Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

cr  01.04.2012      r+  01.06.2024      r-  10.07.2024      Pierre Pinard.         (Alertes et avis de sécurité au jour le jour)

La plupart des éditeurs d'antivirus conservent leur technologie pour eux-mêmes.

Kaspersky est avare de communication à propos des licences d'usage de sa technologie et n'a communiqué qu'à propos d'une licence accordée à Checkpoint (ZoneAlarm), une à Microsoft Forefront et une au japonais Nifty (ou alors, ne communique pas sur ces licences).

BitDefender vend des licences de ses technologies antivirus et antimalwares à de nombreux éditeurs de solutions de sécurité souhaitant ajouter une fonction antivirus dont ils ne disposent pas ou souhaitant doubler leur propre moteur pour devenir un outil multimoteurs.

BitDefender a, également, de nombreux autres partenariats avec des fabricants de clés USB, des fournisseurs d'accès Internet, des hébergeurs de sites Internet, des serveurs de messageries, Etc. ...

Comme on peut le lire dans ces clauses contractuelles d'une solution de sécurité utilisant BitDefender :

BitDefender tire de substantiels revenus de sa politique de licences

"Veuillez noter que BitDefender SRL détient un intérêt considérable dans notre Logiciel de sécurité, et est donc un tiers bénéficiaire de la présente Entente de licence."

AT&T RadialPoint Janvier 2015

Voici la liste des solutions logicielles dotées du moteur antivirus BitDefender. Si on y trouve les solutions Anti-malwares qui se sont ouvertes aux solutions Antivirus, telles que Emsisoft Anti-Malware ou Spybot Search & Destroy, dans le cadre des concentrations industrielles commencées en 2003/2004 (voir le rappel ci-dessous), on trouve aussi des applications qui n'avaient rien à voir avec la sécurité informatique (des défragmenteurs de disques et/ou du Registre Windows, etc. ...) qui tentent d'étendre leurs clientèles, ainsi que des solutions déjà Antivirus (parfois peu ou pas connues car pas très bonnes), qui deviennent multi-moteurs :





EditeursNationalitéProduit logiciel de l'éditeur et son moteur maisonEditeur tiersMoteur(s) tiersDepuisObservation
ArcabitArcabit Internet Security 2014BitDefenderBitDefenderA partir de la version 2014
AshampooAllemandAshampoo AntivirusEmsisoft
Ikarus
Emsisoft
Ikarus
1;
AuslogicsAuslogics AntivirusBitdefenderBitdefender24.11.20091;
aVtomicItalieaVtomicNorman4;
BaiduChineBaidu AntivirusAvira4;
BeyondTrust (eEye)USABeyondTrust Blink serveurNorman
BittorentBittorent (client de P2P - n'est pas un antivirus)BitdefenderBitdefender04.03.2011
BullGuardUKBullGuard Internet Security 2013 , BullGuard Antivirus 2013BitdefenderBitdefender1; 4;
Central CommandVexira AntivirusAgnitum *
Chili Security - OnLine SecurityChili Security - OnLine SecurityBitdefenderBitdefender02.02.2015
Coranti (N'existerait plus)Coranti (N'existerait plus)BitdefenderBitdefender
DefenxDefenx Security Suite 2012Agnitum *
Digital DefenderNumérique Defender Antivirus gratuit, Digital Defender Antivirus Premium, Digital Defender Antivirus ProSophos
eEye Digital SecurityeEye Blink ProfessionalNorman
EmsisoftEmsisoft Anti-MalwareBitdefenderBitdefender
Avant cette date, Emsisoft utilisait, en second moteur, Ikarus (*).
31.10.20121; (*)
MicroWorld TechnologieseScan Internet Security , eScan Anti-VirusBitdefenderBitdefender1;
MSecure Labs donnéesMalwareSecure AntivirusIkarus
nProtectnProtectBitdefenderBitdefender
NormanNormanBitdefenderBitdefender
PsafePsafeBitdefenderBitdefender15.08.2013
ESTsoftESTsoft ALYac EnterpriseBitdefenderBitdefender
F-SecureF-Secure Internet Security 2013 , F-Secure Anti-Virus 2013BitdefenderBitdefender1;
G Data SoftwareG Data AntiVirus 2013 , G Data InternetSecurity 2014 , G TotalProtection données 2013Avast, Bitdefender1;
G Data SoftwareG Data AntiVirus 2014 , G Data InternetSecurity 2014 , G TotalProtection données 2014BitdefenderBitdefender
GFIGFI MailEssentials (n'est pas un antivirus)BitdefenderBitdefender
HauriViRobot Internet Security 2011BitdefenderBitdefender1;
IMEN AntivirusIranImenBitdefenderBitdefender1; (ne semble plus exister - dernier copyright en 2008).
ImmunetImmunetBitdefenderBitdefender1;
IObitAdvanced SystemCare avec Antivirus 2013, Advanced SystemCare ultimeBitdefenderBitdefender28.06.20121;
iolo technologiesSystem ShieldCommtouch **
KingsoftKingsoftBitdefenderBitdefender
LavasoftAd-Aware Free Antivirus +GFIVIPRE*
LavasoftAd-Aware Security PersonnelleGFIVIPRE
LavasoftAd-Aware Security ProGFIVIPRE
LavasoftAd-Aware Security TotalAvast,
Bitdefender (A partir de Ad-aware 10)

