Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Naissance du Web : Arpanet le 20 août 1969

En 1966, le directeur de l'ARPA (département de la Défense des États-Unis) accorde un million de $ pour le développement d'un réseau informatique reliant les universités en contrat avec l'ARPA.

En 1966, le directeur de l'ARPA (l'agence du département de la Défense des États-Unis chargée des nouvelles technologies militaires, qui sera renommée DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) en 1972) accorde un budget d'un million de dollars pour le développement d'un réseau informatique délocalisé, reliant les universités en contrat avec l'ARPA.

Le réseau ARPA, ArpaNetAdvanced Research Projects Agency Network »), est pensé :

  1. Afin d'unifier les techniques de connexion pour qu'un terminal informatique, quel que soit son constructeur (sa marque), se raccorde à distance à des ordinateurs de constructeurs différents (toutes les autres marques), ce à quoi les constructeurs s'opposaient pour des raisons purement commerciales (parts de marché et clientelle captive).
  2. Afin de permettre aux chercheurs, aux Etats Unis, de consulter et échanger leurs travaux et partager leurs ressources, surtout pour que des travaux de recherches identiques ne soient pas entrepris plusieurs fois en pures pertes.

Une équipe de sept personnes se met en place avec Frank Heart à sa tête. Ils vont concevoir le réseau avec des « nœuds » faits de petits ordinateurs (les IMP (Interfaces Messages Processors) - ancêtres des actuels routeurs) qui assurent la connexion des ordinateurs hotes au réseau et permettent le transfert de données par la commutation de paquets à la vitesse alors de 50kbits par seconde.

Un mythe veut que l'objectif fixé à ArpaNet soit de permettre aux réseaux de communication militaires (on est en pleine « guerre froide » entre l'ex URSS et les États-Unis) de continuer à fonctionner malgré une attaque nucléaire massive de la part de l'Union soviétique, c’est-à-dire : « garder ouvertes des voies de communication quel que soit l'état de destruction des États-Unis ». Ce mythe est alimenté par des déclarations de la CIA qui conclut à l'invulnérabilité d'ArpaNet (dans les faits, ce n'est pas le cas).

Le projet Arpanet est opérationnel le 20 août 1969.

R. Taylor, de l'ARPA, contre l'avis des fabricants d'ordinateurs (ils souhaitent développer des protocoles propriétaires afin d'empêcher la concurence), relie 4 ordinateurs de quatre universités différentes, entre eux. Le premier message, le simple mot « login », sera envoyé sur le réseau le 29 octobre 1969, entre l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et l'Institut de recherche de Stanford (et mettra une heure à arriver entier, suite à un Bogue (« Bug »).

  • 1971

    Le réseau compte 23 « nœuds »

  • 1972

    Première démonstration officielle en octobre 1972, par Robert E. Kahn, au cours de la première ICCC (International Conference on Computer Communications) à Washington.

    Apparaît la nécessité d'utiliser un protocole commun de communication, non entre ordinateurs d'un même réseau mais entre réseaux concurrents (de constructeurs d'ordinateurs différents qui, bien entendu, s'y opposent, ayant, chacun, leur langage et leurs objectifs commerciaux de parts de marché).

    Il faudra bien, un jour, INTERconnecter ces NETs (ces réseaux).

  • 1973

    Le réseau compte 35 « nœuds »

  • 1974

    Dès mai 1974, Vinton Cerf et Robert Elliot "Bob" Kahn publient « A Protocol for Packet Network Intercommunication ». Il s'agit d'une « suite » de deux protocoles :

    • TCP (Transmission Control Protocol)
    • IP (Internet Protocol)

    On les appèlera désormais TCP/IP, toujours utilisés de nos jours.

    TCP/IP sera totalement libre et dans le domaine public. Immédiatement, d'autres réseaux sont créés et utilisent TCP/IP, pour communiquer entre eux, dont les deux réseaux provenant de l'éclatement d'ArpaNet, en 1980.

