Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

cr  10.01.2013      r+  01.06.2024      r-  10.07.2024      Pierre Pinard.         (Alertes et avis de sécurité au jour le jour)

Une « suite de sécurité » est une application comportant plusieurs fonctions de sécurité. Ce sont, essentiellement, les premiers antivirus qui, petit à petit, firent l’acquisition de sociétés et technologies développant des fonctions de sécurité connexes à la lutte contre les virus (qui, de toute façon, n’existent quasiment plus, seul le terme étant conservé pour désigner, par simplification de langage, l’ensemble des malveillances).

  1. Antivirus.
  2. Anti-malware.
  3. Anti-phishing (anti-hameçonnage) et autres ingénieures sociales.
  4. Anti-DDoS.
  5. Anti-exploitation des failles de sécurité découvertes.
  6. Anti-ransomware.
  7. Anti-crypto ransomware.
  8. Filtrage des réseaux sociaux, dont antivirus sur tous les codes exécutables proposés.
  9. Protection de la vie privée. Effacer le tracking lors de suivi de liens.
  10. Protection de la vie privée. Blocage caméra et micro.
  11. Protection de la vie privée. Navigation privée.
  12. Protection bancaire (liste de sites bancaires de confiance).
  13. Gestionnaire de mots de passe.
  14. Sauvegarde et restauration (dont sélection des fichiers à sauvegarder).
  15. Conservation des fichiers supprimés durant un certain temps.
  16. Passer certaines saisies en clavier virtuel (anti-keylogger et similaires).
  17. Démarrer avant système d’exploitation (détecter une compromission).
  18. Installer et utiliser un VPN (tiers ou propre à l'antivirus).
  19. Mises à jour des applications installées.
  20. Signaler les applications ayant une activité réseau.
  21. Contrôl parental : filtrage de la navigation des enfants sur le Web.
  22. Contrôl parental : géolocalisation des enfants.
  23. Contrôl parental : temps des enfants passé sur leurs appareils et sur le Web.

Mais :

  1. Certaines bases de connaissances des antivirus sont énormes et mises à jour en temps réel ce qui exclu qu’elles soient dans les appareils de tous les utilisateurs de l’antivirus qui ne pourraient les mettre à jour instantanément et écroulerait sa bande passante, donc elles sont dans le cloud et consultées à chaque clic sur un lien par l’utilisateur. Ceci permet à l’antivirus de connaître l’intégralité des sites Web visités, sauf à interdire cette fonction, ce qui serait une mauvaise idée.
  2. Connaissance de tous les mots de passe si la fonction est utilisée.