Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Scandale du cartel Avast, AVG, Piriform, vente données privées

Avast, AVG et Piriform (même cartel Avast) sont pris en flagrant délit d'espionnage, collecte et vente des données privées de leurs visiteurs et utilisateurs. Leur filiale, la société Jumpshot, se fend de publicités à l'attention des annonceurs publicitaire, disant, textuellement, qu'ils espionnent tout, sur tout le monde, partout, tout le temps.

07.11.2020 - Révision 09.11.2020 - Révision mineure 09.11.2020. Auteur : Pierre Pinard.

Avast, AVG et Piriform (même groupe Avast) sont pris en flagrant délit d'espionnage, collecte et vente des données privées de leurs visiteurs et utilisateurs. Historique de cette affaire :

Le 07 juillet 2016, la société tchèque d'antivirus et de produits de sécurité Avast Software ([3] anciennement [2] Alwil Software) [1] annonce son intention d'acquérir son concurent, l'autre société tchèque d'antivirus et de produits de sécurité AVG Technologies ([8] anciennement [6] Grisoft qui avait [7] acquis Ewido Networks et son fameux Ewido anti-malware le 25 avril 2006), au prix de $25,00 l'action, en cash, soit une transaction de 1,3 milliard d'US$.

Le 02 octobre 2016, [9] Avast annonce avoir réussi son OPA amicale sur AVG. Avast dispose, à cette date, d'environ 87,3 % des parts d'AVG.

Le 30 septembre 2016, Avast a [5] finalisé l'acquisition totale d'AVG. Avast et AVG ne font plus qu'un, mais les deux marques perdurent. Le nouveau groupe (Avast + AVG) [10] dispose d'environ 435 millions d'utilisateurs actifs mensuels (les deux antivirus fusionnent et deviennent [11] le même antivirus tout en gardant leurs noms initiaux afin de ratisser plus large).

Le 20 juillet 2017, Avast rachète la société anglaise Piriform([12] pour un montant estimé de 4 millions de dollars qui serait le solde de l'emprunt de 1,7 milliard de dollars obtenu pour le rachat d'AVG). Piriform édite l'inutilitaire et dangereux CCleaner, ainsi que Speccy, Defraggler, Recuva, CCleaner Cloud et CCleaner Browser pour 130 millions d'utilisateurs de plus, dont 15 millions sous Android, ajoutés au parc de 435 millions d'utilisateurs d'Avast + AVG, soit un parc de 565 millions d'utilisateurs. L'intérêt d'Avast de racheter Piriform, dont tous les produits sont gratuits, à de marginales exceptions près, est l'injection par CCleaner d'un module additionnel dans les navigateurs Web, appelant un serveur, la méthode la plus puissante permettant le suivi des moindres faits et gestes des internautes. Le cartel Avast + AVG + Piriform renforce sa constitution des clickstreams de ses visiteurs et utilisateurs qu'il vend.

Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées - Argent de la vente de données privées

Le gratuit n'a peut-être pas de prix, mais ça a un coût.

L'un des moyens de monétisation d'une société développant des sites Web (dont la visite est gratuite) et des applications (dont les plus utilisées sont les versions gratuites) est la collecte et vente des données privées de ses visiteurs et utilisateurs (dont les clickstreams). L'adjonction de modules additionnels dans les navigateurs Web est la clé de voute de cette collecte à travers l'espace, le cyberespace et le temps. C'est un marché qui brasse des milliards ([15] 20 millions d'US$ rien que pour Avast, rien que pour 2019 - le prix de rachat estimé à 4 millions d'US$ de Piriform n'est donc qu'une goute d'eau). La synergie du cartel Avast + AVG + Piriform offre 565 millions d'internautes et utilisateurs surveillés 7/7 24/24 pour [14] [16] [17] collecter leurs données personnelles (construire leurs clickstreams) et les commercialiser.

Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées - Argent de la vente de données privées

En juillet/août 2019, la [13] société Jumpshot (Jumpshot Research and Development, Prague, Czech Republic, Steve Cullen President), sur son site, se fend de publicités à l'attention des annonceurs publicitaire, disant, textuellement, qu'ils espionnent tout, sur tout le monde, partout, tout le temps.

Publicité Jumpshot sur son site

Marché plus intelligent avec l'analyse du parcours du consommateur. Examinez chaque recherche, chaque clique et chaque achat. Sur chaque site.

Tout voir. De la recherche à l'achat. Obtenez une vue super détaillée de chaque parcours d'achat, à mesure qu'il tourne et tourne.

Analysez avec une flexibilité ultime. Explorez à la demande ou plongez en profondeur grâce aux flux de données.

Ayez confiance en vos idées. Nos 100 millions de panélistes dans 188 pays sont des données fiables.

Obtenez une analyse plus approfondie avec des flux de données granulaires


  • Suivez les parcours des utilisateurs au niveau atomique

  • Répondez à toutes vos questions professionnelles avec des données illimitées

  • Combinez avec vos propres sources pour une analyse personnalisée


Audiences et ROI (retour sur investissement) de la campagne - soutenus par des comportements réels

  • Créez des personnes cibles basées sur une navigation réelle

  • Découvrez comment vos efforts numériques affectent les visites sur le site et les ventes

  • Suivez les parcours des utilisateurs au niveau atomique

Marques et détaillants - La boîte noire du commerce électronique enfin déverrouillée.

