Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Virus - structure

21.08.2020 - Virus - Structure : Un virus est un programme comportant : charge active, dispositif de réplication, condition de déclenchement, condition de furtivité, condition de polymorphisme, condition de protection (contre les antivirus, etc.), composant d’autopropagation si c’est un ver.

De manière très schématique, un virus est un programme devant comporter, au minimum :

On trouvera le plus souvent, deux autres composants :

Virus (structure d'un virus)
Virus (structure d'un virus)
Virus - structure - Les moyens de réplication

Partie du virus qui choisi ses cibles (les programmes en .exe ou les fichiers système ou les macros etc.) et s'implante dans ou avec ses cibles par les méthodes de réplications choisies.

Virus - structure - Les moyens de réplication

C'est l'action que le virus applique au corps infecté. Elle n'est pas forcément malicieuse.

Virus - structure - La charge active

Le virus a intérêt à ne pas se déclencher dès le premier jour où il est lâché dans la nature sinon il sera détecté rapidement par ses ennemis, les antivirus. Il va donc attendre, généralement un laps de temps, afin de croire et espérer en sa plus grande diffusion avant d'activer sa charge utile. Les conditions sont donc souvent « à partir de telle date » ou « si on tente de me détruire », etc. On appelle aussi cela une « bombe logique ».

Une condition « sur ordre venu de l'extérieur » n'est pas possible car cela entraînerait l'ouverture d'une backdoor pour rester à l'écoute ce qui ferait découvrir la virus par un pare-feu.

Virus - structure - Les conditions de déclenchement

Le virus va tenter de se camoufler en se rendant invisible (Hook des APIs de Windows) ou en tuant ses ennemis (les antivirus), ou en changeant à chaque réplication de manière à rendre la détection par signature (clones singuliers) impossible, etc.

Virus - structure - Outils de furtivité

Dans le cas des vers (worms) ceux-ci embarquent, en plus, un composant de propagation puisqu'ils assurent eux-mêmes leur propagation au lieu d'attendre (et espérer) que l'hôte infecté soit propagé par l'humain. Il s'agit généralement d'un outil de pillage du carnet d'adresse et envoie (serveur SMTP) à toutes ces adresses sous forme d'un e-mail piégé.

Ce composant comporte plusieurs outils dont des sondes (de failles...), des outils de collecte d'informations, des outils d'attaque (scan de ports, scan d'adresses IPs...) et de propagation...

Virus - structure - Les moyens de propagation

Outils d'investigations


#Ailleurs sur le Web#