Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

cr  01.04.2012      r+  01.06.2024      r-  01.06.2024      Pierre Pinard.         (Alertes et avis de sécurité au jour le jour)

Les « Virus Source » sont des virus tout faits disponibles sur divers sites de dépôts de projets en code source (open source) ou sur le dark web.

Il faut être un bon informaticien, connaître les langages de programmation et savoir modifier/adapter/paramétrer ces applications, savoir compiler et éditer les liens, etc., car les codes sources bruts sont bien connus des antivirus et inutilisables tels quels.

Ce n'est pas pour tout le monde, et c'est tant mieux.

Aucun exemple ne sera donné.

Ces codes peuvent servir de support de cours ou d'outils d'initiation, y compris en sécurité informatiqur.

On se souviendra des scripts kiddies !

 

Quelques exemples de « Virus Source » :




1 Tests et comparatifs des antivirus Windows

Certains antivirus (pas tous) sont testés régulièrement par des organismes crédibles de tests et comparatifs antivirus, dont c'est le métier, les autres étant des comparatifs critiquables, voire imbéciles.

2 Prétention de tests et comparatifs d'antivirus avec des virus inconnus

Il est impossible de soumettre un virus inconnu à un panel d'antivirus, lors d'un test comparatif, pour la bonne raison que, par essence, le virus ou la menace (malware, exploit, etc.) inconnu est... inconnu ! Le testeur n'en a pas plus connaissance que les produits testés ! Seuls les virus et menaces (malwares, exploits, etc. ...) connus peuvent être soumis.

Un test comparatif qui prétendrait le faire est un test purement mensonger qui doit immédiatement rejoindre l'interminable liste des comparatifs d'antivirus sans aucune crédibilité (liste des comparatifs imbéciles d'antivirus).

Se souvenir à jamais du Rosenthal antivirus test.

3 Comparatif antivirus - Confrontation à la Wild List

  1. La Wild List est la liste des virus réellement dans la nature au moment du test. Cette liste est maintenue et partagée par l'ensemble des grands acteurs cooptés du monde des antivirus. Les margoulins, vendeurs de rogues et fakes, ne peuvent approcher ce cercle très fermé de vrais professionnels. Par contre, certains développeurs de virus ou malveillances sont extrêmement brillants et peuvent tenir en échec des antivirus durant des années (voir, par exemple, Equation Group et Shadow Brokers).

  2. Ces tests comparatifs sont effectués tous les mois sauf janvier et juillet où les moyennes des 5 mois précédents sont calculées.

Les graphiques suivants sont extraits de nos comparatifs antivirus. Il est important de lire nos sévères critiques de comparatifs antivirus imbéciles trouvés dans la presse et sur certains sites Web.

Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - Moyenne 2e semestre 2017
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild »
Moyenne 2e semestre 2017
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - février 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - février 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - mars 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - mars 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - avril 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - avril 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - mai 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - mai 2018

4 Comparatif antivirus - Confrontation à des malwares

  1. Malwares est un mot générique pour nommer l'ensemble de toutes les classes de parasites et malveillances (on énumère des centaines de classes de malwares).

  2. Ces tests sont effectués tous les 6 mois, en mars et septembre.

Comparatif antivirus - Test de détection de « malwares » - Mars 2017
Comparatif antivirus - « malwares »
Mars 2017
Comparatif antivirus - Test de détection de « malwares » - Septembre 2017
Comparatif antivirus - « malwares »
Septembre 2017
Comparatif antivirus - Test de détection de « malwares » - Mars 2018
Comparatif antivirus - « malwares »
Mars 2018

5 Comparatif antivirus juillet 2018 - Impact sur le système (ralentissement)

  1. Impact (ralentissement) sur le système. Dans ces histogrammes, plus la barre est haute, plus l'impact (le ralentissement) est important.

  2. Ces mesures sont effectuées tous les 6 mois, en avril et octobre.

Comparatif antivirus - Impact sur le système - Avril 2016
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Avril 2016
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Octobre 2016
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Octobre 2016
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Juin 2016
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Juin 2017
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Octobre 2017
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Octobre 2017
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Avril 2018
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Avril 2018

