Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

A.L.I.C.E. - Artificial Linguistic Internet Computer Entity

A.L.I.C.E. est un robot parlant, conçu par Richard Wallace, qui a gagné quelques prix (notamment le Prix Loebner). Son logiciel, libre et open source, est fait d'algorithme de traitements linguistiques et, surtout, de bases de connaissances.

02.01.2017 - Révision 06.03.2021 - Révision mineure 20.10.2021. Auteur : Pierre Pinard.

L'acronyme A.L.I.C.E. est utilisé pour : Artificial Linguistic Internet Computer Entity

ALICE (A.L.I.C.E.) est utilisé, par exemple, dans des tests de Turing vocaux (discrimination entre l'humain et le robot.


A.L.I.C.E. - A.L.I.C.E. - Description et notes

A.L.I.C.E. (Artificial Linguistic Internet Computer Entity), également appelé Alicebot ou, tout simplement, Alice, est un bot parlant (robot parlant), né le 23 novembre 1995, conçu par Richard Wallace.

A.L.I.C.E. (Alice) a gagné quelques prix, notamment, par 3 fois, le Prix Loebner (en 2000, 2001 et 2004), attribué au meilleur robot parlant (chatterbot).

A.L.I.C.E. (Alice) est un logiciel libre et open source, sous Licence GNU (Gnu's Not UNIX - GNU non UNIX)/GPL, Alicebot et AIML (Artificial Intelligence Markup Language), un format XML.

L'essence d'A.L.I.C.E. (Alice) est faite d'algorithmes de traitements linguistiques et, surtout, d'un vaste système de connaissances et savoirs, dans tous les domaines (éparpillement disciplinaire).

Plusieurs implémentations existent, dans des langages divers (Java, Python, etc.), toutes lisant les fichiers AIML. Ces fichiers de connaissances sont en croissance perpétuelle par des Bot Masters. Ces connaissances sont souvent partagées avant d'être adoptées.

Ce qui fait la force d'A.L.I.C.E. (Alice) est principalement la somme des connaissances que ces Bots ont accumulées. Il y a quelques traitements linguistiques, mais souvent en anglais.

Ce qui fait une faiblesse d'ALICE (A.L.I.C.E.) et le rend incapable de passer les Tests de Turing, et l'atonalité (aspect mécanique) de sa conversation qui finit rapidement par révéler à l'observateur (le jury) sa nature robotique. Mais la voix d'A.L.I.C.E. (Alice) n'est pas spécialement travaillée pour tromper l'auditeur sur sa nature, ce qui ne serait d'ailleurs pas spécialement délicat à mettre en oeuvre lorsque l'on voit les floraisons d'assistants vocaux depuis la fin des années 2010.

A.L.I.C.E. - Point de faiblesse d'A.L.I.C.E. (Alice)

Le logiciel A.L.I.C.E. (ALICE) implémente AIML (Artificial Intelligence Markup Language) un langage de balisage évolutif non standard pour la création de robots de discussion.

La principale caractéristique de conception d'AIML est le minimalisme. Comparé à d'autres langages de robot de chat, AIML est peut-être le plus simple. Le langage de correspondance de modèle est très simple, par exemple en permettant un seul caractère générique ('*') par motif.

AIML est un langage XML, ce qui implique qu'il obéit à certaines méta-règles. Le choix de la syntaxe XML permet l'intégration avec d'autres outils tels que les éditeurs XML. Une autre motivation pour XML est son aspect et sa convivialité familiers, en particulier pour les personnes ayant une expérience HTML.

Un robot de discussion AIML commence et se termine par les balises <alice> et </alice>.

A.L.I.C.E. - Caractéristique de conception d'AIML


# Ailleurs sur le Web #

  1. #A.L.I.C.E.#

  2. #A.L.I.C.E. Artificial Linguistic Internet Computer Entity#

  3. #Acronyme A.L.I.C.E.#

  4. #Artificial Linguistic Internet Computer Entity#

  5. #Logiciel de traitement linguistique Opale#

  6. #Test de Turing#

  7. #Prix Loebner#