Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

POP - Protocole POP

L'utilisateur d'un client de messagerie choisit d'utiliser le protocole POP lorsqu'il souhaite rapatrier ses courriels localement (dans son appareil), éventuellement sans les laisser sur le serveur. Le protocole POP est l'inverse du protocole IMAP.

01.04.2012 - Révision 21.08.2020 - Révision mineure 14.09.2021. Auteur : Pierre Pinard.

Le protocole de messagerie POPPost Office Protocol », en traduction française littérale : « Protocole de bureau de poste ») est un protocole de communication entre la machine de l'utilisateur (son poste de travail) et un serveur de messagerie électronique. L'utilisateur d'un client de messagerie choisit d'utiliser le protocole de messagerie POP lorsqu'il souhaite que ses courriers électroniques (courriels) soient rapatriés (récupérés) localement (dans son ordinateur) et, éventuellement, ne restent pas sur le serveur de messagerie électronique.

Le protocole POP est l'inverse du protocole IMAP.

Lorsque l'utilisateur lance son client de messagerie paramétré en POP, celui-ci :

  1. Se connecte au serveur de messagerie électronique

  2. Le serveur de messagerie électronique demande une authentification (qui sera automatique si l'utilisateur l'a paramétrée (identifiant et mot de passe) dans son client de messagerie

  3. Rapatrie (récupère) le/les courrier(s) de cette boîte électronique

  4. Supprime éventuellement les messages sur le serveur de messagerie électronique si l'utilisateur l'a paramétré ainsi

  5. Se déconnecte

Le client de messagerie peut :

  • être paramétré pour effectuer cette opération de collecte et rapatriement régulièrement (selon une fréquence paramétrable, par exemple toutes les 5 minutes)

  • être paramétré pour relever plusieurs boîtes à la suite (en même temps)

Le protocole POP a connu des évolutions :

  • POP1 spécifié dans la RFC 918 (en 1984)

  • POP2 spécifié dans la RFC 937 (en 1985)

  • POP3 spécifié dans la RFC 1081 (en 1988) et amendé par les RFC 1939 (mai 1996), RFC 2449 (novembre 1998) et RFC 1734 (décembre 1994) qui introduit la commande APOP permettant une phase d'authentification sécurisée (jusque là, le mot de passe circulait en clair !).

Actuellement, c'est le protocole POP3 qui est utilisé et l'utilisateur a tout intérêt à demander que l'authentification sécurisée soit utilisée, ce qui est encore optionnel, car de nombreux serveurs de messagerie, principalement les gratuits, ne supportent toujours pas le chiffrement du mot de passe, ce qui est une charge (temps et puissance de calcul) côté serveur (serveur de messagerie).

Courriel - articles connexes :

POP -


# Ailleurs sur le Web #

  1. #POP#