Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Erreur Windows Update Corriger les erreurs - étape 3

Erreur Windows Update Corriger les erreurs - étape 3 - Procédure contre les erreurs de Windows Update : une procédure passe-partout contre de nombreuses erreurs rencontrées, dont avec Windows Update.

01.10.2022 : Pierre Pinard.

Récapitulation des 3 étapes de la procédure.

Ci-après les points 10 à 20.


# # # # # # # #

La procédure suivante est applicable à toutes les versions de Windows Vista, Windows 7 et Windows 8, versions 32 bits ou 64 bits.

Cette procédure s'applique contre presque toutes les erreurs de Windows update (malheureusement pas « toutes ») et, probablement, contre de nombreuses autres erreurs non documentées. Cette procédure s'applique également en cas d'erreurs d'installation de logiciels.

Les retours d'expérience sont les bienvenus, dans la zone de contribution pointée en haut à droite de cette page.

MSXML est un composant séparé de Windows Update et de .NET Framework.

Au cas où l'erreur de Windows Update proviendrait de l'interpréteur de ce langage, réinstallez MSXML.

Cette réparation fonctionne avec Windows 7, Windows 7 Service Pack 1, Windows 8, Windows Server 2003 Service Pack 2, Windows Server 2008 Service Pack 2, Windows Server 2012, Windows Vista Service Pack 2, Windows XP Service Pack 3, rendez vous sur cette page :
https://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=36292.

Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 -

L'une des raisons majeures d'erreurs de Windows Update, et tout particulièrement le cas de ces correctifs qui redémarrent sans cesse l'ordinateur et s'appliquent et se réappliquent sans fin et sans jamais arriver à se terminer, provient d'une corruption de l'un des fichiers dans C:\Windows\System32\config\TxR.

  • Dans un premier temps, nous allons éliminer tous les fichiers temporaires et inutiles afin d'alléger les tâches d'analyse suivantes. Exécuter CCleaner avec ces réglages (paramétrage pour gagner de la place et/ou préparer une décontamination - On préserve les traces internes et les options de confort).

  • Exécuter la commande Windows CHKDSK sur le volume système (généralement C:) permet d'identifier et de réparer ou isoler les secteurs défectueux d'un disque dur et de réparer certaines erreurs en déplaçant les contenus des secteurs défectueux encore lisibles vers des secteurs sains. On peut tenter cette commande avant de poursuivre (cela ne fait jamais de mal à un disque dur), mais il est à peu près certain que cette démarche sera vaine, donc, il faut poursuivre la procédure.

  • Exécuter la commande Windows SFC afin de s'assurer de l'intégrité des fichiers de Windows.

  • Exécuter l'outil Microsoft de réinitialisation des composants Windows Update.
    À partir de là, Windows Update devrait fonctionner, sinon, poursuivez :

  • Les trois services suivants doivent être dans cet état :

    1. « Appel de procédure distante (RPC) » - Type de démarrage : Automatique - État : Démarré

    2. « Système d'évènement COM+ » - Type de démarrage : Automatique - État : Démarré

    3. « Service de Transfert Intelligent en Arrière plan » - Type de démarrage : Manuel - État : Démarré

    Pour accéder aux services de Windows, faire :
    Démarrer Panneau de configuration En haut à droite, choisir « Afficher par petites icônes » Clic sur « Outils d'administration » Double clic sur « Services » :

    Explications :

    Windows Update, ou Microsoft Update, utilise un service Windows assurant le fonctionnement en arrière plan des mises à jour, sans interruption du travail de l'utilisateur et sans encombrer la bande passante de la connexion Internet. Ceci est assuré par le service BITS (Background Intelligent Transfer Service) appelé, dans la version française de Windows, Service de Transfert Intelligent en Arrière plan.

    BITS (Background Intelligent Transfer Service) (Service de Transfert Intelligent en Arrière plan)
    BITS (Background Intelligent Transfer Service) (Service de Transfert Intelligent en Arrière plan)

    Si le service BITS (Background Intelligent Transfer Service) appelé, dans la version française de Windows, Service de Transfert Intelligent en Arrière plan n'existe pas, il faut le réinstaller à partir de votre original Windows (votre CD ou la partition cachée sur votre disque dur) et faire une réparation de Windows sans perte de données ni de programmes installés.
    Procédure pour Windows 7 par Chantal11 (MS MVP).

