Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Pagination - Mémoire virtuelle de Windows

Pagination : des blocs appelés « pages », dans un système de « Paging », sont éjectés (« Fichier d'échange » - « Swap Out ») afin de libérer de la mémoire RAM. L'inverse est le « Swap In ».

La « pagination » de la mémoire (de son contenu), dans un ordinateur, n’a rien à voir avec la pagination d’un document dans un traitement de texte. Rien à voir avec en-tête, corps et bas de page, rien à voir avec la numérotation des pages, etc.

Le concept de découpage de l’espace d’adressage dans la mémoire RAM d’un ordinateur est né à une époque où la RAM coûtait affreusement chère (une fortune), en 1962, avec l’Atlas, un ordinateur développé conjointement par l’Université de Manchester, Ferranti, et Plessey.

C’était un ordinateur dit de « deuxième génération », utilisant des transistors discrets au germanium (on sortait des lampes et relais [1ère génération] et les « circuits intégrés » [troisième génération] venaient d’être inventés, en 1958, par Jack Kilby, chez Texas Instruments, et le procédé de fabrication « Planar » par Robert Noyce (futur fondateur d'Intel) chez Fairchild Semiconductor – mais n’étaient pas encore disponibles).

L’Atlas est remarquable par l’écriture de son système d’exploitation qui invente la mémoire virtuelle (appelée alors « one-level store » - « magasin à un niveau ») en utilisant des techniques de Swap-Out (ou Roll-Out) et de Swap-in (ou Roll-In). À l’époque, l'opération était brute : c’était le programme entier qui était éjecté pour laisser là place à un autre. En fait, c'était juste une permutation. Le terme de « page » était déjà utilisé mais concernait l’adressage de zones de mémoire qui n’avait rien à voir avec ce système de permutation.

La permutation brute va évoluer vers un découpage en « pages » (des blocs de 4 KO) dans le cadre d’une « mémoire virtuelle » à granularité fine.

Ce Swap-Out/Swap-in va devenir universel et est toujours utilisé près de 60 ans plus tard.

Le sujet, dont tout à propos du fichier pagefile.sys de Windows, est entièrement développé dans l'article :

Pagination - Windows, avec sa mémoire virtuelle, protège certains virus
Pagination - Pagination - Mémoire virtuelle de Windows