Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Crédibilité/imbécilité des tests comparatifs antivirus

Il existe un véritable culte des tests comparatifs antivirus ! Il en sort de nouveaux tout le temps, faits par tout le monde et, surtout, par n'importe qui. Quelle crédibilité leur accorder ?

Comparatifs antivirus

Pour les comparatifs antivirus en eux-même, voir : Tests et comparatifs des antivirus.


Paris le 30.10.2013

Quiconque vendant un petit journal d'informatique dans les kiosques à journaux, ou disposant d'un petit (ou très gros) site Internet parlant un peu de sécurité informatique, peut faire un test comparatif d'antivirus et publier un papier. Cela va immédiatement créer un buzz énorme et booster les ventes du journal ou faire grimper les statistiques de fréquentation du site et les revenus publicitaires.

Alors il existe un véritable culte des tests comparatifs antivirus ! Ça fait gagner de l’audience et de l’argent.

Ce type de tests prétendus « comparatifs antivirus », basés sur la confrontation de quelques antivirus à une collection de virus bien rangés dans un répertoire, est à la portée du premier potache venu et n'a aucune signification.

Les véritables tests et comparatifs d'antivirus sont des travaux cauchemardesques à conduire. Ils sont à la portée d'une toute petite poignée de laboratoires hautement spécialisés (3 ou 4 laboratoires au monde), lourdement équipés et ayant l'oreille de tous les éditeurs d'antivirus.


Qui fait quoi ? Qui croire ? Que croire ?

Avant de lire les résultats des vrais tests et comparatifs d'antivirus il convient d'être vigilant et de garder un esprit critique, voire sceptique.

  • Tous les tests et comparatifs d'antivirus ne sont pas égaux !
  • Tous les tests et comparatifs d'antivirus ne se valent pas !
  • Certains tests et comparatifs d'antivirus ne valent rien !

La lecture préalable de l'article, « Analyses et évaluations de produits antivirus dans le monde réel - État actuel des lieux » (en anglais, sur le site du National Institute of Standards and Technology (NIST - « Institut national des normes et de la technologie »), une agence du département du Commerce des États-Unis.), est vivement conseillée car certains tests et / ou certains organismes testeurs (nombreux à l'époque - le 22.10.1996) ont souvent été soupconnés de partialité et / ou de favoritisme. Cet article met en cause/doute la crédibilité des « organismes crédibles » en éveillant chez le lecteur, la méfiance et la défiance. Apprenez à lire entre les lignes et à deviner ce qui n'est pas dit. C'est très instructif.


Les questions que vous devez vous posez devant un test comparatif

Un certain nombre de questions doivent toujours vous venir à l'esprit chaque fois que vous lisez un test d'antivirus ou un comparatif d'antivirus, afin d'en peser/mesurer la crédibilité.

  • A qui profite ce comparatif ? Aux lecteurs ou à son auteur ?
  • Quel est la compétence et le niveau de crédibilité de celui qui l'a conduit ?
  • S'agit-il de gonfler un ego ?
  • S'agit-il de booster la vente d'un journal ? Grosse accroche en page de garde ?
  • S'agit-il de ramener des visiteurs sur un site ou un forum soutenu par ses insertions publicitaires ?
  • S'agit de gonfler la vente d'un produit dont l'éditeur rémunère l'auteur du test ? Intérêt financier d'affiliation (l'une des formes de monétisation d'un site Web) ?
  • Qui sous-tend la réalisation de ce comparatif et quel est son intérêt ?
  • Où est l'argent ?
  • Etc.


Tester et comparer avec une collection de virus dans un répertoire

Tout d'abord, tordons le cou à tous ces tests comparatifs qui soumettent un panel d'antivirus à une collection de virus bien sagement rangés dans un répertoire sur un disque dur.

Tester et comparer avec une collection de milliers de virus dans un répertoire

Qu'est-ce que je veux d'un antivirus ?

Je me fiche complètement d'un antivirus capable de détecter une collection de virus dormants, stokés dans un répertoire ! C'est trop tard ! Ils sont déjà là et n'auraient jamais dû arriver là ! A la limite, ces tests « imbéciles » ne testent pas un antivirus mais l'amplitude d'une base de signatures (qui devrait alors comporter plusieurs dizaines de millions de signatures et leurs variantes par des méthodes d'analyses heuristiques), ce qui n'a aucune signification, d'autant que les antivirus « haut de gamme » travaillent en analyse comportementale de l'objet analysé, en lançant son exécution dans un environnement fictif, simulé et confiné (« Sandbox » ou « machine virtuelle ») et se moquent complètement des signatures qui ne servent qu'à accélérer le processus en cherchant à savoir si l'objet est connu.


Avoir un antimalware si j'ai déjà un antivirus ?

Ai-je besoin des deux : un antivirus et un antimalware ?

Pourquoi ajouter un antimalware alors que j'ai déjà un antivirus ? Parce que les virus classiques ne représentent plus que 0,5% des malveillances.