    Ce service transfère des fichiers en arrière-plan en utilisant la bande passante réseau inactive. Si le service est désactivé, toutes les applications dépendant du service de transfert intelligent d'arrière-plan, telles que Windows Update ou MSN Explorer, ne pourront plus télécharger des programmes ni d'autres informations.

    Assurez-vous que ce service est présent dans la liste des services et qu'il est capable de démarrer à la demande (réglé sur « Manuel » ou « Automatique (début différé) »).

    • BITS utilise la bande passante inutile pour transférer les données.

    • BITS transfère les données en arrière-plan, en exploitant le résidu de bande passante non exploité par les travaux prioritaires.

    • BITS surveille constamment la quantité de bande passante requise par les applications utilisateur pour ajuster sa propre consommation de bande passante.

    • BITS peut se suspendre totalement, sans provoquer de code erreur, lorsque les autres applications ont besoin de toute la largeur de la bande passante.

    D'autre part, ce service dépend de deux autres services qui doivent être réglés en mode de démarrage « Automatique » et doivent être, préalablement, dans l'état « Démarré ».

  • Il peut exister une corruption des fichiers due à une extinction intempestive de l'ordinateur tandis qu'il affichait un message vous demandant de ne pas l'éteindre durant l'installation de mises à jour. Cette demande de « patienter » peut intervenir à l'extinction de l'ordinateur ou à son redémarrage.

    Même si l'attente à l'extinction peut être irritante, vous ne devez jamais violenter votre ordinateur.

    Vous ne devez jamais forcer l'extinction de votre ordinateur alors que Windows entreprend l'application de mises à jour.

Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 -

Paramétrer l'Explorateur de Windows pour voir tous les fichiers, y compris les fichiers cachés. Se reporter à l'article Comment voir les fichiers et dossiers cachés de Windows.

Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 -

Lancer l'Explorateur de Windows avec privilèges administratifs (clic droit Exécuter en tant qu'administrateur).

Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 -

En termes simples, une modification du noyau de Windows, lorsque cette modification touche de nombreux fichiers simultanément et de manière obligatoirement coordonnée et simultanée, est appelée une « transaction ».

Dans une « transaction », l'ensemble des opérations qui la constitue doit être réussi. Si une seule des opérations échoue, c'est l'ensemble de la « transaction » qui échoue et doit être abandonnée. Le système doit retourner à l'état précédent.

Le répertoire C:\Windows\System32\config\TxR contient des fichiers journaux (logs), dont ceux de Windows Update, qui peuvent être corrompus. Ces journaux proviennent du CLFS (Common Log File System) sollicité par l'outil KTM (Kernel Transaction Manager) - l'outil qui prend en charge les transactions appliquées au noyau (au cœur) de Windows.

Les journaux (logs), dans C:\Windows\System32\config\TxR, contiennent, entre autres choses, les séquences d'opérations à effectuer, dont au redémarrage.

Le principe de ces séquences d'opérations est : soit elles réussissent toutes, soit, si une seule échoue, elles échouent toutes (cela assure la cohérence d'un ensemble de mises à jour qui doivent être concomitantes).

Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 -

Supprimer tous les fichiers dans le répertoire C:\Windows\System32\config\TxR.

Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 -

Supprimer tous les fichiers dans le répertoire C:\Windows\System32\SMI\Store\Machine.

Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 -

Pour ouvrir une fenêtre (une boîte) d' « Invite de commandes » (anciennement appelée « Console DOS ») avec privilèges administratifs, ceci doit se faire sous un compte utilisateur ayant un statut d'administrateur.

  • Ouvrir une invite de commandes, avec privilèges administratifs, sous Windows XP

    1. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Ouvrir une session sous un compte administrateur.

    2. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur le bouton Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows XP : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur)

    3. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Tous les programmes »

    4. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Accessoires »

    5. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Invite de commandes ». La commande s'exécutera avec les privilèges de l'utilisateur identifié. S'il est administrateur du système, la commande s'exécutera avec les privilèges d'administration.

  • Ouvrir une invite de commandes, avec privilèges administratifs, sous Windows Vista, Windows 7, Windows 8. Faire, au choix :

    • Première méthode :

      1. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Ouvrir une session sous un compte administrateur

      2. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows Vista : Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows 7 : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) W7 : Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows 7 : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) W8 : Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows 8 : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) W10 : Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows 10 : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur)(Windows 8 - Où se trouve le menu « Démarrer » ?)