6 Services d'antivirus pour cybercriminels

Il existe une foule de services multiantivirus gratuits en ligne, agissants dans le darkweb, reprenant l'esprit de VirusTotal et autres services multiantivirus gratuits en ligne, dédiés à la cybercriminalité. Ces services naissent et meurent à toute vitesse, et renaissent aussi vite sous un autre nom. Le but est, pour les cybercriminels, de mettre au point un virus qui ne sera pas détecté par aucun antivirus et, si le virus en cours de mise au point est détecté par un ou plusieurs antivirus, le cybercriminel corrige son code tandis que les antivirus de ces services multiantivirus pour cybercriminels ne communiquent pas les échantillons détectés aux autres antivirus utilisés, contrairement aux VirusTotal (plus de 70 antivirus en 2020 et autres services publics). Ces services multiantivirus en ligne pour cybercriminels sont payants (entre cybercriminels on n'est pas là pour s'entraider, mais pour se faire du fric), permettent aux cybercriminels de vérifier que les virus ou les malveillances qu'ils sont entrain de développer et s'apprêtent à lancer dans la nature, NE SONT PAS DÉTECTÉS, y compris par les analyses heuristiques et dans les sandbox (ou la virtualisation) des antivirus / antimalwares.

Les faiseurs de virus sont nombreux et actifs :

Dossier (collection) : Classes de malveillances

Adware – (Afficheur de publicités)
Adware intrusif
Anarchie
ANSI Bomb
AOL Pest
Automate d'appels téléphoniques
Banker – (Malware Banker, Malware Banking, Trojan Banker, Trojan Banking, Virus Banker, Virus Banking)
Barres d'outils
BHO – (BHOsBrowser Helper Object)
BBinder – (classeur de fichiersréorganiseur de fichiers morcelésréassemblage de fichiers morcelés)
Bluejacking – (exploitation des vulnérabilités du Bluetooth)
Bluesnarfing – (exploitation silencieuse de la technologie Bluetooth)
Bot – (Robots)
Botnet – (Réseau de robots)
Botnet as a Service – (BaaS)
C&CCommand and Control
Calcul distribué
Cheval de Troie – (Trojan)
Cookie de tracking – (Trackware Cookie)
Cracking Doc – (Document de crackage)
Cracking Misc – (Craquage Divers)
Cracking tools – (Outils de crack)
Crypto-ransomware
Cryptoware
DDoS – (Déni de Service DistribuéDistributed Denial of Service)
DNS hijacking – (DNS hijackerRedirection DNS)
DoS – (Déni de serviceDenial of Service)
Dropper – (Virus compte-gouttesDropper virus)
Encryption Tool
Explosives
Firewall Killer – (Tueur de pare-feu)
Flood (InondationDélugeInondation informatiqueInondation numérique)
Flooder (Computer science floodInondation numériqueinondation informatiqueDéluge informatiqueNoyer un ordinateurNoyage numériqueNoyage d’ordinateurs)
Fraudes 419 (Spam 419Spam africainSpam nigérien)
Hacking tools – (Outils de hack)
Hacking Tutorial (Tutoriel de piratage)
Hijacker (Pirate de navigateurDétournement de navigateur)
Hostile ActiveX
Hostile Java
Hostile Script
IRC War
Keygen
Key Generator
Keylogger
Loader
Lockpicking
Macrovirus
Mail Bomb
Mail Bomber
Mailer
Malvertising
Malware as a Service – (MaaS)
Misc
Misc Doc
Misc Tool
Modificateurs des SERP (Search Engine Results Page) des moteurs de recherche – (résultats moteurs de recherche menteurs)
NetTool
Notifier
Nuker
Outils de création de privilèges
Outils révélateurs de mots de passe
P2P BotNet
Packer (compression, encryptage)
Password Cracker
Password Cracking Word List
Password Stealer (Spyware PasswordStealer Steal stored credentials USB Password stealer)
Patch
PHA (applications potentiellement nuisibles)
Phishing
Phreak (Phreaker Phreaking)
Phreaking Text
Phreaking Tool
Pirateware
Profiling
Rançongiciel
Ransomware
RAT Remote Administration Tool (Outil d'administration à distance)
Redirection DNS
Remballe
Revenge porn
Rip (Ripoff Rip-off Ripper Rippeur Ripping)
Scanner de ports
SMiShing (phishing par SMS)
Spam – (courriel indésirableemail ennuyeux email virus courriel publicitaire)
Spam tool
Spam vocal
Spoofer
Spoofing (Usurpation)
Spyware (Theft)
Stealer
Super-Cookies
Sybil attack
Tracking
Trojan Creation Tool
Trojan Source
Truelleware (Shovelware)
Trustjacking
Typosquatting
Video jacking
Virus
Virus PEBCAK
War Dialer – (Janning)
Worm – (verpropagationvirus)
Worm creation tool(Outils de création de virusOutils de création de vers)
Zombie
Zombification