  • Obtenez des ventes compétitives pour chaque marque et détaillant

  • Observez le comportement des acheteurs de la recherche à la vente

  • Affichez toutes vos catégories et statistiques au même endroit

Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées - Jumpshot, la filiale d'Avast de vente des données privées

Le 28 octobre 2019, Wladimir Palant, auteur du bloqueur de publicités AdBlock Plus, lance une [19] alerte à propos d'Avast et donc d'AVG et Piriform


« Les données collectées ici vont bien au-delà des sites que vous visitez et de l’historique de vos recherches. Le suivi des identifiants de fenêtre et d’onglet, ainsi que de vos actions, permet à Avast de reconstituer de manière très précise votre comportement de navigation : combien d’onglets sont ouverts, quels sites web vous visitez et quand, combien de temps vous passez sur une page, sur quoi vous cliquez et quand vous passez à un autre onglet »

Sur son blog

Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées - 28 octobre 2019 - Première alerte, par Adbloc Plus

Le 3 décembre 2019, [18] [20] 4 extensions d'Avast et AVG (Avast Online Security, AVG Online Security, Avast SafePrice et AVG SafePrice) sont bannies par la Fondation Mozilla pour son navigateur Firefox. Opera en fait autant. Les magasins d’extensions de ces navigateurs WEB ne les présentent plus. Des analyses classent ces extensions en spywares.

Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées - 3 décembre 2019 - extensions Avast et AVG bannies par Firefox

Le 10 décembre 2019, [22] Radio Canada, bien informée, déclare qu'Avast vend les données de sa clientèle.

Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées - 10 décembre 2019 - Avast vend les données de sa clientèle

Le 17 décembre 2019, [21] Google retire les 4 extensions d'Avast et AVG durant quelques heures, bien que Google soit client de Jumpshot. Le magasin d’extensions de son navigateur ne les présentent plus.

Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées - 17 décembre 2019 - Google retire les extensions Avast

Les 28 et 29 janvier 2020, soit 1,5 mois après le papier de Radio Canada, [23] [24] [25] plusieurs sources d'informations ont rapporté qu'Avast, via sa filiale « Jumpshot », vendait l'historique de navigation de ses utilisateurs (dont à Google, Microsoft, Pepsi, TripAdvisor, Revlon, Condé Nast, Intuit turbotax, Unilever, McKinsey, Home Depot, Yelp, L’Oréal, OmnicomGroup, Nestlé Purina, IRI, IBM, Edelman, Bain & company, Quantcast, etc.). Bien que la société Avast Software ait affirmé que toutes les données étaient « anonymisées », il a été signalé que les données vendues pouvaient être liées à l'identité réelle des personnes, exposant chaque clic et recherche qu'elles avaient effectués (clickstream).

Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées - 28 janvier 2020 - Alerte : Avast vend les historique de navigation

Le 30 janvier 2020, en réponse, Avast Software a annoncé qu'il fermerait sa filiale, « Jumpshot », chargée de ces commercialisations, en raison de la réaction négative par rapport à la confidentialité des données. Avast a même tenté de culpabiliser les tenants de la protection de la vie privée en arguant que cela allait conduire au licenciement de centaines d'employés (« Jumpshot » aurait des centaines d'employés ? Ca rapporte si gros que cela, l'espionnage ?)

Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées - 30 janvier 2020 - Avast annonce qu'il fermerait sa filiale, Jumpshot
  1.  Avast annonce envisager d'acquérir son concurent, AVG. (Avast annonce envisager d'acquérir son concurent, le fabricant d'antivirus AVG, pour 1,3 milliard de dollars pour gagner en échelle et se plonger dans la sécurité IoT (Internet of Things - Internet des objets). [Archive]

  2.  Alwil.com (Plus ancienne page d'Alwil Software dans les archives du Web, le 12 avril 1997) [Archive]

  3.  ALWIL Software change de nom et devient AVAST Software! (avast.com - 01 juin 2010 - Avast, depuis 1989, est l'acronyme de Anti-virus – Advanced Set) [Archive]

  4.  Une histoire d'Avast (avast.com - Erin Gallegos - 28 juin 2018 - les fondateurs d'Avast parlent des origines de l'entreprise, de grandir en Tchécoslovaquie communiste et de l'avenir d'Avast) [Archive]

  5.  Avast Closes Acquisition of AVG Technologies (businesswire.com - Marina Ziegler - 30 septembre 2016) [Archive]

  6.  Grisoft.com (Plus ancienne page de Grisoft Software dans les archives du Web, le 02 avril 1997 - AVG est déjà en version 4.1) [Archive]

  7.  Grisoft.com rachète Ewido (Ewido, c'est le fabuleux Ewido anti-malware, l'un des seuls à l'époque - 25 avril 2006) [Archive]

