Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

cr  03.08.2022      r+  01.06.2024      r-  10.07.2024      Pierre Pinard.         (Alertes et avis de sécurité au jour le jour)

Une « page Web » a une adresse sur le Web (dans le Web) appelée URLUniform Resource Locator » [en français : « localisateur uniforme de ressource »]).

Une « page Web » est un document (un fichier texte) constituant l’unité de consultation du contenu du Web (sites Web, forums de discussion, réseaux sociaux, etc.). Tout ce qui est consultable à partir d'une adresse Web (URL) avec un navigateur Web est une « page Web ». Mais il y a d'autres moyens d'accès et d'affichage. Donc, une « page Web » est un document auquel on accède à partir de son URL :

  • Que l’on saisit dans la barre d'adresse du navigateur Web.

  • Que l'on trouve dans le contenu de la page Web affichée.

  • Qu'un moteur de recherche propose en réponse à une demande.

  • Qu'un courrielleur montre dans les courriels affichés.

  • Qu'une application affiche (réseau social, blog, antivirus...)

  • Qu'un document contient (traitement de texte, tableur, PDF...)

  • Etc.

Une « page Web » n’a rien à voir avec le concept de « page » d’un livre ou d’un journal. Si elle peut contenir du texte, elle peut aussi contenir tout objet numérique que les technologies du Web permettent.

Le langage HTML (Hypertext Markup Language, version 5), ou sa variante XHTML, ne sont que du texte servant à structurer les contenus des pages Web qui :

  • Sont complétées d’objets numériques comme des images, des sons, des vidéos, des animations, de mini applications [applets], d'autres documents, etc. utilisant chacun l’une ou l’autre d’innombrables technologies…

  • S’appuient sur des technologies comme :

Tout ceci permet une souplesse illimitée de restitution (présentation) d'un même contenu selon le support utilisé :

  • Écran textuel de capacités d’affichages variables

  • Écran graphique de capacités d’affichages variables

  • Imprimantes de capacités d’impressions variables

  • Dispositif braille pour malvoyants et aveugles

  • Synthétiseur vocal

  • Montres

  • Smartphones

  • Télévisions

  • Etc.

Une autre forme de dynamisme concerne les « sites Web » sous forme de base de données. À ce moment-là, les « pages Web » sont construites dynamiquement par extraction des données constituant la page et passage au travers d’un modèle de présentation (« Template »). Il s’agit d’un dynamisme côté serveur, ce qui n’a absolument rien à voir avec le dynamisme côté local (côté client, dans le navigateur Web de l’internaute, dans son appareil). JavaScript ne s’exécute que côté « client ».

Dans le monde « client / serveur », une « page Web » déposée sur le Web est délivrée au « client » qui la demande, internaute ou application, par un « serveur ».




Voir la terminologie officielle française, de 1999, Page sur la toile (« Web page »), ridicule (comme bien d'autres), et heureusement inusitée !




Les « pages Web » sont généralement conçues pour être affichées sur un écran (moniteur d'ordinateur ou smartphone).

Des conditions de compatibilité d’affichage des « sites Web » sont nées avec l'apparition des smartphones et des tablettes et ces conditions sont devenues des critères essentiels dans le classement des « sites Web », ce qui a terrorisé les webmasters. Cela a donné naissance à l’horreur des sites Web à mise en page adaptative dynamiquement en fonction des dimensions d'affichage (le Responsive Design). Le site Assiste.com est compatible avec les divers affichages et autres supports et n'utilise aucun Responsive Design.




Un « site Web » est un ensemble de « pages Web » (avec leurs ressources : images, sons, vidéo, animations, mini applications [applets], documents PDF, autres documents, outils, etc.) liées les unes aux autres et, si déposées sur un « serveur Web » (mises dans le Web), elles le sont sous un « nom de domaine ». Un « site Web » peut parfaitement être développé sur un appareil personnel pour des raisons personnelles et ne jamais être mis en ligne. Un « site Web » est donc une organisation de « pages Web », chacune organisant des données, indépendamment de sa présence ou non dans le Web, cette partie de l’Internet.