Déjà, au tout début des années 2000, Assiste prédisait la fusion inéluctable et rapide des antispywares et antitrojans avec les antivirus. Pourquoi ? Parce que les antispywares et antitrojans, etc. fonctionnent sur la base de signatures et que les antivirus savent le faire depuis bien plus longtemps qu'eux. Les antivirus avaient méprisé tout ce qui n'était pas des virus purs, mais la mutation des parasites était en route.

En plus, les classes de malveillances non virales se multipliaient jusqu'à atteindre des centaines de classes (Chevaux de Troie, Backdoor, Spywares, Adwares, Barres d'outils, Dialers, etc.) qui finirent toutes par se regrouper sous l'unique terme de malveillances (malwares). Voir ce terme.

Nous annoncions également, depuis 2007, que les « Virus » ne représentaient quasiment plus rien par rapport aux autres formes d'attaques et parasites.

Mais comme le terme de « Virus » était bien ancré dans l'inconscient collectif, c'est ce terme qui perdure.

Le terme « Virus » : Les virus « classiques » n'existent plus.

L'éditeur d'une importante solution antivirus et antimalware, la société Emsisoft, l'un des acteurs majeurs de la lutte contre les malveillances informatiques (malwares), écrivait, en 2012 :

« Notre laboratoire d'analyse a calculé que les virus classiques constituent moins de 0,5 % de la totalité des menaces. .../... « Emsisoft anti-malware » inclut toutes sortes de menaces, telles que les :

Alors, oui, il faut les deux et, principalement, à côté de votre antivirus, il faut Malwarebytes en version temps réel (version « premium »).


Est-ce qu'un antivirus est aussi un antitrojan/antispyware/antimalware, etc.

Les antitrojan, antispyware, antiadware, antidialer, antikeylogger, anti-tout et le reste, etc. ont fait florès jusqu'en 2003, mais, le 17 août 2004, le plus puissant d'entre-eux, PestPatrol, fut racheté par Computer Associates (et Microsoft répliqua immédiatement en rachetant GIANT Antispywares le 16 décembre 2004... Lire l'article Fusion entre les antivirus, anti-spywares, anti-trojans, anti-adware, etc.

Aujourd'hui, tous les produits qui subsistent sont, simultanément, des antivirus et antimalware. Tous les éditeurs d'antivirus, aux surfaces financières plus solides que les jeunes antimalware, ont racheté des sociétés éditrices d'antimalware ou leur bases de signatures.

Certains antimalwares, plus « gros » que les autres, aux assises financières solides, ont refusé d'être rachetés et ont fait l'inverse, ajoutant des signatures de « virus » à leurs bases de signatures de « malwares ».

Et puis il y a le cas de Malwarebytes qui, avec des technologies maison plus récentes et plus avancées que les classiques/anciens antivirus et antimalware, dont l'antériorité pèse comme un passif, est un antivirus et antimalware au sommet et domine par ses propres moyens. Voir Malwarebytes.

Crédibilité des tests comparatifs antivirus - Tests d'antivirus imbéciles et comparatifs d'antivirus imbéciles
Dossier : Virus / Antivirus

Dossier : Virus
Dossier : Antivirus
Dossier : Anti-Spywares
Dossier : Filtres anti-phishing
Dossier : Contrôleurs d'intégrité
Dossier : Web Réputation
Soumission d'un échantillon aux éditeurs d'antivirus (faux positifs...)

Encyclopédie

Virus
Virus Histoire et historique des virus
Virus Charge utile
Virus de boot
Virus à propagation Web : Ver - (Worm)
Virus Macrovirus
Virus Polymorphes (Polymorphisme)
Virus Clones singuliers
Virus Compte-gouttes
Virus dropper
Virus in the Wild
Virus Mac (Apple)
Virus Mesure du risque
Virus Convention de nommage
Virus PebCak
Rogues antivirus (faux antivirus et escroqueries financières)
Que rapporte un rogue (combien d'argent) - ErrorSafe

Cyberarmes - cyberguerres

Virus StuxNet - Attaque d'un site isolé d'Internet
Virus Regin - 10 ans d'activité avant d'être découvert

Comparatifs antivirus

Comparatif antivirus Windows
Comparatif antivirus Android
Organismes crédibles de tests et comparatifs
Crédibilité des tests comparatifs antivirus
Comparatif antivirus avec/sans Windows Update
Comparatif anti-phishing / malwares navigateurs

Archives : Comparatifs AV Windows 2013 09
Archives : Comparatifs AV Windows 2013 10
Archives : Comparatifs AV Windows 2013 11
Archives : Comparatifs AV Windows 2013 12
Archives : Comparatifs AV Windows 2014 07
Archives : Comparatifs AV Windows 2014 12
Archives : Comparatifs AV Windows 2015 01
Archives : Comparatifs AV Windows 2015 05
Archives : Comparatifs AV Windows 2015 09
Archives - Comparatifs AV Windows 2016 01
Archives - Comparatifs AV Windows 2016 08

Archives : Rosenthal's Antivirus Test (ou la stupidité portée aux nues)

