente de donner aux tags BDRip et BRRip est totalement à proscrire (il n'est pas explicite pour les leechers, qui sont l'unique cible pour laquelle les tags sont développés et utilisés. Si la Scène Warez veut développer ses propres tags, ambiguë, à significations floues et multiples, etc. ils doivent les garder pour eux. Ces tags ne doivent pas apparaître dans les nommages des release à destination du public (les leechers) P2P et DDL. La Scène et les P2P/DDL sont deux mondes totalement différents :

  • Chapelle d'ultra spécialistes avec leur jargon d'un côté

  • Grand public sans aucun jargon, et n'en voulant surtout pas, de l'autre côté

Un Rip est un Rip et ne préjuge pas de la qualité de la release

L'origine d'un rip indique, exclusivement, la qualité de la source. Il ne peut signifier ou sous-entendre, simultanément, une qualité de la release.

La qualité de la release sera celle du travail d'encodage fait par l'uploader ou la Team d'upload, à partir de ce rip. Toutes les qualités de releases peuvent être obtenues, à partir du même rip, selon le codec de compression utilisé, les compétences en réglages des paramètres du codec et la taille souhaitée de la release.

Certains tentent de faire dire à certains de ces tags de rip autre chose. Par exemple :

  • Le tag BDRip signifierait, simultanément, une release dans une résolution inférieure à 720 p x 576 p. Le tag BDRip caractériserait alors une qualité plus ou moins basse (mais indéterminée) de releases malgré l'utilisation d'un Blu-ray en source.

  • Le tag BRRip signifierait, simultanément, une release dans une résolution supérieure ou égale à 720 p x 576 p. Le tag BRRip caractériserait alors une qualité plus ou moins haute (mais indéterminée) de releases.

On se rend compte immédiatement qu'outre donner des informations indéterminées, ce qui est exactement l'inverse de ce qu'attend un leecher d'un tag, c'est totalement imbécile (sans compter, en sus, que des recherches sur le Web donnent des significations totalement disparates aux tags BDRip et BRRip !).

Un rip est un rip, un point, c'est tout. Le flux extrait d'un Blu-ray (Blu-ray Disk) est toujours le même, sans perte, que l'on utilise le tag BDRip, BRRip, BLURAY ou BLURAYRip, qui sont des synonymes. Le tag de rip n'a rien à voir avec les tags complémentaires concernant le travail d'encodage qui définiront la qualité du travail de compression :

  • le codec utilisé (ou l'abscence de codec dans le cas des copies ISO)

  • l'usage complet de l'extraction (Remux) ou l'usage sélectif de l'extraction (multiplexage sélectif de certains flux)

  • la résolution du format d'image

  • les profils de paramètres utilisés avec les encodeurs audio et vidéo

  • le format de conteneur choisi

  • etc.

Des quatre tags utilisés (BDRip, BRRipBLURAY ou BLURAYRip), BRRip est le plus logique et devrait être le seul utilisé.

Scène Warez, partage P2P, DLL et risques en matière de sécurité informatique

Lire ces documents : [1] [2] [3] [4] [5] 


Lire ces notes :

Risques en sécurité informatique avec la scène Warez, le P2P et le DDL


BRRip -
  1.  Warez site riddled with mobile malware - Crack, crack your smartphone's dead (The Register - 21.04.2005 - John Leyden) [Archive]

  2.  A crawler-based study of spyware in the web (cs.washington.edu - University of Washington - Department of Computer Science & Engineering - PDF 17 pages - Alexander Moshchuk, Tanya Bragin, Steven D. Gribble et Henry M. Levy - ce document n'est plus en ligne - l'étude date de 2005 - sa plus ancienne archive disponible remonte au 8 janvier 2013 et la plus récente au 4 mars 2016 - lire dans Archive) [Archive]

  3.  Monkey-Spider: Detecting malicious Web sites (University of Mannheim - Laboratory for Dependable Distributed Systems - Travail de présentation d'une thèse de Ali Ikinci le 2 mai 2007 - PDF 96 pages) [Archive]

  4.  Vanity, Cracks and Malware - Insights into the Anti-Copy Protection Ecosystem (iseclab.org - PDF 12 pages - Markus Kammerstetter, Christian Platzer et Gilbert Wondracek - Université de technologie de Vienne, Autriche - Plus en ligne; copie disponible dans les archives du Web) [Archive]

  5.  Piracy Release Group has been spying on downloaders for 9 months (torrentfreak.com - Andy Maxwell - 11 novembre 2013) [Archive]

BRRip - Références

Outils d'investigations


Investigations sur « BRRip » - Nom de domaine « scenerules.org »Investigation domaine « scenerules.org » Archives des règles du Warez depuis 1999Investigations sur « BRRip » - Nom de domaine « scenerules.org »

#Ailleurs sur le Web#