Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée


Réparer le MBR

Dernière mise à jour : 2016-12-03T00:00 - 03.12.2016 - 00h00
29.09.2014 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mise à jour

Réparer le MBR - Comment réparer le MBR (Master Boot Record)

Réparer MBR - Comment réparer le MBR (Master Boot Record)Réparer le MBR - Comment réparer le MBR (Master Boot Record)Réparer MBR - Comment réparer le MBR (Master Boot Record)

Préalable : Savoir et comprendre ce qu'est le MBR

Si vous n'êtes pas à l'aise avec cette manipulation, faites-vous assister sur un forum d'assistance de confiance.

Réparer MBR - Comment réparer le MBR (Master Boot Record)Réparer le MBR avec les outils WindowsRéparer MBR - Comment réparer le MBR (Master Boot Record)

Manipulation pour Windows 7 :

Vous devez disposer de votre CD / DVD Windows 7 (ou le CD / DVD de réparation du système (faire un CD / DVD de réparation de Windows)).

Démarrer votre ordinateur depuis le CD / DVD de réparation du système (ou depuis le DVD Windows d'origine ou de sauvegarde). Votre ordinateur doit démarrer sur le lecteur de CD / DVD. S'il ne sait pas le faire, cela se paramètre dans le BIOS de votre ordinateur.

  • Si vous avez redémarré votre ordinateur depuis le DVD Windows d'origine ou de sauvegarde, choisissez « Réparer l’ordinateur »
  • Si vous avez redémarré votre ordinateur depuis le CD / DVD de réparation du système, le menu de réparation s’affiche immédiatement.

Vous êtes, maintenant, dans l'environnement de récupération de Windows, appelé Windows RE (ou WINRE).

Pour résoudre les problèmes de démarrage, essayez d'abord l'option de « Réparation du démarrage » dans la boîte de dialogue « Options de récupération système ». Si cela ne résout pas le problème, ou si vous avez besoin de résoudre manuellement des problèmes supplémentaires, utilisez l'outil Bootrec.exe.

  • Sélectionner « Réparation du démarrage »

C'est tout.

Réparer le MBR avec la sauvegarde du MBRRéparer le MBR avec la sauvegarde du MBR (utilisation de Bootrec.exe)Réparer le MBR avec la sauvegarde du MBR

Il existe toujours un fichier des paramètres, appelé BCD (Boot Configuration Data (le fichier contenant les paramètres de démarrage - Magasin de données de Configuration de démarrage)).

La manipulation suivante va le reconstruire intégralement. Cette option analyse tous les disques à la recherche de toutes les installations compatibles avec Windows Vista ou Windows 7. En outre, elle permet de sélectionner les installations découvertes que vous souhaitez ajouter au magasin BCD ou ignorer. Utilisez cette option lorsque vous devez reconstruire intégralement le magasin BCD.

Aucune autre application ne doit être ouverte.

Ouvrez une « Invite de commande » avec privilèges administratifs.

Ouvrir une « Invite de commandes » avec privilèges administratifs

Pour ouvrir une fenêtre (une boîte) d’ « Invite de commandes » (anciennement appelée « Console DOS ») avec privilèges administratifs, ceci doit se faire sous un compte utilisateur ayant un statut d’administrateur.

  • Ouvrir une invite de commandes, avec privilèges administratifs, sous Windows XP
    1. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Ouvrir une session sous un compte administrateur
    2. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur le bouton Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows XP : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur)
    3. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Tous les programmes »
    4. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Accessoires »
    5. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Invite de commandes ». La commande s'exécutera avec les privilèges de l'utilisateur identifié. S'il est administrateur du système, la commande s'exécutera avec les privilèges d'administration.

  • Ouvrir une invite de commandes, avec privilèges administratifs, sous Windows Vista, Windows 7, Windows 8
    Faire, au choix :
    • Première méthode :
      1. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Ouvrir une session sous un compte administrateur
      2. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur le bouton Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows 7 : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) (Windows 8 - Où se trouve le menu « Démarrer » ?)
      3. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Tous les programmes »
      4. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Accessoires »
      5. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic droit sur « Invite de commandes »
      6. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Exécuter en tant qu’administrateur » (c'est une demande d'exécution avec élévation de privilèges)

        Demande d'ouverture d'une « Invite de commandes » avec élévation de privilèges sous Windows Vista, Windows 7, Windows 8
        Ouvrir une boîte d'Invite de commandes avec privilèges administratifs

      7. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Le contrôle de compte utilisateur (UAC) vous demande si vous autorisez cette tâche à utiliser vos privilèges d'administration. Acceptez.