Les technologies et méthodes des antivirus

Fonctionnement On-demand
Fonctionnement On-access
Fonctionnement On-execution
Technologie Réactive (« Base de signatures »)
Technologie Proactive (« Heuristique » - « Sandbox »)
Méthodes d'analyses : Heuristiques
Méthodes d'analyses : Sandboxing

Antivirus génériques

* Ad-Aware - (Graves polémiques Ad-Aware)
* AdwCleaner
* AhnLab
* AntiVir (Avira)
Antiy-AVL
* A-Squared (A²)
Avast!
* Avira antivirus Pro
* Avira EU Cleaner
* Avira Free Antivirus
* Avira Internet Security Suite
* Avira Removal Tool
AVG
Bitdefender Antivirus Plus
Bitdefender Family Pack
Bitdefender Antivirus for MAC
Bitdefender Antivirus for MAC et PC
Bitdefender Mobile Security
BitDefender Internet Security
BitDefender Total Security
* BitDefender Quickscan
Bullguard
* ByteHero System Defense Software
CAT-QuickHeal
ClamAV
ClamWin (Open Source, On-demand
Commtouch
Comodo antivirus
* CounterSpy Anti-spyware
DAVFI
DrWeb
Emsisoft Anti-Malware (EAM)
eSafe
eScan
Eset
eTrust-Vet
Fortinet FortiClient
F-Prot Antivirus
F-Secure Anti-Virus
Forticlient (gratuit)
G Data AntiVirus
Gyrus cinerea - gratuit et mises à jour gratuite
Hitman Pro
Home Network Security Services
Ikarus
Immunet (pour Windows, basé sur ClamAV)
Intego VirusBarrier (pour MAC)
IOBit Malware Fighter
Jiangmin
K7AntiVirus
Kaspersky Anti-Virus
Kaspersky Internet Security - KIS
* Kaspersky Pure
* Malwarebytes Anti-Malware
McAfee AOL Gratuit
McAfee LinuxShield
McAfee Stinger
McAfee VirusScan
Metascan Client (OPSWAT)
Microsoft Removal Tools (MRT)
Microsoft Security Essentials gratuit
* Microsoft Windows Defender gratuit
NOD32
* Norman Virus Control (périmé - N'existe plus)
Norman Security Suite Pro
Norton AntiVirus
nProtect
Outil de suppression de logs malveillants Microsoft
Panda Antivirus
PC Tools une version est gratuite
PC-cillin Internet Security
PCSafer internet security version gratuite
Prevx
Quick Heal (voir CAT-QuickHeal)
Rising Antivirus
Sophos Anti-Virus
* Spybot 1.n - Search and Destroy (Spybot S&D)
* Spybot 2.n - Search and Destroy (Spybot S&D)
SUPERAntiSpyware
Symantec AntiVirus Corporate Edition
Symantec Client Security SCS
SpywareBlaster
TheHacker
* TiraniumData Security
TrendMicro
TrendMicro-HouseCall
TrustPort
VBA32 (VirusBlockAda)
Viguard
Vipre
ViRobot
VirusBarrier
VirusBuster
VirusKeeper
ZoneAlarm Free Antivirus + Firewall
ZoneAlarm Internet Security Suite
ZoneAlarm Extreme Security

Micro-Antivirus gratuits - spécifiques

Dossier : Micro-Antivirus gratuits

Tableau de synthèse
Microsoft - MSRT
McAfee - Stinger
Avira - Removal Tool
Avira - EU-Cleaner
Symantec (Norton) - Virus Removal Tool
F-Secure - Removal tool
Kaspersky - Removal tool
Kaspersky - TDSSKiller
Kaspersky - Rakhni Decryptor
Kaspersky - Rannoh Decryptor
Kaspersky - Scatter Decryptor
Kaspersky - Xorist Decryptor
Kaspersky - Capper Killer
Kaspersky - Kido Killer
Kaspersky - Fipp Killer
Norton - Power Eraser
AhnLab - Tous les micro-antivirus
Sophos - Virus Removal Tool
GData - Anti-FakeAV
ESET - Stand-alone malware removal tools
ESET - Rogue Application Remover (ERAR) 32
ESET - Rogue Application Remover (ERAR) 64
Etc.

Ils utilisent un ou des moteurs tiers

Ils utilisent le moteur Bitdefender
Ils utilisent un ou des moteurs tiers

Procédures de décontamination

Procédure 1 - Décontamination antivirus
Procédure 2 - Décontamination anti-malwares
Forums d'entraide et de décontamination

Organismes fédérateurs et centralisateurs

WildList
The WildList Organization International
Histoire des virus informatique In the Wild
EICAR antivirus test

Supprimer complètement toutes traces d'un antivirus

Comment désinstaller complètement un antivirus

Prévenir plutôt que guérir

Mises à jour périodiques d'un PC sous Windows
Nettoyage périodique d'un PC sous Windows
Protéger navigateur, navigation et vie privée
Bloquer totalement les mécanismes publicitaires

Crédibilité des tests comparatifs antivirus - Références
Crédibilité des tests comparatifs antivirus - Crédibilité/imbécilité des tests comparatifs antivirus