Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Dossier : Plateforme d'e-mailing

Dossier : Plateforme d'e-mailing

Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet
Carnets de voyage en terres truquées
Bienvenue sur le Web

Les « plateformes d’e-mailing » sont des spécialistes, des professionnels du spam et du profiling, avec des réseaux d'informations sur chacun d'entre nous, dont les fichiers de profiling (CSP+ CSP CSP-) de La Poste, etc.

Une société commerciale, un parti politique, etc. fait appel à leurs services pour envoyer massivement une correspondance à un public ciblé (les maires, les cadres supérieurs, les directeurs des achats, les députés, les offices du tourisme, les agences de voyages, les hôtels, etc.).

Les prestations des « plateformes d’e-mailing » sont élevées, car leurs capacités à cibler un public particulier est intéressantes. Un spam sauvage balance un courriel à tout le monde, sans distinction, et ne fait pas appel à une « plateforme d’e-mailing ».

Que vous soyez destinataire de leur travail ou client/utilisateur, ouvrez, sur chacune de nos fiches, le paragraphe Réputation du domaine donnant les avis des divers services de Web-réputation.

  • Vous êtes destinataire d'une « plateforme d’e-mailing »

    Sauf si vous vous êtes inscrit volontairement à l'un de ces services, il serait préférable de les ignorer. Il n'est pas possible de les bloquer puisqu'ils ne travaillent pas sous leurs propres noms de domaine, mais sous ceux de leurs clients. Seuls les mécanismes antispam peuvent filtrer ces courriers indésirés.

  • Vous êtes utilisateur (client) d'une « plateforme d’e-mailing »

    Une « plateforme d’e-mailing » est un service en ligne (SaaS - Software as a Service) prenant en charge l'envoi en masse (en nombre) d'un e-mail (lettre circulaire aux abonnés d'un site, par exemple, ou campagne de publicité par mailing, etc.).

    Le service comporte les outils de gestion des destinataires (inscriptions, désinscription, changement d’adresse e-mail, statistiques, adresses invalides, etc.)

    Dans tous les cas, l'e-mailing est une opération de promotion et de marketing.

    Il est donc important de savoir si la plateforme d’e-mailing avec laquelle sous souhaitez travailler « passe » à travers :

    • Les divers filtres antispam et listes noires des filtrages par les différents relais (serveurs) de courriers électroniques qui vont acheminer le courrier de l'émetteur au destinataire final
    • Les divers filtres antispam et listes noires des fournisseurs d’accès Internet
    • Les divers filtres antispam et listes noires des mécanismes de filtrage chez le destinataire final

    Le nombre d’opérateurs Internet, dans chaque pays, est relativement réduit. En France, nous ne disposons que de 4 opérateurs Internet :

    • On ne tient pas compte des petits FAI, associatifs, historiques, etc.
    • On ne tient pas compte des adresses e-mail poubelle à la :
      • Gmail
      • Yahoo! Mail
      • Hotmail (MSN Hotmail, puis Windows Live Hotmail)
      • Caramail (désormais GMX CaraMail)
      • La Poste
      • GMX
      • NetCourrier (désormais Net-C)
      • Voila Mail (tué par Orange, n’existe plus)
      • AOL Mail
      • iFrance – iDOO (n’existe plus dans des conditions étranges)
      • MySpace Mail (n’existe plus)
      • Etc.
    • On ne tient pas compte des services d’adresses e-mail jetables.

    Donc, si l’envoi d’un e-mail part vers 100.000 destinataires, il est certain que les fournisseurs d’accès Internet qui gèrent ces 100.000 adresses e-mail vont voir passer des dizaines de milliers de fois le même e-mail.

    Or, les FAI protègent leurs clients (pour deux raisons : la bonne humeur de leurs clients et le coût des courriels). Leurs serveurs de messagerie sont donc dotés d’antivirus et d’antispam.

    La détection d’un e-mail en spam est automatique (robotisée), par le nombre et par d’autres méthodes comme les filtres bayésiens. Il y a de fortes chances que la plateforme d'e-mailing utilisée pour un envoi en nombre soit taguée en « spammeur » dans les secondes qui suivent l'envoi en masse.

    Donc, pour « passer », certaines plateformes d’e-mailing doivent avoir fait preuve de bonne foi, de vigilance et de professionnalisme, dans la durée (sur des années), pour être mises en liste blanche chez les FAI et chez les gestionnaires de blacklists.

    Il est donc important de consulter les outils de Web-réputation mis à votre disposition sur chacune des fiches de notre liste de plateformes d’e-mailing et de vérifier qu’elle ne figure pas dans une liste de blocage (une blacklist).

    D’autre part, ceci ne pouvant être fait automatiquement, il est important de rechercher l’adresse IP des plateformes, par un Whois ou un ping, et de vérifier que la machine sur laquelle le service est hébergé n’est pas, elle non plus, blacklistée. Dans ce cas, ce n’est pas forcément le service d’e-mailing qui est blacklisté, mais un autre site, hébergé sur le même serveur (serveur mutualisé entre plusieurs sites Web) qui est visé et pénalise la totalité des sites Web hébergés sur ce serveur (parfois plusieurs milliers).

    Certaines plateformes d’e-mailing disposent de vastes bases de données d’adresses e-mail (maires des communes de France, Cadres supérieurs dans telle région, Directeurs des achats dans telle branche industrielle ou commerciale, Retraités âgés de 60 à 80 ans à fort pouvoir d'achat, etc.). Voir, par exemple :

    L’utilisateur du service peut choisir une cible sur la base des fichiers d’adresses e-mail de la plateforme et non pas sur la base de son propre carnet d’adresses.

    Nota :
    L'alternative aux plateformes d'e-mailing est l'usage d'une application en mode local qui envoie elle-même le courrier à une liste d'adresses e-mail (l’application dispose de son propre serveur SMTP).

Liste des plateformes d'e-mailing

index - Dossier : Plateforme d'e-mailing