Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée


Différences entre Google Chrome et Chromium

Dernière mise à jour : 2017-02-01T00:00 - 01.02.2017 - 00h00
01.10.2014 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mise à jour

Différences entre Google Chrome (basé sur Chromium) et Chromium original ?

Différences entre Google Chrome et Chromium

Différences entre Google Chrome et ChromiumDifférences entre Google Chrome et ChromiumDifférences entre Google Chrome et Chromium

Chromiun est Open Source
Google Chrome est en code fermé (secret) contrairement à ce qui est dit.

La société Google, obsédée par le tracking et le profiling de la totalité des individus sur Terre, pour son plus grand profit (54 milliards d'US$ en 2012) à travers les publicités délivrées par sa régie publicitaire, Adsence, avait besoin d'un navigateur Internet (c'est là que l'on est au plus près des moindres faits et gestes des internautes) qui tourne tout de suite, sans avoir à passer des années à le développer, sous tous les systèmes d'exploitation, c'est-à-dire Windows, Linux, Mac O/S et Android. Avec ça, d'une manière ou d'une autre, la totalité des individus touche à Google, même sans le savoir.

Donc, au lieu de développer, en partant de zéro, un navigateur, ils ont pris Chromium, qui tourne justement sous Windows, Linux, Mac OS, Chrome OS, iOS et Android, est totalement gratuit, et est en Open Source (le code source est public).

Google s'est jeté là dessus. Comme la licence de Chromium (une licence BSD) permet de faire ce que l'on veut du produit et du code, Google l'a renommé Chrome et à collé Google devant.

De quoi est fait un navigateur ?

Et Google fait courir le bruit que Google Chrome est Open Source, et va même jusqu'à publier sous le nom de Chrome, le code source d'une ancienne version de Chromium. Or, le moteur de rendu ou les quelques technologies normalisées ne sont qu'une toute petite partie d'un navigateur. Tout le reste est 100% Google et est 100% top secret (avec clause d'interdiction d'ingénierie inverse (Reverse engineering) !)

Différence entre Chromium et Chrome
Champ Chromium Google Chrome
Licence d'utilisation
Terms
Eula
Licence BSD.
Sur 27 lignes en tout et pour tout, dit en substance, faites ce que vous voulez de Chromium (vous naviguez où vous voulez, pour utiliser les services que vous voulez, et vous faites ce que vous voulez du code de Chromium, avec ou sans modification.
Licence EULA (End User Licence Agrement)
http://www.google.com/permissions/guidelines.html
http://www.google.com/dmca.html

La licence EULA dit, en substance, que la partie du code basée sur Chromium est Open Source (c'est la moindre des choses !), mais passe totalement sous silence tout le reste du code, qui n'a rien à voir avec l'Open Source

Suit une interminable litanie qui dit exactement le contraire de la licence BSD : tout est sous contrat et tout est interdit. Le produit sert à utiliser des services de Google et tout cela est assujetti à des "Conditions supplémentaires". Et vous devez signer !


Clause 4.4

"Vous reconnaissez et acceptez que si Google désactive l'accès à votre compte, vous pourriez être dans l'impossibilité d'accéder aux Services, aux détails de votre compte, aux fichiers ou à tout autre élément contenu dans votre compte."


Clause 5.1

"Vous acceptez de n'utiliser les Services qu'aux fins autorisées (a) par les Conditions et (b) par toute législation, tout règlement, ou toute directive ou pratique généralement reconnues dans les juridictions concernées, y compris toute loi relative à l'exportation de données ou de logiciels vers les États-Unis ou d'autres pays ou en provenance des États-Unis ou d'autres pays.

"Nul n'est censé ignorer la loi, y compris les lois des Etats Unis ! On vous tombera dessus, sinon.


Clause 9.1 - Interdiction de naviguer sur le Web avec Google Chrome !
"La société Google vous attribue une licence personnelle, mondiale, gratuite, non cessible et non exclusive pour utiliser le Logiciel qu'elle vous fournit dans le cadre des Services qu'elle met à votre disposition (ci-après désigné par le "Logiciel"). Cette licence a pour seul but de vous permettre d'utiliser et de bénéficier des Services fournis par Google, dans le cadre défini par les Conditions."

