Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Piratage en salle (« Movie theater piracy »)

Piratage en salle (« Movie theater piracy ») - Terminologie officielle française publiée au Journal Officiel de la République française du 23 déc 2007 - équivalent étranger : Movie theater piracy

Terme français :

  • Piratage en salle (« Movie theater piracy »)

Publication au JO (Journal Officiel de la République Française) :

  • 23 déc 2007

Terme utilisé en :

  • Audiovisuel
  • Cinéma

Définition officielle :

  • Captation clandestine d'une œuvre cinématographique lors de sa projection en public.

Note 1 :

  • L'emploi du mot screening, emprunté de l'anglais, est à proscrire.

Voir également (terme(s) connexe(s)) :

Terme(s) étranger(s)

  • Movie theater piracy (en)
  • Theater piracy (en)

Note d'Assiste :

On est ici dans le monde de la piraterie, le Warez. Dans la base de données des termes du Warez, le terme Screener qui désigna cette forme de piraterie. Le terme Take on Screen fut également utilisé ainsi que son abréviation ToS.

Le terme Screener ne se limite plus, aujourd'hui, à l'action de filmer un écran dans une salle de cinéma, mais, avec des préfixes, à spécifier la source, comme dans BR-Screener et son abréviation BRScr ou BR-Scr ou encore DVD-SCREENER et son abréviation DVDSCR ou DVD-Scr, ou encore, dans le cas de sources multiples : DVDSCR.MULTISTOLEN ou BRScr.MULTISTOLEN ou BR-Scr.Multistolen

Mais le terme « Piratage en salle » n'a jamais été rencontré.


Aide aux traductions et à la recherche

Piratage en salle (« Movie theater piracy ») - Piratage en salle