  8.  Grisoft changes name to align with its AVG product (itnews.com - Lilia Guan - 08 février 2008) [Archive]

  9.  Avast annonce avoir réussi son OPA amicale sur AVG. (nextimpact.com - Kevin Hottot [Archive]

  10.  Avast Antivirus (wikipedia.org - En juin 2019, Avast compte, selon son éditeur, 435 millions d'utilisateurs actifs à travers le monde répartis dans 184 pays. Il est disponible en 46 langues.) [Archive]

  11.  Avast et AVG ne font plus qu’un ! (avast.com - Vince Steckler - 30 septembre 2016 - Nous allons intégrer le programme d’Avast dans le programme d'AVG. Nous continuerons d’offrir et de soutenir à la fois les produits de marque AVG et Avast. Les marques Avast et AVG resteront les mêmes, certains d'entre vous préfèrent une marque plus que l'autre.) [Archive]

  12.  Avast rachète Piriform, l'éditeur derrière Ccleaner (nextimpact.com - Kevin Hottot - 20 juillet 2017 - il restait à la société un petit matelas de 400 millions de dollars, provenant d'un emprunt de 1,7 milliard) [Archive]

  13.  Whois jumpshot.com (jumpshot.com est la filiale du cartel Avast chargée de la vente des données privées des visiteurs et utilisateurs de Avast + AVG + Piriform) [Archive]

  14.  Comment Avast vend secrètement vos données de navigation (vice.com - 03 février 2020 - Joseph Cox - Jumpshot, une filiale du célèbre antivirus, revend « chaque recherche, chaque clic et chaque achat » de ses utilisateurs à des entreprises tierces) [Archive]

  15.  La société de cybersécurité Avast collecte et vend les données de navigation de ses clients (developpez.com - 10 décembre 2019 - Christian Olivier - des gains non négligeables représentant environ 5 % du revenu total soit plus de 20 millions de dollars en 2019). [Archive]

  16.  Avast admet avoir vendu des informations sur les utilisateurs de ses antivirus (lemonde.fr - Nicolas Six - 31 janvier 2020 - L’éditeur des logiciels Avast et AVG a collecté pendant des années les données de navigation sur le Web de leurs utilisateurs.) [Archive]

  17.  L’antivirus Avast espionne toute l’activité en ligne de sa clientèle et revend les données (radio-canada - 28 janvier 2020 - données détaillées de tous les comportements et clics des internautes. Il est par exemple possible de savoir – à la milliseconde près – sur quel site naviguaient les utilisateurs et utilisatrices et quels liens étaient cliqués. Des données anonymes… en théorie) [Archive]

  18.  Mozilla exclut quatre extensions Firefox d’Avast et AVG (zdnet.fr - 04 décembre 2019 - Sécurité : La Fondation Mozilla dit avoir reçu des informations “crédibles” selon lesquelles ces extensions collecteraient des données personnelles et des historiques de navigation.) [Archive]

  19.  Avast Online Security and Avast Secure Browser are spying on you (palant.info - Wladimir Palant (Adbloc Plus - 28 octobre 2019) [Archive]

  20.  Firefox et Chrome suppriment les applications Avast et AVG de leur webstore (clubic.com - 19 décembre 2019 - Alexandre Schmid - Chrome, Firefox et Opera ont enlevé de leur store plusieurs applications d'Avast et AVG, prises la main dans le sac à récupérer des données personnelles dont elles n'ont pas besoin pour leur bon fonctionnement.) [Archive]

  21.  Google removes Avast, AVG extensions from Chrome Web Store after data collection concerns (9to5google.com - 17 décembre 2019 - Abner Li) [Archive]

  22.  L’antivirus gratuit Avast vend les données de sa clientèle (radio-canada.ca - 10 décembre 2019 - L’antivirus gratuit Avast vend les données de ses utilisateurs et utilisatrices. Toutefois, son nouveau président-directeur général, Ondrej Vlcek, n’y voit aucune atteinte à la vie privée de sa clientèle. [Archive]

  23.  Avast vend les données de navigation de ses utilisateurs (siecledigital.fr - 27 janvier 2020 - Yvonne Gangloff - L’antivirus collecte les données de navigation Web de millions de personnes pour les vendre à de nombreuses grandes entreprises mondiales, alors même qu’en avril 2018, l’antivirus faisait partie des 34 sociétés signataires d’un accord visant la défense et la protection de leurs clients sur internet.) [Archive]

  24.  Leaked Documents Expose the Secretive Market for Your Web Browsing Data (vice.com - 27 janvier 2020 - An Avast antivirus subsidiary sells 'Every search. Every click. Every buy. On every site.' [Archive]

  25.  The Cost of Avast's Free Antivirus: Companies Can Spy on Your Clicks (pcmag.com - 27 janvier 2020 - Michael Kan - Avast is harvesting users' browser histories on the pretext that the data has been 'de-identified,' thus protecting your privacy. But the data, which is being sold to third parties, can be linked back to people's real identities, exposing every click and search they've made.) [Archive]

Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées - Références


Outils d'investigations


# Ailleurs sur le Web #

  1. #Avast, AVG, Piriform, Jumpshot - vente de données privées#