Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique préventive - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Dossier : Plus de 3300 codes erreur de Microsoft Windows et leur signification

Dossier : Les codes erreur de Windows et leur signification

 - Dossier : Les codes erreur de Windows et leur signification Dossier : Les codes erreur de Windows et leur significationEcrire à Assiste.com -  - Dossier : Les codes erreur de Windows et leur signification  - Dossier : Plus de 3300 codes erreur dans l'univers Microsoft Windows

Sécurité informatique - Protection de la vie privée
Carnets de voyage en terres truquées
Bienvenue sur le Web

En informatique, un message d'erreur est un message communiqué à l’utilisateur par le processus qu’il utilise (l’utilisateur a la notion d’ « application » qui peut être une combinaison de plusieurs processus).

  • Si un message d’erreur est communiqué lors de l’exécution d’un programme, c’est que la condition d’erreur a été prévue lors du développement de l’application (qui peut être le système d’exploitation lui-même ou une application utilisateur).
  • Si une condition d’erreur non prévue se produit, le programme « plante » sans code erreur.

Les redoutés BSOD (les écrans bleus de la mort – Blue Screen Of the Death) sont des conditions de plantage définitif avec, comme seule solution, le redémarrage de l’ordinateur (et perte de tous les travaux en cours). Les BSOD affichent, depuis Windows XP, un code erreur (avant, jusqu'à Windows 2000, ils s'affichaient instantanément, par-dessus le code-erreur qui devenait définitivement masqué et perdu).

Un problème Windows est survenu - Ecran bleu de la mort (BSOD)
Un problème Windows est survenu - Ecran bleu de la mort (BSOD)

Le code-erreur sert à l’utilisateur ou au développeur à identifier la cause de l’erreur et facilite la correction de celle-ci. Les codes erreurs à la portée de l’utilisateur sont peu nombreux. Le plus « célèbre » code erreur, au sens de l'utilisateur, est sans doute le code « 404 » (le fichier n’existe pas), mais ce n'est pas un code erreur, c'est un code d'état HTTP (Status code HTTP).

Microsoft, avec Windows comme avec ses autres applications, affiche des messages d’erreurs totalement abscons pour l’utilisateur final. Ce n’est pas à lui que cela s’adresse.

Un rapport sur l'erreur (son code et son contexte [les causes et conditions de l’erreur]) sont inscrits automatiquement dans le journal des événements. Ce rapport pourrait être automatiquement envoyé sur les serveurs de Microsoft, mais le paramétrage de cet automatisme est, généralement et à juste titre, positionné sur « bloqué » (interdit). Deux raisons à cela :

  • Le manque total de confiance dans la protection de la vie privée par Microsoft (comme par qui que ce soit sur le Web)
  • L’ignorance du contenu de ces rapports

L’utilisateur se tourne, le plus souvent, vers des forums de décontamination, d'assistance et d'entraide tenus par des bénévoles.

Les codes erreur ont une structure (par exemple un préfixe signalant une famille d’erreurs…), mais cette structure est peu documentée.

Voici la liste commentée de plus de 3300 codes erreur Microsoft.

Liste des codes erreur Microsoft, dont Windows

index - Dossier : Les codes erreur de Windows et leur signification