      3. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Tous les programmes »

      4. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Accessoires »

      5. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic droit sur « Invite de commandes »

      6. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Exécuter en tant qu'administrateur » (c'est une demande d'exécution avec élévation de privilèges)

        Demande d'ouverture d'une « Invite de commandes » avec élévation de privilèges sous Windows Vista, Windows 7, Windows 8
        Ouvrir une boîte d'Invite de commandes avec privilèges administratifs
      7. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Le contrôle de compte utilisateur (UAC) vous demande si vous autorisez cette tâche à utiliser vos privilèges d'administration. Acceptez.

    • Seconde méthode :

      1. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Ouvrir une session sous un compte administrateur

      2. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows Vista : Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows 7 : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) W7 : Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows 7 : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) W8 : Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows 8 : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) W10 : Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows 10 : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur)(Windows 8 - Où se trouve le menu « Démarrer » ?)

      3. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Dans le champ de recherche, saisir « cmd »

      4. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Dans la liste des fichiers trouvés s’appelant « cmd », faire un clic droit sur « cmd.exe »

      5. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Exécuter en tant qu'administrateur » (c'est une demande d'exécution avec élévation de privilèges)

        Demande d'ouverture d'une « Invite de commandes » avec élévation de privilèges
        Demande d'ouverture d'une « Invite de commandes » avec élévation de privilèges
      6. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Le contrôle de compte utilisateur (UAC) vous demande si vous autorisez cette tâche à utiliser vos privilèges d'administration. Acceptez.

  • Ouvrir une invite de commandes, avec privilèges administratifs, sous Windows 10

    1. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Ouvrir une session sous un compte administrateur

    2. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur l'icône de recherches (la loupe « Rechercher sur Windows »)

    3. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Saisir les lettres CMD

    4. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic droit sur « Invite de commandes »

    5. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Exécuter en tant qu'administrateur » (c'est une demande d'exécution avec élévation de privilèges)

      Demande d'ouverture d'une « Invite de commandes » avec élévation de privilèges sous Windows 10
      Demande d'ouverture d'une « Invite de commandes » avec élévation de privilèges
    6. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Le contrôle de compte utilisateur (UAC) vous demande si vous autorisez cette tâche à utiliser vos privilèges d'administration. Acceptez.

    7. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur)Une fois l'Invite de commandes ouverte, vérifiez, sous Windows Vista, Windows 7, Windows 8, Windows 8.1, Windows 10, que la fenêtre de l’ « Invite de commandes » soit bien en mode « Administrateur » en regardant l'indication du mode d'exécution dans sa barre de titre.

      Sous Windows Vista et suivants, ouverture d'une « Invite de commandes » avec privilèges d'administration
      Sous Windows Vista et suivants, ouverture d'une « Invite de commandes » avec privilèges d'administration
Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 -

Copier la clause suivante dans la boîte d'invite de commande et l'exécuter (appuyer sur la touche « Entrée ») :

fsutil resource setautoreset true C:\

Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 -

Redémarrer Windows.

Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 -

Lancer (relancer) l'opération qui sortait en erreur (Windows Update, installation de logiciel, sauvegarde, restauration, planificateur de tâche, etc.)

On peut observer qu'à la fin de cette opération, des fichiers journaux (logs) sont reconstruits dans le répertoire C:\Windows\System32\config\TxR

Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 - Erreur Windows Update Corriger les erreurs 3 - # # # # # # # # #

Dossier (collection) : Windows Update

Dossier : Windows Update
Windows Update (Microsoft Update)
Windows Update - Patch Tuesday
Windows Update - Hack Wednesday

Windows Update offline - tous systèmes
WSUS - Windows Update hors ligne

Sauvegarde pour récupération système
Créer un CD / DVD de récupération système

Procédure de réparation de Windows Update
Réparation erreurs Windows Update
Réparation erreurs Windows Update - Etape 1
Réparation erreurs Windows Update - Etape 2
Réparation erreurs Windows Update - Etape 3

Outils de réparation Windows et Windows Update
Windows Repair (All in One)
Microsot Fix It - Réparation Windows
Microsoft .NET framework - Tous
ChkDsk - Réparation disque et fichiers
SFC - Vérifie intégrité de Windows
MS Visual Studio .Net Log Collection Tool (Collect)