  • 1977

    Le réseau compte 111 « nœuds »

  • 1980

    Eclatement d'ArpaNet en deux réseaux

    • l'un militaire, MILNET (Military Network), qui deviendra le DDN (Defense Data Network)
    • l'autre, universitaire (NSFnet), que les militaires abandonnent au monde civil


Naissance du Web 1969 Naissance d'Arpanet - Naissance d'Arpanet - Détail

En 1966, le directeur de l'Arpa (l'agence du département de la Défense des États-Unis chargé des nouvelles technologies militaires, qui sera renommée DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) en 1972) accorde un budget d'un million de dollars pour le développement d'un réseau informatique délocalisé, reliant les universités en contrat avec l'ARPA.

Le réseau ARPA, ArpaNet (« Advanced Research Projects Agency Network »), est pensé :

  1. Afin d'unifier les techniques de connexion pour qu'un terminal informatique, quel que soit son constructeur, se raccorde à distance à des ordinateurs de constructeurs différents.
  2. Afin de permettre aux chercheurs, aux Etats Unis, de consulter et échanger leurs travaux et partager leurs ressources, surtout pour que des travaux de recherches identiques ne soient pas entrepris plusieurs fois en pure pertes.

Une équipe de sept personnes se met en place avec Frank Heart à sa tête et ils vont concevoir le réseau avec des « nœuds » faits de petits ordinateurs (les IMP (Interfaces Messages Processors) - ancêtres des actuels routeurs) qui assurent la connexion des ordinateurs hotes au réseau et permettent le transfert de données par la commutation de paquets à la vitesse alors de 50kbits par second.

Un mythe veut que l'objectif fixé à Arpanet soit de permettre aux réseaux de communication militaires (on est en pleine « guerre froide » entre l'ex URSS et les États-Unis) de continuer à fonctionner malgré une attaque nucléaire massive de la part de l'Union soviétique, c’est-à-dire : « garder ouvertes des voies de communication quel que soit l'état de destruction des États-Unis ». Ce mythe est alimenté par des déclarations de la CIA qui conclut à l'invulnérabilité d'Arpanet (dans les faits, ce n'est pas le cas).

Le projet Arpanet est opérationnel le 20 août 1969. R. Taylor, de l'ARPA, contre l'avis des fabricants d'ordinateurs, relie 4 ordinateurs de quatre universités différentes, entre eux. Le premier message, le simple mot "login", sera envoyé sur le réseau le 29 octobre 1969, entre l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et l'Institut de recherche de Stanford (et mettra une heure à arriver entier, suite à un bug).

Première démonstration officielle en octobre 1972, par Robert E. Kahn, au cours de la première ICCC (International Conference on Computer Communications) à Washington.

En 1971, le réseau compte 23 « nœuds », 35 en 1973, 111 en 1977, mais, depuis 1972, apparaît la nécessité d'utiliser un protocole commun de communication, non entre ordinateurs d'un même réseau mais entre réseaux concurrents (de constructeurs d'ordinateurs différents qui, bien entendu, s'y opposent, ayant, chacun, leur langage et leurs objectifs commerciaux de parts de marché).

Il faudra bien, un jour, INTERconnecter ces NETs (réseaux).

Dès mai 1974, Vinton Cerf et Robert Elliot "Bob" Kahn publient "A Protocol for Packet Network Intercommunication". Il s'agit d'une "suite" de deux protocoles : TCP (Transmission Control Protocol) et IP (Internet Protocol), que l'on appèlera désormais TCP/IP, toujours utilisé de nos jours. TCP/IP sera totalement libre et dans le domaine public. Immédiatement, d'autres réseaux sont créés et utilisent TCP/IP, pour communiquer entre eux, dont les deux réseaux provenant de l'éclatement d'Arpanet, en 1980, l'un militaire, MILNET (Military Network), qui deviendra le DDN (Defense Data Network) et l'autre, universitaire (NSFnet), que les militaires abandonnent au monde civil.

L'interconnexion des réseaux, le réseau des réseaux, commence à être appelé Internet. L'origine exacte de ce mot n'a jamais été fixée, ni dans le temps, ni dans l'espace.

Le 1er janvier 1983, le réseau Arpanet adopte TCP/IP qui sera la base d'Internet. Le nom d'Internet, déjà utilisé, devient officiel à cette date.