Ad-aware 10
1;
NuWave SoftwareMultiCore AntiVirus & AntiSpywaresBitdefenderBitdefender1; 2; (N'existe plus).
OptenetOptenet Security SuiteKaspersky
PreventonPreventon Antivirus gratuit , Preventon Premium Antivirus, Antivirus Pro PreventonSophos
Proland SoftwareProtector Plus 2013 Antivirus , Protector Plus ProfessionalAgnitum *
Qihoo 360 TechnologyQihoo 360 AntivirusBitdefenderBitdefender1;
Radial PointRadialPointBitdefenderBitdefender1; (inconnu)(inconnu)
Red EarthManaged File Transfer (N'est pas un antivirus)BitdefenderBitdefender31.07.2013
RoboscanRoboscan Internet SecurityBitdefenderBitdefender1;
SafenSoftSafenSoftBitdefenderBitdefender1;
Sécurité ScandiumUnThreat gratuit Antivirus 2012 , Antivirus Pro 2012 UnThreat , UnThreat Internet Security 2012GFI VIPRE
SPAMfighterVIRUSfighterAgnitum *
TencentPC Manager TencentAvira
SecurityCoverageSecurityCoverageBitdefenderBitdefender1;
Sourcenext CorpSourceNextBitdefenderBitdefender1;
SurfRightHitmanProBitdefenderBitdefender
Kaspersky
Trend Micro CWShredder 2.19
Trend Micro Sysclean
Lavasoft AdAware SE Personal 6.2
McAfee VirusScan (Attention, il est nécessaire d'avoir une licence en règle)
Spybot - Search & Destroy 1.4
Webroot Spy Sweeper 5.3
Ewido AntiSpyware Micro Scanner
PC tools Spyware doctor
SunBelt CounterSpy
Eset NOD32 antivirus system (version d'essai, expire en 30 jours)
Webroot Spy Sweeper (trial, expire en 7 jours)
JavaCool Software SpywareBlaster (freeware)
1; 2; 3;
SpybotSpyBot Search & DestroyBitdefenderBitdefender
TotalDefenseTotalDefenseBitdefenderBitdefender
TrustPortTrustPort Antivirus 2013 , TrustPort Internet Security 2013 , TrustPort Total Protection 2013Bitdefender

AVG
Bitdefender

1;
UtilToolUtilTool Antivirus gratuit, UtilTool Antivirus Premium, UtilTool Antivirus ProSophos
Vexx GardeVexx Guard Anti-VirusAgnitum *
SGA CorpKoréeVirusChaserBitdefenderBitdefender1;
ZenOKZenOKBitdefenderBitdefender1;
ZeobitPCKeeperAvira
ZoneAlarmIsraelCheckPointKaspersky4;




Historique des concentrations industrielles entre antivirus et anti-malwares :

Dans les années 2003/2004, des mouvements de concentrations industrielles se sont dessinés et les riches sociétés d'antivirus ont commencé à racheter les relativement plus modestes sociétés d'anti-malwares (anti-trojans, anti-spywares, anti-adware, etc.). Les sociétés d'antivirus sont les plus « grosses », en termes de surface financière, dans le trio de tête de la sécurité :

  1. Antivirus.

  2. Pare-feu.

  3. Anti-malwares.

Dès ces années 2003/2004, quiconque veut survivre, dans cette industrie, se doit d'offrir un produit intégré (tout-en-un) et rachète (la croissance externe est privilégiée, car plus rapide et plus fiable que le développement interne à partir de zéro dans des domaines pas ou mal maîtrisés) un éditeur d'un pare-feu, puis un éditeur d'un anti-malwares et, accessoirement, d'autres produits comme un antispam, un contrôle parental...

Technologiquement, les deux classes de produits (antivirus et anti-malwares) fonctionnent strictement de la même manière, à base de signatures (hashcodes + recherche de motifs [pattern] et d'analyses heuristiques). Les antivirus ne ciblaient que les virus et l'immense liste de tous leurs dérivés (worms [vers], etc.), les anti-malwares ne ciblaient que les parasites non viraux (spywares, adwares, keyloggers, chevaux de Troie, et l'immense liste des parasites non viraux).

Les opérations de fusion par croissance externe ont donc consisté, pour les sociétés d'antivirus, à racheter des bases de signatures d'une classe d'outils en croissance rapide, les anti-malwares et de les injecter dans les bases de signatures de leurs produits (ou, plus rarement, de conserver deux moteurs et deux bases de signatures côte à côte le temps de rendre les deux interopérables et de les fusionner).

Les cibles des antivirus se sont donc étendues à toutes les formes de logiciels parasites.

Le fer de lance de la classe des anti-malwares était PestPatrol.

  1. Computer Associates ouvre les hostilités le 17 août 2004 avec le rachat de PestPatrol Antispywares.

  2. Quatre mois plus tard, le 16 décembre 2004, Microsoft réplique et rachète GIANT Antispywares.

  3. Le 16 août 2005, Symantec, qui a développé son propre antivirus sous le nom de Norton Antivirus (rien à voir avec leur rachat de la société Norton le 15 mai 1990), rachète Sygate et ses pare-feux.

  4. Etc.

Dès 2004, Assiste avait annoncé la concentration inéluctable entre ces classes de produits. Elle est aujourd'hui (2013) achevée. Tous les antivirus sont devenus, également, des anti-malwares, et tous les éditeurs proposent des suites complètes de sécurité, incluant un pare-feu (et, accessoirement, un anti-spam, un contrôle parental, un filtrage du Web, un anti-publicité, un filtrage des cookies, un vérificateur des exécutions des correctifs aux failles de sécurité, etc.).

Lorsque certains anti-malwares ont résisté à la vague d'absorption (ils ont grossi, atteint une taille critique, et ne sont plus absorbables), ils font la même opération de concentration industrielle en devenant, simultanément, un antivirus, soit par absorption d'un éditeur d'antivirus, soit par développement de leur propre base de connaissances.