Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Kaspersky Free Antivirus (gratuit, temps-réel)

Kaspersky Free Antivirus - Kaspersky antivirus gratuit : Kaspersky propose une version gratuite de son célèbre antivirus. Antivirus et protection de la navigation en temps réel, etc.

Kaspersky, après avoir testé une version gratuite de son antivirus dans divers pays, depuis début 2016, annonce officiellement et mondialement cette version totalement gratuite, sous le simple et prosaïque nom de « Kaspersky Free ».

« Kaspersky Free » n’a pas toutes les fonctionnalités des versions complètes et commerciales de la gamme Kaspersky (pas de contrôle parental, pas de protection des paiements en ligne, pas de VPN, pas de pare-feu, etc.), mais se place en concurrente directe de Windows Defender (qui fait une partie seulement du job) et des Avast Free Antivirus, AVG Fre Antivirus, Bitdefender Free Antivirus, Avira Free Antivirus et autres Comodo Free Antivirus, etc.

« Kaspersky Free » offre toutes les fonctionnalités purement antivirus : analyse des fichiers et des e-mails, mises à jour automatiques, filtre du Web pour une navigation sécurisée (dont la protection contre le phishing et les fichiers infectés) et mise en quarantaine des objets détectés.

La notoriété et le taux de réussite des antivirus de Kaspersky (voir les comparatifs antivirus) donnent un sérieux coup de pied dans la fourmilière des antivirus gratuits et des pseudo antivirus, les rogues et centaines de bidules qui se prétendent antivirus.

Comme la gratuité n’a pas de prix, mais a un coût, « Kaspersky Free » fait de la télémétrie, comme tous les grands logiciels (« Kaspersky Free » fait remonter des informations, totalement anonymes, sur ses serveurs, afin de disposer des plus importantes bases de données de virus et améliorer encore ses moteurs d’intelligence artificielle.

Enfin, Eugène Kaspersky déclare : « Dans le même temps, Kaspersky Free ne présente aucune des absurdités usuelles, telles que le suivi (espionnage / tracking) des habitudes de navigation de chaque utilisateur en vue de marketing comportemental et autres violations de votre vie privée, dont le monde des antivirus gratuits souffre généralement afin d'être financièrement intéressant pour ses développeurs. »

Remarques :

Bien que prévu de longue date (« Kaspersky Free » est en tests dans divers pays depuis début 2016), le lancement de « Kaspersky Free » intervient dans deux contextes houleux :

  • Guerre économique entre Kaspersky et Microsoft.
    Kaspersky a déposé plusieurs plaintes contre Microsoft en abus de position dominante à propos de Windows Defender déployé gratuitement dans toutes les versions de Windows. On se retrouve dans le même cas de figure qu’Internet Explorer et la condamnation de Microsoft à faire en sorte qu’Internet Explorer ne soit plus distribué gratuitement dans toutes les versions de Windows, mais soit présenté comme un composant additionnel en concurrence naturelle avec d’autres, laissant les utilisateurs installer le navigateur de leur choix. On sait la réponse de Microsoft qui mutualisa totalement Internet Explorer dans Windows de telle manière qu’il ne soit plus possible de le supprimer pour le remplacer par un autre navigateur Web, bien qu’Internet Explorer soit un générateur de failles de sécurité en flux continu et ne respecte pas les standards du Web, ce qui le rend incapable d’afficher correctement les sites Web visités.
  • Ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle aux USA.
    Après l’élection de Donald Trump aux États-Unis, de forts soupçons d’ingérence de la Russie dans la campagne électorale ont conduit à accuser gratuitement Kaspersky de complicité (probablement pour les mêmes raisons de guerre économique que ci-dessus) et les États-Unis menacent d’interdire aux administrations américaines d’utiliser les produits Kaspersky, d’où, probablement, le déploiement de « Kaspersky Free » aux États-Unis d’abord.

On peut penser que dans ce contexte tendu, non seulement Kaspersky ne va pas faire la moindre boulette, mais qu’il va, dès le premier coup, coiffer tous les autres antivirus gratuits par le haut, comme avec ses produits commerciaux : Kaspersky doit honorer et maintenir sa place de leader.

Lors du téléchargement, c'est un petit téléchargeur qui sera reçu. Une fois celui-ci lancé, il prendra en charge le téléchargement de l'antivirus puis lancera son installation. En fin d'installation, il faudra redémarrer l'ordinateur, donc prenez soin de fermer tous vos travaux en cours.

Lors de son installation, Kaspersky Free Antivirus (KFA) installera .Net Framework 4.0 si celui-ci n'est pas déjà installé.

Téléchargement et installation de Kaspersky Free Antivirus

Kaspersky Free Antivirus - Téléchargement
Kaspersky Free Antivirus - Téléchargement
Kaspersky Free Antivirus - Installation
Kaspersky Free Antivirus - Installation
Kaspersky Free Antivirus - Redémarrage
Kaspersky Free Antivirus - Redémarrage

Kaspersky Free Antivirus - Kaspersky Free Antivirus

Kaspersky Free Antivirus - Kaspersky Free Antivirus