    • Seconde méthode :
      1. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Ouvrir une session sous un compte administrateur
      2. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur le bouton Clic sur le bouton « Démarrer » de Windows 7 : Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) (Windows 8 - Où se trouve le menu « Démarrer » ?)
      3. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Dans le champ de recherche, saisir « cmd »
      4. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Dans la liste des fichiers trouvés s’appelant « cmd », faire un clic droit sur « cmd.exe »
      5. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Exécuter en tant qu’administrateur » (c'est une demande d'exécution avec élévation de privilèges)

        Demande d'ouverture d'une « Invite de commandes » avec élévation de privilèges
        Demande d'ouverture d'une « Invite de commandes » avec élévation de privilèges

      6. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Le contrôle de compte utilisateur (UAC) vous demande si vous autorisez cette tâche à utiliser vos privilèges d'administration. Acceptez.
  • Ouvrir une invite de commandes, avec privilèges administratifs, sous Windows 10
    1. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Ouvrir une session sous un compte administrateur
    2. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur l'icône de recherches (la loupe « Rechercher sur Windows »)
    3. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Saisir les lettres CMD
    4. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic droit sur « Invite de commandes »
    5. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Clic sur « Exécuter en tant qu’administrateur » (c'est une demande d'exécution avec élévation de privilèges)

      Demande d'ouverture d'une « Invite de commandes » avec élévation de privilèges sous Windows 10
      Demande d'ouverture d'une « Invite de commandes » avec élévation de privilèges

    6. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur) Le contrôle de compte utilisateur (UAC) vous demande si vous autorisez cette tâche à utiliser vos privilèges d'administration. Acceptez.
    7. Ouvrir une « Invite de commandes avec privilèges d'administration » (Console DOS en tant qu'administrateur)Une fois l'Invite de commandes ouverte, vérifiez, sous Windows Vista, Windows 7, Windows 8, Windows 8.1, Windows 10, que la fenêtre de l’ « Invite de commandes » soit bien en mode « Administrateur » en regardant l'indication du mode d'exécution dans sa barre de titre.
      Sous Windows Vista et suivants, ouverture d'une « Invite de commandes » avec privilèges d'administration
      Sous Windows Vista et suivants, ouverture d'une « Invite de commandes » avec privilèges d'administration

Saisir, dans l'ordre, les commandes suivantes

C:
cd
cd boot
attrib bcd -s -h -r
ren c:bootbcd bcd.hs
bootrec /RebuildBcd

Notes :

bcd = Boot Configuration Data (le fichier contenant les paramètres de démarrage - Magasin de données de Configuration de démarrage)

attrib = Cette commande permet de modifier les attributs d'un fichier

-s = Ce paramètre va ôter l'attribut « Système » du fichier de démarrage (boot)

-h = Ce paramètre va ôter l'attribut « Caché » (Hidden) du fichier de démarrage (boot)

-r = Ce paramètre va ôter l'attribut « Lecture seule » (Read only) du fichier de démarrage (boot)

ren = Cette commande renomme (Rename) le fichier bcd (Boot Configuration Data) actuel (on le renomme en ce que l'on veut, ici .hs comme Hors Service (ou .old, etc. ...) - ceci est équivalent à le détruire aux yeux du système qui ne le retrouvera plus)

Enfin on demande la reconstruction du fichier BCD : le magasin BCD est intégralement reconstruit

L'outil bootrec.exe dispose d'autres switchs permettant, entre autres, de réparer :

  • L'enregistrement de démarrage principal (MBR)
  • Le secteur d'amorçage
  • Le magasin de données de Configuration de démarrage (BCD)
Les commandes à utiliser sont :
  • bootrec /FixMBR = pour réparer le Master Boot Record du disque de démarrage
    Cette option écrit un MBR compatible Windows 7 ou Windows Vista sur la partition système. Il ne remplace pas la table de partition existante. Utilisez cette option lorsque vous devez résoudre des problèmes d'altération du MBR, ou lorsque vous devez supprimer du code non standard dans le MBR.
  • bootrec /FixBoot = Pour réparer le secteur de démarrage de la partition de démarrage
    Cette option écrit un nouveau secteur de démarrage sur la partition système à l'aide d'un secteur de démarrage qui est compatible avec Windows Vista ou Windows 7. Utilisez cette option si une des conditions suivantes est remplie :
    • Le secteur d'amorçage a été remplacé par un secteur de démarrage de Windows Vista ou Windows 7 non standard.
    • Le secteur d'amorçage est endommagé.
    • Un système d'exploitation Windows antérieur a été installé après l'installation de Windows Vista ou Windows 7. Dans ce cas, l'ordinateur démarre en utilisant Windows NT Loader (NTLDR) plutôt que le Gestionnaire de démarrage Windows (Bootmgr.exe).
  • bootrec /ScanOs = Pour répertorier des installations absentes des options de démarrage.
    Cette option analyse tous les disques des installations qui sont compatibles avec Windows Vista ou Windows 7. Il affiche également les écritures qui ne sont pas dans le magasin BCD. Utilisez cette option lorsque des installations de Windows Vista ou Windows 7 ne sont pas répertoriées par le gestionnaire de démarrage.

