Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique préventive - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Chromium

Chromium est un navigateur Web, open source et libre, dont une partie a servi de base à l'élaboration du navigateur propriétaire (à code fermé) Google Chrome.

 - Chromium ChromiumEcrire à Assiste.com -  - Chromium

Le 02 septembre 2008, Google rend public (open source) une petite partie du code de son navigateur Web, Google Chrome, sous le nom de Chromium.

D'après Google, il s'agit alors d'emprunter la voie ouverte (Open source projects like Firefox and WebKit have led the way...) par :

En réalité, c'est une vaste blague, un foutage de gueule, une fumisterie et l'organisation d'un formidable buzz : rien n'est rendu public ni open source. Ce qui est soi-disant rendu public et open source n'a pas été écrit par Google mais par les sociétés Apple et Nokia, et est déjà public et open source ! C'est le moteur de rendu appelé WebKit ! Cela ne représente que la partie triviale du navigateur Google Chrome, la partie qui suit obligatoirement (ou devrait suivre), comme tout le monde, rien de secret là-dedans, les normes et standards du langage html qui permet d'écrire des pages Web (html version 5 au moment de l'écriture de cette page) :

Tout le reste de Google Chrome est secret (propriétaire) et les clauses d'utilisation de Google Chrome interdisent formellement l'ingénierie inverse (décompilation, retro-ingénierie, etc. ...).

Pour les amoureux du concept Chrome/Chromium, Chromium est préféré à Google Chrome par de nombreux utilisateurs car Chromium ne comporte pas tous les outils de surveillance et tracking (espionnage) dont sont parsemés la totalité des produits et services de Google, au profit de sa régie publicitaire (qui représente plus de 90% de ses revenus qui se mesurent à plus de 60 milliards d'US$ en 2015) et, probablement, à la demande des autorités gouvernementales (dont les soupçons d'intrusions et de conivences avec les opérateurs du Web ont été vérifiés au moins lors de l'affaire Prism et Cie).

Téléchargements de Chromium :

Le site du projet Chromium, maintenu par Google, est un imbroglio où tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à un téléchargement conduit à Google Chrome ou au code source de Chromium, ou aux versions de tests et développement, mais jamais à l'exécutable Chromium. D'ailleurs Chromium est un "projet" en perpétuel développement et n'a pas, officiellement, de version stable (enfin, c'est ce que Google veut laisser entendre car il n'est pas question, pour Google, d'échapper à l'espion Google Chrome et de permettre à un internaute de découvrir un autre navigateur).

Un site a résolu ce problème en offrant une page de liens vers les versions stables, mis à jour automatiquement, et quotidiennement :

La version No sync • No WebRTC • No Widevine pour Windows 64bits protège sévèrement votre vie privée :

  • Ne comporte pas Sync :
    • La clé Google API est indéfinie dans cette version, donc :
    • Les services Google tels que Sync, Hotword, Translate, Now, Hangout ne fonctionnent pas.
    • Vous ne serez pas en mesure de vous connecter avec votre compte Google et synchroniser vos données.
    • Enfin seul !
  • Ne comporte pas WebRTC :
    • Chromium ne sera pas en mesure d'utiliser l'API Real-Time Web Communication.
    • Cela empêche la divulgation de votre adresse IP (via WebRTC)
  • Ne comporte pas Widevine :
    • Chromium ne sera pas en mesure de lire des contenus protégés par des DRM (Digital Rights Management - Gestion des droits numériques) (sur le site Netflix, par exemple). Il s'agit d'étroites collaborations entre les composants logiciels de gestion des droits numériques (protections anti-copie, protection anti-lecture, etc. ...) de tout ce qui protégé par des droits de type Copyright et droits d'auteurs, et les composants électroniques du terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc. ...) marqués individuellement, à leur fabrication, par des identifiants uniques infalsifiables (contrairement à un ancien marquage, mais falsifiable : la MAC adress (Adresse MAC - Media Access Control)).

Chromium - Chromium