Cette clause est délicieuse car elle interdit d'utiliser Google Chrome pour autre chose que d'aller sur les services de Google (environ 120 sites Internet et services). Il est donc interdit de naviguer avec ce navigateur.

Clause 9.2 - C'est Open Source mais vous n'avez pas le droit de remonter au code source !
Si, si... Il fallait arriver à le dire, un truc pareillement tordu !

"...vous n'êtes pas autorisé (et ne pouvez pas autoriser un tiers) à copier, modifier, créer des travaux dérivés, faire de l'ingénierie inverse, décompiler ou tenter d'extraire de quelque manière que ce soit le code source du Logiciel ou d'une partie de celui-ci..."

Le principe même de l'Open Source est que, si je prend le code source et le compile avec le même compilateur puis le même éditeur de liens et la même bibliothèque, j'obtiens un code strictement identique (comparaison bit à bit).

Si je n'ai pas le droit ou la possibilité de le faire (les bibliothèques de l'éditeur de liens, par exemple), ou s'il m'est interdit de décompiler pour remonter au code source, qui est prétendument public, de le faire, c'est donc parce que Googe sait que je n'obtiendrais jamais le même code ! Le code source prétendument Open Source de Chrome ne l'est absolument pas.


Clause 12.2.e Si le service est gratuit, c'est que vous êtes le service ! Cherchez d'où vient l'argent :

"À tout moment, Google peut mettre fin à l'accord légal conclu avec vous si... / ...la fourniture des Services par Google n'est plus commercialement rentable selon Google. "


Clause 16.3 Vous n'avez pas le droit de bloquer les publicités :

"Google vous permet d'accéder aux Services et de les utiliser ; en contrepartie, vous autorisez Google à insérer ces annonces sur les Services. "

Vie privée
Privacy
Tout ce que fait Chromium est transparent et l'utilisateur a le contrôle totale. Heuuu... Il faut lire, et accepter, sans rien comprendre :
Google Privacy Policy
Google Chrome Privacy Notice
Google Chrome Privacy landing page
Google Chrome Privacy Whitepaper
Logo Chromium
Monochromatique bleue
Chromium
Multicolore
Rapport de plantage Aucun Si activé, envoie à Google diverses informations dont un "dump" (vidage) mémoire contenant tout ce qui est ouvert ou se trouve dans les caches du navigateur. Toujours désactiver les rapports de crash.
Envoie des paramètres utilisateurs Aucun Si activé, envoie à Google une liste infinie d'informations sur l'utilisateur, dont le détail se trouve énuméré dans la branche Chrome du projet Chromium, à :
http://src.chromium.org/svn/trunk/src/chrome/browser/ui/browser_commands.cc
Tags audio et vidéo nativement reconnus (sans module additionnel) Opus, Theora, Vorbis, VP8, VP9, et WAV

Selon la distribution, des tags additionnels peuvent être présents.

Opus, Theora, Vorbis, VP8, VP9, WAV , AAC, H.264, MP3,
Adobe Flash Prise en charge des plug-ins NPAPI (non sandboxés), y compris celui de Adobe dans Chrome 34 et éditions antérieures.
Module additionnel (plug-in) Sandboxé PPAPI (non libre de droits) inclue dans la release.
Code Dans le monde Windows, code unique (version unique). Dans le monde Linux, chaque "distribution" peut personnaliser / enrichir "sa" distribution. Les mises à jour ont lieu toutes les nuits pour les testeurs. Les nouvelles versions publiques paraissent régulièrement. Code unique (version unique) à un moment donné. Mise à jour toutes les 6 semaines.
Sandbox Oui, mais activée ou désactivée, selon la "distribution". Voir le paramètre : about:sandbox. Oui, toujours activée.


Sécurité informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoirSécurité informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoirSécurité informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoir