Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Proxomitron

Proxomitron (formellement : « The Proxomitron ») - Un filtre en temps réel fonctionnant comme un proxy local pour nettoyer à la volée le flux entrant sur Internet

Proxomitron (formellement : « The Proxomitron » - « Le Proxomitron ») est un filtre fonctionnant comme un proxy (donc en temps réel), local, pour nettoyer à la volée le flux entrant depuis le Web.

« Le Proxomitron », le « Filtre Web Universel », est un proxy Web filtrant écrit par Scott R. Lemmon. Ce programme était initialement conçu pour fonctionner sous Windows 95 et était un travail personnel. Tous les développements futurs du Proxomitron ont été arrêtés en 2003, un an avant le décès de son auteur, le 1er mai 2004. Néanmoins, « Le Proxomitron » est toujours fonctionnel sur les plates-formes Windows les plus récentes telles que Vista et Windows 10.

Mort de Scott R. Lemmon, l'auteur du Proxomitron - Mort et renaissance du Proxomitron

Le 05.08.2004, nous apprenons le décès de Scott R. Lemmon. Il était né en janvier 1968 et est décédé le 1er mai 2004, à l'âge de 36 ans. Assiste.com présente ses condoléances à sa famille. La communauté Internet également est en deuil. Nous continuons et continuerons à promouvoir cet excellent outil.

23 mars 1999
Les archives du Proxomitron remontent au 23 mars 1999 (version Naoko-2 - ici). C'est à cette date que Scott R. Lemmon le rend public (ici). Avant, il s'agissait d'un travail personnel.

02 juin 2003
Le 02 juin 2003, Scott R. Lemmon décide d'arrêter le développement de son programme et de fermer son site proxomitron.org. Il semble que cela soit dû à des attaques personnelles d'un certain Arne, sur le groupe de discussions Prox-List (Yahoo!), à propos d'un dispositif non documenté implémenté dans la version 4.5 de mai 2003.

La version 4.5 du Proxomitron, la Naoko-4.5, existe en 2 distributions :

  • La 4.5 (Naoko-4.5) de mai 2003 (doit être considérée comme la Naoko-4.5 bêta) :
    • comporte un dispositif non documenté qui fait que, si « Le Proxomitron » échoue lors d'une connexion à un proxy distant (proxy pas accessible ou défaillant), ce proxy est contourné automatiquement et « Le Proxomitron » établit une connexion directe avec l'url demandée avec l'IP de l'utilisateur (donc en révélant l'IP du client sans avertissement clairement signalé).
    • boucle indéfiniment dans la liste des proxys s'il est paramétré pour effectuer une rotation entre plusieurs proxy et qu'aucun ne réponde.
    • comporte un bug dans une fonction de fusion de fichiers.

    La disponibilité de la Naoko-4.5 bêta de mai 2003 est maintenue car un dispositif controversé de contournement d'un proxy distant défaillant correspond à une demande (continuer à pouvoir naviguer sur le Web au lieu d'être totalement bloqué ou de devoir perdre son temps à chercher et paramétrer un autre proxy distant, si tant est qu'un utilisateur final lambda sache le faire).

  • La 4.5 (Naoko-4.5) de juin 2003 (doit être considérée comme la Naoko-4.5 finale) :
    • ne comporte pas le dispositif de contournement d'un proxy distant ne répondant pas
    • corrige quelques bugs.

    Le site du Proxomitron :

    Initialement, le site du proxomitron était hébergé gratuitement sur cjb.net (proxomitron.cjb.net), mais, suite à l'injection de publicités sur les sites par l'hébergeur, Scott R. Lemmon déplace son site sur Proxomitron.org.

    22 septebre 2003 :
    Le 22 septebre 2003 on trouve ce texte en page d'accueil :

    Sorry Folks,

    I regret to say the Proxomitron web filter is well and truly dead. Unfortunately, while attending a "save the hedgehog" rally, it was fatally mauled by a jealous flock of rampaging echidnas.

    For anyone interested in poking around the remains, the final version still works and may be available at independent sites like these...

    In addition you may want to try these other web filtering programs...