Erreurs rencontrées avec Windows Updates
Erreur de Windows Update
Windows Update redémarre le PC sans cesse
hresult: 0x8007054F (erreur Windows Update)
Windows Update - Erreur 0x643 (.NET)
Windows Update - Erreur 0x80070005
Windows Update - Erreur 0x8007000B
Windows Update - Erreur 0x80070422
Windows Update - Erreur 0x80070490
Windows Update - Erreur 0x8007054
Windows Update - Erreur 0x8007054F
Windows Update - Erreur 0x80070643 (.NET)
Windows Update - Erreur 0x8007064C
Windows Update - Erreur 0x80071A91
Windows Update - Erreur 0x80072F8F
Windows Update - Erreur 0x80073712
Windows Update - Erreur 0x800B0100
Windows Update - Erreur 0x80244019
Windows Update - Erreur 0x80246002
Windows Update - Erreur 0x80246008
Windows Update - Erreur 0x80248015
Windows Update - Erreur 0x8DDD0018
Réparer Windows Update

Erreurs de Windows
Windows erreur 0x81000202 81000202
Tous les codes erreurs de Windows

MS - Conformité des mises à jour
MS - System Update Readiness Tool


Dossier (collection) : Mises à jour

Quelle est ma version de :

Quelle est ma version de Windows - Mise à jour.
Quelle est ma version de DirectX - Mise à jour.
Quelle est ma version d'OpenGL - Mise à jour.
Quelle est ma version d'Adobe Reader - Mise à jour.
Quelle est ma version de Flash Player - Mise à jour.
Quelle est ma version de Java - Mise à jour.
Quelle est ma version de JavaScript - Mise à jour.
Quelle est ma version de Silverlight - Mise à jour

Quelles sont mes cartes audio et pilotes - Mise à jour
Quelles sont mes cartes graphiques et pilotes - Mise à jour.

Failles de sécurité et mises à jour
Scans de correctifs de failles - Secunia PSI

Mises à jour

Mise à jour de tous les plugins dans tous les navigateurs
Mise à jour de tous les plugins dans Mozilla Firefox
Mise à jour de tous les plugins dans Opera
Mise à jour de tous les plugins dans Google Chrome
Mise à jour de tous les plugins dans Apple Safari
Mise à jour de tous les plugins dans Internet Explorer

Windows Update
Mise à jour de Windows XP après le 08.05.2014
Windows 7 64 bits Service Pack 2 (W7 x64 SP2)
Récapitulatif des bulletins de sécurité Windows
Mise à jour Windows à l'extinction du PC

Mises à jour avec des outils tiers

Kaspersky Software Updater
uCheck

Mises à jour des pilotes (drivers)

SDI-Tool - Snappy Driver Installer
DriversScanner

Général

Protocole de mises à jour

Failles de sécurité
Failles de sécurité - Exemples
Exploit
Exploits - Exemples
Zero Day


Dossier (collection) : Scans de failles ou de mises à jour

Scan de failles ou de mises à jour
Windows Update (réglé en automatique)
Secunia Personal Software Inspector (PSI) - N'existe plus
Secunia Corporate Software Inspector (CSI)
Kaspersky Software updater (KSU)
UCheck (Adlice)
FileHippo Update Checker (N'existe plus)
FileHippo App Manager
Heimdal (Heimdal Agent Free)
KC Software Update Monitor Lite (SUMo)
Metaquark AppFresh (pour MAC)
Ninite Free updater
Ninite Pro updater
Patch My PC (Windows) (? 300 applications suivies)
Ketarin (Moniteur de pages Web)
WebMon (Moniteur de pages Web)
Update Notifier
Updapy
UpdateStar
SlimDrivers
Software Informer
C|NET TechTracker (N'existe plus - était suspect d'espionnage)
Software Update (DownloadPlex.com's)
SUMo (Software Update Monitor)
Software-UpToDate (Bernd Ott)
Appsnap (N'existe plus depuis 2008)
Appupdater (SourceForge)
FreewareUpdater (SourceForge)
SecPod Saner Personal (Windows, Mac, Linux) (Scan de failles + Mises à jour)
Zero Install

Scan de failles
CORE Security - CORE Impact Pro
Metasploit (Gratuit)
Armitage (Open Source) S'appuie sur Metasploit
Immunity CANVAS

Fils RSS de mises à jour et sites de mises à jour
Calendar of Updates
Freewarefiles.com
Freeware-guide.com
Feedburner.com (filehippo)
Softpedia.com (Windows)
Softpedia.com (Mac)
Avis et alertes de failles de sécurité, au jour le jour