Réparer le secteur d'ammorçage avec BootRecRéparer le secteur d'ammorçage avec BootRecRéparer le secteur d'ammorçage avec BootRec

Bootsect.exe met à jour le code de démarrage principal pour les partitions de disque dur. Il ne s'agit pas du MBR général mais des secteurs de boot propre à chaque partition bootable. Vous pouvez utiliser cet outil pour restaurer le secteur de démarrage sur votre ordinateur. Cet outil remplace les anciennes commandes FixFAT et FixNTFS des versions de Windows antérieures à Windows Vista.

Saisir la commande :

bootsect /nt60 all /Force

Commande Description

/help

Affiche les instructions d'utilisation qui suivent.

/nt52

Applique le code de démarrage principal compatible avec NTLDR à SYS, ALL ou <DriveLetter>. Le système d’exploitation installé sur SYS, ALL ou <DriveLetter> doit être une version antérieure à Windows Vista.

/nt60

Applique le code de démarrage principal qui est compatible avec BOOTMGR à SYS, ALL ou <DriveLetter>. Le système d’exploitation installé sur SYS, ALL ou <DriveLetter> doit être Windows Vista ou postérieur.

SYS

Met à jour le code de démarrage principal sur la partition de système utilisée pour démarrer Windows.

ALL

Met à jour le code de démarrage principal sur toutes les partitions. ALL ne met pas forcément à jour le code de démarrage pour chaque volume. Cette option met plutôt à jour le code de démarrage sur des volumes pouvant servir de volumes de démarrage de Windows, ce qui exclut tout volume dynamique non connecté à une partition de disque sous-jacente. Cette restriction est présente car le code de démarrage doit se trouver au début d'une partition de disque.

<DriveLetter>

Met à jour le code de démarrage principal sur le volume associé à cette lettre de lecteur. Le code de démarrage n’est pas mis à jour si :

  1. <DriveLetter> n’est pas associé à un volume ou si
  2. <DriveLetter> est associé à un volume non connecté à une partition de disque sous-jacente.

/force

Vous devez avoir fermé toutes les applications. Aucun fichier ne doit être ouvert par une application.

Démonte le(s) volume(s) de force au cours de la mise à jour du code de démarrage. Vous devez utiliser cette option avec attention.

Si Bootsect.exe ne peut bénéficier d'un accès au volume exclusif, alors le système de fichiers risque de remplacer le code de démarrage avant le démarrage suivant. Bootsect.exe tente toujours de verrouiller et de démonter le volume avant chaque mise à jour. Lorsque /force est spécifié, un démontage forcé est tenté en cas d'échec de la tentative de verrouillage initiale. Un verrouillage peut échouer, par exemple, si des fichiers sur le volume de destination sont ouverts par d'autres programmes.

Lorsqu'il est réussi, un démontage forcé autorise un accès au volume exclusif et une mise à jour de code de démarrage fiable, même en cas d'échec du verrouillage initial. En même temps, un démontage forcé invalide tous les handles ouverts vers des fichiers sur le volume de destination. Cela peut entraîner un comportement inattendu des programmes qui ont ouvert ces fichiers. Par conséquent, vous devez utiliser cette option avec attention.

Sécurité informatique - Comment je me fais avoirSécurité informatique - Comment je me fais avoirSécurité informatique - Comment je me fais avoir

Sécurité informatique - Contre mesuresSécurité informatique - Contre mesuresSécurité informatique - Contre mesures

Derrière le rideauDerrière le rideauDerrière le rideau

RéférencesRéférences" Références "

RessourcesRessources" Ressources "

 Requêtes similairesRequêtes similaires" Requêtes similaires "