En ces années du néandertal des réseaux, toute l'information dont a besoin un ordinateur pour identifier les autres ordinateurs (hosts) du réseau tient dans un simple petit fichier texte appelé hosts.txt. C'est une bête liste de correspondance entre « Nom d'un ordinateur » et « Adresse de l'ordinateur » car il est plus aisé pour l'humain de dire "Je me connecte sur la machine de telle université ou tel laboratoire..." plutôt que de dire "Je me connecte sur la machine 063.124.231.077".

Le travail de maintenance de cette liste est confié au Network Information Center (« NIC ») du « Stanford Research Institute (« SRI ») de Menlo Park en Californie. Les modifications à cette liste sont soumises au NIC qui les compile en un nouveau hosts.txt, une ou deux fois par semaine. Un mécanisme de « résolution de noms » est implanté dans tous les systèmes d'exploitation des ordinateurs, quelque soit leur fabricant. Ce mécanisme, HOSTS, est encore existant aujourd'hui.

Naissance du Web 1969 Naissance d'Arpanet - Naissance d'Arpanet - Détail

La naissance du web sur le site du CERN


Dossier (collection) : Naissance du Web

Naissance du Web 1969 Naissance d'Arpanet
Naissance du Web 1972 Naissance de HOSTS
Naissance du Web 1974 Naissance de TCP et IP
Naissance du Web 1983 d'ArpaNet à Internet
Naissance du Web 1984 de HOSTS a DNS - 1984
Naissance du Web 1991 WWW le 06 aout 1991
WorldWideWeb (navigateur Web)
WWW - Naissance du World Wide Web
WWW


Dossier (collection) : Hosts, DNS et Web

Hosts et DNS
Hosts et DNS - Schéma de principe
Hosts et DNS - Un peu d'histoire
Naissance du World Wide Web
Nom de domaine

Fichier Hosts - Qu'est-ce que c'est ? Où ?
Hosts
Hosts : Où se trouve le fichier Hosts
Comment restaurer un fichier hosts corrompu
Où trouver des listes Hosts toutes faites
HostsMan (pour importer des listes dans hosts)

DNS - Qu'est-ce que c'est ? Où ?
DNS
DNS - Les Kits de connection des FAI
DNS - Pourquoi changer de DNS
DNS - Comment changer de DNS
DNS des FAI français (et quelques autres)
Comment utiliser les DNS de Google ?
Comment utiliser les DNS d'OpenDNS ?
Comment utiliser les DNS de la FDN ?
Comment vider les caches des navigateurs ?
NameBench - Trouver des DNS rapide

Cache DNS du Système d'exploitation
Cache DNS - Qu'est-ce que c'est
Cache DNS - Voir le cache - Invite commande
Cache DNS - Voir le cache - DNSDataView
Cache DNS - Vider le cache DNS Windows
Cache DNS - Vider le cache DNS Linux
Cache DNS - Vider le cache DNS MAC OS X

Cache DNS des navigateurs Web
Cache DNS des navigateurs Web - Qu'est-ce que c'est ?
Cache DNS - Vider le cache DNS Firefox
Cache DNS - Vider le cache DNS de MS IE
Cache DNS - Vider le cache DNS de MS EDGE
Cache DNS - Vider le cache DNS Opera
Cache DNS - Vider le cache DNS Chrome
Cache DNS - Vider le cache DNS Safari

Web Réputation et listes de blocage
Domaine dans la listes hosts hphosts
Domaine dans les listes noires (blacklists)
Domaine de confiance ?
Catégorisation des sites dans une liste hosts

Trucs à DNS
Trucs à DNS 1 (Whois et IP-Whois)
Trucs à DNS 2 (Historiques, Ping, DNS...)
Trucs à DNS 3 (DNSView - Lecture du cache DNS)

Attaques des DNS et autres corruptions
Attaque en Pharming (corruption de hosts)



Naissance du Web 1969 Naissance d'Arpanet - Ressources
Naissance du Web 1969 Naissance d'Arpanet - Naissance du Web : Arpanet (20 août 1969)

Outils d'investigations pour chercheurs