Informations :

Proxomitron

  • Proxomitron agit en anti-bannières, anti-popup, anti-popunder, anti-popover, anti-cookies, anti-scripts, anti-préfixes, anti-web bug, et diverses autres fonctions.
  • Il est compatible avec tout navigateur (il se comporte en proxy local pouvant se connecter à un proxy externe et fonctionne donc virtuellement avec tous les navigateurs).
  • C'est un outil gratuit de contrôle du flux d'informations en provenance du Web et l'une des méthodes qu'il utilise est la ré-écriture à la volée de ce flux entrant avant de le mettre à disposition de votre navigateur.
  • Grâce à lui, l'utilisateur peut choisir ce qu'il souhaite voir arriver sur son bureau. C'est ainsi que bannières publicitaires, fenêtres pop-up, HTML dynamique sont susceptibles d'être éliminés. Sans oublier les textes qui défilent dans des barres d'état et les images qui s'affichent à l'arrière-plan.
  • Proxomitron sait
    • geler les animations .gif
    • masquer l'identité du navigateur
    • masquer la version des JavaScripts
    • supprimer l'actualisation automatique
    • gérer les mouchards (cookies)
    • permet de ne désactiver qu'un certain nombre de commandes JavaScript en laissant les autres disponibles
  • Proxomitron fonctionne comme un serveur proxy local qui appliquerait des règles de filtrage vis à vis du Web. Il offre d'ailleurs un très grand nombre de filtres.
  • L'utilisateur peut éditer des règles de façon à exercer un contrôle maximum sur le contenu reçu par son navigateur web. Dans cette perspective, Proxomitron lui propose une façon simple de tester ses idées. Il donne même la possibilité d'appliquer des filtres particuliers à des pages web spécifiques.
  • Certes l'utilisateur peut éprouver une certaine difficulté à appréhender toutes les possibilités offertes. Mais globalement, Proxomitron est facile à mettre en oeuvre. Il bénéficie en outre d'une aide excellente. L'auteur ne cache pas avoir écrit Proxomitron dans un esprit de « tuning » plutôt orienté utilisateur avancé, voire bidouilleur.
  • Excellent mode d'emploi en français.

Nota : « Le Proxomitron » se comporte en proxy local au même titre que WebWasher (sur le port 8080 par défaut), donc, ces 2 utilitaires (et d'autres ayant le même comportement de proxy local) ne peuvent être utilisés simultanément. Les versions antérieures sont exemptes de ce dispositif et donc ne posent pas de problème de cohabitation.

Pour voir quelle est la version de votre Proxomitron, faire Aide > A propos. Si la version est datée du 01.06.03 (Naoko 4.5 (2003-6-1)) vous avez la version finale de Juin 2003.

La dernière communication publique de Scott R. Lemmon est reproduite sur Computer-Cops.

C'est absolument malheureux car il s'agit du meilleur moteur qui soit avec une communauté très nombreuse et très active autour de ses filtres (heureusement car le produit va ainsi survivre longtemps, raison pour laquelle je donne toutes ces ressources et, s'il y en a d'autres, je les noterais également). Je ne pense pas que le code devienne public (open source) car Scott avait vendu, il y a longtemps déjà, une licence à AdSubtract et, selon la manière dont ce contrat de cession est ficelé, il est probable qu'il interdise durant quelques années (ou totalement) à Scott de re-céder ou de publier sa technologie.

Notons qu'une communauté s'est engagée fin 2004 dans le développement d'un outil qui devrait succéder à The Proxomitron. Nous en parlerons lorsque le projet sera mature.

En cas d'urgence j'ai:

  • Capture intégrale du mode d'emploi en français (site de Clemp (Brinkster))
  • Naoko 4.4 us (auto-extractible)
  • Naoko 4.4 fr (auto-extractible)
  • Naoko 4.5 us (zippé)
  • Naoko 4.5 fr (zippé)

Avant de me demander de mettre ces produits en téléchargement ou de vous l’envoyer en pièce jointe d’un mail, la Naoko 4.5 fr, disponible ici, est un travail de traduction de Alternatif qui participe à ToutFR - un très bon site bien utile.

Le mode d'emploi en français de The Proxomitron est sur un site injoignable la plupart du temps. Il est disponible ici Mode d'emploi en français de The Proxomitron Capture compressée format .zip, en français. Décompressez puis faites un double-clic sur le fichier "index.html"

Ressources pour The proxomitron :

Nota du 31.07.2003

En désespoir de cause (vos désespoirs) je met mes backups à votre disposition en téléchargement. Essayez de les trouver ailleurs avant de faire exploser ma bande passante.

Je signale/rappelle que Assiste.com n'est pas du tout dédié au téléchargement (tous les liens envoient vers les originaux chez leurs auteurs et jamais vers des sites de téléchargement - sauf SpyBlocker qui est en téléchargement chez moi - exception qui confirme la règle).

Proxomitron -
Proxomitron - Proxomitron
Proxomitron - ProxomitronProxomitron - Proxomitron