Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Installeur - Utilitaire d'installation d'applications

En informatique, un installeur est un programme conçu pour installer correctement un logiciel sous un système d'exploitation et dans un système de fichiers.

Pour utiliser une application, sous Windows, il faut l'Installer (à l'exception des applications dites « portables », qui sont entièrement autonomes et indépendantes de quoi que ce soit, et dont il faut préférer la version lorsqu'elle existe, plutôt que la version installable).

L'installation d'une application, dans Windows, ne consiste pas, uniquement, à copier les fichiers de l'application à un endroit donné. De vastes manœuvres, une véritable nébuleuse, sont lancées :

  • Sauf lorsqu'elles sont écrites dans le langage JAVA, les applications sont écrites de manière totalement dépendante d'un Système d'Exploitation (SE) ou d'une famille de Systèmes d'Exploitation (SE) (les systèmes Microsoft Windows, les systèmes Linux, les systèmes Apple, etc.). L'installeur doit s'assurer que la version du Système d'Exploitation (SE) correspond aux exigences de l'application à installer.
  • S'assurer que les ressources matérielles nécessaires sont disponibles (surface de stockage (disque, etc.), taille de la mémoire RAM, cartes graphique minimum, connectivité Internet, etc. Une installation sur un système matériel insuffisant entraînerait des disfonctionnements ou le plantage de l'application, voire du système complet.
  • S'assurer que les ressources logiciels (pilotes, DLLs, services, et autres codes logiciels) sont accessibles et que leur niveau de version est suffisante (par exemple, présence du .Net Framework dans sa version minimum).
  • S'assurer que l'application est légale (anti-piratage), avec des inscriptions dans des zones cachées, accompagnées du calcul de GUID sur la base de la MAC Address et d'autres numéros uniques (numéro de série du processeur, du processeur graphique, etc. ...).
  • S'assurer qu'il n'y a pas d'applications actives qui pourraient contrarier ou s'opposer à l'installation (applications concurrentes, dont les antivirus qui s'opposent à l'installation d'un autre antivirus, etc.) S'il sous est demandé de désactiver votre antivirus avant d'installer l'application, commencez par soumettre le fichier d'installation, avant ou après son téléchargement, à VirusTotal à l'aide d'outils comme :
    • Analyse avant le téléchargement : VTZilla (pour le navigateur Firefox - appel automatique) ou VTchromizer (pour le navigateur Chrome - appel par clic droit sur le lien de téléchargement)
    • Analyse après le téléchargement : VTexplorer (pour l'Explorateur Windows avec appel à Internet Explorer) ou VT Hash Check (tous fichiers se trouvant dans l'ordinateur et visibles dans l'explorateur de Windows - clic droit)
  • Créer les répertoires d'accueil de l'application, ses sous-répertoires, le répertoire d'accueil de ses raccourcis de lancement, etc. ...
  • Inscrire, dans le Registre Windows, les types de fichiers que l'application manipule : ce sont les "associations".
  • Créer divers raccourcis de lancement dans le menu de Windows (le menu " Démarrer "), divers raccourcis (ou " tuiles ") sur le bureau, d'autres raccourcis encore dans la barre de lancement rapide, et d'autres encore dans le Systray (la " zone de notification " en bas à droite, près de l'horloge), etc. ....
  • Apporter et copier, dans des fichiers, les DLLs que l'application n'est pas certaine de trouver dans toutes les versions de Windows. Historiquement, ces fichiers étaient installés de manière anarchique, un peu partout, par les créateurs de logiciels, mais Microsoft à mis un grand coup de pied dans cette fourmilière, depuis Windows Vista, avec l'imposition du " Magasin à composants ", le gigantesque répertoire WinSxS).
  • Inscrire les besoins en ressources partagées. L'application est liée, par des pointeurs et des registres à décalage d'adressage, à une foule de modules standards offrant des fonctionnalités dont l'application a besoin : ce sont les DLLs stockées dans le " Magasin à composants " de Windows, appelé WinSxS, avec bien d'autres ressources partagées.
  • Faire accepter, par le futur utilisateur, un ou des contrats (contrat dit " Privacy " ou " Vie privée " - politique de protection d'irrespect de votre vie privée par l'application, par l'éditeur de l'application et par tous les tiers invités dans l'application, contrat dit " Contrat de licence Utilisateur final " ou " EULA " ( End User Licence Agreement ") de cession de licence d'utilisation de l'application, et contrat dit " Conditions générales " ou " Terms " des termes et conditions d'usage, etc. ...).
  • Etc.

Cela se traduit par des inscriptions innombrables dans une base de données de Windows connue sous le nom de "Base de registre" (formellement, le nom de cette base de données est " Registre Windows ", depuis 2009).

Tout cela constitue les raisons pour lesquelles il faut :

  • Préparer la désinstallation (et suivre ce qui se passe) - Travail à faire en amont (au moment de l'installation)
    Si on en a les moyens, acheter un moniteur de surveillance des installations, comme Total Uninstall, dont on lira avantageusement la fiche pour comprendre comment ce type de moniteurs fonctionne et pourquoi ils sont indispensables à une désinstallation réellement complète d'une application (y compris les inscriptions créées après l'installation, lors de l'usage de l'application).

  • Désinstaller complètement (mieux qu'avec le désinstalleur de l'application) - Travail en aval (au moment de la désinstallation)
    Utiliser un désinstalleur d'applications qui va bien au-delà de ce que font, et surtout ne font pas, les désinstalleurs livrés avec chacune des applications installées. Même la version gratuite de Revo Uninstaller donne des résultats de désinstallations incomparablement supérieurs aux désinstalleurs natifs.

En complément d'informations, on lira avantageusement, les articles suivants :

Mais un installeur est un logiciel en lui-même. C'est du code qui s'exécute dans votre ordinateur. On peut lui faire faire ce que l'on veut, au sus ou à l'insu de l'utilisateur. Il peut parfaitement embarquer des trucs additionnels dans son corps (agir en Cheval de Troie, mais pas toujours, ou agir en Téléchargeur - Downloader, de manière à passer inaperçu des antivirus (les malveillances ne sont pas dans l'installeur mais seront téléchargées après que l'installeur ait passé les barrières des antivirus et anti-malwares). L'installeur télécharge alors, durant la procédure d'installation, les trucs additionnels.

Voir les articles :

Installeur - Installeurs d'applications