Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

AllUsersAppData (%AllUsersAppData%) - Variable d'environnement Windows

Variable d'environnement dans le système d'exploitation Microsoft Windows : AllUsersAppData (%AllUsersAppData%)

24.09.2016 - Révision 31.05.2022 - Révision mineure 04.06.2022. Auteur : Pierre Pinard.

AllUsersAppData (formellement représenté par la graphie %AllUsersAppData%) est une « variable d’environnement ».

AllUsersAppData est une variable d'environnement traitée par le système d’exploitation et dans le contexte de chaque utilisateur.

Vous pouvez utiliser ces variables, dans les sections des fichiers .xml, avec :
context=UserAndSystem
context=User
context=System

Cette variable d'environnement n'existe pas dans les versions originelles de Microsoft Windows. Elle est définie par certains lanceurs d'applications portables. Elle est similaire à la variable d'environnement allusersprofile et s'en différencie car elle ajoute le chemin d'accès à Application Data

Chemin du profil commun à tous les utilisateurs. C'est une variable locale utilisé essentiellement pour copier de et vers.

Fait référence à %PROFILESFOLDER%\Public ou %PROFILESFOLDER%\All Users.

Dans une installation standard, ce sera
Sous Windows XP et 2000 : C:\Documents and Settings\All Users
Sous Windows Vista et suivants : C:\ProgramData

Ne pas confondre avec le profil par défaut qui se trouve, dans une installation standard, dans C:\Documents and settings\Default User

Identique à CSIDL_COMMON_APPDATA.

Une variable d'environnement est un nom conventionnel symbolique auquel on fait appel pour désigner une ressource, indépendamment de la réalité et de la localisation de cette ressource (par exemple, indépendamment du chemin d'accès à un fichier, qui n'est désigné que symboliquement, peu importe où il se trouve réellement).

Si on vous dit, dans une procédure d'assistance (forum d'entraide) à la décontamination de votre ordinateur, de détruire un fichier dans le répertoire racine de l'installation du Système d'Exploitation Windows, sans savoir où est, réellement, ce répertoire racine, on vous dira :

  • « Détruire le fichier %systemroot%\fichier machin.exe »

Vous n'avez pas à chercher où se trouve ce répertoire dans votre hiérarchie de répertoires, qui peut être totalement différente d'un utilisateur à un autre pour le même système d'exploitation (installations personnalisées). Il vous suffit de saisir %systemroot% dans la barre d'adresse de votre « Explorateur de Windows » pour atteindre votre répertoire symboliquement nommé %systemroot%. Ce sera, probablement, C:\windows, mais cela peut être n'importe où ailleurs si l'installation de votre système d'exploitation n'est pas standard, mais personnalisée. Exemple dans une installation de Windows par défaut :

  • « Détruire le fichier %systemroot%\fichier machin.exe »
    sera compris et conduira automatiquement à :

    « Détruire le fichier C:\windows\fichier machin.exe »

Mais si le système d'exploitation a été installé, par vous ou votre administrateur, dans un tout autre répertoire (d:\mon petit win perso), la même requête sera malgré tout aussi bien correctement interprétée et exécutée:

  • « Détruire le fichier %systemroot%\fichier machin.exe »
    sera compris et conduira automatiquement à :

    « Détruire le fichier d:\mon petit win perso\fichier machin.exe »

Avec l'usage d'une variable d'environnement, si le répertoire habituellement appelé C:\windows porte un tout autre nom et se trouve complètement ailleurs (par exemple H:\Sys\Mon petit système à moi ou C:\Winnt), vous n'avez pas à vous creuser la tête et à chercher (et l'assistant qui vous guide, depuis un forum d'entraide, non plus).

Vous comprenez donc qu'en termes de développement, un développeur (un programmeur) ne manipule que des noms symboliques afin d'être totalement indépendant de la réalité physique. Le travail se fait sur des « abstractions invariables » et non pas sur des « réalités incertaines ».

Les variables d'environnement permettent d’identifier les dossiers fréquemment utilisés par les applications, mais qui n’ont pas nécessairement le même nom ou le même emplacement sur des ordinateurs différents.

Sous le Système d'Exploitation Microsoft Windows, la liste de la plupart des variables d'environnement peut être obtenue de deux manières :

  1. En utilisant la commande « set » (sans aucun paramètre) :

    Invite de commande - Commande « set » (liste des Variables d'environnement - AllUsersAppData)
    Invite de commande Variable d'environnement - AllUsersAppDataCommande « set »

  2. En le demandant aux « paramètres système avancés » :

    Touches Windows + Pause > Paramètres système avancés > Variables d'environnement - AllUsersAppData
    Touches Windows + Pause Variable d'environnement - AllUsersAppData Paramètres systèmes avancés Variable d'environnement - AllUsersAppDataVariables d'environnement

    Liste des variables d'environnement obtenue par les propriétés système - AllUsersAppData
    Liste des variables d'environnement obtenue par les propriétés système

Les informations génériques sur les variables d'environnement sont données dans l'introduction à ce dossier :

« AllUsersAppData » est une variable d’environnement donnant accès aux données de tous les utilisateurs identifiés, pour toutes les applications utilisées dans un appareil sous le système d'exploitation Microsoft Windows.

Ces données sont dans un répertoire nommé « AppData ».

Ce répertoire, caché, contient, pour chaque utilisateur identifié de l’appareil, toutes les données spécifiques au profil de cet utilisateur. Il est donc aisé d’utiliser, par exemple, des applications se trouvant sur divers supports tout en ayant toujours accès, dans un endroit symboliquement unique, à toutes les données spécifiques à l’utilisateur identifié, où que se trouve ce répertoire « AppData ». Ces données sont celles crées et enregistrées par certaines applications qui auront besoin de les retrouver plus tard, à leur prochain lancement. Par exemple :

  • Navigateurs Web : Les profils des utilisateurs identifiés dans chacun des navigateurs Web utilisés. Chaque navigateur a les profils de chacun de ses utilisateurs, ses mots de passe cryptés, ses marque-pages, ses historiques, l’onglet courant, les fenêtres et onglets précédents, les méthodes d’ouverture et de fermeture préférées de chaque utilisateur, les langue et apparence préférées, les couleurs, polices, niveau de zoom préférés, la désignation d’un dossier préféré pour les téléchargements autre que le dossier par défaut, les méthodes de mises à jour, etc.

  • Les courrielleurs : chaque courrielleur (Thunderbird, Outlook, Outlook express, Incredimail, IBM Notes, etc.) utilisé enregistre, pour chaque utilisateur identifié, tous les paramètres et toutes les données dont il aura besoin lors de sa prochaine ouverture, dont les carnets d’adresses.

  • Les jeux vidéo : chaque jeu vidéo utilisé enregistre, pour chaque utilisateur identifié, tous les paramètres et toutes les données dont il aura besoin pour remettre l’utilisateur dans l’état exact dans lequel il était lorsqu'il a quitté chacun de ses jeux.

  • Etc.

« AllUsersAppData » permet donc de savoir où se trouve le dossier « AppData » et de le dire à toutes les applications ou processus qui y mettent quelque chose, pour tous les utilisateurs identifiés de l’appareil.

AllUsersAppData - AllUsersAppData (%AllUsersAppData%) # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #